Le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale, Clément SAWADOGO au Patronat burkinabé

vendredi 29 janvier 2016 à 01h30min

Le lundi 25 janvier 2016, le Conseil national du Patronat burkinabè (CNPB) a reçu dans ses locaux, la visite de prise de contact du tout nouveau ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale (MFPTPS) Monsieur Clément SAWADOGO accompagné de ses plus proches collaborateurs.

Le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale, Clément SAWADOGO au Patronat burkinabé

La délégation ministérielle a été accueillie par Monsieur Harouna TOGUYENI, Porte-parole du Bureau/CNPB, Représentant le Président du Patronat Burkinabè en présence de nombreux chefs d’entreprises représentant l’ensemble des secteurs d’activités de l’économie nationale.

Pour le Ministre, cette rencontre qui intervient moins d’une semaine après son installation officielle à la tête du département en charge du travail, s’inscrit dans la dynamique du raffermissement des relations de partenariat entre les deux institutions et traduit sa volonté de mieux être à l’écoute du monde du travail.
Une démarche saluée à sa juste valeur par Monsieur TOGUYENI qui dès l’entame de son mot de bienvenue, a eu une pensée pieuse pour les victimes des attentats terroristes qui ont récemment secoué notre pays et demander l’observation d’une minute de silence en leur mémoire.

Puis réitérant ses félicitations au Ministre de tutelle et à l’ensemble des membres du nouveau Gouvernement, il a formulé le vœu que l’année 2016 soit celle du renforcement des mesures nécessaires à la sécurité, la paix, la démocratie ainsi que les conditions de la relance économique et de la création d’emplois.
Le Porte-parole du Bureau du CNPB a ensuite procédé à une présentation synthétique de l’Organisation faîtière des employeurs qui a permis au Ministre d’être fortement édifié par la représentativité, le niveau d’organisation, les missions, les activités, les acquis et l’ancrage institutionnel du Patronat Burkinabé tant au plan national, sous régional qu’international.

Avant de terminer son propos, il a tenu, au regard des nombreux défis auxquels le secteur privé national est confronté, à adresser à l’attention de son hôte quelques grandes attentes des employeurs vis-à-vis de son département et pour l’examen desquelles, il a souhaité l’organisation d’une rencontre de travail. Il s’agit :
1) de l’accompagnement des entreprises victimes de l’insurrection populaire, du putsch manqué de septembre 2015 et de l’attaque terroriste du 15 janvier 2016 ;
2) de la prise de mesures pour sécuriser les entreprises et rassurer les investisseurs ;
3) de l’organisation de la Rencontre Gouvernement-Patronat ;
4) du règlement de la dette intérieure.

A son tour, le Ministre chargé de la fonction publique, du travail et de la protection sociale s’est dit très honoré de se retrouver avec le monde des employeurs en sa qualité de ministre de tutelle avant de rassurer le patronat burkinabé qu’une attention particulière sera prise par le Gouvernement dans sa collégialité pour apporter des réponses aux préoccupations soulevées, eu égard au caractère transversal de certaines questions.

Relevant ensuite l’intérêt que revêtent les questions de travail dans la vie nationale, il a souligné que son département ne ménagera aucun effort pour dynamiser les cadres de concertation et de dialogue social afin de permettre la conjugaison des efforts de l’ensemble des acteurs dans le sens de la relance de l’économie et la création d’emplois. Dans cette logique, il a traduit toute sa disponibilité pour l’organisation d’autres rencontres de travail autour des diverses préoccupations.
Des promesses qui n’ont pas manqué de réconforter les employeurs qui ont pu découvrir après cette première rencontre, un Ministre à l’écoute du monde du travail et qui au-delà des mots leur a donné « rendez-vous sur le terrain » avec la ferme résolution de « faire les choses vite et bien ».

La rencontre a pris fin par une photo de famille.

OUEDRAOGO Alizeta
Service Information et Communication

Messages

  • BONJOUR a quand le decret de l’application de la journée continue dans le secteur privé ?

  • Merci Monsieur le Ministre nous avons pleinement confiance en vous vue ce que vous avez fait quand vous étiez à la décentralisation.Je pense que vous allez en bien faire.tel est notre souhait pensez surtout que d’autres concours ont été annulés pour cause de fraudes,certain jusq la n’ont pas fait leur rentrée,d’autres école n’ont pas de promotion cette année.Monsieur le Ministre je pense que vous trouverez des solution pour arranger les différentes situations que vit votre Ministère.

  • Ils se rencontrent sans et ne parlent pas de l’essentiel. Des patrons qui ne respectent pas les textes d’emploi, tels que le payement au moins du SMIG. Normalement on ne doit pas employer quelqu’un en deça du SMIG. Mais combien d’entreprises le font ? Il faut que les patrons d’entreprises arrêtent de succer le sang des gens et s’enrichir sur le

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés