ROTARY : « L’amour est la sève qui fait grandir l’enfant », dixit Marie-Irène Richmond Ahoua, Gouverneur du district 9101

mardi 2 février 2016 à 23h23min

Fidèles à la devise de l’organisation qui est « servir d’abord », les Rotariens des clubs Arc-en-ciel et Ouagadougou Millenium ont procédé respectivement à la remise d’une bourse de parrainage à SOS Villages d’enfants ; de produits pharmaceutiques et de moustiquaires à l’hôpital Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou. Ces dons qui s’inscrivent en droite ligne du 4e axe stratégique de Rotary International consacré à la santé de la mère et de l’enfant, ont eu lieu ce mardi 2 février en présence de Marie-Irène Richmond Ahoua, Gouverneur du district 9101 pour le mandat 2015-2016.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
ROTARY : « L’amour est la sève qui fait grandir l’enfant », dixit Marie-Irène Richmond Ahoua, Gouverneur du district 9101

Au Rotary, le bien-être de la femme et de l’enfant – ces deux êtres fragiles – occupe une place de choix dans les programmes d’activités. Au cours de leurs mandats respectifs (2015-2016), les présidents des Rotary club Arc-en-ciel et Ouagadougou Millenium ont décidé de respecter le principe du « service » en consacrant leurs activités à la femme et à l’enfant. Deux cérémonies de remise de dons ont eu lieu, ce mardi, en présence de Marie-Irène Richmond Ahoua, Gouverneur du district 9101.

L’amour, une « sève »

Le premier acte de générosité est celui du Rotary club Arc-en-ciel à l’endroit de SOS villages d’enfants, un refuge pour 127 bambins répartis dans 13 maisons familiales. Le don, fruit d’une convention triennale, est une bourse de parrainage d’une valeur de 600 000 francs CFA qui permettra d’apporter «  plus de couleurs » à l’avenir des tout-petits. Le directeur des lieux, Sédégo Tasséré a exprimé sa reconnaissance aux donateurs pour ce geste « noble ». Pour sa part, la Gouverneur du district 9101 a rappelé que l’amour était la sève nécessaire à la croissance des enfants et qu’il fallait y accorder une attention particulière.

Le lien demeure

Fondée en 1949 par l’Autrichien Hermann Gmeiner, SOS villages d’enfants visait à offrir une famille et un toit aux enfants orphelins et abandonnés de la Seconde Guerre mondiale. L’organisation est présente dans 133 pays. La représentation de Ouagadougou a été mise en place en 1997 et accueille les enfants qui ont perdu la prise en charge parentale ou qui courent le risque de la perdre. Dans chaque famille, les bambins sont sous la coupe d’une mère SOS qui veille au grain en leur apportant l’amour maternel. Mama Diane en est une. Elle s’occupe actuellement de huit enfants dont cinq garçons et trois filles.
Aujourd’hui, le Village peut s’enorgueillir d’avoir déjà mis sur le marché du travail des économistes, des ingénieurs en réseau informatique, des juristes, des sociologues, des mécaniciens-auto, des instituteurs, des infirmiers, des couturières, etc. Et à en croire Sédégo Tasséré, il existe toujours un lien sacré entre ceux-ci et leur mère SOS.

Le « Ouf » de soulagement

A l’hôpital Yalgado Ouédraogo, c’était au tour du Rotary club Ouagadougou Millenium de perpétuer une tradition débutée depuis 2003 en offrant des moustiquaires, des antipaludéens et des produits pharmaceutiques de première nécessité. Pour le directeur général de l’hôpital, Robert Sangaré, c’est un « ouf » de soulagement car ce don correspond véritablement à « des besoins réels et quotidiens » pour la prise en charge des parturientes. A en croire le président du club, Alfred Da, la valeur du don s’élève à 1000 euros (environs 660 000 F CFA).

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Le Rotary en bref

Fondé en 1905 par Paul Harris, le Rotary compte aujourd’hui plus de 1.2 millions de membres prêts à servir pour changer positivement le monde. Il est présent dans plus de 200 pays et régions géographiques. Le district 9101, lui, comprend dix pays à savoir le Burkina Faso, la Côte-d’Ivoire, le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée, la Guinée Bissau, le Libéria, le Mali, le Sénégal et la Siéra Leone. Pour la première fois, ce district est gouverné par une femme du nom de Marie-Irène Richmond Ahoua. Les six axes stratégiques de l’organisation sont la paix, la prévention et le traitement de maladies, l’eau et l’assainissement, la santé de la mère et de l’enfant, l’alphabétisation et l’éducation de base, et enfin le développement économique et local.
Les Rotary Club Arc-en-ciel et Ouagadougou Millenium font partie des dix clubs du Burkina Faso. Le premier a été créé en 1999 après le Club Doyen et le Club Savane ; et le second a vu le jour en 2002. Chacun d’eux comprend actuellement 26 membres.

Par HBF
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés