Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Investiture de Roch Marc Christian Kaboré : Pourquoi le maitre de cérémonie était en tenue de combat ?

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 6 janvier 2016 à 23h33min
Investiture de Roch Marc Christian Kaboré : Pourquoi le maitre de cérémonie était en tenue de combat ?

Vous l’aurez remarqué. Le maitre de cérémonie lors de l’investiture de Roch Marc Christian Kaboré le 29 décembre dernier, était un militaire. Capitaine, chargé de communication et des relations publiques de la gendarmerie nationale, le pandore était habillé en tenue de combat. Toute chose qui a créé l’incompréhension de beaucoup d’observateurs. Nous avons approché le comité d’organisation pour en savoir davantage sur le choix d’un maitre de cérémonie militaire.

Au-delà du choix d’un militaire comme maitre de cérémonie, c’est la tenue de ce dernier qui a beaucoup été critiquée. Surtout sur les réseaux sociaux. Pourquoi une tenue militaire pour une cérémonie civile, qui plus est, une cérémonie d’investiture d’un président…civil ?

Il faut dire que la tenue du maitre de cérémonie, s’appelle tenue " terre du Burkina", instituée par Thomas Sankara, et voulue à l’origine en coton Burkinabè. " Terre du Burkina" est une tenue de combat, mais aussi de parade. Renseignement pris auprès des organisateurs, la cérémonie avait une composante militaire, ce qui explique, peut-être qu’il y ait eu deux maitres de cérémonie, un militaire et un civil au début.

« La cérémonie d’investiture sous sa forme actuelle, mises à part l’audience solennelle et ici l’intervention du président kafando au début, est un cérémonial militaire avec la fanfare, le drapeau national et la garde rouge. D’où le choix d’un maître de cérémonie militaire », nous a soufflé un membre du comité d’organisation.

Mais on comprend qu’après la ‘’très forte immixtion’’ des hommes en arme dans la vie politique burkinabè, beaucoup souhaiteraient que les hommes en treillis se fassent plus discrets.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés