Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

vendredi 29 janvier 2016 à 00h33min

Le Ministre de la Fonction publique, du Travail et de la sécurité sociale a rencontré ce jeudi 28 janvier 2016 les Directeurs des ressources humaines (DRH) et les Directeurs des affaires administratives et financières des ministères et institutions de l’Etat. Cette prise de contact était aussi l’occasion pour Clément P. Sawadogo de définir les grands axes de la future gouvernance de l’administration. Pour le Ministre, il est temps de mettre fin aux agissements des agents indélicats de l’Etat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

Le changement doit aussi et surtout être imprimé dans l’administration publique. Foi du nouveau Ministre de la Fonction publique, du Travail et de la sécurité sociale qui a dévoilé aux DRH et DAAF des ministères et institutions de l’Etat les axes de la future gouvernance de l’administration.

« Vous êtes le bras du Ministère de la Fonction publique dans les autres ministères. C’est vous qui avez en charge la gestion de la carrière des agents de l’Etat. Cela rend votre rôle important et nous ne pouvons qu’aller dans le sens de cette évolution positive », a-t-il indiqué d’entrée aux directeurs des ressources humaines et aux directeurs des affaires administratives et financières (DAAF).

La rencontre avec ces chefs de département avait pour but de dévoiler la vision du chef de l’Etat pour la Fonction publique. « Le président du Faso nous a mandatés de mette fin au fait que certains fonctionnaires ne travaillent pas. Vous en connaissez certainement, il y en a qui sont toujours absents de leurs services, d’autres viennent en retard. Nous devons lutter contre cela parce qu’il n’est pas juste que certains se tuent à la tâche pendant que d’autres ne travaillent pas », a ajouté Clément P. Sawadogo.

Dénoncer et sanctionner les indélicats

L’autre bataille que compte mener le Ministre de la Fonction publique est celle de la complicité de certains responsables vis-à-vis des agents auteurs de mauvais comportements. Cela passe, selon lui, par la tenue des conseils de discipline. « Il n’est pas normal que dans un ministère normal qu’il n’y ait pas sur un an quelqu’un à sanctionner », s’est indigné Clément P. Sawadogo. « Mais si les conseils de discipline ne se tiennent pas régulièrement et à bonne date c’est qu’il y a problème. Et pour y remédier, commencez par sortir les dossiers qui sont dans les tiroirs et qui n’avaient pas été traités », a-t-il recommandé.

Communiquer avec les usagers

Piliers du fonctionnement des différents ministères, les DRH doivent, de l’avis du Ministre, proposer aux premiers responsables de leurs structures des modalités de fonctionnement afin d’accroitre la rentabilité du travail. Parce que selon lui le travail ne doit pas être vu comme une corvée mais une valeur ajoutée.
L’administration doit aussi être ouverte vers le grand public. Pour cela, il faudra beaucoup communiquer. D’où cet appel de Clément Sawadogo à accorder de l’importance à la relation avec les usagers de l’administration publique à travers une communication saine.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 janvier 2016 à 23:28, par wedaga
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Je suis désolé, mais je pense qu’il faut être souple dans la démarche. Une administration normale peut ne pas sanctionner une personne au cours d’un an même si les conseils de disciplines se tenaient. Mollo, mollo, parce que ’à vouloir aller grande allure, on risque de casser la chaine"

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier 2016 à 23:45, par wedaga
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    C’est bien. Mais améliorer d’abord les conditions de vie des travailleurs avant toute sanction, sinon vous agirai comme quelqu’un qui donne un coup de baton à celui qui l’aide dans son champ, épuisé

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 00:24, par Ids.
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Bon courage et surtout bonne continuation ! juste retenir qu’un agent motivé est moins malade, moins absent et plus productif… un plan de carrière claire fait partie des plus grandes motivations… Une dernière chose est d’éviter au maximum des erreurs de sanctions. Puisse Le Seigneur vous accompagner pour la réussite de la FP burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 00:43, par Adouabou Sidmétta
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Bonne vision Monsieur le Ministre. Je vous prie également de demander aux DRH de faciliter l’obtention des actes administratifs aux fonctionnaires qui sollicitent des détachements ou des disponibilités en vue d’aller servir au Privé ou dans les Organisations Internationales. Au lieu de cette jalousie maladive qui consiste à voir ces derniers comme des gens qui vont "ramasser" de l’argent, il faut plutôt les considérer comme de Burkinabé en mission pour leur pays. Savez-vous que lors des cérémonies de décorations ont a toujours oublié de proposer des fonctionnaires en détachement ou en disponibilité au sein des Ambassades, des Agences de Coopération, des Organisations Internationales ? On ne se rend pas compte de l’énorme travail que ceux-ci font en aval et qui aboutit aux signatures d’accords de dons, de conventions de financements, de subventions etc. Je voudrait vous demander Monsieur le Ministre des demander à chaque Ministère de faire le point de ses Agents en détachement ou en disponibilité au sein des Organisations Internationales. Bon courage Monsieur le Ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 06:03, par gangoblo
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    La lutte sera ardue. Comment lutter contre ce laxisme de certains agents qui poussent d’autres agents et les citoyens à la corruption ? Des agents traînent les pas sur des dossiers avec la complicité de leurs supérieurs tout juste pour avoir des dessous de table. Ce système est connu de tout le monde . On demande souvent de dénoncer mais chez qui dénoncer si le supérieur est lui même complice et quand la dénonciation est un fonds de commerce auprès des dénoncés ? Alors comment vouloir qu’un agent soit sanctionné par un supérieur si supérieur aussi corrompu que l’agent ? Des agents qui abandonnent le travail et s’adonnent au commerce dans les bureaux, aux raquettes, sans que personne ne dise mot. Il faut un changement de mentalité de tout le peuple burkinabé pour mériter le mot burkinabé. Que Dieu nous guide .

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 07:23
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Allez Doucement !!! La sanction n’est pas toujours la meilleure voie pour atteindre l’efficacité !!! Rappelez vous de la Révolution et des méthodes CDR et rappelez-vous que vous êtes des humains qui passent !!! Si vous chercher coute que coute à humilier, parce que vous avez maintenant le pouvoir, rappelez-vous que d’autres sont aussi passés par là !!! Sanctionner et humilier les autres n’est pas un programme de société. En même temps que vous mettez en place une batterie de mesures réconcilier, en même temps vous voulez humilier les gens !!! C’est la sagesse qui permet de conduire le troupeau et non le bâton !!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 07:39, par PAIXLI
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Ns en sommes fiers pourvu que cela soit sincère non demagogique surtout commencez par donner l’exemple en nettoyant dabord autour de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 08:04, par Père Fouettard
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Toujours le fouet et encore le fouet !
    Il faudrait commencer plutôt par l’autre bout, c-à-d placer à la tête des structures de l’Administration Publique des responsables capables d’animer les services et donner de la matière à travailler à ses collaborateurs : élaboration de programmes cohérents, instauration d’un climat incitatif de travail et de collaboration saine, recherche collective de résultats optimaux, justice dans la gestion des ressources humaines et justices dans les récompenses (promotions professionnelles, distinctions honorifiques, etc.), justice dans les sanctions, etc.
    La grande majorité des agents publics burkinabé aimeraient pouvoir travailler correctement pour développer leur pays et s’épanouir personnellement. Si les conditions sont réunies, on pourra alors mieux isoler les agents paresseux et indélicats pour les sanctionner.
    Partir sur l’idée que "les gens ne veulent pas travailler" et qu’il faut les menacer pour qu’ils viennent à l’heure et pour qu’ils travaillent ne garantira aucune efficience, surtout pour les cadres de conception dont le boulot est de réfléchir pour inventer des solutions aux problèmes qui se posent à nous. Le bâton n’a jamais amélioré l’intelligence, alors que c’est de l’intelligence (engagée) des cadres dont on a le plus besoin. Sinon on peut avoir des agents qui sont là avant l’heure, qui repartent après l’heure et qui dans l’intervalle ne foutent rien pour trouver des solutions efficaces aux problèmes de développement qui leur sont posés.
    Donc, faisons d’abord appel à l’intelligence et à l’engagement des Burkinabé, le bâton viendra ensuite pour les récalcitrants et les ânes.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 08:08, par Le patriote
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Tres belle initiative du ministre. J’espere qu’il ne sagit pas de decision et de declaration populiste. Il faut egalement revoir la question des fonctionnaires entasses a Ouaga alors qu’en peripherie y a un manque criard. Aussi, la question des regionaux qui quittent pour rejoindre Ouaga ou Bobo en moins de 5-6 ans. Qu’on les renvoi dans leur region.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 08:21, par Mite
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    j’ai pas confiance en vous. Népotisme, corruption et fraude parsèment votre parcours ! c’est un poste pour apolitiques car politique veut dire, vous le palpez quotidiennement, malhonnêteté.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 08:22
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Pendant que des jeunes usent leurs sandales à longueur de journées à la recherche d’emploi, certains fonctionnaires et autres salariés de l’Etat se tapent des jours voire des semaines sans mettre pieds au service. Quel monde !!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 08:43
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Que des mots, deux mois après élection, il faut passer à l’act.

    Les concertations son finis , nous commençons sérieusement à prendre du retard depuis l’élan donné du développement donné par la transition
    Nous au syndicat, nous vous attendons aussi de pied ferme sur le respect des principe de la bonne gestion annoncée !

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 08:45, par KAWIYU
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    VRAIMENT TOUTES MES FELICITATIONS POUR CE RENCONTRE CAR TOUTES CHOSES DANS LA VIE C EST LA COMMUNICATION QUI EST TRES IMPORTANTE. DU COURAGE ET QUE DIEU LE TOUT PUISSANT VOUS MONTRE TOUJOUR LE CHEMIN DE REUSSITE.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 08:54, par Tekré
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    C’est bien de vouloir donner une nouvelle dynamique à l’administration publique mais il faut savoir s’y prendre. D’abord les retards ou les absences dans les services ne sont pas forcément du fait que des fonctionnaires fuient ou refusent le travail. Bien que l’on ne doit pas chercher à justifier les retards ou les absences, il faut prendre conscience que ce phénomène est plus complexe qu’il n’y parait.
    D’abord c’est une question de management de service public. Tant qu’on nommera des responsables qui ne sont pas en mesure de tirer le meilleur de l’ensemble de leurs collaborateurs, il y aura des absences et des retards.
    Tant qu’il y aura des responsables qui feront de la stigmatisation et le manque d’équité leur mode de gestion des services publics, il y aura des retards et des absences.
    Tant qu’on visera la ponctualité au service et non l’assiduité et le rendement du travailleur, le problème demeurera.
    C’est donc dire que pour un réel changement dans l’administration publique, il faut aller au-delà de la tenue des conseils de discipline et travailler à mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut, valoriser les différents corps de métiers et surtout sortir de la navigation à vue.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 08:55, par RELWINDE
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Merci à Mr le ministre pour ce rencontre, au niveau régional,le constat selon laquelle certains agents ne travaillent pas est du au fait que le niveau central monopolise tout les activités au détriment des structures déconcentrés,conséquence les agents au niveau déconcentré ne sont pas occupés.Même certaines activités pouvant être menés par les agents du niveau déconcentrés sont réalisés par ceux du niveau central à cause des frais de mission. En ce qui concerne la communication avec les usagers, les demandes de codes SIGASPE outil par excellence d’information pour les agents des directions régionales de la fonction sont sans suite.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 08:58
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Du courage Monsieur le Ministre. Vous avez du boulot car la tâche est énorme. Bonnes initiatives pour un début. Songez ensuite à limiter les mouvements des fonctionnaires qui s’octroient les projets ou entreprises jugés avantageux à travers des affections qui ne suivent pas la procédure.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 09:00, par loi 13
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    très belle initiative, mais sachez une chose, le poisson pourrit par la tête donc aux responsable de donner le bon exemple et le reste suivra. Aussi, s’il est vrai qu’il y a beaucoup d’agents indélicat c’est la faute à vous les autorités car un agent qui va au service tous les jours sans avoir aucune occupation quelque soit sa volonté finira tôt ou tard à s’absenter étant donner qu’au service, il n’a aucune tâche si ce n’est se tourner les pousses. Enfin, soyez responsable en vu de rendre responsable vos collaborateurs directs qui rendront également leurs subordonnés responsables et tout le monde en bénéficiera. La motivation n’est pas que pécuniaire, le fait de se sentir considéré et écouté est aussi source de motivation et cela commence par des rencontres avec tous les agents que ce soit au niveau central comme au niveau décentralisé surtout car à écouter certains agents exerçant au niveau central, eux ils sont fait pour servir à ouaga tandis que les autres sont des provinciaux comme, ils aiment à le dire donc il y’a les supers agents bénéficiaires de tout les avantages et les autres (provinciaux) qui n’ont droit à rien.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 09:04, par leprospère
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Oui à la sanction, mais mettez les agents dans les conditions minimales de travail. Que dites-vous des directions sans budget de fonctionnement ou les services qui n’ont pas de locaux croupissant sous la mendicité. Si vous voulez sanctionnés, réglez d’abord ces questions qui me semble pour le bon fonctionnement des services publics. Savez-vous le nombre de termes de référence qui sont dans les tiroirs pour raison de financements. Si l’Etat n’emploie pas ses agents comme il le faut, permettez aux agents de s’occuper au lieu d’être des experts en Zuma ou en cartes. Un proverbe de chez nous disait"Avant de se plaindre de la piqure du scorpion, il importe d’assurer au préalable la salubrité quotidienne de la maison."
    LES MOYENS AVANT LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 09:12, par sidsoba
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    slt, le vrai problème de l’administration burkinabe, c’est la nommination des incompétents, des incapables à des postes comme des responsables

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 09:19, par Patartaalé
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Bonne initiative. Mais pour mois, le Ministre devrait attendre le renouvellement probable des DRH avant de tenir cette rencontre. Aussi, s’il pouvait s’enquerir des nouvelles de la gestion des carrières des differents ministère avant la tenue d’une rencontre pareille, cela lui permettra de donner des recommanadations precises a qui de droit. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 09:21
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Mr le ministre il faut résoudre le problème des responsables qui refusent de travailler avec certains agents et décident de travailler avec d autres car ils ont des relations particulières.c est frustrant

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 09:46, par Burkinabé lamda
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    très belle initiative Mr le ministre. je crois que c’est ainsi qu’on pourra amorcer le vrai changement et cherif à fond le fameux slogant « plus rien ne sera comme avant ».

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 10:07, par El Vicky
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    La charité bien ordonnée commence par soi même.
    La priorité aujourd’hui c’est pas les sanctions mais c’est de chercher à corriger les imperfection de la fonction publique.
    Moi par exemple, j’ai 31 an, je suis en A1, je suis affecté dans un "poste garage" ou je peux faire une semaine sans qu’aucun document ne me parvienne pour traitement. Je demande affectation on me dit de patienter que les choses rentrent dans l’ordre car le ministère vient de connaitre des modifications d’organigramme et que je pourrais me retrouver dans un autre ministère. En attendant, il y a plus de six mois que je viens m’assoir au bureau du matin au crépuscule et depuis peu de 7h 30mn à 15h 30mn en lisant quelques journaux.
    Dans ces conditions, même si j’arrivais à venir en retard au service, je vais m’en vouloir au directeur qui va me sanctionner car au fond c’est une prise en otage, une atteinte à ma liberté.
    Pensez à corriger les imperfections de fonctionnalité de vos services plutôt que d’aboyer. El Vicky.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 10:24, par kanqankan
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Il faut appliquer la peine de mort aux absentéistes chroniques irrépentis afin de dissuader leurs élèves !!!!Parce que la sanction disciplinaire n’est plus dissuasive.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 10:44, par gloria
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Bonne initiative Monsieur le Ministre. Pensez à recruter aussi les jeunes qui sont au chômage. commençant par les stagiaires qui sont au niveau des instituts (année 2016). Bonne chance et que Dieu vous aide dans le travail.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 10:44, par le citoyen juste
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    M.le ministre,on attend plus de vous que ces propos simple de sanctionner.En tant que ministre votre 1er acte cest de faire un point exaustif sur les mauvaises gouvernanceset adopter une therapie nécessaire avant d’imprimer votre vision.Noubliez pas que M.Zida a créer la chienlit au sein de ladministration publique et des sociétés dETAT en placçant ses potes et ses freres en christ.votre premer acte cest de retablir la justice,sinon que de tels propos n’ont aucun sens

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 10:45, par BAS
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    vouloir demander au agents ponctualité et assiduité est bon mais c’est bon mais c’est pas arriver comme disent les commerçants. tenez vous bien M. le ministre une direction régionale de surcroit de la fonction publique qui n"a pas jusque là d’attribution depuis 2006 l’année de sa création tous les activités sont toujours a l’acception l’organisation des concours concentrés a ouaga/ il faut d’abord commencer a déconcentrer les activités du ministère sinon moi je vais toujours vaquer a mes propres activités personnelles pour me sentir moi même que devenir passer tous ton temps entre quatre murs a ne rien faire et tomber dans la loisir : il faudra commencer par responsabiliser les agents de la fonction publique en les occupant Avent de vouloir sanctionner

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 10:46, par nion
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Cest bien monsieur le ministre pousser loin en investiguant pour demasquer les agents toujours en fonction alors qu’ils devraient etre à la retraite,ainsi vous résoudrez un peu le problème du chomage .

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 11:06, par kanquankan
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    La conscience professionnelle et l’esprit de sacrifice doiventhabiter tout fonctionnaire.Mais M.Le Ministre,SVP ;travailler à ce que le plan de carrière soit respecté dans chaque direction.Et que les nominations ou affectations soient faites sur la base de la compétence et du mérite.Cela amoindrira les frustrations. L’absentéisme trouve d’une part ses racines dans la culture du favoritisme et du laxisme au niveau de l’Etat.Et les fonctionnaires qui sont compétents mais pas utilisés,partent monnayer leur compétences dans le privé ou vaque à une autre activité aux heures de service.Il faudra démettre tous ses responsables qui se prennent pour des potentats et angoissent leur personnel,et nommer ceux qui sont à même d’incarner un leadership qui permettra à leur personnel de se sentir utiles dans le travail.Quand il y a un bon climat de travail dans un service et que les taches sont répartis,cela peut réduire l’absentéisme mais pas l’anéantir.Pour l’anéantir,il faudra mettre en place toute une batterie de mesures de sanctions.Maintenant le fonctionnaire qui n’est pas content de ces mesures peut démissionner.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 11:09, par Le désabusé
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Mr le Ministre , je vous admire pour avoir touché du doigt un vrai problème de notre administration.Mais souffrez que je vous dise que la solution à ces dysfonctionnements passe forcement,nécessairement , entre autres par la correction des injustices salariales entre fonctionnaires et contractuels .Certes , une grille salariale relue existe ,presque acceptée par l’ensemble de travailleurs ,mais son application tarde à venir.Et c’est là que nous vous attendons.Pour une cure de la situation que vous déplorez Mr le ministre ,il faut partir de là et non de nulle part.
    Comprenez , Mr le Ministre que Les travailleurs sont assez intelligents pour ne pas savoir ce qu’ils font surtout lorsque des agents incompétents nommés ou placés à dessein viennent pour autres choses et non pour travailler dans les structures .Commencez par là et tout viendra comme de l’eau qui coule d’une source.N’a -t-on pas dit que chaque pintade regarde la nuque de sa devancière ?Merci Mr le Ministre d’en parler avec franchise.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 11:18, par Ramzy
    En réponse à : Ministère de la Fontion publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Il est bon de commencer avec des idées fortes quand t’on n’est nouveau dans un poste. Il sera aussi bon de poursuivre avec ces idées car les fanfaronnades ont toujours été le fort de nos ministres .Ceux ci après avoir été confronté aux réalités du terrain ; oublis sent tout ce qu’il avaient dit au départ.Nous allons bien travaillé seulement disposer les moyens ;les travailleurs n’attendent que les moyens pour travailler.Quant aux indélicats sanctionner les .

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 11:27, par Ramzy
    En réponse à : Ministère de la Fontion publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Il est bon de commencer avec des idées fortes quand t’on n’est nouveau dans un poste. Il sera aussi bon de poursuivre avec ces idées car les fanfaronnades ont toujours été le fort de nos ministres .Ceux ci après avoir été confronté aux réalités du terrain ; oublis sent tout ce qu’il avaient dit au départ.Nous allons bien travaillé seulement disposer les moyens ;les travailleurs n’attendent que les moyens pour travailler.Quant aux indélicats sanctionner les .

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 12:12, par le mandib
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    l initiative est à saluer,n oubliez pas aussi, que les agents ont plus besoins des conditions meilleures de travail.Un agent motivé est plus productif que tout un service naze.il faut revoir la procédure de mandatement des agents nouvellement affecté ,par exemple des agents recruté en 2014 sur mesures nouvelles qui viennent d’être mandater en fin2015 et vous voulez que ce dernier soit régulier au service ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 12:24, par neb
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicatso

    oui bien dit monsieur le ministre mais il ya aussi un autre ke vous en connaissez bien ki n’es pas ressorti peuvez-vous demader a un agent ki a fait un sacrefice de 1an de SND de continuer a mouiller le maillot encord 17mois suplementaire sans percevoir son salaire normal ?pourtant c’est sa notre motivation et c’est laba ke nait le syndrome de la coruption et du laxisme car un proverbe dit ventre creux n’a point d’oreille cela amène certain d’abandonne leur poste pour chercher gombo dan privé et après sa devien l’habitude dc il fo secouer laba aussi

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 12:46, par Dakas
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    La démarche du ministre est salutaire. Mais pour traire une vache il faut bien savoir beaucoup de choses sur la technique. les hommes qu’il faut sont disponibles, mais ils sont mal utilisés voire même non utilisés. revoir la machine que vous voulez utiliser et avec quels moyens assurer son entretien. c’est bon de sanctionner, mais les ouvriers d’un dirigeant sage, juste et honnête le sont aussi. alors, qui on voudra encore sanctionner ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 12:48, par DELACROIX
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Ainsi le ministre s’en fiche des conditions de travail des agents.il est venu pour sévir.ok !allons seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 13:02, par sabloumenko
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Dommage quand des hauts cadres se livrent à des hauts faits Ils dorment et se presentent au bureau à 10h, 11h et veulent donner des leçons aux autres. Toutes nos administrations publiques ou qu’elles se trouvent doivent etre placées sous bon controle,

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 13:16, par ouedraogo adama
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Oui, Mr le Ministre, la charité bien ordonnée commence par soit même. Vous auriez dû commencer, par régler les problèmes qui ont poussés le peuple à chasser le régime passé. Et le dossier relatif à la relecture de la loi 013,qu’est ce que vous en dites ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 13:35, par wend yam
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Mr le ministre vient de se rendre compte qu’il y a des agents dans la nature. A commencer par lui ; où était il pendant toute sa période d’hibernation. Il est également un fonctionnaire qui a touché illégalement son salaire pendant des années comme presque certains responsables qui nous gouverne aujourd’hui. c’est de la corruption d’après le président de la cour des comptes. Il faut commencer par réemployer tous les anciens dignitaires, les députés, les gens du MPP qui étaient dans la nature avant de s’attaquer aux pauvres petits fonctionnaires.idons les placars et chacun aura pour son compte !!!!! allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 13:39, par Koda Zinsoudo
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    l’initiative parait bonne, en ce qu’il faut de la productivité. Pour autant, il me semble judicieux de faire un état de lieu exhaustif de la situation à travers un bon questionnement. Ce questionnement peut s’adresser aussi bien aux agents qu’aux responsables. Pour ma part, beaucoup d’agents sont frustrés,blesses dans leur amour propre..
    Amenons d’abord les responsables a comprendre qu’une organisation administrative se géré ,non pas avec seulement des hommes de main, mais avec l’ensemble des agents en leurs grades respectifs.
    Amenons aussi à comprendre qu’il n’y a pas des agents spécialistes de missions
    .Amenons aussi à comprendre, que les échanges entre agents sont de véritables espaces de formation et de développement de relations inter professionnelles

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 13:54, par Rimpougnooma
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Bonne démarche. Objectifs nobles. Mais Excellence, la triste réalité de l’administration burkinabè est là ainsi que de la nature de l’homme. J’ai bien peur que vos directives aussi pertinentes soient elles ne soient utilisées pour des règlements de compte, une chasse aux sorcières, ou même que certains pour donner l’impression qu’ils travaillent organisent à la va vite des conseils de disciplines sous des prétextes fallacieux. Les DRH et DAAF que vous avez convoquez êtes vous surs d’eux ? le véritable problème de la fonction publique se trouve dans la mentalité du burkinabè, sa conception de l’administration publique. Il faut travailler à asseoir une culture du travail bien fait, de l’amour du travail, en somme, une éthique/conscience professionnelle. Il faut également travailler à une cohérence entre les postes de travail, les effectifs existants. Mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Améliorer la répartition des tâches entre agents d’unité administrative ainsi certains ne crouleront pas sur les dossiers tandis que d’autres s’ennuient et ne se sentent pas tenus de venir à l’heure ou pas du tout. En outre, depuis pratiquement 2011, l’administration publique fonctionne au ralenti, les repères et bonnes manières de gestion administratives transmises aux agents de l’administration publique au cours des formations dans le cadre de la RGAP ont été relégué aux oubliettes car il ya eu des urgences à gerer par les différents gouvernements qui sont passés : gouvernement de combat1, gouvernement de combat2, transition. Certaines mauvaises habitudes ont eu le temps de se transformer en norme. Alors, le mal est plus profond que cela et il vous fait une stratégie plus efficace et efficiente.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 14:13, par Jeunedame seret
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Mieux vaut apprécier et récompenser les bons exemples au détriment des mauvais ; et ces derniers changeront. En attendant, lavez les ministres et DRH paresseux. Ouvrez des boîtes d’idées à propos.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 14:34, par o sidkéta
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Délicatesse d’accord, mais prise en compte des problèmes soulevés par le peuple d’abord ! N’est ce pas, M. le Ministre ? Que dites vous du dossier relatif à la relecture de la loi 013 ? Surtout vous que vous n’êtes pas du tout étranger aux problèmes que vivent les agents.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 14:36
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    1) Premier conseil à Monsieur le Ministre : Privatisez la fonction publique. Vous verrez : avec moins de fonctionnaires, l’on fera mieux. Par exemple, trouvez-vous normal que l’on parte acheter des timbres et que le préposé aux timbres joue au carte sur son ordi et marque "guichet fermé". Dans les administrations performantes, l’on sait quand le travailleur arrive au bureau et ce qu’il fait exactement. Les incapables, les retardataires, les suceurs du sang du peuple que sont les absentéistes patentés vont "circulér". Bref, c’est dans la fonction que quelqu’un peut avoir un salaire même s’il ne travaille pas. Cà c’est du vol pur et simple, ce n’est pas de la corruption comme disait l’autre. Non c’est du vol !!!!!

    2) Remarquez : l’on dit que tous les agents de la fonction publique doivent travailler et il y’ en a se plaindre et à être contre. Comment expliquer cet état d’esprit ? Dans le privé, on t’embauche, si tu n’es pas bon on te "liquide", en te payant tes droits au besoin. Mais on ne traine pas de "poids mort". Et chacun est averti.

    3) En principe un conseil de discipline est fait pour entendre un agent fautif. Si l’on "ment sur lui", il a le droit de se faire écouter. Alors, où est le problème ? Sauf les burkinabè paresseux qui ne veulent rien faire et passent toute leur vie à critiquer. Tchrrrrr !!!!! On dirait que certains burkinabè ont à la place de leur cerveau, caca de chiot !

    Le seul mal que l’on peut souhaiter à la renaissance burkinabè, au Ministre de la FP, est que chacun se mette au travail et que les "hommes intègres" n’acceptent plus l’inacceptable, la dictature de la mauvaise foi et de la mauvaise pensée. C’est ça aussi le "vrai changement".

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 15:22, par KOLOKOLO
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    C’est tout ce qu’on demande : Punir les corrompus de la société.Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 16:03, par opera
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    des responsables dans certains services mesquinisent leurs colegues au vu et au su des populations sans moindre inquiétude car bien proteges. cependant ils priorisent d’autres par affinite. quant aux victimes eux risquent le licenciement abusif. colegues en mission,formation et toi on te confie le service jamais autre chse ! de grace mr le ministre doit u num vert afin de verifier des ecarts de traitement dans les services.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 16:12, par samspade
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    merci monsieur le ministre le message est clair et net
    le seul problème est l’habitude,une seconde nature.
    je vais proposer au ministre un exercice de demander à chaque SG de lui donner un exemple précis d’un agent qui aurait dû est sanctionné mais cela n’a été le cas. celui qui dit qu’il n’a pas connaissance il faut le chasser.
    le problème est que de manière informelle ils sont régulièrement informés des indélicatesses des agents mais ils n’exigent pas des DGs ou DRHs de faire leur part travail.
    personne ne veut être mal vu monsieur le ministre cela un problème que vos 1eres nominations vont accentuer ou ralentir.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 16:39, par samspade
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    merci monsieur le ministre le message est clair et net
    le seul problème est l’habitude,une seconde nature.
    je vais proposer au ministre un exercice de demander à chaque SG de lui donner un exemple précis d’un agent qui aurait dû est sanctionné mais cela n’a été le cas. celui qui dit qu’il n’a pas connaissance il faut le chasser.
    le problème est que de manière informelle ils sont régulièrement informés des indélicatesses des agents mais ils n’exigent pas des DGs ou DRHs de faire leur part travail.
    personne ne veut être mal vu monsieur le ministre cela un problème que vos 1eres nominations vont accentuer ou ralentir.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 17:22, par Taryam Z.
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Monsieur le Ministre,
    L’idée n’est pas mauvaise. Cependant, il faut asseoir d’abord une administration qui fonctionne correctement et qui encourage au travail. Des internautes l’ont dit avant moi : le leadership d’une structure est capital dans l’atteinte de ses résultats. Si tous les responsables exigent la qualité du travail et le montrent par l’exemple, vous verrez que toute la machine suivra et la sanction en ce moment peut convenir en cas de manquements.
    Si un cadre peut faire 6 mois sans avoir de dossier à traiter, cela pose vraiment problème. Aussi, trouver au moins une personne à sanctionner en un an n’est pas signe d’une rigueur particulière, encore moins une mission à assigner aux structures. Ce qu’il faut leur demander c’est des résultats performants. Parlez plus de performances que de sanctions et soyez exigeant envers vous-même et avec vos proches collaborateurs ; tout le reste suivra.
    Taryam Z.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 17:27, par bobn’donbin
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Merci bien internaute 39 !

    j’allais ajouter que le type a commencé par la fin !

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 18:00, par Somé
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Ça fait pitié toujours à s’attaquer on conséquences en oubliant les causes. Du dilatoire, de paroles simplices on dirait qu’on est toujours en campagne politique. C’est le ministre qui sera le premier à être sanctionné.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 18:42, par Le progressiste
    En réponse à : Les travailleurs ont besoin d’un soulagement.

    Le problème de la gouvernance administrative repose sur ceux que le peuple a choisis pour diriger. Il existe à l’heure actuelle un véritable désordre cultivé par l’Etat. On constate des services ministériels dispersés ça et là. Des agents regroupés comme des abeilles dans des bureaux où ils ne peuvent pas se concentrer pour travailler par manque d’infrastructures et des ministères repartis pêle-mêle dans des immeubles. A tout cela, il faut ajouter le problème de motivation. Beaucoup de travailleurs ont du mal à joindre les deux bouts. Dites-moi, comment peut-on travailler efficacement dans ces conditions ? Des sanctions contre les travailleurs dans ces conditions semblent s’opposer aux objectifs mêmes de l’Organisation Internationale du Travail. Ceux qui applaudissent ce genre d’initiative ne sont peut-être des fonctionnaires. Il faut chercher la vraie racine du mal et non prendre des victimes comme fautifs. En tant que démocrate et progressiste, j’estime que c’est un raté. Le Burkina Faso est un pays où l’économie est au ralenti à cause de la mauvaise gouvernance et de la baisse du pouvoir d’achat. Les travailleurs attendent un soulagement, ce ne sont pas des sanctions qu’il faut à l’heure actuelle.
    D’ailleurs, il n’y a pas une bonne planification dans le recrutement du personnel. Il n’y a pas une étude claire des besoins en personnelle. Dans certains ministères, il n’y a pas de politique claire. Prenons le cas par exemple d’un ministère comme celui de la jeunesse. Pourquoi des agents sont-ils désœuvrés pendant qu’il faut mettre à la disposition de la jeunesse des infrastructures socio-éducatives dans toutes les localités normalement ?
    Nous avons l’impression qu’un Etat d’exception s’annonce. Monsieur le Ministre, attention aux mauvais conseillers !

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 18:55, par ZON
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    belle reflexion. mais avant de sanctionner ces travailleurs songez a les rendre justice.je veux parler des conditions de travail mais aussi et surtout les affectations. des dg signe aveuglement la merde produite par leur service de ressource humaine.resultat : on arrive au service demotive a cause de cette injustice. quelle prodictivite ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 19:18, par bill
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Les fonctionnaires se plaignent qu’il sont mal payés et donc peu motivés. je suis d’accord que le traitement salarial pourrait être amélioré. Pour revendiquer, il faut d’abord travaillé consciencieusement. des agents qui ne mérite même pas la moitié de leur salaire parce que tout le temps absent. Allez-y voir comment les populations sont arnaqués dans nos hôpitaux au yeux et aux su de leurs responsables qui ne donnent pas le bon exemple. Il est effectivement temps de mettre de l’ordre dans la fonction publique burkinabé pour le bonheur des populations.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 21:21, par Le progressiste
    En réponse à : Les travailleurs ont besoin d’un soulagement.

    Le problème de la gouvernance administrative repose sur ceux que le peuple a choisis pour diriger. Il existe à l’heure actuelle un véritable désordre cultivé par l’Etat. On constate des services ministériels dispersés ça et là. Des agents regroupés comme des abeilles dans des bureaux où ils ne peuvent pas se concentrer pour travailler par manque d’infrastructures et des ministères repartis pêle-mêle dans des immeubles. A tout cela, il faut ajouter le problème de motivation. Beaucoup de travailleurs ont du mal à joindre les deux bouts. Dites-moi, comment peut-on travailler efficacement dans ces conditions ? Des sanctions contre les travailleurs dans ces conditions semblent s’opposer aux objectifs mêmes de l’Organisation Internationale du Travail. Ceux qui applaudissent ce genre d’initiative ne sont peut-être pas des fonctionnaires. Il faut chercher la vraie racine du mal et non prendre des victimes comme fautifs. En tant que démocrate et progressiste, j’estime que c’est un raté. Le Burkina Faso est un pays où l’économie est au ralenti à cause de la mauvaise gouvernance et de la baisse du pouvoir d’achat. Les travailleurs attendent un soulagement, ce ne sont pas des sanctions qu’il faut à l’heure actuelle.
    D’ailleurs, il n’y a pas une bonne planification dans le recrutement du personnel. Il n’y a pas une étude claire des besoins en personnelle. Dans certains ministères, il n’y a pas de politique claire. Prenons le cas par exemple d’un ministère comme celui de la jeunesse. Pourquoi des agents sont-ils désœuvrés pendant qu’il faut mettre à la disposition de la jeunesse des infrastructures socio-éducatives dans toutes les localités normalement ?
    Nous avons l’impression qu’un Etat d’exception s’annonce. Monsieur le Ministre, attention aux mauvais conseillers !

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 21:52, par kafe
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    MON AMI TANT QUE TU VAS PAS VOIR LE CAS DES AVANCEMENTS ET DES CORRECTIONS DE TES AGENTS TU PENSES QUE LA CORRUPTION POURRA FINIR. JE PREND MON CAS SUIS FONCTIONNAIRE SORTI DE L’ÉCOLE PROFESSIONNELLE EN JUILLET 2015 SANS INDEMNITÉS, TOUJOURS PAS DE CORRECTION, AVEC UN AVANCEMENT EN RETARD EN 2014. Quel que soit ma bonne volonté et mon dévouement je vais me décourager. Tu travailles presque 10 mois avec un salaire déshabillé. vous pensez que quoi ??? qu’on va me tendre un bien et je vais refuser au cours de mon exercice ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 21:55, par kafe
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    MON AMI TANT QUE TU VAS PAS VOIR LE CAS DES AVANCEMENTS ET DES CORRECTIONS DE TES AGENTS TU PENSES QUE LA CORRUPTION POURRA FINIR. JE PREND MON CAS SUIS FONCTIONNAIRE SORTI DE L’ÉCOLE PROFESSIONNELLE EN JUILLET 2015 SANS INDEMNITÉS, TOUJOURS PAS DE CORRECTION, AVEC UN AVANCEMENT EN RETARD EN 2014. Quel que soit ma bonne volonté et mon dévouement je vais me décourager. Tu travailles presque 10 mois avec un salaire déshabillé. vous pensez que quoi ??? qu’on va me tendre un bien et je vais refuser au cours de mon exercice ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 21:59, par s
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Lutter contre les Agents indélicats c’est vraiment louables.mais les Patrons qui font monter le cœur des Agents à plus 5000 degré Celsius ? Le pays est un savane on se connait.Quand on sortait dans la rue les 28,29,30,31 Octobre pour chasser Blaise, ces patrons(c’est eux tous hein) nous ont dit qu’on ne pourra rien faire et ils vont modifier l’article 37 pian.Je vous assure que si on avait pu modifier l’article 37,la fameuse note du Gouvernement ou de THIAO demandant de recenser les noms des grévistes pour mesures à prendre après allait nous licencier tous.Sous la Transition ces mêmes individus "souteneurs de l’article" ont occupé royalement leurs postes.Mais cette fois-ci,je crois qu’il faut les enlever.Je n’ai aucune méchanceté envers qui que ce soit.Seulement je refuse de vivre une vie d’injustice liée à des individus que j’ai combattu depuis le Lycée

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 22:25, par Sidpayétka
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    BONJOUR A TOUS !
    Et nous voila repartis pour des "méthodes CDR les plus saugrenues et les plus arbitraires" qui ont plombé la Révolution du 4 août 1983 et qui sans nul doute, vont vite plomber l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 et mieux, l’esprit du refus du peuple de la répression et de l’embrigadement par certains caciques du RSP lors de ce foutu coup d’état des 16 et 17 septembre 2015. Même en chine de Mao Tchédong, les grèves se multiplient a cause des mauvais traitements infligés aux laborieux travailleurs : le capitalisme à outrance commence à y faire ses effets. Les Mossi disent que "tu peux faire que le chien se couche mais jamais tu ne peux le faire dormir" car il te surveillera toujours et de ce tu vas faire après.
    Monsieur le Ministre, donc balle a terre ; le va-t-en guerre n’a jamais servi qui que ce soit et les perdants c’est nous tous. Blaise a beau louvoyer, on a découvert son jeu bien sur avec un peu du retard, et le centre d’éveil qui croupit en chacun des burkinabé du pays réel est loin de s’endormir. Donc, il faut que vous alliez faire un pas avec le peuple que faire cents pas sans le peuple surtout dans sa frange jeune qui a fait son choix :
    Le peuple a fait un choix : le choix d’un président qui sera a son écoute (pour preuve l’enthousiasme né lors de la création du MMP) et qu’il croit va enfin essuyer ses larmes en améliorant des leur prise du pouvoir un tant soit peu ses conditions de vie et de surcroît de travail. Le peuple a suffisamment consenti de sacrifices. Sa révolte est légitime. Loin de nous l’idée de défendre les fonctionnaires "indélicats" mais s’il y a sanctions à opérer il vaut mieux d’abord faire un diagnostic exhaustifs des moyens mis a disposition (surtout les , les locaux bureaux et équipements en régions voire en provinces), des conditions de travail des fonctionnaires partout ou que ce soit. (Exemple :cette journée continue décrétée sur toute l’étendue du territoire (dites a un sahélien de rester au bureau jusqu’à 15 heures 30 sans climatiseur pendant les périodes chaudes et constatez sa mine, vous m’en direz quelques mots) sans au préalable créer les conditions idoines : les enfants du préscolaire, du primaire et même du secondaire, leurs parents travaillent et ce sont les mêmes qui assurent le repas quotidien et se doivent de les caser a quelque part en attendant la descente ; les établissements scolaires n’ont-ils pas tenu compte de cette nouvelle donne pour augmenter les frais de scolarité ? si oui, le gouvernement, qu’il soit transitoire ou celui qui vient d’être mis en place, a-t-il proposé quelque chose sur le traitement des fonctionnaires sub-conséquemment ? Une réduction du prix du carburant me dira t’on. Fichtre, même sans cette mesure, le gouvernement se devait de réduire le prix du carburant à la pompe car le prix du baril a chuté depuis plus d’un an). Si des Burkinabé ont bravé les balles pour instaurer une justice sociale et une équité dans le traitement des uns et des autres, ils s’attendaient le moins a des menaces a peine voilées de ce genre dés la prise de charges (on aurait dit de services que beaucoup de burkinabé comprendraient le sens) du gouvernement de son Excellence Mr le président RMCK. "On a prit notre pouvoir, ne nous empêchez plus de tourner en rond et de bomber notre dos" pourrait-on s’hasarder à imaginer qui se passe dans la tète de certains si on y prend garde. RMCK se doit de recadrer vite les choses car si des ministres se sont constitué des sociétés écran ou prête-noms (ce qui était très courant sous le règne du CDP dont, ironie du sort, certains transfuges nous gouvernent aujourd’hui et le chien ne changera jamais sa manière de s’asseoir ni d’aboyer), le fonctionnaire lambda fera quoi alors pour assurer d’abord son quotidien et ensuite ses arrières. Ni menaces, ni sévices ne pourrons plus ployer la jeunesse burkinabé pour la tenir en silence encore moins en esclavage. Crayons tous qu’elle ne réédite ce quelle a déjà eu a faire car l’insurrection des 30 et 31 octobre a toujours un gout d’inachevé. Seul un partage équitable des ressources (la reconstitution des carrières même sans les pérégrinations de l’agent, l’augmentation des salaires, la construction des locaux adéquats (pas Ouaga seulement mais sur tout le territoire national pour abriter les différents services ou tout agent y affecté se sentira a l’aise pour travailler au delà même des heures normales de travail non en déphasage avec les moins que rien restés dans la Capitale parce que bon arnaqueur en politique, éviter a tout prix les nominations de tyrans ou de complaisance et/ou d’accointance politique ou de copinage) . A chacun sa type (dans un bureau assez convenable) et le pays avancera Inch Allah.

    Répondre à ce message

  • Le 29 janvier 2016 à 22:26, par verité
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    vous ne pouver pas affecter des agents dans des directions qui n ont pas de locaux,ou sans electricité, sans meubles, sans budget de fonctionnement, sans caisse mini depense, sans materiel didactique , et vouloir les voir travailler. mettez les dans les conditions de travail, avant de les juger.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2016 à 06:08, par goama
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    tant que le probleme des corrections sont pas reglé cest echec total

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2016 à 06:49, par Tinga
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    M le Ministre, si vous n’avez pas pris conscience qu’avec le CDP (avec qui vous avez géré le pays jusqu’en 2013) vous aviez détruit l’Administration Publique par sa "politisation", le clientélisme, le népotisme, la promotion de la médiocrité, etc., nous sommes foutus. Cela voudrait dire que vous ne connaissez pas les causes réelles de la situation actuelle de l’Administration Publique, et que donc vous n’avez pas les solutions pour reconstruire l’Administration publique, remettre les gens au travail, et que donc c’est l’échec programmé pour vous. Essayez de comprendre les raisons profondes de l’insurrection et vous nous ferez tous avancer. Comment peut-on croire qu’il suffit de terroriser des adultes pour avoir des résultats ? On crée et on alimente au contraire un certain esprit de défiance, de rébellion et d’incivisme. Les solutions simplistes et superficielles ne font que compliquer les choses. Les Burkinabé aiment leur pays et sont prêts à travailler (certains ont même donné leur vie pour ce pays) si ceux qui les dirigent donnent l’exemple et pratiquent la bonne gouvernance.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2016 à 08:10, par le combattant
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    coup de gueule du jour jour <<<quand on est un homme politique il y a des moments ou il faut des risques il y a aussi des moments ou il faut les refuser je penses que le premier ministre doit vite mètre en retraite le directeur général de la sonagess fimba lompo .qui devrait être partit depuis 2015 que le gouvernement de la transition na pas exécuté

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2016 à 08:15, par ouedraogo Moussa
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Il faut d’abord lutter pour mettre les gens dans leurs droits d’abord. Il faut tenir une rencontre avec les différents acteurs décentralisés qui traite les salaires. C’est devenus grave, car des dossiers se perdent n fois dans les circuits.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2016 à 08:29, par COLIBRI
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Bravo ! ça commence bien ! que cela ne se limite pas au discours. c’est par là qu’on doit commencer les fonctionnaires qui ne sont jamais à leur service. soyez patriotes !

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2016 à 15:40, par L’Oeil du peuple
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Il faut une vraie révolution dans la fonction publique car certains travailleurs perçoivent des salaires indus. Ils ne travaillent pas et sont les premiers à revendiquer.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2016 à 17:43, par forever
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    salut à tous
    vous etes messieurs du nouveau pouvoir post insurrection sur élection un espoir pour tous et la tache n est de trop vus les soutiens accordés a ceux qui refusent la monstruosité par le peuple
    Sauf votre respect il est parmi d autres idéaux et urgences que la relecture de la loi 013 soient effectif dans les plus brefs délais avec un rappel qui couvre les 17 ans qu ont duré l ignoble loi 13 dont certains d entre vous ont entretenue ou aider à sa longévité avec tout les malheurs qu elles à causer( destruction de famille, de carrière et j en passe)
    D ailleurs ils serait une parfaite justice de relancer la carrière des fonctionnaires titulaires brimés pas vos ex amis sans compter le dédommagement "rappel" sans quoi c est les fonctionnaires titulaires les dindons de la farce

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2016 à 19:53, par insurgé
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    J’ai fais mon analyse de la situation mais webmaster n’a pas laissé passer. Je pense que cette attitude du ministre nous montre qu’on n’est pas sorti de l’eau. En réalité tout le monde connaît le fonctionnement des ministères. Tout le monde est unanime que tous ceux qui sont placés à la tête de ces ministères (de DG, DR, simple directeur de province au chef de service) est motivé par l’appartenance politique notamment le parti au pouvoir ou alliés. Ils sont aussi nommés parce qu’ils ont été les têtes de troupes lors des campagnes. Ces gens sont là dans les ministères dans l’idée de satisfaire ceux qui les ont placés là où ils sont, pour remplir par tous les moyens leurs poches et pour identifier ou faciliter les agents qui sont acquis à leurs causes. En récompense ces agents sont les priviligiés pour les ateliers, les séminaires, les stages, les bourses, et obtiennent des promotions et des décorations. Les autres agents sont traités comme des parias et frustrés. Conséquences perte de motivation, retard et absence. Sachez que le poisson est pourri par la tête et c’est le début de la double face du système primaire qui va se poursuivre.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2016 à 13:06
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Mr le ministre, parlant des agents indélicats, il faut tout d’abord se pencher au niveau de l’enseignement primaire d’où règne une anarchie. si nous prenons le cas de ouaga et Bobo ou il ya beaucoup des suppléants alors que dans les provinces, il y a manque des enseignants. Si nous prenons aussi dans les provinces ou les enseignantes qui ont des problèmes de santé, des enfants scolarisés en secondaire sont jetées à des centaines de km sous des paillotes, comment voulez-vous qu’elles éduquent leurs enfants à plus forte raison d’autres enfants tandis que les jeunes filles sans charge sont dans les écoles urbaines entrain de flirter avec leurs responsables. On attends un grand changement à ce niveau

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2016 à 13:09, par Eveline kiswensida
    En réponse à : Ministère de la Fonction publique : Clément P. Sawadogo veut lutter contre les agents indélicats

    Bonjour,

    Franchement le laxisme et les lenteurs de l’administration sont de loin le plus grand défit. Je suis recrutée depuis février 2015 à l’université de Ouaga, mais voilà maintenant un an que mon dossier traîne toujours sans que je ne puisse savoir avec précision à quel niveau il se trouve et quand est ce que je prendrai service. Et tout le temps il m’est rappelé qu’une pièce manque au dossier (pièce interne à l’administration elle même et dont je n’ai pas accès) ! On se demande légitimement si les agents ne traînent pas exprès les pieds pour nous obliger à faire un geste (puisqu’ils nous remettent leur numéro personnel). Comment et où voulez vous que je trouve l’argent pour des dessous de tables (afin de faire avancer mon dossier) alors que je suis demandeur d’emploi ?

    Eveline kiswensida

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés