Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

mercredi 20 janvier 2016 à 23h30min

Il y a quelques jours, un groupe d’agences de voyage incriminait le Comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque (CNSPM), d’un certain nombre de manquements ; allant jusqu’à demander un audit. Pire, certains noms ont été ‘’balancés’’ sur des ondes de radio, avec des propos discourtois. Attitude regrettable et inquiétante de l’avis du Comité qui a animé un point de presse le 15 janvier 2016 pour tirer sur la sonnette d’alarme. Ledit comité a appelé les autorités à se saisir de la question avant qu’une situation fâcheuse n’intervienne.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

Dans une déclaration parue dans la presse il y a quelques jours, une certaine coordination des agences de voyage disait avoir constaté que pendant le Hadj 2015, « le comité de suivi s’était érigé en comité d’organisation en contradiction flagrante avec les dispositions du cahier des charges ». Toujours selon ledit communiqué, cela a eu pour conséquence une gestion clientéliste de l’organisation et la fixation d’un prix prohibitif du Hadj qu’ils ont été obligés de combattre.

Signée par El Hadj Sana Abdoul Rahmane au nom d’une vingtaine d’agences de voyage, la déclaration n’a pas été cautionnée par des agences au nom desquelles elle a été rédigée. « Il nous a été donné de constater qu’une coordination d’agences de voyages a publié une lettre signée de son Président El Hadj Sana Abdoul Rasmané dénonçant une mauvaise organisation du hadj 2015 et sollicitant un audit du comité de suivi du hadj mis en place en avril 2015 pour les éditions 2015, 2016 et 2017. Nous tenons à attirer votre attention que vingt agences de voyages sur les trente-neuf agences ayant obtenu l’autorisation d’inscrire des pèlerins pour les hadj 2015, 2016 et 2017 ne se reconnaissent pas dans de telles affirmations et contre-vérités qui, non seulement mettent à mal l’unité et le consensus indispensable pour un bon hadj mais semblent viser à plomber déjà l’organisation du hadj 2016 ».

Après ces déclarations et contre-déclarations dans la presse écrite, les accusateurs se seraient déportés, cette fois à la radio. C’était la sortie de trop pour le CNSPM qui a animé un point de presse, pas pour répondre, mais pour interpeller les autorités.

« (…) nous avons écouté une déclaration dans une radio où on appelait les noms de certaines personnes et quand on en arrive à cela, il y a un danger sur la paix sociale. Aller à la radio insulter, dire des choses qui ne sont même pas vraies, c’est très dangereux et voilà pourquoi nous avons voulu réagir, en attendant d’interpeller les autorités pour qu’elles s’en saisissent », a dit Cheick Boni président du CNSPM. Il dit être « très inquiet suite à la tournure des événements », parce que, poursuit-t-il, « si nous laissons les gens continuer à s’insulter par medias interposés et qu’il y a des affrontements en ville, au nom du pèlerinage ; c’est une grande responsabilité que je ne peux assumer ».

« Quand on gère des fonds publics, on doit être audité »

Ladite coordination qui s’est épanchée dans la presse demande entre autres des audits sur l’organisation du hadj sur plusieurs années. Chose normale pour le comité, puisqu’elle a utilisé de l’argent public. « L’Etat a des moyens de contrôle. Nous ne demandons même pas un audit, nous sommes soumis de le faire. Quand on gére des fonds publics, on doit être audité. On n’a aucun problème avec les audits ».
Ce que Cheick Boni et les membres du comité souhaitent, c’est que « chacun reste dans son rôle ». Et en la matière, il n’est pas du rôle des agences de voyage de réclamer un audit. « Les agences de voyages, recrutent des pèlerins, les convoient... Le comité de suivi fait l’encadrement, les visas (…), l’Etat a des moyens de contrôle ».
Mais le président du comité regrette qu’après un hadj qui a été endeuillé, avec 43 personnes mortes côté burkinabè, certaines agences de voyages ne parlent que d’argent. « Nous voulons d’abord présenter nos condoléances à tous les parents qui ont perdu un proche avant de parler d’argent », a-t-il dit, tout en brandissant les certificats de décès des pèlerins que le comité aurait reçus la veille (Ndlr. le 14 janvier 2016)

Le comité n’a rien caché, ont insisté les conférenciers. Mieux son rapport est prêt et n’attend qu’à entre transmis aux autorités. « Nous avons joué la carte de la transparence. Nous sommes des gens bien éduqués, mais puisque les autorités sont là, il fallait leur rendre compte d’abord », a renchéri le principal animateur de la conférence de presse, Cheick Boni.

Le comité doit, et on doit au comité

Le Comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque (CNSPM) doit à certaines agences, tout comme certaines aussi lui doivent, a confessé le président du comité, chiffres à l’appui. Une rencontre a d’ailleurs eu lieu avec les différents créanciers pour discuter en « personnes civilisées ».

« Il y en a à qui on doit environ 240 millions, les agences nous doivent environ 204 millions. Au jour d’aujourd’hui, nous avons déjà payé plus de 400 millions. Parmi ceux qui parlent beaucoup, il y en a qui ont déjà reçu 370 millions ».

« L’islam a une fédération, des instances, on a la possibilité d’aller discuter, trouver des solutions à nos problèmes. On n’est pas obligé de nous insulter et porter atteinte à la dignité des gens dans les média », a conclu le président du comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 janvier 2016 à 07:27, par Gandaogo
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    vous a avez bien dit que les agences plaignants ne font pas parties des 39 agences agrées et vous dite encore que parmi ces agences plaignants y a na qui vous doivent et comment ? étant donner qu’ils ne font pas parties. En tout ca celui qui pille les pèlerins aura a payer un jour parce que c’est l’argent de Dieu

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 08:21, par Future maman
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Vraiment désolant cette affaire. Quand pourrais-je aller tranquillement à la mecque dans les meilleures conditions sans me faire gruger par mes propres frères en islam ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 08:45, par rastafou
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    C’est regrettable que ça soit le Président de la Communauté Musulmane du Burkina qui est responsable d’une agence en occurrence SANA VOYAGE qui est l’auteur de ces renonciations calomnieuse, Qu’Allah les guide et les ramène sur la bonne voie. Bien sûre il ya l’argent à gagner mais crayons Dieu dans toute chose car nous devons tous rendre compte de toutes les actions de notre vie.Que l’État prenne sa responsabilité et mettre de l’ordre au lieu d’attendre le pire pour jouer au sapeur pompier.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 09:13, par GAK
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Je ne sais pas ce qui se passe mais le temps que vous mettez en avant de présenter vos rapports et repondre à certaines questions ne fait que renfocer les suspicions.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 09:15, par relwind
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Merci et courage au frère BONI et à son équipe. N’oubliez pas d’exercer votre droit de réponse sur la radio à travers laquelle vous avez été mis en cause.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 10:29, par galile
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    ce comité doit être claire, sinon il font la honte des fidèles musulmans. tout le monde peut demander un audit. Vous n’êtes même pas capable de fournir aux pèlerins les document nécessaire a bonne date et vous vous enrichissez sur le dot des fidèles musulmans en les laisse même souffrir pendant le pèlerinage. C’est vous les grands prêcheurs du pays mais vous ne faites pas ce que vous dite.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 13:36, par WendGuudi
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Le nouveau gouvernement doit être regardant dans l’organisation du pèlerinage. il y a beaucoup de deals qui se font sur les honnêtes citoyens à travers le pèlerinage. il doit y avoir du changement et nous devons vivre le changement. pourquoi le hadj du Burkina est le plus cher de la sous-région ? si 16/36 sont d’accord avec l’écrit, dénoncent la gestion, pour moi c’est grave et ça mérite que les nouvelles autorités y mettent de l’ordre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 13:54, par lebobolais
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    l’organisation du Adj au Burkina relève d’un ministère qui n’est pas le ministère tutelle des opérateurs(agence de voyage ) qui sont chargés de recruter les pèlerins. La base même est fossée. Normalement les cultes relèvent de la culture et non de la politique. Le comité aujourd’hui n’est pas assis sur une base solide pour organiser le adj. L’organisation du adj doit être vu comme une opportunité pour les acteurs d’un secteur donné (le voyage) pour faire des affaires et non une opportunité pour une elite de faire entrer de l’argent dans leur poches.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 14:01, par WendGuudi
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    il n’y a pas de fumée sans feu

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 14:11, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    - Selon www.voltairenet.org du 13 novembre 2015, ’’La bousculade survenue à Mina (5 kilomètres de La Mecque) le 24 septembre 2015 était en réalité une opération secrète arabo-israélienne au cours de laquelle des collaborateurs de l’imam Ali Khamenei ont été enlevés par les services secrets saoudiens et israéliens’’.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 14:57
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Faites pardon pour l’amour de Dieu pour que le HADJ 2016 ne connaisse pas la situation lamentable que nos pelerins de 2015 ont connu, cela ne donne vraiment pas envie d’effectuer ce 5eme pilier de l’islam que tout musulman doit accomplir. Vous devez vous mettre rapidement à la tâche pour chercher de meilleures conditions pour nos futurs pelerins au lieu de faire tout ce tapage. Tirez au moins des leçons du passé pour epargner ce drame au burkinabé en 2016, toute chose qui ne profite à personne au contraire cela ternit votre image, vous les soi-disants les organisateurs qui êtes toujours prêts à dire dans la presse que tout a été mis en place pour que le Hadj se déroule normalement, vous avez vous-memes véçu la situation de près. De grâce, n’endeuillez plus nos familles car nous n’avons pas encore fini de pleurer nos parents rester à la mecque l’année passée. Et beaucoup se posent la question de savoir à quoi sert d’aller visiter ce lieu saint si après leur depart l’inquiétude regne dans des familles. Que Dieu nous aide et nous guide sur le bon chemin. Amen ! Amen ! Amen !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 15:08, par CONSCIENT
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Salut. pour nous musulmans de ce pays nous ne sommes pas prêtent a retourner dans l’ancien mode d’organisation de notre pèlerinage car seul ALLAH sait combien ce mode a fait des frustrés et autres. de ma part je défend ni Cheik boni ni SANA notre président mais je pense que SANA s’est mal comporté en dénonçant les organisateurs a la radio. Quant a Mr BONI et son équipe je leur tire mon chapeau car l’organisation apparente a réussi et ça reste celle interne (finances et autres). Q’ALLAH PROTEGE L’ISLAM ET FACILLITE LA TACHE CEUX QUI VEULENT SA BONNE ORGANISATION. BON VENT A CHEICK BONI ET SON EQUIPE Q’ALLAH VOUS PROTEGE

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 15:57, par Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    On a pas besoin de rappeler le role de chacun des acteurs du Hadj . ce lui du_ comité est le suivi de l’organisation du Hadj. ce lui des agences est le recrutement, l’encadrement des pèlerins donc qui est rentré dans le domaine de qui ?
    les 19 agences qui veulent l’audit ont plus de 5000 pèlerins sur leurs de l’édition 2015

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 16:00, par TAIRE
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    La vie sera toujours ainsi, quand les uns mangent plus que les autres ou d’aucuns se sentent gruger, il y a forcement une hypocrisie rongeante qui nait et qui fait faire et dire du n’importe quoi que Dieu même condamne.
    Je profite de l’occasion qui m’est offerte ici pour interpeller les autorités, les instances dirigeantes, les ministres et le chef d’État sur l’organisation du pèlerinage au Faso. Je les invite à revoir ce nombre pléthorique d’agences de voyages, au moins 39 pour le seul Burkina et dont la prestation coûte 815 000frs à chaque pèlerin, de l’argent arnaqué au nom de DIEU par la complicité du gouvernement.
    Je souhaite que l’état s’implique dans la gestion du pèlerinage au mieux qu’il soit l’instance dirigeante du Hadj. Toutes ces agences doivent fermer et l’état ouvre les siens et les faits gérer par le trésor public. ceci diminuerait fortement le coût du Hadj et éviterait que les uns et les autres ne se bouffent le nez pour encore salir le Saint nom de l’Islam déjà fortement terni par les terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 16:12, par karam
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Comment ça se fait que vous deviez à des agences et vous ne les payez pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 16:58, par karam
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Si vous n’avez rien à vous reprocher faites l’audit

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 17:03
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Si je comprend bien, le Hadj est un vœu pour tout fidèle musulman pour son accomplissement, du départ de son domicile jusqu’à son retour. Quand on entreprend un voyage, on est prêt à affronter des obstacles et aussi a rencontrer des gens généreux qui vont facilité votre voyage.
    Mais si votre propre Etat met en place une structure qui au lieu de vous protéger pour ce voyage est là pour vous gruger, c’est vraiment le comble.
    Notre Etat gagnerai ne pas permettre qu’un quelconque bénéfice soit fait par ce comité pour lui laisser le prérogative de sévir sur les agences malveillantes en exigeant un regard sur leurs système organisationnel.
    En mon humble avis la résolution de tout ces problèmes d’organisation du Hadj repose des décisions diciplinaires

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2016 à 17:35, par karam
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Est ce que vous pouvez nous dire on sont passés l’argent laissé par l’ancien comité de suivi ? 411 431 250 dans un compte en Arabie saoudite 180 583 600 Ecobank et 29 675 462 crois bank où sont passés tous ces montant si vous êtes sincères alors justifiez vous devant les musulmans du Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 06:48, par gangoblo
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Dieu voit tout et sait tout .

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 14:38, par dem
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Ne faison pas de polémique sur la question de la gestion du comité national de suivi du pèlerinage à la mèque à mon avis ci des acteurs demande un audit c’est tout à fait normal ci la gestion du hadj 2015 ces bien déroulé comme le dit le comité de suivi que l’audit soi fait pour qu’il est de la lumière sur leur gestion et je pense osi que l’état a injecté une somme à auteur de 80 000 000 fcfa pour sa contribution à l’organisation en plus de sa l’ancien comité à laissé des fond après sa passation avec l’actuel à auteur de 621 690 000 ci a une première organisation de l’actuel comité tout ce montant disparaissent des caisses il y a bel et bien problème sinon qui ce sens morveux ce mouche plus rien ne serra comme avent on exgice un audit sur tous les acteurs pour que lumière soit fait le rôle du comité ces la suivi et les agences l’organisation

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2016 à 16:48, par dem
    En réponse à : bonne lecture

    Ne faison pas de polémique sur l’organisation du hadj ci le comité national de suivi du pèlerinage à la mèque dit avoir gérer l’organisation du hadj avec transparence qu’ils laisse faire l’audit .
    au lieu de travailler à propulsé l’islam vous venez pour vous enrichir q’un audit soit fait également sur les agences.
    ci d’autres agences soutiennent le comité ces parce-que le doivent une importante sommes à l’organisation
    Et d’autres son implique dans la négociation avec l’avionneur en arabie saoudite soyons réaliste pourquoi voudront il que un audit soit fait
    Le face à face des journalistes avec lex premier ministre le général isac Zida un confrères à poser une question sur la gestion du haj et PM à bien dit que l’organisation du haj reviens a

    u musulmans et non à l’état mai pourquoi une structure mise en place veu à tous pris sacenpare du hadj plus rien ne sera comme avent retenez bien cessi

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2016 à 22:53, par Jeunedame seret
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    C’est normal ; au Burkina il y a plus de commerçants (50%) que de musulmans (10%).

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier 2016 à 00:23, par dem
    En réponse à : éclaircissements

    Je vien dans ce débat pour donner un point de vue sur le volet transport et le coût élevé du hadj 2015
    pourquoi NAS air transporteur officiel du hadj 2015 au Burkina faso à fixé son prix du billet d’avion à 1183 000 par pellerin
    NB cette édition le Burkina à inscrit 5500 pellerin cependant la compagnie Nass Air transport nos voisins du Niger à 950 000 fcfa par pellerin.
    ci on compare la différences on a 230 000Fcfa et cette différence de prix bénéficie au membre du comité national de suivi du pèlerinage ci on prend les calculs le comité et ces membres enpoche la somme 1 281 500 000 fcfa et cette somme ne par que dans leur poches et non dans les caisses de l’état ni dans les caisses du comité. un montant de 25000 Fcfa à été exigées par le comité pour transférer l’argent du billet d’avion alors que dans le cahier de charge le transporteur devrais ouvrir un compte au Burkina pour recevoir son argent
    Le frais de restauration restauration à Mina et Arafat on été majoré par le comité à leur profit

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier 2016 à 00:44, par dem
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Le comité national de suivi du pèlerinage a la meque a failli à la missions que l’état lui est confier et doit etre dissous nous demandons à la fédération des associations islamique de prendre ces responsabilité enfin que les pèlerins Burkinabe soit soulagé du pillage du comité dont l’état es le seul responsable des individus qui ne travaille que pour leur propre interai et non selui du peuple ni pour l’islam

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier 2016 à 11:34, par dem
    En réponse à : Du rififi autour de l’organisation du pèlerinage à la Mecque

    Le comité national de suivi du pèlerinage a la meque a failli à la missions que l’état lui est confier et doit etre dissous nous demandons à la fédération des associations islamique de prendre ces responsabilité enfin que les pèlerins Burkinabe soit soulagé du pillage du comité dont l’état es le seul responsable des individus qui ne travaille que pour leur propre interai et non selui du peuple ni pour l’islam

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés