Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Députés nommés ministres : Qui sont-ils, qui sont leurs suppléants ?

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 15 janvier 2016 à 06h19min
Députés nommés ministres : Qui sont-ils, qui sont leurs suppléants ?

Sur les 125 députés dont les mandats ont été validés par le parlement de la 7e législature, sept intègrent le gouvernement Thiéba I. Ce qui permettra à leurs suppléants d’intégrer l’hémicycle. Qui sont ces députés appelés à l’exécutif et qui sont leurs probables suppléants ? Sur la base des listes des candidats aux élections législatives publiées sur le site web de la CENI, voici les suppléants qui pourraient siéger à l’hémicycle.

Après avoir siégé à l’Assemblée nationale durant deux semaines, ils ont été appelés à d’autres hautes fonctions, notamment dans l’exécutif pour diriger des départements ministériels. Ils quittent l’Assemblée nationale où ils avaient commencé à se familiariser avec le vote. Ce sont cinq députés du parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et deux de la mouvance présidentielle à savoir : l’Union pour la renaissance-parti sankariste (UNIR-PS), le Parti de la renaissance nationale (PAREN).

Il y a tout d’abord le secrétaire général du MPP, Clément P. Sawadogo, élu député sur la liste du Kadiogo. Il est appelé au gouvernement pour diriger le département de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale. C’est donc sa suppléante Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal qui devrait hériter du siège au parlement.

Nouvellement élu député de la province du Yatenga pour le compte du MPP, Smaïla Ouédarogo est promu ministre de la santé. C’est Fati Ouédraogo, sa suppléante, qui devrait siéger à l’Assemblée nationale.

Jusqu’alors député du Bazèga, Niouga Ambroise Ouédraogo, lui, est désormais Ministre de l’eau et de l’assainissement. Son siège devrait revenir à Gaoussou Compaoré. Le Ministre des infrastructures Eric W. Bougouma, élu du Ganzourgou, devrait, lui, céder son siège à Alexandre Siguian Ousman Tapsoba. Le 5e député MPP appelé au gouvernement est l’élue de la province du Poni, Laure Zongo née Hien qui devra s’occuper du portefeuille de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille. Son suppléant est Bébé Justin SIB à qui l’Assemblée nationale ouvre ses portes.

Elu député dans la province du Houet sous la bannière de l’UNIR-PS, Batio Nestor Bassière, devra s’occuper du département de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique dans le gouvernement Thiéba I. Ainsi, Michel Badiara pourrait faire valoir ses droits de suppléant au parlement.

Le Ministre de la culture et du tourisme n’est autre que le président du PAREN. Tahirou Barry a été élu sur la liste nationale. De ce fait, c’est la vice-présidente du parti, Honorine Ouédraogo, qui devra siéger au parlement puisqu’étant la 1ère suppléante du parti sur ladite liste. Elle retrouve son fauteuil, pourrait-on dire, puisqu’elle avait siégé au Conseil national de la transition au cours de la législature écoulée (celle de la transition).

D’autres suppléants pourraient aussi être appelés pour remplacer des élus sur la liste des titulaires car, deux députés n’ont toujours pas répondu à l’appel notamment l’unique député du MDA, Amadou Tall et Lamine Bayiré du MPP. Ces deux députés ont des démêlés judiciaires.Du coup, leurs mandats n’ont toujours pas été validés. Il n’est pas non plus exclu que d’autres députés veuillent bien céder, leurs sièges à des suppléants.

En tous les cas, le Président de l’Assemblée nationale a invité les présidents des différents groupes parlementaires à donner, le plus tôt possible, la liste des députés devant siéger en remplacement des nouveaux ministres.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés