Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Abraham Abga : La peinture, un exutoire !

Accueil > Actualités > Culture • • samedi 23 avril 2005 à 08h04min

Abraham Abga est un jeune peintre dont l’art est rempli de la puissance séductrice et évocatrice du "Regard". Ses différents tableaux posent les questions existentielles suivantes : d’où venons-nous ? Qui sommes-nous et où allons-nous ?

"La peinture est la face visible de l’iceberg de ma pensée", Abraham Abga qui s’exprime ainsi avoue qu’au plus profond de lui-même, se trouvent beaucoup de tribulations, de déchirements et de violence que seule la peinture peut extérioriser et exorciser. Ses toiles sont donc peintes avec "hargne et poigne", toutes choses qui leur confèrent une valeur esthétique et philosophique intrinsèque. Les peintures d’Abraham Abga laissent toujours transparaître l’idée du "Regard".

En effet, parole du peintre, "seul le regard permet une retrospection, une introspection et une sereine prospection".

Après des études en marketing et en journalisme, Abraham Abga s’est ressenti une irrésistible passion pour l’art et pour la peinture en particulier. Depuis une dizaine d’années, il s’adonne alors à sa "forme d’expression la plus vivace et la plus belle". Son talent a du reste été reconnu à la dernière édition du SIAO et au Xe Sommet de la Francophonie.

Pour Abraham Abga, "vivre sans peindre, c’est refuser d’exister".

Du 25 mars au 15 avril dernier, Abraham Abga a exposé ses œuvres à l’espace "Gondwana".

Un des admirateurs de l’artiste a estimé que celles-ci apparaissaient comme un "cri dans la nuit, un sanglot raté, un rire qui s’étrangle". Trente-cinq (35) œuvres au total ont été présentées au public, dont le "poids des maux", "le cri", "l’affection", "le noyau", "la liberté" ... Les prix oscillaient entre 65 000 et 175 000 FCFA.

Abraham Abga travaille avec beaucoup d’abnégation car son ambition, c’est d’être un "maître incontesté" dans son art pour défendre partout où besoin sera, les couleurs nationales. Le challenge est de taille ; mais foi de l’artiste "il n’y a que la complexité qui inspire et stimule" ...

Arsène Flavien BATIONO (bationoflavien@yahoo.fr)
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Musique au Burkina : Oum’c marque son retour avec son quatrième album
20e édition des Kundé : La liste des nominés par catégorie dévoilée
Festival feu de bois de Niou : Un panel pour réfléchir sur la contribution de la culture à la protection de l’environnement
Cinéma : Une collaboration fructueuse entre Canal+ et son partenaire Marodi production
FESPACO 2021 : « La femme du fossoyeur », du Somalien Khadar Ahmed, remporte l’Etalon d’or de Yennenga
"Mon corps et l’amour" : L’abbé Kizito NIKIEMA fait réfléchir sur la sexualité
FESPACO 2021 : L’Union européenne célèbre le cinéma africain
27e édition du FESPACO : Le public à la découverte de la série « Vaillante »
FESPACO 2021 : Le Conseil régional du Centre aux côtés de ses partenaires à la rue marchande
26e édition des Nuits atypiques de Koudougou : Le rendez-vous de l’édition « Renaissance » prévu du 24 au 28 novembre 2021
FESPACO 2021 : 17 prix spéciaux décernés
FESPACO 2021 : « Feathers » de l’Egyptien Omar El Zohainy revient sur les femmes qui portent leurs familles
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés