Santé : 63 cas de méningite signalés au Burkina

jeudi 21 janvier 2016 à 10h27min

Selon ce communiqué du ministère de la santé, 63 cas de méningite ont été relevés au Burkina au cours de la première semaine de l’année 2016 ; même s’il n’y a pas de district sanitaire en épidémie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé : 63 cas  de méningite signalés au Burkina

Situation épidémiologique de la méningite de la première semaine de l’année 2016 : 63 cas de méningite, pas de district en épidémie.

Des maladies à potentiel épidémique ont été notifiées dans les formations sanitaires du 4 au 10 janvier 2016. 63 cas de méningite sont enregistrés avec 5 décès. Le nombre de cas a connu une hausse de 29 cas par rapport à la même période de l’année dernière. Les données indiquent qu’aucun district sanitaire du Burkina Faso n’a franchi le seuil épidémique ( 10 cas / 100 000 habitants par semaine) .

Les mesures suivantes ont été prises :
- le suivi hebdomadaire de la tendance épidémiologique de la méningite à tous les niveaux ;
- le pré positionnement des médicaments et consommables pour la prise en charge précoce et gratuite des cas de méningite dans toutes les régions et districts sanitaires ;
- la sensibilisation dans les medias afin de contribuer à faire connaître la maladie. Ce qui permet par ce biais de réduire les décès car les populations consultent précocement dans les centres de santé ;
- le renforcement des laboratoires en réactifs et consommables pour le diagnostic de la méningite.
La méningite, en rappel se transmet de personne à personne par des secrétions provenant de la gorge ou des narines. Les secrétions rejetées par les malades sont transportées par les vents et poussières et favorisent aussi la dissémination de la maladie. Pour réduire le risque, il est nécessaire donc de :
- éviter autant que possible de s’exposer ou d’exposer les enfants à la poussière ;
- éviter que les muqueuses nasales ne se dessèchent en les humidifiant avec du beurre de karité ;
- se présenter dans une formation sanitaire dès l’apparition de fièvre, toux, torticolis, etc ;
- bien protéger les enfants en les habillant convenablement ;
- arroser les surfaces avant de les balayer ;
- éviter que les enfants se promènent dehors sans nécessité lorsqu’il y a du vent et de la poussière ;
- éviter les attroupements pendant les épidémies

Direction de la communication du ministère de la santé

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés