Conférence internationale ECOWAP+10 : Journalistes et OSC s’imprègnent du contenu des conclusions

jeudi 4 février 2016 à 23h29min

Mardi 2 février 2016 à Ouagadougou, Oxfam/Burkina en collaboration avec le secrétariat permanant des organisations non gouvernementales (Spong) a organisé un atelier national de restitution des conclusions de la conférence internationale « ECOWAP +10 » au profit des organisations de la société civile et des journalistes. Pour l’occasion, le prix Koobo du meilleur journaliste sur les questions agricoles lancé en juin 2015 a été décerné à deux lauréats.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conférence internationale ECOWAP+10 : Journalistes et OSC s’imprègnent du contenu des conclusions

Burkina ECOWAP+10 et l’agenda pour sa déclinaison au niveau pays, les conclusions de la rencontre ECOWAP+10, la nouvelle feuille de route (…) sont entre autres communications qui ont été livrées à la cinquantaine de participants à l’atelier de restitution de la conférence internationale de ECOWAP +10 tenue en novembre 2015 à Dakar au Sénégal. L’objectif étant de rendre compte de la participation des OSC et partager les conclusions aux fins de préparer la participation à l’élaboration du PNSR2. En effet, adopté par les Chefs d’Etat et de gouvernements en juin 2003 à Maputo au Mozambique, le programme détaillé de développement de l’agriculture africaine (PDDAA) constitue un cadre de travail stratégique et de suivi des efforts et des partenaires en vue du développement du secteur de l’agriculture en Afrique. Son opérationnalisation en Afrique de l’Ouest est assurée par l’ECOWAP défini comme instrument de mise en œuvre. Il se fixe pour objectif principal de contribuer de manière durable à la satisfaction des besoins alimentaires des populations, au développement économique et social et à la réduction de la pauvreté dans les Etats membres.
En 2010, note-t- on, de nombreux pays, pour la mise en œuvre de l’ECOWAP, ont amorcé l’élaboration de leurs programmes nationaux d’investissements agricoles (PNIA) traduisant les visions, les ambitions et les priorités des pays en matière de développement de l’agriculture. Le Burkina, pour sa part, a élaboré et adopté en 2012 son programme national du secteur rural (PNSR). Ensemble, journalistes et OSC ont réfléchi aux actions à mettre en place pour le suivi de l’élaboration du PNSR 2. S’en est suivie la remise du prix Koobo du meilleur journaliste agricole. Gaoussou Nabaloum, bloggeur et Bakouan Waboué de la radio Manivelle de Dano ont été les heureux lauréats. Le prix dans la catégorie Télé n’a pas été décerné pour, selon la présidente du jury, mauvaises qualités des œuvres. Les lauréats remportent chacun un trophée, une attestation et un chèque de 500 000F.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés