Audiences à l’Assemblée nationale : L’Ambassadeur du Japon au Burkina est allé parler coopération

vendredi 15 janvier 2016 à 20h00min

Elu Président de l’Assemblée nationale le 30 décembre 2015, il a fallu plus de semaines à Salifou Diallo pour accorder ses premières audiences en tant que patron du parlement. Et, c’est l’ambassadeur du Japon au Burkina, Masato FUTAISHI qui fut la première personnalité à être reçue. Au menu des échanges : la coopération entre le Burkina le Japon.

Audiences à l’Assemblée nationale : L’Ambassadeur du Japon au Burkina est allé parler coopération

Mais avant, le diplomate nippon n’a pas manqué de féliciter Salifou Diallo pour son élection à la tête de l’Assemblée nationale. Il l’a également félicité pour la réussite des élections législatives et présidentielle 2015. « Je lui ai dit que les élections ont été bien organisées de manière transparente, crédible et apaisée. Le Japon a constaté la maturité politique du peuple burkinabè  », a confié Masato Futaishi à sa sortie d’audience.

Ensuite, les deux personnalités ont évoqué les relations de coopération entre le Japon et le Burkina Faso. Selon l’ambassadeur japonais, Salifou Diallo était très informé sur le système de la coopération japonais pour avoir été ministre de l’environnement, puis ministre de l’agriculture du Burkina pendant plusieurs années. « Pendant qu’il était ministre, on a eu beaucoup de contacts (…) On a parlé encore une fois comment on va développer davantage cette coopération entre les deux pays », a souligné Masato Futaishi.

Le Japon intervient au Burkina dans les domaines de la culture, l’éducation, l’agriculture, l’intégration économique… « L’ambassadeur du Japon était passé pour une visite de courtoisie et nous avons évoqué la coopération entre le Japon et le Burkina Faso. Il a promis de faire son possible pour que cette coopération s’approfondisse et s’engage autour de beaucoup de secteurs de l’économie nationale », s’est réjoui Salifou Diallo, le président de l’Assemblée nationale.
Désormais président de l’Assemblée nationale, la possibilité de tisser des relations entre les deux parlements a aussi été évoquée au cours de ces échanges.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés