Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

jeudi 14 janvier 2016 à 00h19min

Ça y est ! Nous les colporteurs de cabaret, pour emprunter au regretté Nobila sa marque déposée, avons eu à nouveau du travail : le Gouvernement Thiéba 1 est tombé très tôt le matin du 13 (encore un 13) de ce mois frisquet de janvier 2016. Encore et encore des surprises, à l’image de la nomination du premier d’entre eux. A chaud voici ce qui constitue des sujets de spéculation pour certains promus.

Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

A commencer par le patron des spéculateurs, j’ai nommé le Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Rémi Dandjinou. Ce que les hommes de média retiennent, entre autres de lui, c’est qu’il était le boss de fait de Canal 3. Et si pour une petite chaine il n’a pas pu gérer un conflit social qui a connu une évolution en dents de scie l’on se demande si pour l’ensemble des journalistes il sera à la hauteur. Sans oublier cette incompréhension liée à une banale affaire d’argent remis par le maire de Ouagadougou d’alors, Simon Compaoré et qui avait fait des gorges chaudes en son temps. Alors, Monsieur le Ministre l’occasion vous est donnée de redorer votre blason ou de le ternir à jamais : étant entendu que vous êtes dans l’antre du loup. Votre professionnalisme et votre connaissance du milieu ne peuvent être mis en doute, c’est juste votre image et votre capacité à résoudre les préoccupations du secteur des médias et de la communication qui feront de vous un ministre de référence.

Un autre Ministre, qui a certes du savoir faire mais que l’on attend de pied ferme, c’est bien celui de la Fonction publique, Clément P. Sawadogo. Un vieux de la vielle de l’ancien parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Monsieur le Ministre, les agents de l’Etat, comme vous le savez sans doute, espèrent de tout cœur voir résolue pour de vrai ce qui est considéré comme une injustice voire une administration à deux vitesses : l’une faite de fonctionnaires à la rémunération inférieure et l’autre constituée de contractuels aux revenus mirobolants. Leur résolution rapide serait un gage d’une prise en main matinale de son pouvoir.
Les dossiers pendants en justice dont les plus emblématiques sont ceux de l’extradition du Président Blaise Compaoré, les détenus à la MACA (Maison d’arrêt et de correction des armées) et de la MACO (Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou) sont les brûlots laissés par le Gouvernement Zida au présent exécutif. C’est dire que le magistrat Réné Bagoro a du pain sur la planche. Une opportunité véritable est donnée à un technicien maison, dont les hauts faits d’armes relatifs à l’illégalité de la carte d’électeur a ébranlé quelque peu la République en 2009, pour ramener la confiance entre la Justice et le justiciable.

Le quadrillage du territoire tant sur le plan administratif que sécuritaire revient à un apparatchik de l’ancien régime, j’ai nommé Simon Compaoré. Grand bosseur devant l’éternel mais aussi au tempérament assez impulsif. Sûrement qu’avec le temps l’homme s’est assagi. Un monsieur dont même les ménagères connaissent le nom tant il est populaire, en tout cas dans la capitale burkinabè pour l’avoir dirigée en qualité de maire 17 années durant. Au cours de son magistère de maire Simon Compaoré sait ce que vaut la lutte contre un régime notamment les manifestations de rue lorsqu’il a fallu lutter contre le Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques (CODMPP) né à la suite de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo. Il l’a du reste expérimenté lui-même au cours de ces 18 derniers mois quand il a fallu arpenter les rues de Ouagadougou pour dire non à la modification de l’article 37. Gageons donc que cette formule de « zones rouges » dans la ville de Ouagadougou n’est qu’un lointain souvenir.

En somme le Gouvernement compte donc de parfaits inconnus comme d’illustres personnages dont la dextérité en matière de lutte politique ne fait l’ombre d’un doute. Que le parti majoritaire et ses mouvanciers taisent à présent leurs contradictions internes car la ville bruissait de tant d’informations sur la mésentente qu’il y avait entre eux à d’abord trouver un PM puis à former ce gouvernement. Mesdames et Messieurs, faites donc mentir ceux qui prédisent que ce Gouvernement Thiéba 1 fera long feu.

Ce gouvernement qui est un savant alliage de compétences venues tant du public que du secteur privé, voire de l’international devrait très rapidement se mettre à l’œuvre car nombreux sont les chantiers et les attentes des Burkinabè, à commencer par sa Jeunesse. Du reste le Président du Faso lui-même l’avait affirmé dans son discours d’investiture quand il disait : « Jeunesse combattante, femmes courageuses et intrépides, anciens de toutes les contrées du pays, autorités coutumières et religieuses du Faso, dépositaires reconnus des sagesses fondatrices des équilibres de notre nation, vaillantes combattantes et vaillants combattants de la liberté et des causes justes, organisés ou non au sein des partis politiques, associations et mouvements de la société civile burkinabè, opérateurs du monde économique, ouvriers, paysans, étudiants, artisans des villes et des campagnes, personnes vivant avec un handicap, c’est ensemble que nous avons voulu et obtenu le changement, ensemble nous devons en faire un bien commun pour la paix, la stabilité et la prospérité de la Nation.

Pour ma part, je prends ici l’engagement d’instaurer un dialogue social fécond avec tous les Burkinabé pour qu’ensemble nous brisions les chaines de la misère pour construire, dans la tolérance et la discipline républicaine, une nation forte, digne et respectée.

Cela signifie et impose, chères concitoyennes, chers concitoyens, que nous reconnaissions à l’Etat sa place et son rôle prépondérants dans la conduite des affaires publiques, son autorité, toute son autorité dans le fonctionnement harmonieux et régulier des institutions républicaines afin de garantir une bonne gouvernance au profit de l’ensemble des citoyens. »

A présent que le scénario est connu de tous, silence sur le plateau et…action.

Neya de Gabou

Vos commentaires

  • Le 13 janvier 2016 à 19:43, par Laka yi san En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    Bon vent au nouveau gouvernement.Nous attendons de ce gouvernement le bien-être et le mieux-être.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier 2016 à 19:53, par le silencieux En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    On espère bien qu’il saura ce racheter ce ministre de la communication.

    PERMETTEZ MOI DE M’ADRESSER A MONSIEUR KABORE DIT PAMOUSSA, QUI SE DIT LE PLUS PROPRE ET INTÈGRE DES CONTRÔLEURS FINANCIERS DU BURKINA.
    Suite à votre dernier ecrit dans le journal BENDRE ou vous critiquez madame le ministre du budget à propos de ses interventions dans les médias, je voudrais vous poser seulement quelques questions pour mieux situer les burkinabè.

    1. Pourquoi vous n’avez pas signé votre fonction actuelle, si vous en avez réellement dans ce ministère que vous dite bien connaitre ?
    2. N’est ce pas vrai que c’est quand il y a grève ou paiement du FOND COMMUN qu’on voit monsieur KABORE dit PAMOUSSA au ministère de l’économie et des finances ?
    3. N’est ce pas que vous vous êtes plain de Amina BILLA/BAMBARA, ministre du budget de ne pas vous accorder des avantages qu’elle et le Ministre ont octroyé des deux cabinets parce que ceux-ci travaillent beaucoup sur les dossiers ?
    4. Pouvez-vous dire aux burkinabè si vous avez eu à traiter un et un seul dossier pendant les 13 mois de transition ?
    5. Pourquoi vous ne vous êtes jamais plaint des absences permanentes du pays de monsieur le ministre de l’économie et des finances pendant 3 mois ?

    Et de grâce, respectez les pigistes de la télévision car eux au moins, travaillent tous les jours pour mériter leur salaire.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier 2016 à 20:30, par Sampawindé En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    Ce gouvernement n’a rien de surprenant !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier 2016 à 23:28, par sidzabda En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    Excellence monsieur le PM dans les techniques de l,arts oratoire croisez les bras est signe de timidité et non maîtrise de son sujet alors attachez vous les services de spécialistes pour réussir vos sorties en public

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2016 à 06:19, par Le Fair Play Citizen En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    BRRRAAAVVVVOOOO pour ce gouvernement, notamment le poste de Mr. Simon COMPAORE qui va impulser une véritable sécurisation des populations la nuit car il ya trop de vols. Il peut en effet, se faire conseiller par Auguste D. BARRY.
    Soutien pour l’homme du Consensus pour un Burkina qui réponde aux aspirations des jeunes

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2016 à 09:16, par Claude En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    Je pense pas que c’est pas demain la veille que les choses changeront ici au Burkina. C’est bien d’espérer mais je crois qu’il faut être réaliste. J’ai écouté et lu les déclarations d’intention de certains de ceux qui ont été appelés au gouvernement à commencer par celles du 1er Ministre. Je ne pense qu’il y’a parmi ceux-ci un seul qui va se SACRIFIER pour affronter les vrais maux du pays. Attendons sous peu on les verra se pavaner partout question d’envahir les médias comme ceux du régime Compaore (atelier par ci, conférence ou colloque par là, tournée dans telle ou telle région pour s’imprégner des problème comme si ces problèmes n’étaient pas déjà bien connus et documentés, colonnes de 4x4 parce que tel ou tel ministre est en visite...) au lieu de s’occuper des vrais problèmes de leur ministère et du pays. On parle de Ministre technocrate, de grands commis d l’État, tout ça c’est bien mais il faut savoir que maintenant là le Burkina a besoin de démocrates convaincus c’est-à-dire d’hommes et de femmes, responsables qui respectent les lois, qui ont conscience de leurs devoirs et qui sont près à tout pour les faire respecter. C’est à ce prix qu’on peut venir à bout de l’incivisme, de la corruption de l’injustice et j’en passe. Et là je ne veux pas faire l’oiseau de mauvaise augure mais je pense qu’on est loin du compte, demain est encore loin. Et on n’ y parviendra pas avec des déclarations d’intention. Attendons de voir.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2016 à 09:56 En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    La ministre habillé en blanc à gauche doit s’habiller correctement comme les autres ministres dames. Cet habillement n’est pas du tout responsable.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2016 à 10:28, par Seeko En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    Des Kais Ba dans le gouvernement Thiéba !!! bon vent .

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2016 à 11:02, par mina En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    Depuis le CENASA JE FAIS Un Gros coucou A mon Homo Madame Sana.fELICITATIONS ET du courage a vous

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2016 à 12:06 En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    appuis à l’internot 3.
    espérons bien qu’elle a été nommée pour ses compétences et non pour habillement excitant et non éducatif. merci de respecter le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2016 à 12:44, par Awal En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    je soutien la proposition de l’internaute 3 et je profite demander au minitre en charge de la fonction publique de travailler à assainir le milieu de travail. Qu’ils veillent à ce que des tenues de soirées ne soit pas portée dans les services et lieux de travail. Et invite le ministre en charge de l’éducation à insérer dans les programmes d’enseignement des modules sur le savoir s’habiller( par ex quel habillement pour quelle circonstance ?). sinon on assiste à un désordre dans ce domaine peut-être dû à l’ignorance ou à la mauvaise compréhension/consommation de la civilisation d’ailleur.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2016 à 13:05, par SON OF GOD En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    Plus rien ne sera comme avant !! Chers Ministres, nous vous attendons aux résultats, un point c’est tout. Vous êtes Ministres, et vous n’êtes pas n’importe qui !! Alors changement de look pour les inhabitués !! Ce qui compte le plus c’est que chaque ministre soit à la hauteur de sa mission. C’est pas seulement des postes de récompenses mais de travail bien fait ! Que l’Eternel bénisse notre Nation ! "Tolérance ZERO" a dit le P.M. Chers Ministres, vous êtes avertis !!!! Gounssi menssé !! Ngaw !!

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2016 à 14:01, par enrique En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    Je constate que dans ce gouvernement, le département de la planification qui méritait d être le phare qui devrait guider les différentes projections en faveur de ce pays ne semble pas exister.
    Ceux de la 4 ème République ont navigué à vue sans cette donnée et finalement, ils ont ignoré que la population jeune augmentait avec
    - son lot de chômage scolarisés/diplômés ;
    - les infrastructures économiques étaient de plus en plus dépassées ;
    - les investissements inadaptés,......etc.etc
    j espère que le président ROCK en est bien conscient de l’importance de ce service et demander à ses services techniques de s’en charger.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2016 à 18:25, par guè En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    Laissez Madame le Ministre en paix, son habillement n’a rien d’indécent. C’est vous qui voyez le mal partout or c’est dans vos foyers que l’on trouve réellement de l’indécense. FOUTEZ LUI LA PAIX

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2016 à 18:27, par le mandib En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    mes félicitations au nouveau,gouvernement,j ai confiance

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2016 à 10:17 En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    N’ayons pas la mémoire courte : Kafcidenté disait que Blaise était au pouvoir grâce à lui (parce qu’il a participé à l’assassinat de Sankara). Et il a passé le temps à semer le désordre. De même que les Gaspard, Diendéré et autres.
    Les Héros de la Révolution était 4 et à la fin il ne restait plus qu’un.
    Le simple fait d’avoir contribué à la victoire semble donner des droits mais pas de devoirs. L’essentiel pour le Faso est que tous ces hommes puissent accepter les principes élémentaires politiques et démocratiques de respect des institutions et des personnes qui les incarnent et maintenir les concertations. De toutes façons, le peuple veille et ces responsables là ont vu comment le régime de Blaise Compaoré a terminé.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2016 à 12:22, par Toinsida En réponse à : Gouvernement Thiéba 1 : Encore et encore des surprises

    Je pense que ce nouveau gouvernement va effectivement travailler à apporter un changement qualitatif suivant les aspirations du peuple et assainir le climat de confiance entre la population et les autorités (nationales et locales).
    En effet, la gestion des parcelles d’habitation dans nos villes nécessite une attention particulière de la part de ce nouveau gouvernement.Pendant que certains s’accaparent de plusieurs parcelles pour en faire un fonds de commerce,des honnêtes citoyens cherchent à acquérir une seule parcelle pour se construire un logement et ils n’arrivent pas vu le coût d’une parcelle à nos jours qui n’est pas à la portée d’un salarié moyen et même d’un cadre honnête.Il faut qu’il y ait une justice à ce niveau sinon le logement pour tous est actuellement un vain mot.On a la chance que Simon COMPAORE est dans le gouvernement, il connait très bien la situation pour avoir été maire de Ouagadougou pendant 17 ans.En tout cas, le peuple attend les résultats.

    .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés