Santé sexuelle et planification familiale : Une campagne pour trouver un million de relais

vendredi 15 janvier 2016 à 00h04min

« 1 000 000 de voix pour la planification familiale et la santé sexuelle et de la reproduction ». Voici la campagne de communication portée par un consortium de sept partenaires soutenu par l’organisation Planned Parenthood Global. Lancée ce vendredi 15 janvier à Ouagadougou, cette campagne de plaidoyer qui est une première du genre, s’étendra jusqu’en mars 2016 et sera ponctuée par plusieurs activités de sensibilisation au profit des leaders politiques, coutumiers et religieux mais aussi des jeunes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé sexuelle et planification familiale : Une campagne pour trouver un million de relais

Au Burkina Faso, la santé sexuelle et la planification familiale sont des sujets qui fâchent ou sont souvent très peu discutés dans la sphère familiale ou dans les milieux de jeunes. Et pourtant si l’on s’en tient à l’étude menée en 2012 par l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP), l’on déplore que 105 000 avortements aient été pratiqués au Burkina Faso. A cela s’ajoute le nombre infime de femmes en union qui ont très peu accès (une femme sur 10) à des méthodes modernes de contraception. Conscients que « les bonnes actions posées au bon moment » auraient pu éviter la plupart des décès et que la santé de la reproduction est l’affaire de tous, sept organisations partenaires de la société civile accordent leurs violons au sein d’un projet dénommé « Voix pour la santé ». Et c’est dans le cadre de ce projet que s’inscrit la campagne de communication dénommée « 1 000 000 de voix pour la planification familiale et la santé sexuelle et de la reproduction ». Elle a été lancée au cours d’une conférence de presse animée par Boureima Ouédraogo, directeur exécutif de l’Association burkinabè pour le bien-être familial (ABBEF) et les représentants des autres structures partenaires du projet.

Ne pas passer à côté de la plaque

« L’objectif n’est pas de toucher un million de voix en valeur absolue mais de trouver un million de relais, de personnes engagées pour travailler au sein des cellules familiales, au sein des communautés, au sein des milieux scolaires et professionnels pour faire la promotion de la santé de la reproduction », dixit Boureima Ouédraogo de l’ABBEF. Aussi « pour ne pas passer à côté de la plaque », David Lompo de l’Union des coutumiers et religieux du Burkina pour la santé et le développement (URCB/CD) reconnait qu’il faudra composer avec les leaders. Les députés et les futurs conseillers municipaux seront également dans le collimateur de la campagne afin de renforcer les politiques et programmes nationaux et locaux en matière de planification familiale.

Activités au programme

Pour cette campagne, les partenaires ont décidé de mettre un point d’honneur sur la sensibilisation de masse et celle de proximité. Les activités seront également axées sur le renforcement de capacités des publics cibles à travers des formations. Par exemple, il est prévu quatre rencontres de plaidoyer auprès d’au moins 160 leaders, quatre animations grand-public, un cross populaire, un panel au profit de 300 jeunes scolaires et universitaires, etc.

Le coût de cette campagne s’élève à plus de 50 millions de francs CFA et la plupart des activités se dérouleront à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Koudougou et Ouahigouya. Et même si c’est une première, Mme Aminata Rabo de Planned Parenthood Global a annoncé que l’initiative pourrait être annuelle ou biannuelle et dupliquée dans les autres villes si les résultats étaient favorables.

Mais avant, soulignons que les partenaires bénéficient de l’accompagnement du ministère de la santé qui a dépêché, à en croire Boureima Ouédraogo, trois personnes pour cette campagne.

Herman Frédéric BASSOLE
Photos : Bonaventure PARE
Lefaso.net

Associations et ONG partenaires de la campagne de communications

1. Association Burkinabè pour le Bien-Etre Familial (ABBEF)
2. Union des Coutumiers et Religieux du Burkina pour la Santé et le Développement (URCB)
3. Association des Femmes Juristes du Burkina Faso (AFJ/BF)
4. Association des Professionnelles Africaines de la Communication-Burkina Faso (APAC Burkina)
5. Association des Journalistes et Communicateurs en Population et Développement du Burkina Faso (AJCPD/BF)
6. Réseau Africain Jeunesse Santé au Burkina Faso (RAJS/BF)
7. SOS Jeunesse et Défis

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés