Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La véritable cause de nos malheurs actuels est l’étonnante médiocrité qui égalisе tοus lеs individus. Si un hοmmе dе géniе раrаissаit, il sеrаit lе mаîtrе.» Joseph-Alexandre de Ségur

Alassane Ouattara réaffirme qu’il ne modifiera pas la constitution pour un troisième mandat

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • • mercredi 20 janvier 2016 à 01h07min
Alassane Ouattara réaffirme qu’il ne modifiera pas la constitution pour un troisième mandat

Le Président de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, sollicité avec son homologue Ellen Johnson Sirleaf du Libéria, par des chefs traditionnels ivoiriens et libérien, pour être candidats aux prochaines élections dans leur pays respectif, a répondu qu’ils n’étaient pas intéressés.

« Mme Ellen (Sirleaf) et moi nous sommes concertés et nous avons dit que nous n’avons pas besoin de ça », a déclaré M. Ouattara, mettant fin au débat qui a cours en ce moment, dans la presse ivoirienne, sur le maintien ou non de la limitation des mandats présidentiels dans la constitution ivoirienne, qui doit bientôt connaitre une révision.

Le chef de l’Etat de Côte d’ivoire et la présidente libérienne prenaient part à la deuxième réunion du Conseil conjoint des chefs coutumiers et des anciens (CCCA) des régions frontalières ivoiro-libériennes à Guiglo.

Le chef de la région du Nimba, porte-parole de la communauté coutumière du Libéria, avait alors proposé un changement de constitution dans les deux pays pour permettre aux deux chefs d’Etat, qui sont à leur deuxième et dernier mandat pour chacun selon la constitution de son pays, de briguer un troisième mandat.

Dès sa réélection au terme du scrutin présidentiel du 25 octobre pour un second mandat de cinq ans, le Président Ouattara a annoncé la révision de la Constitution, en vue de la débarrasser des « dispositions confligènes ». Depuis lors, certaines voix s’élèvent pour proposer le saut du verrou limitant le mandat présidentiel, quand d’autres intellectuels jugent cette idée « antidémocratique ».

(AIP)

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : « J’ai décidé de sacrifier mon poste pour la paix » dit Guillaume Soro, démissionnaire de la présidence de l’Assemblée nationale
Côte d’Ivoire : Thierry Tanoh, le joker sans frontières… politiques de la présidentielle ivoirienne
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié met fin à son union avec le parti au pouvoir
Côte d’ivoire : Des tirs entendus dans l’enceinte de la 3e région militaire de Bouaké
“Agitations” en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro appelle à la repentance
Pourquoi et comment Guillaume K SORO peut-il devenir Président de la République sans les armes ?
La liste des membres du nouveau gouvernement ivoirien
Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan désigné vice-président de la République
Amadou Gon Coulibaly nommé nouveau Premier ministre en Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire-Burkina : « Les relations sont excellentes », selon Alpha BARRY
Quand Guillaume Soro parle pour l’Histoire à Cyril Bensimon
Affrontements intercommunautaires de Bouna : La version des faits et l’analyse de WANEP Côte d’Ivoire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés