« Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

mardi 2 février 2016 à 00h32min

Dans la matinée du 1er février 2016, la ligue des consommateurs du Burkina a organisé une conférence de presse à son siège. Il s’est agi à travers cette rencontre, d’interpeller les pouvoirs publics sur la psychose née des informations faisant état de fruits et légumes empoisonnés par la secte Boko haram, et mise sur le marché burkinabè.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
« Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

« Au niveau de la ligue des consommateurs, nous considérons que cette psychose ne peut pas continuer d’exister parce que ça fait près d’un mois que cela circule », a martelé le président de la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB), Gilbert Hien Somda. C’est dans cette optique que s’inscrit la conférence de presse de ce lundi 1er février 2016. L’objectif était d’interpeller les autorités, le ministère de la Santé, du Commerce et de l’Agriculture, sur la psychose liée aux produits qui auraient été empoisonnés et convoyés sur le sol burkinabè. Selon le conférencier, « il suffit que le laboratoire national de santé publique prélève des produits des fruits et légumes (pastèques, carottes, pommes). Ensuite, faire des analyses et nous dire si les produits vendus sur le marché sont empoissonnés ou pas ».

Cette situation, a-t-il ajouté en sus, a des répercutions non seulement pour les commerçantes mais aussi pour les consommateurs. « Nous constatons que les vendeuses de fruits et légumes n’arrivent plus à s’en sortir parce que les pommes sont en train de devenir jaunes, les carottes fanées, les pastèques également. En somme, elles n’arrivent plus à s’en sortir. Les consommateurs, par contre, se demandent s’il faut continuer de consommer ces produits ou pas ? » a-t-il laissé entendre. Avant d’inviter les consommateurs à la prudence : « ceux qui peuvent s’abstenir de consommer ces produits qu’ils le fassent. Par contre, ceux qui ne peuvent pas qu’ils le fassent avec beaucoup de prudence tout en sachant qu’il se peut que cette rumeur soit fondée ».

Sur l’origine de cette information, le président de la LCB dira ne pas avoir une réponse satisfaisante. « Partout où nous sommes passés, les personnes nous disaient qu’elles ont été informées par SMS. Mais d’où vient ce SMS ? Là franchement, j’avoue qu’on n’a pas pu le savoir ». Néanmoins, a-t-il dit, « cela ne nous empêche pas de chercher à savoir la véracité ou pas de cette information. Si c’est une rumeur, on laisse tomber, mais si c’est fondé, qu’on nous dise alors ce qu’il faut faire. Parce que les terroristes ne sont pas seulement physiques mais ils s’invitent dans nos assiettes et ça devient très inquiétant ». Pour clore ses propos, la seconde question qui était de savoir si la LCB a reçu des plaintes pour empoisonnement, le conférencier répondra par la négative. « Pour que quelqu’un se plaigne de ça, il aurait fallu qu’un médecin puisse lui dire que c’est du fait de la consommation de tel ou tel produit qu’il a été empoissonné. Pour le moment ce n’est pas encore le cas » a-t-il conclu.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er février 2016 à 22:57, par kabvla
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    On doit poursuivre la ligue des consommateurs car c’est elle qui entretient la psychose et la propage. Comment pouvez vous demander à la population de ne pas consommer sur la base de rumeurs. Vous n’etes pas habiletés à donner de telles information sur la base de rumeurs. Il vous manque un peu de methode les gars. Vous meritez pas d’être à la tete de la structure. De ces fruits et legumes combien viennent d’ailleurs. ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 01:27, par hermannotherapie
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Terrorisme nouveau gagne pain pour des gens sans vergogne. Pourquoi contribuer à la psychose sur la base de rumeur ? Il faut amener les fruits et légumes incriminés au laboratoire national on va tester et les burkinabés vont cotiser pour la facture. Les gars svp soyez plus sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 04:01, par pabeguèba
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Pourquoi importé des pastèques et des carottes ? Nos agriculteurs n’arrivent pas à satisfaire les consommateurs ? Des pommes, plantons des pommiers et nous verrons que la production donnera, consommons burkinabè n’est pas un vain mot. A nos marques.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 04:22, par Peuple insurgé
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Je vous en pris. Comprenez que cela ne peut etre une réalité ! Ce n’est pas réalisable de pouvoir empoisonner tous ces fruits et légumes ! Ce sont ceux qui brulent les marchés qui propagent ces rumeurs pour "gâter" les affaires des burkinabé. Sinon y a pas de quoi fouetter un chat !

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 05:48, par apolos
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Que l’on nous éclaire la dessus très rapidement. Que Dieu protège le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 06:24, par Francis
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Organiser une conférence de presse sur des rumeurs, ce n’est pas sérieux. Sachez, Messieurs qu’il n’y a que trois opérateurs de téléphonie mobile au BF et que ces opérateurs, si ils sont approchés, peuvent déterminer l’origine des SMS.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 07:35
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    c’est pas responsable de la part de la LCB. Vous contribuez à touer l’economie de notre pays sur des rumeur crées par les CDPistes. Soyez un peu professionnel

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 08:05, par SAE
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    C’est simple ! Que nos FDS menent des enquetes la-dessus en commencant par l’emetteur du SMS. Ensuite examen physique et au labo par le Laboratoire national...

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 08:14, par Filsdupaysan
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Il s’est agi à travers cette rencontre, .......... de fruits et légumes empoissonnés par la secte Boko haram, et mise sur le marché burkinabè. Il s’agit des fruits et légumes EMPOISONNES ou empoissonnés ? Car dans tout le texte on ne parle que d’EMPOISSONNE alors qu’à mon avis c’est EMPOISONNE. Aidez moi à vous suivre.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 08:17, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    - Mon cher conférencier, il ne suffit pas que la labo prélève et analyse ! Tu ne connais pas ce domaine et n’enfonce pas tes auditeurs !

    Tout bon technicien d’agriculture et tout bon forestier sait que les sols autour de Ouaga sur lesquels ces légumes sont produits sont tous pollués par diverses sources (Hôpital) et des efluents d’usine pleins de plomb (TAN ALIZ contre laquelle personne n’a rien pu faire jusqu’à l’insurrection !). En plus il y a tous ces produits plein d’organo-chlorés (DDT : Dichloro Diphényl Trichloréthane, HCH : Hexa Chlorocyclo Hexane, etc.) vendus dans toutes les rues et manipulés par des non-professionnels qui les utilisent pour traiter les légumes dans les jardins péri-urbains de Ouaga.

    Avec tout cet incivisme des producteurs et vendeurs de produits à la noix, les sols ne peuvent qu’être pollués et donc, les légumes y produits ne pourront que contenir ces produits. Si fait que ton labo, s’il est bien, ne fera que découvrir du poison dans les légumes. N’accusez pas BOKO HARAM pour rien. BOKO HARAM ici, ce sont les inciviques d’usines pollueuses, des gens qui traitent l’or à l’arsénic en ville, des producteurs de légumes à Ouaga et alentours et ce sont aussi ces vendeurs de produits non-homologués.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 08:32, par tinto
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Même si c’est une rumeur, il faut se dire désormais que la voie alimentaire est une voie possible. Il faut désormais imposer un contrôle sur tous les produits importés en impliquant le Laboratoire National de Santé Publique. La Bible nous dit que satan est rusé ; il revient à l’homme d’être intelligent et de s’entourer de précautions.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 08:32, par juju
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Merci à la ligue. C’est vraiment ce que nous attendons de vous. Il est vraiment important que l’on ait la vérité car la peur gagne du terrain dans le cœur de plusieurs consommateurs ! la conférence de presse est un pas, je suppose, il faut aller jusqu’au bout et rencontrer directement les autorités pour demander que le labo national fasse les dits contrôles ! Nous on attend les résultats avec impatience !.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 08:33, par Nobga
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    "Pour clore ses propos, la seconde question qui était de savoir si la LCB a reçu des plaintes pour empoissonnement."
    Pensez-vous sincèrement que la ligue doit attendre d’avoir des plaintes avant de se lever pour exprimer ses inquiétudes ? Pas du tout ! Mieux vaux prévenir que guérir, dit le dicton.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 08:34
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Fruits et légumes empoisonnés et non empoissonnés (remplir de poissons)...

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 08:39, par YAMYELLE
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Mieux vaut toujours prévenir que guérir. merci a la LCB

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 08:39, par bob le démocrate
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Une rumeur peut-elle constituer le fondement d’un argumentaire serieux d’un leader ? non et non. Vous avez le devoir d’allez jusqu’au bout de vos investigations pour vérifier la véracité de ces rumeurs. vous pouvez faire examiner les fruits auprès de structures habilitées à le faire. plutôt que d’ajouter la psychose à la psychose. Finalement votre rôle sert à quoi quand on sait que vous avez une subvention du contribuable burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 09:13, par Idrissa
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Certes la menace n’est pas à négliger, mais de là à perdre son calme, je trouve que la ligue est passée à côté. Le message en question fait référence au Littoral, ce qui exclut du coup que ce n’est pas au Burkina. A moins que la géographie du BF ait changé après les attentats. De plus le BF produit suffisamment de ces produits pour en importer du Nigéria. Si c’était le cas, il suffirait que les autorités douanières soient plus vigilantes et plus strictes. Une conférence de presse sur la question n’est que de l’exhibition. Cette conférence vient accentuer l’inquiétude car elle montre nos limites en termes de décision. Combien de personnes touchées par les sms seront informées de cette conférence de presse ? Des communiqués pour rassurer étaient plus indiqués.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 09:19, par Raag-biiga
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Au lieu d’une conférence de presse pour interpeller les autorités, vous auriez pu aller directement à elles et nous donner une information claire. Si vous qui êtes sensés nous rassurer vous amplifiez notre peur on ne sait plus que faire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 09:24, par Bangrenoma
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Laxisme quand tu nous tiends ! Un laboratoire de SANTE PUBLIQUE qui ne prend pas d’initiative sans demande de quelqu’un. Des toxicologues et des chercheurs qui ne trouvent pas leur raison d’etre. Ils diront que ce sont des rumeurs jusqu’a ce qu’on enregistre des cadavres. "Quand on vous dit qu’il y a des coups de feu et on ne precise pas d’ou ca vient on ne peut rien faire’’, meme pas faire son travail qui est de contacter des elements cles dans cette zone ou aller par malice pour savoir ce qui se passe. Non on attend des precisions avant de s’engager et on attend l’armee Francaise avant de lancer l’assaut pour que leur nom soit inscrit devant. Meme chose on attend un laboratoire francais pour faire des prelevements et certifier que les fruits en question sont bons a consommer ou pas. Ce n’est pas une question d’echantillons il s’agit de consommer ou de rejeter ces types de produits incrimines. Tous les fruits peuvent n’avoir pas ete contamines et d’ailleurs comment ont ete fait ces empoissonnements (mode operatoire). Les services d’intelligence doivent revoir leurs connaissances et pratiques. Fini la periode D’ienderement !

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 09:33, par loi 13
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    je félicite la LCB pour cette conférence de presse, c’est bien. A nos autorités sachez que c’est notre droit d’avoir l’information juste et un devoir pour vous de nous informer sur la véracité des différentes rumeurs surtout quand cela concerne le bien être de la population mais comme à votre habitude rien et rien aucun démenti ou une confirmation de l’exactitude de ces rumeurs.
    j’espère que nos gouvernants entendrons le cri de cœur de la LCB et nous situera très bientôt.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 09:38, par Mum
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Est ce que avez même fait l’analyse ? Et c’est quoi les résultats ? Il faut apprendre à anticiper les choses au Faso. On s’en fou que se soit un sms ou télégramme. Bousculez vous et donnez nous une réponse claire.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 09:50, par sana wendé
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    ça n’a rien à voir avec la rumeur.je profite pour donner une préoccupation sur une arnaque dont la ligue devrait se saisir.il est le suivant : pour avoir une puce telmob,il faut donner une copie de sa CNIB et Telmob prends les informations idoines. on ne change pas de nom et prenom comment ça ,ni de date de naissance. ce n’est pas le client qui écrit les informations que veux Telmob . ce sont ses propes agents.Si erreurs il y a,ceci releve de TELMOB. voila des communiqués qui passent a la télé et des SMS qui qu’on vous envoie pour appeler un numéro pour des informations sur sur votre identité. on vous demande si il y a des erreurs de passer dans l’agence la plus proche pour rectifier. vous bruler votre essence pour partir et là on vous demande de faire une Photocopie qu’il faut payer avant rectification. Mais pour qui se prenne -t-ils ? il font des erreurs et il vous demande de supporter à vos frais ! j’ai refuser et je demande que les autres le fasse aussi parce que à mon avis c’est une arnaque pure et simple.c’est revoltant et insultant. Qu’ils assument.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 10:23, par l’homme du golfe
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Je pense que la ligue des consommateurs ne joue pas son rôle dans notre pays. Comment depuis un mois, aucune démarche , c’est maintenant vous réagissez, est ce vrai ou faux cette histoire de produit empoisonné ? De plus depuis que le gouvernement a baissé le prix du carburant quelle a été la réaction des transporteurs. C’est pour nous dire qu’ils veulent puisez leurs ancienne stock qui est acquis a un prix élevé , c’es ça ? et quand le prix va augmenter encore ils ne vont jamais penser à revenir au prix quand c’est baissé. Vraiment vous lutter pour vous même et non pour les consommateurs. Laissez bous en paix , on va se débrouiller par la grâce de Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 10:43, par Matou à Sikassossièra
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Juste informe kõrõ Yamyélé que je viens d’arriver à ouaga. C’est la meme matou que tu as connu A Sikassossièra . C’est pas les fruits qui sont seulement pollués heinn. Meme l’air la est pollué . Je vais à Paul IV

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 10:56, par Adolphe
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Le labo est là pour tout ça.Normalement, tous les produits consommables doivent être soumis à un contrôle au labo avant vente. Effectivement en deux jours j’ai connu trois morts subites et d’autres cas j’en ai entendu. arrêt cardiaque, arrêt cardiaque, arrêt cardiaque....l’Etat doit chercher à savoir pourquoi. Pourquoi pas faire autopsie de ceux qui s’écroulent et on dit que c’est par crise cardiaque..Je ne dirai pas que ce sont les fruits mais attirons l attention des autorités car c’est un problème de santé. Moi même je suis producteur et c est pour cela je suis d avis que l’ Etat doit enlever cette psychose de la tête des consommateurs. Vous êtes tous conscient de ce que cela peut jouer sur le plan économique pour le pays. Sinon que pour le moment, disons nous que nous produisons nos pommes de terre, pastèque, carotte ici à Ouahigouya, Loumbila, Mogtédo Est etc. ici au Faso. Pourquoi n’est pas en consommer Burkinabè. A ma connaissance, Boko Haram n’est pas encore là au Burkina pour contaminer nos sites de production. Donc, en attendant par prudence comme le dit la LCB, consommons local. Y a d ailleurs la mévente et nos producteurs souffrent. On n’est pas obligé d’aller ailleurs chercher ces produits cités ci dessus. Attendons qu’on nous confirme pour les pommes. N en voulons pas à la ligue car elle ne demande que de prendre les choses au sérieux pendant qu’il est temps. Comment voulez vous qu’on puisse surprendre des êtres humains qui décantent la vidange et la transformer en huile pour empoisonner d’autres êtres. Et ça ces personnes sont connues mais rien de fait. Y a pas pire terroristes que ces gens là. Pendons les publiquement pour donner leçons à d autres pour qu’ils n’osent plus. Sinon que ça continu...

    C’est mon vrai nom. beaucoup me connaissent. Surtout les producteurs.
    En la matière je dirai chaque fois ce que je penses car il y va de l’intérêt de nos producteurs. Sauvons les pour mieux vivre en bonne santé
    Que Dieu protège le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 10:56, par Matou à Sikassossièra
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Vous la si vous ne quittez pas la vous allez me connaître . Cest vous qui donnez des pistes maintenant A Boko Haram ? Tout ne se dit pas dans la rue.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 11:43, par Gaël
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoissonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    C’était simple, il suffisait que cette ligue utilisait le coût de l’organisation de la con-fait-des rang (conférence) pour demander l’analyse des produits incriminés et faire un écrit qui ne coût rien mais il faut bien justifier les subventions..

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 12:53, par Kanzim
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Le commentaire de Kôrô Yamyellé est à prendre au sérieux. Nous ne devons pas en effet, aller si loin pour savoir que les produits maraichers et fruitiers locaux sont pollués par le fait même de la circulation et de l’utilisation non autorisée des produits toxiques détournés de leur utilisation normale. Nous savons par la presse que des produits de traitement du coton sont utilisés par les maraîchers autour de Ouaga. Lorsque les incinérateurs de l’hôpital Yalagado ne fonctionnaient pas, les déchets se retrouvaient dans le barrage aux abords duquel on produit salades, chou et tomates. Un documentaire a même montré en son temps, que les plâtres ayant servi aux fractures et autres étaient récupérés des eaux par des femmes, pour faire de la potasse très prisée. Dire que nous avons des universitaires très compétents mais à qui on ne donne point du matériel pour travailler. Quand au Laboratoire National de Santé Publique, il ne faut même pas en parler parce que sa politisation au départ en fait un simple machin. Vide. Parce piloté par des coqs qui n’en connaissent rien.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 13:42, par le citoyen
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Il y’ a lieu de garder son calme et à ce niveau la LCB est en faute. En effet tous ceux qui sont sur les réseaux sociaux ( Facebook) où qui cherchent sur Internet ont du se rendre compte que cette rumeur avec exactement les mêmes mots qui ont circulé au Burkina a commencée au Cameroun en début 2015, voire même en 2014. Il était donc de la responsabilité de la LCB de se renseigner avant de tomber dans la psychose.
    Dommage qu’ils ont même entrainé @Koro Yamyélé qui est un habitué du NET. Donc c’est une information infondée au BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 13:52, par bob
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    exact internaute 22, c’est de l’arnaque

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 13:57, par Filsdupaysan
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Voilà un sujet qui fait rire.
    Le titre de l’article parle des fruits et légumes qui seraient EMPOISONNES et à l’intérieur, on nous parle des fruits et légumes EMPOISSONNES. Alors qu’on empoisonne des fruits et légumes, c’est possible, mais comment un consommateur peut il déclarer qu’il a été EMPOISSONNE ? En consommant du poisson peut être.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 14:03, par Adolphe
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    INTER 26 ? POURQUOI ETRE IRREFLECHI JUSQU A CE POINT. ADMETTEZ LES CRITIQUES ET LES INTERPELLATIONS. C EST LES VOUS AUTRES SANS NIVEAU NI CERVEAU QUI INDUISEZ LES AUTORITES DANS LES ERREURS COMME AU PASSE. DONC C EST VOUS QUI FRABRIQUEZ LES MAUVAISES HUILES POUR NOUS EMPOISONNER.LES VIDANGES ETC. OK. ALLEZ Y LES VIDANGEURS. ON VA SE CROISER. LE DROIT DE CRITIQUE EXISTE OU PAS. LAISSEZ LA ¨PLACE A CEUX QUI ONT DE NIVEAU DANS CES DEBATS PARAILS .
    JE VALIDE CE QUE LA LIGUE A DIT.
    FAITES TOUT POUR LEVER LA PANNIQUE.

    J AI PAS EU PEUR D INCLINER MON IDENTITE

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 14:15, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Merci Koro Yamyélé pour cette intervention pleine d’enseignements et de mise en garde. Toute cette criminalité doit être combattue. Comme quoi en matière de lutte contre les criminalités, on n’a même pas epuisé ce qui est à notre PORTEE pour nous engouffrer sur des terrains de combats TRUQUES. Merci Koro, cette criminalité gastronomique + la criminalité routière (insecurité routière), je les combats de longue date. Mais helas ! Vous savez Koro, je passe 5 jour sur 7 sans manger à midi. Pourquoi ? l’ignorance grave en matière d’hygiène. La main qui tâte la viande du porc est la même qui fait la monnaie. Beaucoup de vendeurs me connaissent pour ça. Et à plus d’une reprise, on a failli me prendre par l’encolure à la verticale et me redeposer  ! Quand j’arrive la première fois, je signe un contrat oral : moi mes commandes de viandes et autres, ça ne se touche pas à la main et aux doigts qui grattent le nez et essuie les ecoulements nasaux. A prendre ou à laisser. Sinon, je ne reviens plus. Ce qui est grave, vous verrez des intellos, medecins, journalistes, juristes s’en accommoder, motus bouche cousue.
    Tout cela doit nous interpeller serieusement sur notre sens de la responsabilité individuelle et collective pour relever notre société TAREE. C’est pourquoi, j’affirme que nous meritons la maltraitance par l’imperialisme. Vive donc l’imperialisme ! "Kuim dalgo suug sakda a to puugê" : "La daba du paresseux invetéré est plus operationnelle dans le champ d’autrui"

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 14:45, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    - MATOU DE SIKASSOSIÈRA, bonne arrivée à toi et bon séjour à Ouaga.

    - KANZIM, laisse-les s’agiter avec BOKO HARAM ! Ils ne connaissent pas ! Moi Yamyélé je suis un vrai expert de ce domaine et je sais de quoi je parle ! Il se peut même que ce soient les auteurs de ces pollutions qui font courrir ce bruit pour dérouter tout en sachant que si on dit que c’est BOKO HAMA l’auteur, tout le monde est désarmé. Et comme tu le dis, certains utilisent le produit de traitement du coton pour traiter les légumes. Exemple : la Cyperméthrine 250 CC et ils ajoutent une grand quantité d’eau pour pulvériser alors que c’est le principe actif du produit qui compte et non la quantité d’eau qu’on utilise pour étendre le produit.

    - D’autres aussi traitent avec le Décis maraîcher 125 CC, ce qui est normal, mais à cause de leur gloutonnerie, ils récoltent vite les produits qu’ils vendent alors qu’il faut attendre 2 semaines après le traitement pour récolter et vendre. AInsi ils empoisonnent les clients peu avertis !

    Au Burkina, tout le monde est expert en tout en en rien à la fois ! Et si tu conseilles quelqu’un entrain de mal faire une chose, si tu ne fais pas attention, vous allez vous bagarrer inutilement.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 15:15, par Henri_Sebgo
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    La Ligue des consommateurs, comme on le dit vulgairement, "c’est bien, mais c’est pas arrivé." Vous auriez pu pousser vos propre recherches plus avant cette sortie, pour éviter de parler "grosso modo". Mais on constate qu’il faut aussi un changement en votre sein, car depuis que la LCB est LCB, des initiatives propres ne sont jamais prises, et pourtant vous avez un budget de fonctionnement dont on se demande à quoi cela peut bien servir ; vivement un AUDIT pour nous éclairer.
    Merci encore à Kôrô Yamyélé et à Bernard Luther King.
    Les gens pensent qu’il suffit d’opérer le changement à la Tête de l’État et puis tout est parfait. Non. Le changement réel ne peut s’opérer si chacun de nous, individuellement pris, ne prend pas conscience du fait qu’il doive abandonner ces mauvaises habitudes d’antan.
    C’est un choix qu’il faudra faire, car on ne peut vouloir le beurre et l’argent du beurre. Il faut donc que chaque citoyen accepte faire violence sur ses intérêts personnels au profit de la collectivité. Mais quand je vois le confort dans lequel certains se sont installés au pris de pratiques mafieuses et criminelles, je reste sceptique quant à la volonté réelle de changement des Burkinabés.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 15:45, par zoungrana
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    on aurait compris que la ligue des consommateurs fasse analyser par le LNSP des échantillons des fruits et légumes incriminés avant d’organiser une conférence de presse pour donner des informations utiles. c’est plus responsable à mon sens. de plus la ligue des consommateurs doivent pouvoir interpeler les autorités par d’autres moyens pour ne pas amplifier la psychose

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2016 à 18:28, par hamed arthur
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    Merci M. ZOUNGRANA !
    Ce pays n’a plus besoin de plaignards populistes ou populeux. nous avons besoin de burkinabé qui travaillent ! Que chacun lustre bien la partie de pays qui lui est confiée. SVP ! Faites donc fonctionner cette ligue au mieux. Nous espérons vivement que votre prochaine conférence de presse nous présentera les résultats d’analyses de contre-expertise en plus de ceux du LNSP sinon au pire annoncer votre démission ou dissolution pour incompétence.
    C’est une honte nationale que toute ligue de consommateurs que vous soyez, plutôt que de mener des investigations soiyez encore au stade de déclaration creuses. ça coute combien une analyse ? Si notre bonne vieille ligue ne peut mobiliser des fonds pour pourvoir à des choses aussi basiques : et bien pffff !!

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2016 à 22:48, par pabeguèba
    En réponse à : « Rumeurs » sur les Fruits et légumes empoisonnés : La ligue des consommateurs interpelle les autorités

    REVOYEZ CASH INVESTIGATION DU 2 FEVRIER SUR FRANCE 2 ET VOUS SEREZ EDIFIE

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés