Eau potable au Nord : Un taux d’accès de 74,7% en 2015

jeudi 28 janvier 2016 à 00h20min

Les membres statutaires du Comité Régional de Pilotage du Programme National d’Approvisionnement en Eau Potable et d’Assainissement (CR/PN-AEPA) ont tenu à Ouahigouya leur 18ème session ordinaire. A l’occasion, les participants ont adopté différents rapports et se sont imprégnés du programme 2016 en adduction d’eau potable pour la région du Nord.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Eau potable au Nord : Un taux d’accès de 74,7% en 2015

Depuis 2006, l’Etat burkinabè fait d’énormes efforts avec l’appui évident des partenaires techniques et financiers en vue d’augmenter durablement et équitablement l’accès à l’eau potable et à un assainissement adéquat à travers la réalisation d’ouvrages d’AEPA en conformité avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Dans la région du Nord, les acteurs s’activent à quelques mois de l’échéance internationale, pour communiquer des résultats tangibles et justifier par la même occasion les efforts déployés dans le secteur eau et assainissement. A l’ouverture de la rencontre, Ambroise Ouédraogo Président de la Délégation Spéciale Communale de Gourcy représentant le président du comité de pilotage, a invité les membres à faire en sorte que les indicateurs fixés dans le cadre des OMD soient atteints.

Des efforts consentis dans l’amélioration à l’accès à l’eau potable pour les populations

Au cours des travaux, Adama Boro directeur régional du Nord en charge de l’agriculture et de l’eau, et son équipe opérationnelle, après les amendements du rapport de la session précédente par les participants, ont fait le point des activités du programme des six derniers mois de l’année 2015. L’exécution physique a fait ressortir des acquis qui sont la réalisation de nouveaux forages, d’AEPS/PEA, de plusieurs forages et d’adductions d’eau potable simplifiées réhabilités. L’assainissement des eaux usagées et excrétas, la construction de nouvelles latrines familiales ont été aussi à l’actif des réalisations dans toutes les provinces de la région. Le volet urbain du PN-AEPA totalise la construction d’ouvrages d’assainissement, à cela s’ajoute la capacité de stockage et de production de l’ONEA présent dans les communes urbaines que sont Gourcy, Yako, Titao et Ouahigouya. L’augmentation des bornes fontaines, de la longueur du réseau ONEA, des forages, du nombre de branchements ont permis d’augmenter selon les résultats des rapports bilans, le taux d’accès régional à l’eau potable au deuxième semestre à 74,7%.

Adama Boro s’est dit satisfait des résultats engrangés et a souhaité que des entreprises performantes soient ciblées au regard de la nature hydrogéologique de la région pour l’exécution des travaux dans le volet eau et assainissement. « Au regard des difficultés rencontrées, si des dispositions idoines sont prises à tous les niveaux et avec l’appui de l’Etat et des partenaires techniques et financiers, l’année 2016 verra encore une hausse du taux d’accès à l’eau potable au profit des populations », a laissé entendre M. Boro, premier responsable régional en charge de l’eau.

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés