Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

lundi 1er février 2016 à 02h25min

L’ONG Transparency International produit chaque année un « rapport sur la perception de la corruption » sur la base de données collectées par douze organismes internationaux (Banque mondiale, Banque africaine de développement…). Le classement des pays les plus vertueux aux plus corrompus du monde se fait sur une échelle de 0 à 100. Dans le rapport 2015 publié le 27 janvier 2016, il ressort que le Danemark, la Finlande et la Suède sont les trois meilleurs élèves tandis que l’Afghanistan, la Corée du Nord et la Somalie trainent les pas parmi les 168 pays évalués. Le Burkina Faso, lui, occupe la 76e place avec la Zambie, la Tunisie, la Thaïlande, l’Inde, le Brésil et la Bosnie-Herzégovine.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

La Somalie, dernier pays
Sur le plan Africain, le Botswana occupe la première marche du podium et la 28e place dans le monde. Il n’existe donc qu’un seul pays africain dans le Top 30. Le Cap Vert et les Iles Seychelles se partagent la 2e place et le Rwanda de Paul Kagamé complète le top 3 des pays africains les moins corrompus. Les derniers de la classe sont également connus. Ce sont des pays généralement en guerre, mal gouvernés ou ayant de faibles institutions. Il s’agit de l’Angola et du Sud-Soudan (163e), du Soudan (165e) et de la Somalie (167e).

11e place africaine pour le Burkina
Pour l’année 2015, le score du Burkina Faso n’a pas changé d’un iota puisque depuis 2012, il est de 38. Toutefois, le pays a connu un léger bond dans le classement passant de la 85eplace en 2014 à la 76e place en 2015. Le pays gagne donc onze places devant la Côte d’Ivoire (107e), le Togo (107e), le Niger (99e), le Mali (95e), le Bénin (83e) et se positionne derrière le Ghana (56e) et le Sénégal (61e). En Afrique de l’Ouest, le pays des hommes intègres occupe donc la 4e place derrière le Cap-Vert, le Ghana et le Sénégal ; et la 11e place sur tout le continent.

Traits communs des meilleurs élèves
La loi anti-corruption votée en mars 2015 par le Conseil national de la transition, le jugement d’Ousmane Guiro, l’arrestation de certains ministres poursuivis pour détournement de deniers publics ont-ils entre autres milité en faveur de ce classement sur le plan africain ? Probablement. Mais, il faudrait reconnaitre avec Transparency International que les pays les plus vertueux ont des caractéristiques communes qui sont « les niveaux élevés de liberté de la presse ; un accès aux informations budgétaires permettant au public de savoir d’où vient l’argent et comment il est dépensé ; des niveaux élevés d’intégrité parmi les personnes au pouvoir ; et des systèmes judiciaires qui ne font pas de distinction entre les riches et les pauvres, et qui sont véritablement indépendants des autres organes de l’État ». Par contre, les pays où les pots-de-vin sont légions, où il existe le moins de sanctions en cas de corruption et « une inadéquation entre des prestations de l’administration et les besoins de la population » sont les moins notés.

L’indice de perception de la corruption (IPC) ne dit pas tout sur la corruption même s’il reste selon Transparency International « la méthode la plus fiable pour comparer les niveaux relatifs de corruption entre les pays ». De ce fait, l’ONG produit d’autres études afin de saisir d’autres aspects de la corruption. Parmi ces études, l’on peut citer le Baromètre mondial de la corruption (BMC), le Rapport mondial sur la corruption (RMC) et le Système national d’intégrité (SNI).

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 janvier 2016 à 15:33, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    Si au niveau du développement durable humain ,le BF pouvait faire autant en quittant sa lamentable place de 183 ème dans laquelle il reste figé depuis maintenant 3 ou 4 années.Dernier rapport IDH 2015 du PNUD ,BF 183/187 comme en 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2016 à 17:11, par Jonassan
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    Ou lah lah. Il faut faire comme si on n’a rien lu, rien entendu. Il faut sérieusement combattre la corruption ; elle est partout, chez ceux qui nous gouvernent, dans l’assemblée, dans la majorité comme dans l’opposition, chez les gagnants comme chez les perdants. Y’a trop de travail à faire, ce n’est pas le moment de se préoccuper des notes. Nous sommes un pays pauvre et nous voulons réussir, il faut se battre et jamais se reposer sinon on est mort totalement ;

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2016 à 19:41, par Yiriba
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    La corruption est un fléau à combattre. Le peuple doit suivre attentivement ces publications et les medias doivent donner une large couverture. Ainsi, personne ne profitera des biens qui ne lui reviennent pas.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 06:24, par gangobloh
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    Tant que nous continuerons à penser que la corruption sous toutes ses formes nous arrange , nous resterons toujours pauvres. Les immeubles qui poussent comme des champions à Ouaga , un peu à Bobo et dans les autres villes, ne sont pas des signes du développement. S’ il y avait une loi sur le délî d’ apparence , vous verrez que tout est faux. Ces petits agents qui roulent en voitures , construisent des villas , envoient leurs enfants étudier à l’extérieur n’ est pas aussi signe du développement . Le développement d’ un pays ne pourra se limiter à un groupe d’ individus ( fonctionnaires et commercants ). Changeons de mentalité et pensons à l’ intérêt general.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 06:24, par gangobloh
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    Tant que nous continuerons à penser que la corruption sous toutes ses formes nous arrange , nous resterons toujours pauvres. Les immeubles qui poussent comme des champions à Ouaga un peu à Bobo et dans les autres villes, ne sont pas des signes du développement. S’ il y avait une loi sur le délî, vous verrez que tout est faux. Ces petits agents qui roulent en voitures , construisent des villas , envoient leurs enfants étudier à l’extérieur n’ est pas signe de développement . Le développement d’ un pays ne pourra se limiter à un groupe d’ individus ( fonctionnaires et hommes ). Changeons de mentalité et pensons à l’ intérêt general.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 07:50, par Raoua
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    Avec une telle situation de la corruption au Burkina (cf rapport du RENLAC) si nous sommes bien noté, c’est que chez les autres c’est du bordel.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 11:04, par Désiré Alberta
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    Pour moi le Burkina n’est pas un bon élève pour autant. On peut mieux faire. Pour cela on a des références solides. Il suffit de voir ce qu’on a fait contre la corruption pendant la RDP. A partir de là on peut améliorer dans le conteste de l’état de droit. Que la nouvelle assemblée nationale se saississe de la question pour élaborer un système national d’intégrité SNI. C’est une oeuvre très utile et très importante pour notre pays. On ne peut pas s’appeler INTEGRE pour rien.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 11:59, par Nadia
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    C’est pas étonnant ce résultat car les dirigeants au Burkina font tout pour se faire jeter des fleurs par un petit groupuscules qu’ils manipulent à leur guise. Des textes, décrets, lois... existent mais on fait toujours en sorte de créer des urgences et on profite faire les dessous de table pour tirer son profit personnel. Les grands postes de responsabilité sont attribués par amitié (rarement la personne qu’il faut à la place qu’il faut) et non par mérite depuis le sommet de l’état jusqu’à ses plus petits démembrements. tant qu’il n’y aura pas de rigueur en haut, personne ne pourra sanctionner personne et la corruption ne fera que grandir. Nous espérons que le nouveau gouvernement tiendra sa promesse et se donnera les moyens pour repousser progressivement la corruption très loin.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 12:06, par Neekre
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    Burkina Faso veut dire "Pays des Hommes Integres" et normalement, nous devrions être en tête avec des pays comme la Norvege et la Suede. C’est donc dire que nous avons du pain sur la planche. Comme l’ont noté d’autres forumistes, si il y’avait une loi sur le delit d’apparence, beaucoup de choses allaient se savoir. Courage a nous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 13:12, par yabsoré
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    c’est ne siginifie grand chose, c’est plutôt la note qui fait bonne apprécie. il faut toujours tendre vers le meilleur surtout dans le cas des vertus. espérons avec la loi anti-corruption, le BURKINA soit 1er. ex pour mériter son qualificatif de burkina

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 13:39, par Jeunedame seret
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    Bon élève du trimestre ; pas du cycle scolaire ; ni de l’école. Le Burkina est seulement bon devant les derniers ; et ça s’arrête là. Votre fierté est juste un prétexte pour exacerber et excuser vos gestes de corruption. On ne veut plus de statistiques endormantes ou corruptrices.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 13:54, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    Les services publics(douane, police, gendarmerie, le ministère des infrastructures, le ministère de l’enseignement secondaire, les mairies, les magistrats)sont les plus corrompus. L’Etat doit mener une action vigoureuse dans ces services et sanctionnés les agents qui s’exposent à ces genres de pratiques honteuses. Ceux qui ne peuvent pas vivre de leur salaire mensuel qu’ils démissionnent de leur poste car c’est sur la base d’une grille salariale que ces agents véreux ont été recrutés. A vouloir vivre au-dessus de gain, c’est un crime. Et les honnêtes citoyens ,ils font quoi ? La corruption a un coup exorbitant sur le développement du pays. Lorsqu’on jette un coup d’œil sur nos voies bitumées, sur nos routes mal entretenues, sur nos bâtiments administratifs mal construits, sur nos barrages mal exécutés, cela donne beaucoup à réfléchir sur notre développement. Ce que l’Etat perd par an en terme financier dans la corruption peut permettre une augmentation de salaire pour tous les fonctionnaires du pays. Pourquoi ne pas ce coté et augmenter les salaires pour tout le monde que de laisser certains fonctionnaires véreux s’enrichir illicitement sur le dos des honnêtes citoyens.La lutte doit être efficace comme sous la révolution pour booster le développement du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 15:00, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    Une appreciation comparative n’est nullement une appreciation dans l’absolu. Autrement, mieux ne veut pas forcément dire BIEN. Nous restons toujours MAUVAIS bien mieux que d’autres. Paul KAGAME, c’est pas mal hein ! Comme quoi, la sainteté democratique n’est nullement synonymique de developpement durable.
    Securité Routière : Au camion remorque d’une Socièté de Cimenterie, 11 JH 5037, il faut cesser d’avoir des comportements criminels en brulant le feu près AutoEcole le Progrès à 40km/heure (dim 31 jan 2016, entre 09h00 et 11h00). Des gens etaient deja à l’arrêt au feu quand ce bolide est passé à toute vitesse. Heureusment... Ce camion a, plus loin, pris le tournant vers le Chateau avant SIAO. L’insecurité ROUTIERE est pire que l’insecurité TERRORISTE. "Kuim dalgo suug sakda a to puugê" : "La daba du paresseux est plus operationnelle dans le champ d’autrui". Cessons notre hypocrisie nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 15:40, par Danton
    En réponse à : Au pays des aveugles...

    En quoi ce classement est-il un motif de satisfaction pour le Burkina Faso ? Devons-nous être fiers de notre statut de borgne parmi les aveugles ? Chers compatriotes, ne vous laissez pas endormir par ce rapport. Le Burkina Faso est un pays très corrompu. Quand un fonctionnaire qui touche 200,000 par mois roule en 4x4 et construit villa après villa, s’il vous plait ce n’est pas parce qu’il est fort ou -comme il est de coutume d’entendre- « il sait se débrouiller » ; c’est parce qu’il est voleur et cela devrait nous interpeller tous. Les véreux ne devraient pas avoir le loisir de narguer les honnêtes travailleurs en les étiquettant de « communistes rétrogrades et aigris ».Il faut déclarer une « guerre populaire généralisée  » contre les fonctionnaires corrompu(e)s, on a tout à y gagner. Ces gens ne représentent même pas 0.2% de la population. Ceux et celles qui ont volé doivent rembourser quand leur culpabilité a été formellement établie. Sinon, il faut les envoyer en prison. C’est inacceptable que l’on soit toujours là à parler sans agir, pensons à nos parents au village. Je fonde mes espérances dans SEM Salif Diallo et dans le Pr Luc Marius Ibriga qui à mes yeux constituent la caution morale de ce nouveau régime. Des centaines ou des milliers de fonctionnaires affairistes renvoyés, cela ne saurait freiner le pays dans sa marche vers le progrès, au contraire. Vive le Burkina Faso ! Danton.

    Webmaster, laissez passer ma contribution.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 15:52
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    Vous parlez du Burkina moins corrompu. Jésus dit que qui commet le péché est esclave du péché.

    N’est pas parce que nous sommes pauvres qu’il y a moins à voler. Pour les pays riches, il y a beaucoup d’argent, multitudes de projets, associations, ONG, missions, donc c’est normal qu’il y ait plus de corruption.

    Remarquez, avec la transition, l’argent n a pas tellement circulé

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 16:01, par ZLOTY
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    J’ai lu sur le FASO.NET l’écrit concernant la rencontre entre le Ministre de la Fonction Publique (Clément P.SAWADOGO) et les différentes DRH et DAAF. Sincèrement je ne voulais pas répondre parce sous le régime de Blaise (Un régime que j’ai combattu au vrai sens du terme) je me suis fait une idée de nos dirigeants et de l’Administration. Mais avec le Changement intervenu le 30/31 Octobre, j’ai commencé à avoir un peu d’espoir. Cela ne signifie pas que ma vie se résume à l’échec et au désespoir. Depuis l’enfance j’ai refusé l’échec, la paresse et le découragement, caractères qui m’ont permis de financer mes études à travers la vente de bois de chauffe, l’exploitation artisanale de l’or pendant les vacances ,la vente du mil, haricot, issus de mon lopin de terre,…. ,la liste est très longue.
    Arrivé à l’Université, j’ai vite postulé aux Concours de la Fonction Publique juste pour supporter mes Parents parce que leurs conditions de vie me paraissaient totalement et humainement insupportables. Je m’excuse, pour nous les enfants de Tinga (enfants de pauvres),la voie royale pour le bonheur de soi-même et celui des Parents est la Fonction Publique. Sinon j’avais tous les atouts intellectuels pour continuer mes études. Je sais que beaucoup de personnes ont connu et/ou vécu de situations pires que la mienne. Que DIEU leur donne la force de toujours croire et d’espérer !
    Ainsi me voilà atterri dans l’Administration avec la même crainte de DIEU, la même ardeur, la même force, le même amour pour les autres, la volonté d’aider les autres, et……
    Je suis resté dans l’espoir jusqu’au jour où mon Père me quittât et je n’ai pas pu lui apporter un soutien financier de 200.000 FCFA pour assurer ses soins à l’hôpital parce que déjà endetté, je ne pouvais pas contracter un prêt bancaire.
    Après la mort de mon Père, je suis allé sur sa tombe prononcer mon vœu selon lequel « Père, que votre âme repose en paix et bénissez moi même si je n’ai pas pu vous apporter le soutien que vous méritez de votre vivant » .
    Avec cette vie pleine de souffrance et de tristesse, dans mon service j’ai refusé la calomnie, le mensonge, la malhonnêteté, la méchanceté, les coups fourrés, l’égoïsme, le vol…En somme tout ce qui peut empêcher l’Administration de jouer son rôle de Service Public et tout ce qui peut empêcher les amis et collègues d’être heureux.
    Mais malheureusement, ma Vertu me conduit vers l’extrême misère et les malhonnêtes personnes arrivent à vivre décemment et se la couler douce. C’est vrai je ne considère pas cela comme une ‘’ bonne vie’’, seulement que les hommes vertueux, honnêtes, patriotes et responsables sachent que réellement leur travail est utile et important pour le Pays.
    Sinon comment pouvez-vous comprendre que plus on est honnête, plus on est souffrant ? Plus on refuse de collaborer malhonnêtement avec son supérieur hiérarchiquement, plus on est écarté des missions et des dossiers. Plus on s’est opposé à Blaise, plus on est qualifié d’opposant et de renégat donc loin des dossiers et des avantages du service.
    Monsieur le Ministre Clément P.SAWADOGO autant j’ai beaucoup de choses à dire, autant chaque Agent aussi a beaucoup à dire. Monsieur le Ministre sachez et méditez que les Agents ont chassé Blaise, mais les Agents n’ont pas contribué à creuser l’écart entre riches et pauvres au Burkina. Monsieur le Ministres, quelques Chefs de Service qui sont honnêtes, travailleurs, patriotes et détestés par le régime de Blaise étaient dans la rue les 30/31 Octobre.Monsieur le Ministre si vous ne revoyez pas le comportement de certains Responsables de service,les enlever et les remplacer par des responsables honnêtes, l’Administration connaitra un revers douloureux et je suis sûr que vous n’allez pas pouvoir réaliser le programme du Président ROCH.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 17:40, par COMMANDO
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    L’ État doit rechercher avec la dernière énergie tous ces gens qui ont détourné des deniers publics et qui n’ont encore rien rembourser parce que se disant homme fort ; alors même qu’ils ont été reconnus coupable.
    Il faut que ça cesse.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 21:39, par Bilo
    En réponse à : Perception de la corruption : Le Burkina Faso, un bon élève en Afrique de l’Ouest ?

    Sous blaise ce classement . Pour la transition ça vient Avec les 111 millions euros contrats douteux. Burkina : enquête sur 110 millions d’euros de contrats passés durant la Transition .L’exécutif burkinabè a annoncé la mise en place d’un comité interministériel pour se prononcer sur la transparence de 18 contrats passés entre octobre et décembre par le gouvernement de Transition. Le montant de ces marchés s’élève, selon nos informations, à environ 111 millions d’euros.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés