Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

mardi 19 janvier 2016 à 00h59min

D’abord toutes mes félicitations aux membres du nouveau gouvernement. Je crois qu’ils ont toutes les capacités intellectuelles pour réussir leurs missions. Mais à la condition indispensable d’être soutenus par les partis politiques qui les ont mandatés, et surtout le parti majoritaire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

Or à ce dernier niveau, j’entends beaucoup de frustrations de la part de très vaillants militants qui se sont battus pour la victoire du candidat Roch KABORE. Ça me semble être des frustrations légitimes quand on se rend compte que la grande majorité des membres du gouvernement n’a connu ni l’insurrection, ni la défense âpre des campagnes présidentielles et législatives. Il faudra donc vite rééquilibrer les choses pour éviter des résistances, des redditions, sinon des sabotages internes car l’homme est ce qu’il est : plus accroché à ses intérêts qu’à des principes et autres règlements !

Pour réussir, le pouvoir, notre pouvoir, devra vite résoudre ce problème réel, mais aussi résoudre d’autres problèmes dont je ne citerai que quelques uns :
- Les promesses démagogiques et populistes qui sont fort tentantes chez nous où tout est urgent et prioritaire. A cet effet, il sera utile de montrer au peuple quel est le véritable point de notre économie, de nos finances publiques et de notre endettement pour l’inviter aux sacrifices nécessaires de redressement ;
- Transposer à l’Etat le fonctionnement tricéphale ( Roch, Salif, Simon) qui était pratiquement appliqué à la direction du MPP. Ce serait un très gros facteur de lenteur dans la décision au moment où tout est urgent, et même une source d’immobilisme au moment où il nous faut des solutions rapides et justes à nos nombreux problèmes existentiels. Je souhaite alors que cesse ce tricéphalisme (dans le MPP) au profit d’une nette hiérarchie (à la direction de l’Etat) tenant compte de ce fait majeur : le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso !!! Après donc de nécessaires consultations des autres, que le président décide, ordonne et que les autres exécutent ! Hors cette nécessaire hiérarchie démocratique, nous risquons de plonger dans l’immobilisme, voire l’anarchie. J’ai peut-être tort de croire que c’est ce qui a expliqué les retards mis à désigner le premier ministre et les membres du Gouvernement !

- Reconduire les mauvaises pratiques d’avant en ce qui concerne nos gouvernants : se mettre au dessus des lois. Nos dirigeants devront se donner désormais un devoir d’exemplarité dans leur travail et leurs comportements quotidiens. A ce niveau, l’Etat devrait se donner les moyens de contrôle interne, écouter et encourager les contrôles externes des contre-pouvoirs civils ( syndicats, mouvements des droits humains, mouvements d’éveil civiques et citoyens, autorités religieuses et coutumières etc.).
- Ruser avec les dossiers de justice par des procédures compliquées et interminables. Avoir donc le courage de réconcilier la justice avec les justiciables par le traitement prioritaire de tous les dossiers de crimes économiques et de sang si longtemps camouflés.
- Continuer à faire des promesses démagogiques et électoralistes aux jeunes et aux femmes (urbains et ruraux). A cet effet, indiquer rapidement la stratégie et le calendrier de solutions au chômage des jeunes, à la paupérisation et l’exclusion des femmes etc.

Je sais que la critique (même constructive) est facile. Mais j’ai la conviction démocratique qu’elle est nécessaire car comme l’a déjà dit Montesquieu : de par sa nature, l’homme a toujours tendance à abuser du pouvoir. Que s’élèvent alors mille sentinelles de la démocratie. Pourvu qu’elles soient critiques (contradictions objectives et désintéressées) et non de critique (contradictions systématiques et subjectives). C’est tout ce que je souhaite pour notre jeu démocratique post-insurrectionnel.

Enfin, à la majorité actuelle, notre majorité, je souhaite qu’elle fasse avancer la démocratie politique, économique et sociale. Que nos dirigeants vivent avec et selon cette conviction : la politique est un service public et social ; ce n’est donc pas un lieu et un jeu d’enrichissement. Celui qui ne peut pas accepter cela, je lui demande simplement d’aller faire du commerce !!!
Que Dieu continue de bénir notre pays aux habitants fiers, honnêtes et modestes !
Ouagadougou, le 15 Janvier 2016.

Etienne Traoré
Enseignant d’université

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 janvier 2016 à 00:22
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Mon professeur, tu n’as rien vu d’abord avec ce trio ! Tu vas regretter de les avoir soutenu encore lors de la campagne. Desolé pour toi qui as manqué de clairvoyance et de constance

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 00:24
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    mauvais timing et même mauvais sens du jugement au moment du deuil ! Ouff !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 01:34, par Burkinbi
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    "La politique est un service public et social ; ce n’est donc pas un lieu et un jeu d’enrichissement. Celui qui ne peut pas accepter cela, je lui demande simplement d’aller faire du commerce !!!"
    Merci Professeur de ce rappel fondamental et élémentaire de la politique aux service du peuple comme l’a fait feu Thomas SANKARA.

    Ceux qui n’ont pas compris que les choses ont changé et la compaorose est terminée seront servis.
    Nan lara, an sara.
    La patrie ou la mort , nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 03:13, par Alban
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Demander à quelqu’un comme Simon qui a ce tempérament hyper-autoritaire, d’être un démocrate et de ne pas être au dessus de la loi, est un rêve...
    Demander à quelqu’un comme Salif, le faiseur de président d’être un démocrate et de ne pas être au dessus de la loi, est un rêve...
    LES EX-CDR auront tjrs du mal avec les règles de la démocratie.
    En témoigne la décente musclée des FDS sur le plateau de la RTB (Attentats Cappucino et Splendid), sans même contacter le ministre de la communication.
    Et Salif Diallo qui séance tenante à l’AN, modifie les règles pour faire VOTER son ami Noufou Ouédraogo avant les autres députés.
    Voilà déjas des pratiques ANTI DÉMOCRATIQUES des ’SS’ de ’RSS’.
    Ce n’est que le début.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 06:04
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    ça sent la frustration chez toi aussi. tu pensais être ministre ou quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 07:29, par kafe
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Je suis un citoyen burkinabé ; les priorités on les connait. Mais temps que ces problèmes ne seront pas résolu y a des pratiques qui ne vont pas cesser. PAR EXEMPLE LES AVANCEMENTS DES FONCTIONNAIRES ; CORRECTIONS ; LES RECLASSEMENTS. Prenons moi mon cas suis fonctionnaire admis a mon concours professionnel en 2013 avec un retard d’avancement, avec un crédit en Banque, après LA FORMATION DEPUIS JUILLET jusqu’à l’heure ou je vous parle RIEN. Pas de reclassement, pas de correction d’avancement, tous les indemnités ont été coupés , crédit en banque chef de famille de six personnes. Pensez vous que je vais échapper a la tentation de la corruption ? ou je vais pas tenter de corrompre ? Je dis non quel qu’en soit. Les parents te regardent ils se disent que l’école est fini, quel qu’en soit le motif avancé personne ne te croira l’école est fini on te paye normalement maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 07:48, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Très lucide de ta part, ETIENNE ! En effet ce gouvernement est celui de copains, parents et voisins ! C’est comme une battue organisée et après on se rassemble pour partager le gibier abattu. Certains se retrouvent avec des lièvres, des serpents boas, des perdrix tandis que d’autres se contentent des rats et autres petits gibiers. Voilà la vérité et d’ici peu on verra.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 08:04
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    "Il faudra donc vite rééquilibrer les choses pour éviter des résistances, des redditions, sinon des sabotages internes car l’homme est ce qu’il est : plus accroché à ses intérêts qu’à des principes et autres règlements !" Je demande simplement à Etienne Traoré de changer d’abord de mentalité...Il ne faudrait pas qu’il prenne son cas pour un cas général. Tout le monde pourquoi il s’est rallié au MPP : juste pour un poste. Nous avons dépassé cela.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 08:04
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Merci pour tes sorties critiques et non de critiques. Les RSS devront songer à toi aussi car même les rires de Roch te sont charmants.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 08:06, par Taryam
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Très belle analyse. Je valide. Nous sommes d’accord. Vous avez dit tout haut se que beaucoup pense tout bas. Bon vent à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 08:09, par daou
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    sur ce point d’accord avec vous

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 08:16, par Amadou Zan
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Professeur votre analyse est pertinente et objective. Vivement que les nouvelles autorités en tirent les enseignements et les leçons nécessaires au profit du peuple. L’histoire a démontré qu’en Afrique en général les pouvoirs se suivent et se ressemblent

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 08:17, par adam
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    merci Professeur pour cette critique objective !!! je pense que ça ne tombera pas dans l’oreille d’un sourd !! GOD bless Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 09:46
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Suite à l’attentat djihadiste du 15 janvier, un couvre-feu est en vigueur de 23h à 06 h. Pour ce faire, certaines confessions religieuses ont annulé leurs cultes du matin tandis que d’autres appellent leurs fidèles à des prières aux heures indues. Alors, couvre-feu par tous et partout (respect de l’autorité de l’Etat) ou levée pour tous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 09:58, par le grand benn
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Ce que vous dites n’est pas faut mais c’est pour prouver que ce pays n’est pas là pour être diriger seulement avec les gens du MPP. Vous avez soutenu ; certes mais tous ceux qui ont conduit ROCH à Kossyam ne peuvent pas devenir Ministre. Pour parler des RSS ; il faut noter que ces 3 ont pris un grand risque à un moment donné de leur vie. Donc permettez leur de gerer un peu les choses parce que ce n’est pas évident que vous alliez faire mieux. Tout le monde n’est pas né pour faire du commerce.On vous comprend mais .............

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 09:58, par RV
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Pour une fois, je suis totalement d’accord avec vous Étienne.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 10:54, par Nouna
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Ouf,il a faim. l’election des RSS n’y changera rien.Alors,une autre insurrection Mr Etienne ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 10:58
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Voilà comment l’homme réagit quand il n’est pas invité à la soupe.
    Qu’est ce que tu croyais ? Qu’on allait te donner un ministère ? mon oeil.
    Si tu as soutenu le MPP pour son programme, encourage les nouveaux dirigeants mais si c’est pour ton estomac que tu l’as fait alors là je te dis que tu as joué comme au casino et tu as perdu. Tu n’auras rien. Va au travail et gagne ton pain dignement. C’est le BURKINA nouveau

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 11:06, par Christian Tapsoba
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Il serait dommage que le Président ROCK laisse trainé le tricéphalisme , on l’a déjà vu avec les quatre de la révolution d’août (Sankara,Compaoré,Lengani, Zongo) et plus loin avec la révolution française ( Danton, Robespierre) et j’en passe. Le Président doit etre le leader, il doit recueillir les conseils de ses collaborateurs et ses co fondateurs du MPP mais , il doit être le seul à décider et à faire exécuter les décisions. Salif et Simon doivent aussi accepter que la Démocratie est égale au respect de la justice, de la hiérarchie , du peuple et des ses convictions et aux idées des autres. SVP éviter de sombrer dans la lenteur et multiplier la communication, travaillez vite a atteindre vos objectifs de campagne , vous avez été élu sur cette base et nous vous jugerons sur cette base

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 11:11, par Idriss
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Vérité pour vérité, ce texte manque de lucidité et de maturité venant d’un professeur qui du reste est membre de la mouvance présidentielle. Ce texte est plutôt a partager avec la mouvance présidentielle et non avec le public ou l’opposition. Vous donnez l’occasion aux autres (adversaires du pouvoir) de rentrer dans les fissures que vous venez de faire pour détruire plus. Je suis très loin du pouvoir et je ne le trouve pas constructeur. De quel droit, pouvez-vous parler à la place de tous ceux qui se sont insurgés ? Laissez-nous apprécier, nous agirons lorsque nécessaire. Cette sortie du Prof est totalement raté. Il est difficile de composer aujourd’hui avec les personnes d’esprit tordu. Apparemment toute votre expérience ne semble pas vous guider sinon le désir d’un poste administratif ou gouvernemental. Réfléchissez encore plus avant de publier des écrits du genre. Sans rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 11:27, par SOME
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Ben n’ayant pas été recompensé on se remet du service a se faire conseiller sans etre sollicité ! affaire de se signaler au maitre. A vouloir des montrer partriote quand on a passé son temps a penser qu’a ses interets mesquins et egocentristes sinon egoistes. Tu voulais etre recompensé alors tu reexpectores tes frustrations et deceptions en te prenant pour les autres. Decidement etienne traore reste egal a lui-même !
    On se veut intellectuel inspirateur conseiller des rois et presidents… Le tricephalisme cessera pour que tu puisses en recuperer quelque miette !
    Non Je ne veux pas de ces professeurs aux conseils si selectifs, au double jeu (quand il croit qu’on les voit pas) les cameleons equilibristes
    Au fond, à quoi nous sert cette sortie analyse ?Quelle bassesse ! Mais peut-on attendre d’autres de quelqu’un qui a été vraiment les fossoyeurs de la revolution sous Sankara. Quelle dignité peut-il encore avoir ?
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 11:28, par BRAD
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Je pense que l’analyse est pertinente l’expérience a montré que ces genres d’alliances se solde chaque fois par des distensions.Un pouvoir se gère avec un seul capitaine sur le navire et pas trois.Quant on se dit faissaire de roi c’est qu’on ne pas être roi.Tous les postes qu’ils se sont octroyé c’est des postes qui les met à l’abri des poursuites judiciaires chacun protège son passé.
    Mais hélas le moment viendra.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 11:30
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    quitte la bas tout ca etait previsible mais tu as tout de meme rejoint le mpp pensant avoir quelque chose.mais cette sortie t ’enterre definitivement car c ’est plutot unicephale car c ’est salif diallo qui decide et non rock

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 11:39, par Alexio
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Professeur Etienne. Je crois que c est tres tot d aller au besogne. Un gouvernemnet qui n a meme pas un mois de service. Je vous demande d utliser des referenses des grands penseurs burkinabe comme Ki-Zerbo, Sankara pour bien brosser votre tableau. Au lieu de Montesquieu.

    Les RSS sont en ce moment en examen pour la premiere periode de leur gouvernance. Les erreurs educatives sont attendues, car aucun pouvoir democratique dans ce monde est parfait. L erreur est humaine comme on n a l habitude de le proclamer au Faso.

    Mais ne rien apprendre de ses erreurs est une imbesilite dans cette erreur.
    Ce gouvernement est le premier democratique depuis 28ans. Donc n allons pas trop exiger l irrealisme a ce gouvernement. Mais les priorites des priorites.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 11:40, par bush
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Vraiment je vous tire mon chapeau pour cette analyse très objective. Nous avons les prémices d’une gestion du pouvoir à l’image du mpp . il y a également une bonne dose d’ego qui ne fera pas grandir notre démocratie

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 11:57, par l’Intègre
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Paroles de frustré.
    Mr le prof des gens t’ont devancé dans tout ce que tu viens de raconter. revoir la presse d’avant et d’après campagne. tu parle maintenant parce que tes calcules n’ont pas aboutit. "la politique est un service public et social ; ce n’est donc pas un lieu et un jeu d’enrichissement." ne connaissais tus pas ce service public avant, quand tu as quitté le PDS parce que tu a perdu la présidence ? c’est vraiment dommage que des gens encore intello pensent que, ce qui les lisent ou les écoutent n’ont pas de matière grise.
    la politique, c’est un jeu de risque. tu as joué et tu as perdu. tout comme les RSS s’ils avaient perdu, ils auraient déjà quitté le pays tout le monde le sait. mon prof, il vaut mieux faire comme SARAN SEREME c’est à dire se taire et attendre pour tenter prochainement. ces geste ne feront que te nuire toi même pour ton futur. tu ne connais pas le Burkina d’abord. bon vent

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 12:19, par l’Intègre
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    internaute N°14 il faut évité de verser l’huile sur du feu ok ? couvre-feu n’est pas égale à interdiction de remplir un devoir spirituelle. si un mal quelconque te prend en plein 2h du matin, resteras tu mourir chez toi ou tu baveras le contrôle pour aller à un centre de santé ?
    attention car appelé les fidèles à prier n’a rien d’un manque de respect de l’autorité de l’Etat. quant on ne connait rien on se tait.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 12:27, par La science
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Allons seulement que Zida revient à la au ministère de la défense ou la sécurité. Et Kafando son conseiller principale. Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 12:57, par Matou à Sikassossièra
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    ca Y est ! Ça recommence ! Quand on conseillait le régime de Blaise Compaore ON nous traitait,de Jaloux saboteurs aux yeux de crocodiles. Cest reel ce que dit le ProfTraore. cest ce que beaucoup pense. Il faut que Son Excellence Rock qui a été élu par les Burkinabè s’assume.,Il ya,non seulement une lenteur dans les décisions mais aussi une cacaphonie dans les prises de décisions. Sinon comment comprendre que cest 45 minutes après l’attaque que les forces de sécurité ont commencé à réagir ? Mr le Président du Faso , notre Président il faut :
    1- Créer un ministère Plein charge de la sécurité et le confier à un Pro.
    2- Créer un ministère Délégué à La Défense et le confier à un pro.
    L’ heure n’est pas aux intérêts partisans , mais il s’agit de sauver la nation. Nous aimons bien Mr Simon,Compaore , mais compte tenue de son état de santé , il faut mieux un peu le décharger pour qu’il s’occupe de L’ administration du territoire et de la décentralisation.
    Que Dieu,sauve le Burkina Faso. Le vrai sourd est celui qui entend mais qui ne veut pas comprendre

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 12:57, par le Berger sahelien
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    gardez patience parce que dans un pays il ne manquera jamais de poste pour responsabiliser et récompenser ceux qu’on pense capable. Mr Traoré vous faites partie des potentialités du pays et personne ne peut le nier ou l’oublier. So patience koro, I ta Benana sa.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 13:07
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Trop tard, les postes sont en train de finir. Il ne reste que les postes de Présidents d’institution, Gouverneurs, SG, hauts commissaires...
    Chacun récolte ce qu’il a semé.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 13:35, par fasoen
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    cette sortie cache quelque chose de plus profond. je ne sais pas ce que recherche Traoré mais il devait sattendre a cette situation. Il na rien vu dabord allons seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 13:45, par Maixent SOME
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Texte contradictoire. Le Pr. Etienne Traoré termine son texte en critiquant ce qu’il réclame au début du texte !
    Relisez vous-même ! Il commence par exiger que l’on récompense les amis politiques et les "vaillants militants" en les nommant au gouvernement (sans autre exigence de compétences), exige même un "rééquilibrage" rapide en ce sens, en finit son texte en fustigeant ce à quoi aboutiraient de telles pratiques....
    Au passage -on ne se refait pas- il essaie de casser les liens forts des RSS....
    Etienne Traoré sera toujours un intriguant.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 13:52, par L’alternateur
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Bonjour chers internautes,
    Vous professeur, vous n’êtes plus en phase avec la société dans laquelle nous vivons. N’est ce pas vous qui aviez passé tout votre temps à soutenir ces ingrats.? Êtes vous un exemple ? Vous qui aviez servi Blaise Compaoré comme contrôleur d’État, vous qui aviez trahi votre mentor, vous qui aviez brisé le parti de arba diallo, vous qui pensiez être récompensé par vos multiples écrits inutiles et peu serviables à votre personne et aux citoyens Burkinabe.
    soyez plus explicite et plus pointu dans vos réflexion en dénonçant les dérives suicidaires des personnes malades qui nous gouvernent après avoir mis le pays à feu et à sang. Depuis l’insurection des vrais terroristes le 30 octobre contraignant le sage Blaise Compaoré aà la démission, le Burkina est en guerre contre lui même et contre ces fous d’Hallah.
    Remarquez vous même que ça ne va plus depuis l’incendie des domiciles privées, de l’assemblée nationale dont certains chats noirs conciderent comme de la bravoure républicaine et ne sont même pas inquiétés du malheur qu’ils ont causé à eux , aux autres et à la nation.
    Avant de traquer les djiadistes, il est impératif que soit mis aux arrêts les pyromanes déguisé en républicains, sinon, peines perdues. Les djiadistes, les vrais ont dementellé le RSP, embrigade nos valeureux généraux, et d’autres officiers, terni l’image du pays par les vols et les rats à ciel ouvert, déterré des tombeaux sans trouver d’adn,commandé des véhicules blindés à des millions de nos francs pour uniquement leur sécurité, vidé les caisses publiques, refusé d’exécuter les sanctions de la cedeao, ambastille leurs adversaires redoutés, gelé les comptes etc. Si vous faites parti de cette bande , alors vous êtes un djiadistes de l’intérieur.
    Votre intervention sied bien à propos, car après le malheur qui nous a tous frappé, dont les causes sont exposées plus haut, Remarquez l’amateurisme de ce gouvernement qui laisse à désirer. Tous ont communiqué sur l’attentat sans aucune concertation gouvernementale de manière anarchique . Du président du Faso, au premier ministre et du président de l’assemblée nationale, le ministre de l’intérieur, le ministre des affaires étranglées, de ministre de la communication , c’était de la pure cacophonie et le ministre de l’intérieur qui va jusqu’à dire qu’il y avait une femme dans les attentats . Quelles mensonges d’État qui ne nous étonnent guère, puisque le remercier magistrat est spécialiste des mea culpa, il va s’en dire que le reste ne peut qu’emboîter le pas en boitant dans un gouvernement boiteux. Le ministre de la sécurité qui se jette sur le poste gallardement alors que nous nous souvenons qu’il est tout sauf notre sécurité surtout qu’il a eu par deux fois à quitter son domicile pour des raisons d’insécurité, ayant été bastonne chez lui , contraint de se retrancher dans son village où il avait été banni par les siens. Triste. !,CELUI CI PEUT IL PRÉTENDRE ASSURER NOTRE SÉCURITÉ À TOUS ? ASSURÉMENT NON CAR L’ÉCHEC EST DÉJÀ PERCEPTIBLE
    Les citoyens éclairés savent désormais que c’est à cause des postes perdus que nous les avions vu rentré dans l’opposition contre Blaise Compaoré et les preuves sont toutes ouïes.
    Professeur, lorsqu’un président de l’assemblée nationale préside un conseil des minitres, qu’il affirme haut et fort qu’il est faiseur de roi, n’est pas un anarchiste disciple de Bakounine ?
    Au fait, c’est comme pour dire au président maladroitement élu qu’il reste le président et qu’à tout moment il peut l’éjecter de son fauteuil présidentiel à tout instant.
    Sachez chers internautes que nous sommes dans le pire bourbier de notre histoire commune avec ce genre de dirigeants vieillissant sans perpectives aucunes, condamnés comme sysiphe à rouler la pierre sur nos innocents corps et à rouler dans la farine les citoyens Burkinabes. Au commencement c’est déjà l’enfer avant les 100 premiers jours promis être salvateurs , nous ne voyons que de scènes macabres et des dirigeants similaires.
    Je préfère assurer ma sécurité que de la confier à une personne qui incarne l’insécurité et qui crée l’insécurité. Citoyens nous sommes en danger depuis le 30 octobre ,avec la forfaiture commise sur notre nation par les djiadistes de l’intérieur. Je demeure convaincu que seul le dialogue constructif Pourra permettre à notre peuple de retrouver sa quiétude d’antan et regarder L’avenir avec assurance Blaise COMPAORÉ.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 13:52, par Manga
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Finalement je n’arrive pas à comprendre ce Professeur. Vous avez jugé que le MPP était le parti le mieux apte à conduire le Burkina vers des lendemains meilleurs et vous lui avez apporté votre soutien indéfectible tout en étant conscient du tricephalisme qui existait au sein de ce parti. Pourquoi revenir aujourd’hui surtout après la formation du gouvernement émettre des inquiétudes sur un possible dysfonctionnement de l’exécutif du fait du tricephalisme au sein du parti majoritaire ? Mais c’est absurde ! Et cela me fait penser à une frustration de votre part. Qu’attendiez-vous ? À un poste ministériel ? Pour quel service rendu au MPP ? Il faut savoir être patient et attendre son heure car le destin ne se force pas. Je ne peux pas imaginer que des eternels opposants au régime compaore retournent leurs vestes aujourd’hui pou

    r vouloir souper avec les principaux ouvriers à la construction de ce régime. Espériez-vous peut être un changement de mode gouvernance de leur part ? Sachez que le chat a beau fait la Mecque il n’abandonnera jamais son sport favori qu’est la chasse aux souris.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 14:44, par ous
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    no 14 En out k moi ; meme si on me ramassait et envoyé dans ton goulag je me leverai a 4h du matin je ferai mes ablutions et prierai a 5h30 ma priere et je lirai a haue et intelligible voix mon coran.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 17:23, par WENDEMI
    En réponse à : BURKINA FASO pour un coeur de soleil sur une terre de civilisations et de rencontres.

    L’eau qui coule du Nil est notre sang, soyons tolérants ! Il est très facile de conquérir un pouvoir, difficile de satisfaire et incertain de quitter au moment opportun. Ainsi la vie. Musulmans, Chétiens, Philosophes ou Djihadistes. LA PERFECTION EST SUPERIEURE. LA PURETE EST DIVINE. SOYONS UNIS ET TOLERANTS.

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 18:46, par Jean-Paul
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Ça sent la frustration chez Etienne Traoré. Mais c’est comme ça la vie. Les RSS te connaissent mieux que quiconque, pour tes retournements de veste, juste pour toujours être là où se trouve la soupe. Ton soutien au MPP n’était pas désintéressé. Tu utilises bien l’expression "notre pouvoir.." comme pour dire que tu as aussi contribué à la victoire du MPP, et que rien ne doit se faire sans te consulter toi aussi. Pour n’avoir pas été convié à la soupe, tu veux créer la zizanie entre le trio RSS mais tu n’y arriveras pas.
    C’est ça le drame avec certains africains comme toi : je suis en arrière, alors tout le monde en arrière ; je suis tombé, alors tout le monde tombe. C’est pas sorcellerie ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier 2016 à 18:52, par Kiyelegré
    En réponse à : Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

    Merci Professeur pour ces observations constructives. De plus, il faudra éviter aussi par exemple,
    salifou DIALLO : Président de parlement et Contrôleur Général de l’ETAT ;
    Simon COMPAORE : Ministre d’ETAT, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité,
    et enfin SEM Rock Marc C. Kaboré, Président du Faso et Ministre de la Défense. c’est POUVOIRISTE et les supputations iront bon train, surtout à votre défaveur au niveau de l’opinion publique !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés