Lutte contre le chômage : Des travaux temporaires pour plus de 2000 jeunes

samedi 30 janvier 2016 à 00h31min

Le comité de pilotage du Projet emplois des jeunes et développement des compétences (PEJDC) pour la période 2014-2018 a tenu sa première session de l’année 2016, le 28 janvier 2016 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte contre le chômage : Des travaux temporaires pour plus de 2000 jeunes

A l’ordre du jour de cette réunion, l’examen et l’adoption du projet de rapport de mise en œuvre du PEJDC à la date du 31 décembre 2015, de celui du projet de plan budgétisé de travail 2016 et le plan de passation des marchés. Ils se sont également penchés sur l’état de la mise en œuvre des recommandations issues des missions de supervision, des audits du COPIL.

Après deux ans de mise en œuvre, des acquis importants ont été engrangés nonobstant les difficultés dans le démarrage du projet. 2000 jeunes ont pu bénéficier des travaux à haute intensité de main-d’œuvre et des diplômés ont été formés en entreprenariat.

Par ailleurs, un recrutement de jeunes peu ou pas scolarisés est en cours pour des formations en entreprenariat et certains scolarisés ont bénéficié de formations en apprentissage par l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE).
Pour les années 2016-2018, le Projet envisage le démarrage rapide des travaux à Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO) en milieu rural, celui des activités des sous composantes développement de la formation professionnelle initiale conduite par la Chambre de commerce et d’industrie et la mise en route du programme de formation apprentissage conduit par l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE).
Pour cette période, 6 000 autres emplois temporaires seront créés, près de 4 000 jeunes bénéficieront aussi de formations en entreprenariat.

Financé par la Banque mondiale à hauteur de 50 millions de dollars soit environ 25 milliards de F CFA, le projet, d’une durée de cinq ans est structuré en trois composantes. Il s’agit des travaux à HIMO, du développement des compétences et le renforcement des capacités et de la gestion du projet.

Le Projet emplois des jeunes et développement des compétences vise, à terme, la réalisation de 240 km de pistes rurales et l’entretien de 60 km de pistes, la construction de 16 ponts et le reboisement de 2400 ha. Il entend également créer 31 000 emplois temporaires pour les jeunes, former 8 000 jeunes à l’entreprenariat et 4 000 en apprentissage.

Le Service d’information du Gouvernement

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés