Elections municipales 2016 : Les partis politiques conviés à une rencontre

vendredi 22 janvier 2016 à 19h25min

Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure convie les représentants des partis politiques à une rencontre le mardi 26 janvier 2016 à partir de 16 heures dans la salle des délibérations de l’hôtel de ville de Ouagadougou.

Elections municipales 2016 : Les partis politiques conviés à une rencontre

Ordre du jour : informations relatives à l’organisation des élections municipales 2016

Ouagadougou, le 22 janvier 2016

Le Ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure

P/D Le secrétaire général
Désiré Pinguédewindé SAWADOGO
Chevalier de l’Ordre national

Vos commentaires

  • Le 22 janvier 2016 à 21:04, par Le boss En réponse à : Elections municipales 2016 : Les partis politiques conviés à une rencontre

    Ces élections municipales ne sont pas une priorité pour le moment ; la situation sécuritaire du pays est délétère , donc la priorité principale , c’est de faire régner la sécurité et redonner au confiance aux burkinabé. Nous pouvons reporter les élections municipales en 2017 et fonctionner jusqu’à cette date avec des délégations spéciales ; la situation l’oblige .

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 05:37, par Bala Wenceslas SANOU En réponse à : Elections municipales 2016 : Les partis politiques conviés à une rencontre

    Le 21 je postais sur Facebook le message ci-dessous
    « A quand les élections locales ?
    Nous avons une chance sérieuse de relancer notre démocratie endommagée par le système CompaoréDéPiste et partis de scélérats associés. Nous avons (malgré tout) réussi les présidentielles et les législatives. Nous devons poursuivre par les élections locales (municipales et régionales) pour permettre de remettre sur pieds les organes de gestion des collectivités territoriales.
    Chantier complexe quand on considère les incohérences qui caractérisent notre décentralisation (engagée comme malgré nous).
    Une seule incohérence majeure est qu’on n’a pas de vision construite de façon participative de cette politique publique indispensable pour l’ancrage de la démocratie locale. Ne me dites pas que c’est en cours, car je sais qu’il y a eu des états des lieux qui devraient permettre d’élaborer de nouveaux référentiels et une vision prospective (en fait il existe déjà une étude sur la vision prospective ; elle dort dans les tiroirs de la discorde de pseudo-spécialistes en décentralisation).
    Malgré les graves insuffisances, remettons en place les organes des collectivités territoriales en organisant d’ici avril les élections locales. Sinon, le mandat des commissaires de la CENI expirant en mai 2016, nous aurons une période d’incertitude pour avoir une nouvelle CENI capable d’organiser les élections de façon acceptable.
    Pensons-y dès à présent et alertons le gouvernement pour que cela soit un chantier prioritaire.
    [je fais cet ajout parce qu’il y a des divertis qui ne comprennent pas grand chose à la menace que nous courrons. L’on mentionne des propositions fallacieuses du genre "sécuriser d’abord le pays avant les élections locales". C’est méconnaître ce qu’il faut pour avoir un pays sécurisé : des citoyens engagés à la base dans leurs collectivités aux côtés de l’Etat central qui ne pourra jamais, seul assurer la sécurité de tout le territoire. Quittons ces visions simplistes d’un Etat providentiel qui pourrait/devrait sécuriser le pays]. »
    Ne nous laissons pas divertir par ceux/celles de l’intérieur et de l’extérieur (exil forcé en attendant) qui ont juré de brûler le pays tant qu’ils/elles ne sont pas aux commandes. Le récent vol d’armes au dépôt de Yimdi s’inscrit dans leur nième tentative, après le ridicule coup d’état d’un des plus idiots généraux que ce pays ait connu.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 07:03, par Bala Wenceslas SANOU En réponse à : Elections municipales 2016 : Les partis politiques conviés à une rencontre

    Autre chose ; les candidatures indépendantes sont légalement possibles ; alors il faut aussi consulter en plus des partis politiques d’autres corps sociaux dont les OSC par rapport au élections locales.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 22:11, par kiemmok En réponse à : Elections municipales 2016 : Les partis politiques conviés à une rencontre

    N’oubliez pas d’inviter la société civile car les candidatures indépendantes sont autorisées.On attend un autre communiqué.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2016 à 17:22, par SAWADOGO En réponse à : Elections municipales 2016 : Les partis politiques conviés à une rencontre

    Je pense que c’est important d’accélérer parce qu’ après 6 mois la CENI doit recommencé tout le processus électoral chose qui coûterait très chère. Donc à mon avis c’est mieux d’organiser les élections municipales et régionale avant l’expiration de la date.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés