Exactions sur des Burkinabè en Guinée : Le TOCSIN en appelle à la CEDEAO

jeudi 4 février 2016 à 00h42min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Exactions sur des Burkinabè en Guinée : Le TOCSIN en appelle à la CEDEAO

Monsieur le Président,
Le Tocsin, association burkinabè reconnue d’utilité publique se fait le porte-voix de nombreux migrants burkinabè victimes d’exactions en Guinée. Déjà le 15 décembre 2015, à travers la presse, le Tocsin interpellait les autorités burkinabè, l’Etat guinéen et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (C.E.D.E.A.O.) au sujet des entraves aux droits humains subis par des Burkinabè en Guinée. « Le 24 novembre 2015, 248 de nos compatriotes dont 241 hommes et 7 femmes avaient été arrêtés et chassés comme des malpropres de Guinée, renvoyés au Burkina Faso. Ayant été dépouillés de tous leurs biens, ils sont donc arrivés sans bagages et sans argent. » Une centaine de Burkinabè étaient détenus dans des conditions indignes d’un être humain par la gendarmerie départementale de Siguiri en Guinée.

A nouveau, le samedi 23 janvier 2016, nous avons assisté à l’arrivée de deux groupes d’une centaine et de quatre-vingt Burkinabè expulsés de Guinée, et les expulsions ne semblent pas être à leur fin.Tous les témoignages recueillis auprès de ces personnes rapatriées font état de traitements dégradants et inhumains comme la grande promiscuité dans les lieux de détention, la sous nutrition et la mal nutrition des personnes interpellées, les violences verbales. A cela, s’ajoute la spoliation des victimes de leurs biens (argent, or, habits et autre biens matériels). Certains d’entre eux ont été séparés de leurs conjointes guinéennes et de leurs enfants.
Nous au Tocsin, sommes désagréablement surpris par les horreurs évoqués dans ces témoignages et par les lieux, acteurs et victimes concernés. Visiblement, les migrants africains dont les Guinéens sont mieux traités en Europe et ailleurs. A-t-on encore conscience de la sagesse africaine qui dit que : « Lorsque la pluie vous bat, gardez-vous de vous battre entre vous. »
Face à cette situation, nous nous posons de nombreuses questions jusque-là sans réponse sur le silence sinon l’impuissance de la C.E.D.E.A.O face à ces exactions :
La libre circulation des personnes dans l’espace C.E.D.E.A.O., le droit de résidence et d’établissement conformément au « Protocole sur la Libre Circulation des Personnes, le Droit de résidence et d’établissement » ne seraient-ils que des vœux pieux ?
Les lois nationales sont-elles au-dessus des règles communautaires ?
L’irrégularité de la présence d’immigrants peut-elle justifier des violations graves de leur dignité d’homme et leur spoliation des biens acquis à la sueur de leurs fronts ?

Le Tocsin par la présente tient à condamner avec fermeté le déni répété des droits humains à l’encontre de nos compatriotes par les autorités guinéennes. Il demande à la C.E.D.E.A.O. d’aller au-delà des bonnes intentions et de veiller au respect de ses règles pour protéger les ressortissants communautaires dans son espace et éviter des répercussions fâcheuses.

Tous pour le Combat de la Solidarité et de l’Intégration

Ouagadougou, le 1er février 2016
Pour le Bureau Exécutif, le Président

Arouna SAVADOGO
Commandeur de l’ordre du Mérite

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 février 2016 à 08:33, par Quoi de neuf ???
    En réponse à : Exactions sur des Burkinabè en Guinée : Le TOCSIN en appelle à la CEDEAO

    Comment peut on parler d’intégration sous régionale ou d’union africaine tout en expulsant d’autres africains. Si nous africains nous expulsons d’autres africains alors allez comprendre que ce ne sont pas les européens ou les américains qui trouveront un problème en expulsant des africains. Je suis indigné !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2016 à 09:14, par Wendpanga
    En réponse à : Exactions sur des Burkinabè en Guinée : Le TOCSIN en appelle à la CEDEAO

    Es ce que le Burkina serait le seul pays ou tous peuvent circuler librement, vendre librement, construire dans nos zones non lotie librement ; bref faire tout librement et on lui demande pas de pièce ni rien ? En vérité je me sens réellement blessé lorsque je vois nos frères molestés et rapatriés au pays comme s’ils étaient des voleurs. Et pourtant ici tous sont accueillis. Il va falloir que les autres pays sachent que ce n’est pas parce qu’on est bête. Respectons nos accords signés dans le cadre de la libre circulation des biens et des personnes. Règlementons mais restons vraiment humains. Avec de tels agissement, l’union africaine n’est pas pour maintenant. Demeurez bénis

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2016 à 09:29
    En réponse à : Exactions sur des Burkinabè en Guinée : Le TOCSIN en appelle à la CEDEAO

    qu’est ce que le ministre des affaires étrangères dit et qu’est ce que l’ambassadeur du Burkina en guinée conarkry a fait pour ces compatriotes ?
    Depuis un certain temps les Burkinabé sont persécutés dans plusieurs pays africains cote d’ivoire, gabon, guinée équatoriale...il faut que les compatriotes prennent conscience et reviennent pour qu’ensemble on développe ce pays. c’est la qualité des hommes qui permet de développer un pays pas uniquement les ressources naturelles
    Si ces exactions continuent il faudra qu’on suspende notre participation à la CEDEAO

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2016 à 11:33, par Naboho Lassina
    En réponse à : Exactions sur des Burkinabè en Guinée : Le TOCSIN en appelle à la CEDEAO

    Si Blaise Compaoré ,durant ses 27ans de règne a travaillé à faire partir ,ses
    compatriotes à l aventure,au lieu de travailler à les retenir au pays.Que voulez -vous ?
    A qui la faute ?On pouvait développer la riziculture à grande échelle,par exemple,mais nos dirigeants ,ont
    tous préféré se remplir les poches avec les mauvaises pratiques.Merci

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2016 à 15:45, par Cheikh
    En réponse à : Exactions sur des Burkinabè en Guinée : Le TOCSIN en appelle à la CEDEAO

    Cher ami Naboho, avant de proférer certaines paroles, il faut remuer plusieurs fois la langue d’abord dit-on. En effet votre pseudonyme est tellement emblématique, que vous deviez vous garder de clouer Blaise seul au pilori, sans parler de ses inconditionnels lieutenants tels que Naboho Kanidoua et autres, n’est-ce pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2016 à 17:11, par siraboure
    En réponse à : Exactions sur des Burkinabè en Guinée : Le TOCSIN en appelle à la CEDEAO

    Vous êtes d’avis que les européens et autre ont raison d’expulsé les noirs de leur territoire sans inquiété.L’Homme noir dans sa région même est expulsé.et les gouvernants n’interviennent pas .C est honteux pour toute l’Afrique.Le président guinéen était hors de son pays avant de revenir prendre le pouvoir.Si les étrangers étaient rejettes comme son pays le fait actuellement il ne sera pas président. L être humain a une courte mémoire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2016 à 08:59
    En réponse à : Exactions sur des Burkinabè en Guinée : Le TOCSIN en appelle à la CEDEAO

    @cheickh tu te crois dans une porcherie tu es qui ou quoi pour donner des ordres ici ?pourquoi quand on dit les vérités sur les 27ans de règne chaotique de votre champion vous sortez de vos gonds ?écoutez il n’est pas encore trop tard pour le rejoindre ok ?
    naboho lassina a raison si blaise durant 27ans avait travaillé à maintenir ses frères au lieu de tuer exiler de force certains et jouer les médiateurs interplanétaire pour être ensuite chassé en belle famille comme un chien pouilleux on en serait pas là
    maintenant si tu es trop fâché tu saute et tu vas caler devant la résidence de ton champion en rci comme girouette tchrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2016 à 09:43, par Pathe Diallo
    En réponse à : Exactions sur des Burkinabè en Guinée : Le TOCSIN en appelle à la CEDEAO

    En marge du sommet de l’Union Africaine à Addis-Abéba, le Président du Faso a eu un entretien avec son homologue guinéen ! en ont ils parlé ? Le minsitre des Affaires étrangères devrait aider à clarifier la situation et trouver une solution définitive. La CEDEAO devrait également prendre les choses au sérieux avant le pire !

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2016 à 12:43, par oh
    En réponse à : Exactions sur des Burkinabè en Guinée : Le TOCSIN en appelle à la CEDEAO

    Le prochain convoi qui va ramener des burkinabè doit repartir avec des guinéens à bord du même bus. Cest tjs nous ki encaissons sans réagir. Tchrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2016 à 13:38, par Marie
    En réponse à : Exactions sur des Burkinabè en Guinée : Le TOCSIN en appelle à la CEDEAO

    @contributeur n.4 quelque chose peut-il arriver de mal sans que ce ne soit la faute de "Blaise" ? L’immigration est un realite planetaire : Asiatiques, Moyen et Extreme Orientaux, Europeens de l’Est, Sud Americains mettent leur vie a risque et de gros moyens financiers pour rejoindre l’Occident. Des pays africains mieux lotis que Le Burkina Faso comme Le Congo, Le Nigeria, Le Senegal, la Côte-d’Ivoire, Le Gabon, Le Ghana... ont un taux d’immigration beaucoup plus eleve que celui du Burkina Faso. Est-ce bien la faute a "Blaise" ? Si vous pensez que c’est avec des projets de riziere qu’on resoud les problemes d’immigration, ma foi vous etes un genie et devriez breveter votre trouvail. Les Europeens presentement aux prises avec une immigration massive vous paieraient des cents et des milles pour Votre idee. Quant a ce Tocsin, c’est bien d’interpeler la cedeao. Mais c’eut ete mieux avise d’interpeler d’abord Le Gouvernement Burkinabe, Le ministre des affaires etrangere, l’ambassadeur du Faso en Guinee. C’est tout de meme hilarant d’epargner Le gouvernement Burkinabe et ses representants pour charger directement la cedeao. C’est Le gouvernement Burkinabe qui doit interpeler la cedeao sur la souffrance de ses citoyens. S’il ne Le fait pas la cedeao ne peut prendre des initiatives a sa place. Le reglement de ce type de probleme suit un ordre.
    Quant a l’autre charlot qui recommande que Le Faso se retire de la cedeao, mieux vaut parfois se faire que d’etaler de telles niaiseries sur la toile.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés