Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

samedi 23 janvier 2016 à 00h26min

Que s’est-il passé à Boins-Yaar, ce marché situé non loin du canal des 1200 logements ? Dans la nuit du 21 au 22 janvier pendant que le couvre-feu était en vigueur à Ouagadougou, une partie du marché était sous les flammes. Plusieurs hangars sont partis en fumée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

Alors que le Burkina Faso se remet difficilement des attaques terroristes du 15 janvier, Ouagadougou, la capitale enregistre une série d’incendies. Des camions, des points de commerce partent en fumée, laissant des hommes et des femmes impuissants. A Boins-Yaar, le spectacle était désolant. Une partie du marché où exerçaient principalement des menuisiers était méconnaissable. Des meubles, des planches, des machines à scier et bien d’autres objets ont une forte odeur de brûlés.

Le responsable du marché, Hilaire Zoundi, dit avoir reçu un appel, aux environs de 3 heures du matin, l’informant de l’incendie. A l’en croire, une trentaine de hangars sont sous les ruines et certains propriétaires y gardaient leur argent. Même si pour l’heure, l’on ne peut pas évaluer les dégâts causés par les flammes, le responsable du marché estime que ce sont des millions de francs CFA qui sont perdus.
Un cri de cœur a été lancé à l’endroit des autorités afin qu’elles viennent en aide aux victimes.

Rappelons que cet incendie fait suite à un premier au marché de Tanghin, à un deuxième, au quartier Kalgondé, à un troisième non loin du Collège Protestant et à un quatrième qui a lieu au grand marché de Bobo-Dioulasso.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 janvier 2016 à 18:28, par zemosse
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    En vérité, je vous le dis droit dans les yeux, c’est l’oeuvre d’éléments égaré du rsp. Je suis catégorique. Je recommande aux autorités de décréter l’état d’urgence ,et’le’droit’de’perquisitionner à outrance. L’heure est grave.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 18:42, par Jeunedame seret
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Bizarre épidémie de feu aux marchés ! Méthode terroriste de lutte.Seuls les commerçants et responsables pourraient vous trouver l’auteur et les complices. Ils dorment là-bas et en savent quelque chose. Tout le monde est malhonnête. Et toutes les stratégies doivent marcher.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 18:56, par La vérité vraie.
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Il faut chercher à y voir de prêt. C’est quand même bizarre que brusquement dans ces deux jours tous nos marchés s’enflamment. Que la gendarmerie enquête sérieusement afin de mettre un terme à cette psychose qui impacte négativement notre économie déjà souffrante et par conséquent notre cher pays.
    Que les autorités travaillent à arrêter ces crimes ignobles.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 19:03, par Le Fair Play Citizen
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    C’est vraiment pas simple pour notre Faso. Prière ! Que les auteurs des problèmes sachent que cela ne les honore pas

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 19:25, par Som
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Ils ne s’arrêteront jamais. Rock et son gouvernement ont intérêt à se réveiller. Il existe une seule solution : c’est l’élimination pure et simple de tous les ennemis de la nation (Dieu sait qu’ils sont nombreux et connus). La mise en oeuvre de comité locaux de vigilance comme le propose Christophe Dabiré de Strasbourg est également à prendre au sérieux. Nous sommes en guerre ; c’est clair ou pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 20:40, par Dramane
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Nous, peuple Burkinabe, ayant en horreur la dictature, avons ejecte le Blaiso et son equipe de l’appareil Presidentiel. Loin d’une haine nourrit contre l ex president, cette insurrection temoigne de l’ embarquement du peuple a bord du navire de la democratie.
    Malheureusemenr certains s nostalgiques du regime dechu n’ ont toujours pas voulu change de cap en embarquant dans notre navire. La preuve est qu’ils continuent de tirer a boulets rouge sur le navire du peuple, tenant vaille que vaille a le faire chavirer.

    Nous, peuple du Faso, sommes sans armes, mais avons une determination a faire face aux ennemis de notre liberte. Aussi, sommes nous determines a continuer dans la voie choisie.

    Nous sommes faibles, mais l’Eternel Dieu est fort. Il nous soutiendra.

    Vive la democratie
    Vive le Burkina
    Dieu nous benisse

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 20:40, par figo
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Ecoutez tous. Il faut qu’on arrête de nous prendre pour des tortues :
    1. Si une vingtaine d’éléments du RSP sont dans la nature et perturbent la quiétude des citoyens, pourquoi les Autorité ne publient pas leurs photos afin que les citoyens aident à les localiser ? Ils ont des dossiers non ? On ne peut pas demander aux populations d’être vigilantes et de collaborer avec les forces de sécurité si l’Autorité ne donne pas l’impression de vouloir être aidée.
    2. Il faut que les citoyens arrêtent de vouloir faire supporter à l’Etat le résultat des actes irresponsables qu’ils posent. Des hangars ont brûlés, c’est déplorable. On peut et on doit même les aider dans la mesure du possible. Mais de là à parler de pertes de numéraires malgré toute la sensibilisation qui est faite, c’est irresponsable et ça ressemble à une tentative d’escroquerie. Que chacun s’assume.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 21:41, par Camille
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    J’ai un avis à partager avec mes concitoyens Burkinabè et notre gouvernement. Ce que je vais dire ne va certainement pas plaire à de nombreuses personnes, mais je pense que la situation est telle que je me dois de le faire comme tout fils ou ami de notre cher Burkina Faso.
    D’abord je tiens à préciser que je ne suis d’aucun camp politique en particulier, sinon celui du Burkina dans son ensemble et sa diversité. Je ne suis ni pro ni anti quoi que ce soit, je suis Burkina Faso.
    Ce que je veux dire c’est qu’il faut que nous arrêtons d’être naifs. J’ai l’impression que le peuple ainsi que nos institutions se sont laissés emporter par l’élan de l’insurrection populaire au point d’oublier l’intérêt general et surtout la raison d’état. L’état que vous le voulez ou non doit être un monstre froid, qui n’agit que pour son propre intérêt. Et l’intérêt du pays c’est la prospérité de ses habitants. Qui dit prospérité dit paix, sécurité et croissance économique.
    Je suis désolé mais je pense que lancer un mandat d’arrêt contre le président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire et contre Blaise Compaoré n’est pas dans l’intérêt general du Burkina Faso.Je sais très bien qu’ils sont coupables, tout le monde sait qui sont à l’origine de tous les troubles que nous vivons actuellement, y compris l’incendie criminel de ce marché, mais il faut avoir une approche pragmatique et voir la réalité en face. Les enregistrements audio que nous avons contre Guillaume Soro ne devaient meme pas fuiter au grand public. Ce sont des secrets d’états, des moyens de pression. On aurait pu les utiliser pour avoir certains avantages de la Côte d’Ivoire ! C’est comme cela que le monde marche ! Je suis désolé mais c’est malheureusement la triste réalité ! Prenez exemple sur les autres pays, quel coup bas ils ne se font pas ? Chacun défend ses intérêts ! Regarder le jeux de ping pong entre les américains avec leurs alliés et les russes avec les leurs. Ils ont tous participer à destabiliser l’Ukraine ! Et ça c’est le dernier épisode en date. Il y en a eu plusieurs avant ! est ce que pour autant vos avez vu Barack Obama lancer des mandats d’arrêts internationaux ? C’est gel des avoirs et interdiction de visa ! C’est tout ! Khadafi aussi que l’on sait à l’origine de l’attentat de Lokerbie, les US ont fait quoi ? ils ont attendus juste le bon moment pour frapper. Ils ne se sont pas laisser guider par l’émotion ou le mouvement populaire. C’est ce que l’on devrait faire nous aussi. Attendre le bon moment. Faut etre un peu rusé quand on dirige un pays, c’est un minimum. La on lance le mandat contre Guillaume Soro, sachant son immunité parlementaire, c’est pour faire quoi si ce n’est envenimé les relations entre nos 2 pays si dépendant l’un de l’autre ? Je ne dis pas qu’il faut avoir peur d’eux, je dis qu’il faut être malin et savoir quand frapper ou utiliser les moyens de pression qu’on a contre eux. L’essentiel est d aller dans l’intérêt suprême de la nation. Je trouve sincèrement que dans le contexte sécuritaire actuelle (terrorisme entre autre), affronter Blaise Compaore, Soro et leurs acolytes, sachant qu’ils n’ont plus rien a perdre et connaissant leur pouvoir de nuisance, c’est mettre en danger le Burkina Faso. Ce qui arrive était parfaitement prévisible, faut pas rêver. Le problème c’est qu’en réalité nous ne sommes pas prêt a faire face à cela. Si l’on n’y prend garde ça pourrait être pire ! Il aurait fallu assoir d’abord le nouveau pouvoir, quitte à supporter encore un moment le diable lui meme, pour ensuite frapper quand on en a les moyens, et cela c’est quand justice meme est vraiment nécessaire. Le Burkina Faso est en reconstruction et pour cela on a besoin de tout le monde, vraiment tout le monde. Il faut de l’unité ! Il faut savoir se dépasser et pardonner à ceux qui se sont trompés, nul n’est parfait. Si Mandela en prenant le pouvoir, avait voulu se venger des blancs, l’Afrique du Sud ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. Il ne faut pas se cacher derrière une justice a tout prix pour se venger en réalité. C’est le pays qui perd c’est tout. Tout cela pour dire : Justice oui ! Mais quand cela va dans l’intérêt superieur de la nation. Car la vocation première de la justice est de permettre aux gens de mieux vivre ensemble. Si elle devient la cause de nos divisons et de notre perte c’est qu’elle ne remplie plus sa finalité première.
    Bref tout ce que je dis n’engage que moi, je ne fais pas cela dans un esprit de provocation mais pour apporter ma contribution à sauver le BF (cela si le webmaster me le permet). Sur ce, je souhaite que Dieu apporte suffisamment de lumière à nos dirigeants pour nous sortir de cette situation. Que Dieu accueille les victimes de ces actes barbares que nous vivons. Qu’il apporte de la paix aux familles endeuillées. Qu’il bénisse le Burkina Faso.

    Camille

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 09:26, par Baroudeur
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Je propose les mesures suivantes aux nouvelles autorites :
    - lever le couvre-feu
    - Discuter les responsables des differents marches et autres etablissements afin de mettre en place un cellules de veille appuye des agents FDS ;
    - Renforcer la securite de points sensibles en particulier, les casernes, la MACA ; Bingo, sonabhy, etc...
    - Operer des changements dans la chaine de commandement des FDS ;
    - revoir l’organisation des corteges officiels et de detenus surtout lorsque les ceux de la MACA doivent se render au Tribunal militaire. Dans le cas contraire que les juges militaires se deplacent en l’interieur de la caserne. Bien evidemment assurer la protection des juges militaires et du batiment de la justice militaire. Plus question de laxisme dans les postes de garde. Le commandement devra etre tres ferme sur tout manquement constate.
    - etablir immediatement des fiches d’identification pour tous les etrangers entrants sur le territoire national ;
    - Enregistrement obligatoire pour toute personne utilisant une SIM carte de telephone. Un delai devrait etre donne aux compagnies de telephonie mobile. l’enregistrement devra etre fait sur la base de presentation d’une piece d’identite nationale ou passeport seulement. exclure les cartes de service. les photos des differents abonnes devraient etre communiques aux fichiers de Police et de Gendarmerie.
    - Penser a fusionner les deux services de fichier en un seul avec les competences averees des deux corps (Police - Gendarmerie)
    - Revoir les conditions d’obtention de cartes grises de vehicules et de motocyclettes. Le fichier central devra pouvoir obtenir des renseignements.
    - Recenser toutes les personnes qui font de la location de vehicules avec les addresses précises et avec des consignes claires en matieres de location de vehicules. toutes location de vehicule devra etre signalee immediatement en mois de trois heures et avec l’identite des personnes qui louent. A ce niveau pas de transigeance. Toute personne qui se deroberait aux regles devra etre copieusement puni. les peines devront etre Lourdes.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 11:14, par espoir9**
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Des actes de sabotage de la sérénité avec laquelle pays veut amorcer son vrai développement. Mais ces ennemis cagoulés ne triompheront jamais de la volonté d’Allah.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 11:52, par tengen-biga
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Allons vers l’avenir.
    Que faire à présent ?
    Les analyses de reculades ne nous aident pas.
    Je ne peux plus croire à une coincidence.
    Mais une chose est sure, le peuple vaincra dans ce nouvel épisode.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 15:08, par zongo begre
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Nous devons redoubler de vigilance, le mal n’est pas loin d’être éliminer les collaborateurs son nos voisins

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 17:47, par BEN
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Je suis d’accord ceux qui m’ont précédé surtout pour les mesures de surveillance. Mais d’ abord , contrôlez et débarrassez tous les hangars et boutiques des branchements électriques clandestins et piratés et cela avec la complicité de certains électriciens privés et même de la SONABEL. Aussi, dire clairement aux commerçants que ceux qui déclarent avoir perdu leur argent ( souvent de fortes sommes) dans leurs boutiques lors des incendies doivent être considérés comme des suspects N*1 ( acteur ou complice). Ne plus tout azimut , chercher à dédommager des gens qui organisent leur propre insécurité par les branchement électriques anarchiques et prohibés ( prévu et puni par les textes en vigueur) .

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 21:51, par papou
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    tres belle analyse mr ou mme camille. voyez ou le manque de tact et de diplomatie de zida et de sangaré nous ont conduit. mais gardons espoir,dieu veille et les forces du mal seront vaincues.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 21:58, par paul
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    L’analyse de Camille en rubrique 8
    L’analyse de Camille resume une grande sagesse lucidité les règlements de comptes ne servent que pour les politiques amuser le terrain médiatique à leur propre compte pas au peuple qui a besoin de regarder devant pour manger une démocratie ces des compromis surtout avec des pays voisins

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 22:06, par Bouba
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    À Camille,
    Tu n’es qu’un ivoirien pro-Soro. J’ai l’habitude d’aller sur les sites ivoiriens et je reconnais ton style. J’ai même lu un contenu quasiment identique de ton commentaire ci-dessus sur un autre site ivoirien. Si c’est Blaise et Soro qui vous paient pour défendre leur cause sur les sites en essayant d’argumenter pour la levée des mandat, tout comme ils envoient de terroristes pour semer la psychose, c’est peine perdu.e

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 22:06, par papou
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    tres belle analyse mr ou mme camille. voyez ou le manque de tact et de diplomatie de zida et de sangaré nous ont conduit. mais gardons espoir,dieu veille et les forces du mal seront vaincues.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 22:21, par REALISTE 1er
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    C’est bien facile de dire que j’avais tant de millions ici dans mon hangar et demander à l’Etat de m’aider à me refaire. Mais y a-t-il une preuve que je dis la vérité ? Et meme, pourquoi c’est l’Etat qui doit payer ce que des bandit ont volé ou saccagé ? Etait-ce l’Etat qui les avait envoyé ? Pourquoi donc ? A ce rythme-là nous risquons un jour de demander à l’Etat de nous rembourser les frais de PPS de nos femmes. L’Etat n’y est pour rien dans cette affaire ? Il faut voir ceux qui ont intéret à ce que plus rien ne marche encore au Burkina Faso. Après nous, ou disons, sans nous, le déluge ! C’est comme celà que quelqu’un, un perdant aux élections présidentielles en RCI (candidature rejetée :) disait à Gbagbo en 2000 << Tu as eu le pouvoir mais je rendrai le pays ingouvernable ! >>. Et c’est ce que l’adepte de Satan a fait. Ne soyons pas dupe ! Blaise Compaoré et son frère ayant fui avec toutes les caisses de l’Etat,et leur parti CDP étant ici ne peuvent point vouloir de réussite à leur tombeur. Ce sont deux camps en face à face : le peuple d’un coté et Blaise et sa cohorte de bandits de l’autre. Sinon comment voulez vous que subitement il y ait dans la MEME SEMAINE tous ces désastres dans notre pays ?
    - attaque des djihadistes
    - attaque des ex- RSP
    - incendie de 04 à 05 marchés le meme jour ?
    Tactiques de déstabilisation comme le recommandait Guillaume Soro le soit disant chrétien mais djihadiste dans son fond.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2016 à 11:35, par Ne soyons pas naif
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Pour ma part si il vrai que c’est Guillaume Soro, Blaise et al. qui veulent imposer le regne de la peur et de la souffrance à notre peuple. Je propose que nous fassions tout simplement de même à :
    1- Sabotage au Burkina = Sabotage en Côte d’ivoire,
    2- Soutien au ex RSP et où rébellion = Soutien au FPI et aux nombreux ennemis de Soro.
    etc..
    Je ne dis pas et je ne crois que ce soit la meilleure solution mais je pense que si nous voulons qu’ils nous respectent on doit leur montrer que nul n’a le monopole de la violence.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2016 à 12:47, par Zoodo
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Et si l’on renonçait à nos mandats d’arrêt internationaux. je ne suis ni apatride ni anti-justice encore moins de connivence avec un pouvoir déchu ou avec des djihadistes. je suis un fol amoureux du Burkina, la mère-patrie qui m’a nourrit de son lait maternel et dorloté au douillet de son giron. Certains me demanderont : que gagnons-nous ? Et je dirai "la paix et la prospérité". En revanche nous ne perdons rien. Le cas de Soro se règlera par les ivoiriens eux-mêmes qui, s’ils aiment leur patrie, emboîteront les pas des Burkinabès pour une deuxième édition de l’insurrection ouest-africaine, nous payant bien sûr nos droits d’auteurs. Pour Blaise, nous ne pourrons rien obtenir de plus que sa mort. Blaise est déjà mort : il a renié sa mère patrie pour une mère adoptive (cela s’appelle prostitution). les mamans savent ce que cela signifie. J’ai eu pitié de lui en voyant sa silhouette (sa photo) posant avec la famille du président ivoirien. Si nous lui donnons une opportunité de frapper le Burkina, cela lui donnera un plaisir, ce sera comme une résurrection pour lui. en plus, nous ne sommes pas prêts pour aller en guerre : gouvernement d’enfants de chœur dirigés par un président au sourire contagieux qui devrait à mon humble avis relire Le Prince de Machiavel pour se rappeler qu’il faut bien la carotte mais aussi la cravache pour gouverner.

    Nous aurons l’impression d’être lâches, caractéristique du sage ; d’avoir peur, vertu de celui de aime la paix ; .... Mais en tout, nous aurons sauvés notre pays. Ne répliquons pas car la violence, le vice et la malice ne s’improvisent pas. Consacrons nos forces à la croissance du pays au lieu de nous aventurer sur des sentier méconnus, des mers houleuses aux flots impitoyables et aux rives inexistantes. Il n’est pas tard pour reculer. Zida disait que ceux qui sont dans le camp Naaba Koom sont terminés. Il en est de même pour Blaise, Soro et même Alassane qui bientôt pourrait être renversé par la fermentation du courroux de son peuple. Alors, nous, nous avons une mère-patrie à sauver. Ne permettons pas à des voyoux de profaner notre mère-chérie. Vive le Burkina.

    Frédéric

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2016 à 19:59, par Bangrenoma
    En réponse à : Ouagadougou : Une trentaine de hangars partis en fumée à Boins-Yaar

    Un seul conseil , svp LEVEZ LE COUVRE FEU pourqu’on se voie face a face. L’ennemi opere pendant le couvre feu et vous restez naifs. Le pauvre type rentre a 1 h et laisse faire les mecreants. y a quoi ? Pourquoi vous ne savez pas lire les signes ou analyser les faits ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés