Présidence de la commission électorale nationale indépendante : Newton Ahmed Barry installé dans ses fonctions

mardi 2 août 2016 à 00h00min

Élu le 25 juillet président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry a prêté serment le 27 juillet 2016. Avec lui, les autres conseillers membres de l’institution. Ce 1er août 2016 à Ouagadougou, ce dernier a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Présidence de la commission électorale nationale indépendante : Newton Ahmed Barry installé dans ses fonctions

C’est en présence du ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure (MATDSI), Simon Compaoré ; du ministre délégué à la décentralisation, Alfred Gouba et de nombreux invités, que s’est déroulée la cérémonie de passation de service entre le nouveau président de la CENI, Newton Ahmed Barry et Me Barthélemy Keré, le président désormais sorti. Une cérémonie de début de mission pour le président Barry, de fin de mission et d’au revoir pour Me Keré, plein d’émotions.

Après la signature de passation des charges au niveau du bâtiment principal de la CENI, c’est la petite salle de réunion de l’institution qui a abrité le reste de la cérémonie. En ces lieux, l’ancien président de la CENI Me Barthélemy Keré, a livré son message.

Il a présenté les résultats auxquels lui et son équipe sont parvenus depuis sa prise de fonction en aout 2011. Et comme acquis, on note : La mise en place d’un fichier électoral biométrique, l’organisation de 5 scrutins en 5 ans (Présidentielle en 2015, législatives en 2012 et en 2015, municipales en 2012 et en 2016). « Toutes ces élections ont eu lieu dans un climat apaisé et ont été jugées crédibles, libres et transparentes ; les résultats ont été acceptés par toutes les parties prenantes, sans contestation majeure » a fait remarquer Me Keré.

Il a donc félicité « la mobilisation et l’engagement des commissaires, des démembrements et personnel technique et administratif de la CENI et des autres acteurs du processus électoral ». Au gouvernement, il a dit merci pour son appui et son soutien.

Sa pensée est également allée à l’endroit de 2 commissaires et plusieurs autres membres des démembrements de la CENI décédés. Il a dédié à « ces guerriers absents, le succès de l’œuvre commune ».

Il n’a pas manqué de féliciter les membres de la nouvelle équipe en faisant savoir qu’il laissait la CENI dans de bonnes mains et qu’il avait des raisons de dormir tranquille. Il a affirmé pour justifier ses propos que les membres entrants avaient tous et chacun un bon profil pour la fonction.

Il dira aussi à leur endroit : « Nous vous laissons une mécanique électorale éprouvée et crédible ainsi que du personnel administratif et technique compétent et dévoué, engagé pour la cause de la nation, un ensemble jouissant de l’onction de qualité et de crédibilité de l’opinion nationale et internationale ». Il a donc invité le président Barry et son équipe à conforter les acquis engrangés. Et pour ce faire, il a appelé le personnel de la CENI à se mobiliser derrière la nouvelle équipe et a dit que lui et les autres commissaires sortants restaient à la disposition de l’équipe entrante.

« En vous cédant en ce moment même le fauteuil du président de la CENI, vous héritez à la fois de tous les fauteuils que j’occupe es-qualité dans les structures et instances internationales. A ce titre, vous êtes désormais, Vice-président de l’Association des autorités électorales africaines (AAEA) dont le siège est à Accra, membre du comité exécutif de l’Association mondiale des organes de gestion des élections (A-WEB) dont le siège est en Corée » dira Barthélemy Keré.

Début de mission pour Newton Ahmed Barry et son équipe

A son tour de parole, le nouveau président, Newton Ahmed Barry a été peu prolixe. Et pour cause, « quand on n’a rien fait encore, il faut parler peu ».

Il est cependant revenu sur les urgences qui l’attendent lui et son équipe. On peut citer la reprise des élections municipales dans certaines régions et localités du pays ; l’organisation d’un referendum dans le cadre du passage à une 5ème République ; la question du vote des Burkinabè de l’extérieur.

Le ton a aussi été donné par le président Barry quant à la nécessité de faire certaines reformes structurelles dont l’objectif recherché est de rendre l’organisation des différents scrutins supportable pour le budget national.

Des réflexions seront aussi menées pour s’accorder au final sur la pièce qu’il faut utiliser pour les votes, a dit Newton Ahmed Barry qui fait référence à la carte d’identité.

Renvoyant la politesse à son prédécesseur à la tête de la CENI, le nouveau président a félicité lui et son équipe pour le grand travail abattu. S’il reconnait qu’il ne sera pas facile de succéder à l’ancienne équipe, l’homme a conscience du fait que lui et ses troupes doivent pourtant mieux faire. « Malheur à celui qui ne fait pas mieux que son prédécesseur » foi de Newton Ahmed Barry.

A l’endroit du président Keré, il dira qu’ils ont des points communs. En effet, il fera remarquer qu’ils se sont retrouvés ensemble au sein du Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) dans les années 1990 et qu’ils sont venus chacun à la tête de la CENI par le biais du même caucus.

Aux travailleurs de la CENI, Newton Ahmed Barry a dit qu’ils travailleront à se connaitre. Il a remercié les deux ministres de leur présence à la cérémonie et a demandé le soutien et l’appui du gouvernement pour l’exécution des missions à eux confiées.

Au micro des hommes de médias, le ministre, Simon Compaoré a félicité l’équipe conduite par Me Barthélemy Keré pour la qualité du travail fait. Il a aussi dit être venu soutenir le nouveau président et sa troupe qui ont de « gros défis à relever ».

Il n’a pas manqué aussi de dire la disponibilité du gouvernement, et partant de son ministère, à apporter en cas de besoin leur soutien aux nouveaux membres de la CENI pour l’accomplissement de leurs missions.

Angelin Dabire
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés