Eglise famille de Dieu Burkina/ Niger : Clôture de l’année de la vie consacrée à Koudougou

lundi 1er février 2016 à 02h25min

Après une année marquée par plusieurs activités qui ont soutenu la célébration de l’année de la vie consacrée dans l’église famille de Dieu au Burkina/Niger, les religieux et les religieuses viennent de clôturer une année spéciale de 15 mois, par trois jours de partage dans le diocèse de Koudougou. La soirée d’accueil des participants tenue le jeudi 28 janvier, ainsi que le concert animé par les artistes religieux de renom dont la Sœur Anne Marie KABORE au théâtre populaire de Koudougou, ont confirmé l’affirmation du Saint-Père, « là où il y a les religieux, il y a la joie ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Eglise famille de Dieu Burkina/ Niger : Clôture de l’année de la vie consacrée à Koudougou

Arrivés au nombre de 400 de tous les diocèses du Burkina et du Niger, les religieux participants officiels à cette célébration de fermeture de jubilé, se sont donné rendez-vous à Koudougou, dans la ligne de l’esprit de cette année voulue par le Saint-Père, et selon les mots du Père Jacques AHOLOU secrétaire de la commission épiscopale pour la vie consacrée, « pour faire la synthèse des différents messages du Saint-Père en les contextualisant pour un nouveau départ ». Pour ce faire, ils ont vécu une journée de forum, où la conférence principale « année de la vie consacrée : interpellations et défis lancés par le Pape François à la Vie Consacrée en contexte Burkina-Niger » animée par le Frère Innocent GBETEGAN, et les travaux en groupes qui s’en sont suivis, ont permis aux participants de se laisser interpeller par la spécificité de leur appel et de leur place dans ce monde en perpétuelle et rapide mutation. Convaincus qu’ils n’ont de raison d’être que pour servir l’Église, les supérieurs majeurs des religieux de l’espace Burkina Niger, ont réchauffé les cœurs de leurs « suffragants », afin qu’ils s’engagent davantage dans la générosité qui les caractérise à semer la joie autour d’eux pour conduire le monde qui les environne, au Christ leur époux. L’objectif de ce forum de Koudougou selon les mots du Père AHOLOU s’inscrit dans la quête d’un «  témoignage crédible et davantage de visibilité dans l’agir des consacrés dans notre Eglise Famille de Dieu au Burkina/Niger  ». La présence des archevêques Philippe et Séraphin, et de l’ordinaire du lieu Mgr Joachim à l’ouverture du forum, a conforté les religieux sur leur rôle irremplaçable dans le vaste champ de la mission où ils s’investissent en étroite et coïncidente collaboration avec les préoccupations des pastorales diocésaines. La messe de clôture intervenue le samedi 30 janvier et présidée par Mgr Piergiorgio BERTOLDI nonce apostolique au Burkina/Niger, a enregistré une forte participation de religieux venus de tous les diocèses du Burkina et du Niger. Au cours de cette messe, trois religieuses dont la sœur Josephine SANFO de l’institut des filles de saint Camille et les sœurs Lydie NOUFE et Delphine Fatoumata DA de la congrégation des filles du Saint Esprit, ont émis leurs vœux définitifs, pour servir Jésus toute leur vie.


A l’écoute de l’Esprit Saint

Dans son Homélie, le nonce apostolique a confié aux religieux que cette « année leur a été donnée pour qu’ils fassent mémoire avec gratitude du passé, pour qu’ils vivent le présent avec passion, et qu’ils embrassent l’avenir avec espérance ». Reprenant ainsi le thème général de l’année voulue par le Pape François, le nonce apostolique a rappelé à tous, le rôle premier de l’Esprit, cet amour réciproque du Père et du Fils, acteur principal de toute vocation. C’est en Lui que les religieux puiseront leur joie et leur espérance, pour maintenir vive, la flamme des « foyers ardents de la vie consacrée que sont les trois vœux de la chasteté, de l’obéissance et de la pauvreté  ». Leur fécondité dépend de Lui, qui donne d’accomplir tous les gestes qu’ils posent à l’endroit des âmes que le Seigneur leur confie. Comme Siméon qui accueille le Fils de Dieu dans ses bras, les consacrés sont également des témoins de ce dont l’Esprit est capable dans leurs vies. Dans l’accueil réciproque et dans la responsabilité que chacun aura des autres, les religieux rendent actuelle, la présence aimante de Dieu qui accueille sans distinction. Un noble programme de vie pour l’atteinte duquel le nonce apostolique a souhaité aux religieux de pouvoir « être heureux de la grâce de Dieu et riches de voir le visage de Dieu  ».

A la fin de la messe et avant le renvoi de l’assemblée, le Président de la commission épiscopale pour la vie consacrée Mgr Joachim OUEDRAOGO a procédé à l’envoi des supérieurs majeurs, auxquels il s’est adressé en ces termes : « En vous envoyant en mission dans vos différentes communautés, c’est tous les membres de vos instituts et congrégations respectifs que nous envoyons ». Par cet acte solennel, ils prennent l’engagement de continuer à construire une histoire glorieuse de l’Église dans les vastes champs de la mission, au Burkina et au Niger principalement, et partout ailleurs où la mission les conduira. Leur désir est de réveiller le monde en recherchant toujours à semer la joie dans les cœurs des hommes, un message bien exprimé à la fin de la messe par Mère Léa BELEMSAGA la Présidente en exercice de l’Union des Supérieurs Majeurs du Burkina et du Niger.

Abbé Joseph KINDA
www.egliseduburkina.org

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er février 2016 à 12:19, par Jonassan
    En réponse à : Eglise famille de Dieu Burkina/ Niger : Clôture de l’année de la vie consacrée à Koudougou

    Faites en sorte que toute créature qui vous rencontre retrouve le sourire qu’il a perdu, la paix qu’il recherche tant et le bonheur de vivre qui lui manque pour auréoler à jamais sa marche vers le Tout Puissant, quelque soit le chemin qu’il a choisi d’emprunter. Je comprends que l’autre est pour vous, un époux, une épouse, un frère, une soeur, un ami, une amie puisque le Christ a dit que "ce que vous faites à l’un.... c’est à moi que vous le faites....". Donc, bonne chance, vous tous et toutes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés