Province de la Kossi : Des acteurs sociaux à l’école de résolution des conflits familiaux et conjugaux

dimanche 10 janvier 2016 à 23h16min

La Direction Régionale de l’action sociale et de la solidarité nationale de la Boucle du Mouhoun (DRASSN/BM) en partenariat avec le Fonds commun genre a organisé ce 5 janvier 2016 à Nouna, un atelier de formation au profit des acteurs de la promotion de l’équité genre et des travailleurs sociaux.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Province de la Kossi : Des acteurs sociaux à l’école de résolution des conflits familiaux et conjugaux

Dans le cadre du Fonds Commun Genre (FCG), la Direction Régionale de l’action sociale et de la solidarité nationale de la Boucle du Mouhoun assure la mise en œuvre du projet « promotion de l’équité genre en contexte familial par le renforcement des capacités de résilience des familles aux conflits conjugaux et familiaux ». Ce mardi 5 janvier 2016 dans la salle du CAPA de Nouna, la DRASSN/BM a réuni les travailleurs sociaux issus de l’action sociale et autres intervenants dans le domaine de la protection de la famille tel la police, la gendarmerie et les associations. Il s’est agi de renforcer leurs capacités à pouvoir développer la résilience des familles face aux conflits familiaux et conjugaux. Selon le Directeur Provincial de l’action sociale et de la solidarité nationale de la Kossi, Moustapha Ouattara, l’atelier va permettre de renforcer les compétences techniques de 50 travailleurs sociaux et acteurs de la promotion de l’équité genre de la province de la Kossi. Il a indiqué que les participants vont être outillés à l’approche dialogue en famille et le suivi des familles afin qu’ils soient en mesure de mettre en œuvre un processus cohérent et adapté de dialogue au sein des familles en crises ou au sein de celles à risque.
C’est pourquoi, explique Monsieur Ouattara les participants venus des quatre coins de la province de la Kossi ont eu droit à des communications sur les modules : « les relations familiales » ; « l’approche dialogue en famille » ; « le processus de résolution des crises conjugales et familiales » et enfin « le projet de l’équité genre en contexte familiale ». Pour le communicateur Léonard SAWADOGO, cet atelier est une occasion pour les participants de mutualiser leurs compétences, de travailler en complémentarité, en synergie pour une réussite du projet. Léonard SAWADOGO attend des participants qu’ils réinvestissent les acquis de la formation afin qu’il y ait un changement dans les pratiques professionnelles pour une plus grande efficacité dans leur intervention sur le terrain.

En 2015, la Kossi enregistre 97 cas de conflits familiaux

« Dans la province de la Kossi 97 cas de conflits familiaux ont été recensés au cours de l’année 2015 » a confié le Directeur Provincial de l’action sociale et de la solidarité nationale de la Kossi Moustapha Ouattara. Avant d’ajouter que dans la province de la Kossi les principales causes des conflits sont entre autres les mariages forcés, les successions dans les familles, l’infidélité, l’adversité dans les familles polygames. Pour monsieur Ouattara, l’ampleur du phénomène va au-delà des 97 cas par an. Car en Afrique le sujet étant tabou, les gens préfèrent régler leurs différends à l’interne au lieu d’aller vers les services compétents. « Raison pour laquelle, dans les villages ciblés pour la mise en œuvre du projet, nous aurons des causeries éducatives, des visites à domiciles. Plus de mille familles seront touchées. Elles n’auront plus besoin de venir vers l’action sociale, nos animateurs iront vers ces familles pour la résolution des conflits » a conclu le Directeur Provincial de l’action sociale et de la solidarité nationale de la Kossi Moustapha Ouattara.

Ibrahima TRAORE
Arnaud LOUGUE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés