Enquête multisectorielle continue de l’INSD : 40% de la population burkinabè vivaient en situation de pauvreté en 2014

samedi 6 février 2016 à 01h06min

L’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a présenté les résultats de l’enquête multisectorielle continue (EMC) de 2014, le 05 février 2016, à Ouagadougou. Des résultats qui montrent des progrès significatifs sur la période 2009-2014. Mais, des efforts restent à faire dans divers domaines pour améliorer les conditions de vie des Burkinabè. La cérémonie officielle était présidée par le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Stéphane Sanou, représentant son collègue de l’économie, des finances et du développement, en mission.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Enquête multisectorielle continue de l’INSD : 40% de la population burkinabè vivaient en situation de pauvreté en 2014

Cette enquête multisectorielle continue (EMC) a été réalisée en 2014 avec l’appui technique et financier de la coopération suédoise. L’objectif étant d’actualiser les informations sur les conditions de vie des ménages dont les plus récentes au niveau national dataient de 2009. Ainsi, l’EMC 2014 a permis d’évaluer les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), mais aussi la première phase de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD).

Les informations collectées auprès d’un échantillon de 10800 ménages répartis sur les treize régions du Burkina ont porté sur plusieurs domaines tels que l’éducation, la pauvreté, l’emploi, la santé, l’environnement, le cadre de vie, l’accès aux crédits et aux technologies de l’information et de la communication…

Les résultats comparés à ceux de 2009 montrent « des progrès significatifs sur la période 2009-2014 ». Par exemple, le pourcentage de la population vivant en situation de pauvreté est passé de 47% en 2009 à 40% en 2014, soit une baisse de 7 points de pourcentage. Autre résultat satisfaisant, c’est le taux d’alphabétisation des adultes qui est passé de 28% en 2009 à 34% en 2014.

Malgré tout, ces « progrès  » n’ont pas suffi à atteindre les OMD. A titre d’exemple, le taux d’alphabétisation des jeunes qui devraient être de 100% en 2015 n’a pas été atteint. « Des efforts restent donc à faire dans divers domaines pour améliorer les conditions de vie des Burkinabè. Ces résultats nous indiquent donc non seulement les efforts à faire pour les objectifs, mais également permettre d’orienter les actions de développement », a reconnu le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Stéphane Sanou.

C’est pourquoi, il a invité l’ensemble des acteurs à s’approprier ces résultats pour la mise en œuvre des projets et programmes de développement en vue d’améliorer de façon significative les conditions de vie des populations.

Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de la politique de communication de l’INSD pour assurer une visibilité des données produites et faciliter l’accès du public à l’information statistique. « Les résultats de l’EMC seront également présentés dans les autres régions afin qu’ils puissent être largement partagés », a précisé Banza Baya, directeur général de l’INSD. Car, « l’importance de ces données pour les décideurs et les autres utilisateurs est indéniable », a-t-il ajouté.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés