Mesures d’accompagnement des travaux de renforcement de la RN°1 : axe Ouaga-bobo

ASEC-Burkina appuie des Orphelins et autres Enfants Vulnérables(OEV) • dimanche 31 janvier 2016 à 10h44min

On dénombre au Burkina Faso environ 2,1 millions d’OEV dû à l’épidémie du sida (PNUD et al. 2003). Dans plus de 62% des cas, ils seront pris en charge par leurs grand-mères (ONUSIDA, 2004), considérées comme les mieux placées pour prendre soin de ces enfants. Elles vivent de grandes difficultés économiques, psychologiques et physiques (OMS, 2002).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mesures d’accompagnement des travaux de renforcement de la RN°1 : axe Ouaga-bobo

La pauvreté des familles constitue un sérieux handicap à l’accès et au maintien de la quasi-majorité des OEV dans le système éducatif. L’ONUSIDA atteste que la présence du Sida dans les ménages ainsi que les responsabilités et les charges supplémentaires qu’il engendre sur les familles constituent un des facteurs d’abandon de l’école. Selon les mêmes sources, l’infection à VIH/SIDA influe négativement sur les résultats scolaires des enfants du fait du traumatisme psychologique de cette pandémie.
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de prévention et prise en charge des IST/VIH/SIDA sur la Nationale N°1, axe Ouagadougou Bobo Dioulasso, et pour contribuer à l’effort de prisez en charge des OEV, l’Association l’Ecole des Citoyens a apporté une assistance à Cinquante (50) orphelins et autres enfants vulnérables afin qu’ils aient une année scolaire bien accomplie.

L’appui aux OEV vise à réduire la discrimination et la stigmatisation des personnes infectées ou affectées par le VIH dont les enfants des personnes vivants avec le VIH. Le don de l’Association arrive au moment où les élèves identifiés ont le plus grand besoin de fourniture bien que l’année scolaire ait déjà commencé. L’appui de l’Association l’Ecole des Citoyens a trait à l’appui en kits scolaires (cahiers, fournitures) et les frais d’inscription.

L’initiative qui a contribué à cette action est relative aux activités de sensibilisation dans le cadre de la mise en œuvre des mesures d’accompagnement aux travaux de renforcement de la N°1.L’action a commencée en janvier 2015 et a duré 12 mois. Elle a été financée par l’Union Européenne à travers la Direction Générale des Route (DGR).

Les cérémonies officielles de remise des fournitures scolaires ont été présidées par les des services de l’Action sociale et de la solidarité nationale de Tanghin Dassouri, de Boromo et de Houndé en collaboration avec les Associations associées à savoir ALAVI Tanghin Dassouri, JAFAA de Boromo et REVS+ de Houndé.

Les responsables de l’Action sociale et de la solidarité nationale des trois localités ont salué l’initiative et ont profité de l’occasion pour lancer des appels à d’autres bonnes volontés au profit des enfants en situation difficile. Elles ont salué la démarche dans l’identification des bénéficiaires qui respecte les normes en matière d’identification de personnes vulnérables.

L’appui à la scolarisation des enfants vulnérables doit devenir une priorité pour contribuer à la scolarisation ou maintenir des enfants vivant des situations difficiles dans le système scolaire. C’est une action de promotion des droits des enfants et qui prend en compte l’intérêt supérieur de ce dernier.

Vue de certaines bénéficiaires
ASEC-Burkina

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés