Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. Nelson Mandela» 

Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Michel Kafando • • mardi 29 décembre 2015 à 08h05min
Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

Message à la nation de Son Excellence Monsieur Michel Kafando, président de la Transition, président du Faso.
A l’occasion de la fin de la Transition
(Ouagadougou, le 28 décembre 2015)

Mes chers compatriotes,

C’est la dernière fois que je m’adresse à vous, en tant que Président de la Transition.

Aujourd’hui même, le Gouvernement a remis sa démission et le Conseil National de la Transition, clôturé ses travaux.

La Commission de Réconciliation Nationale et des Réformes, on le sait, a terminé son mandat, il y a belle lurette.

Ensemble donc, nous voulons ce soir, vous dire au revoir et merci.

Au terme de notre mission, je n’aurai pas la prétention ni la fatuité d’affirmer que tout est accompli.

L’objectif que vous nous aviez assigné à l’issue de l’insurrection populaire, était de redonner confiance à notre pays, en mettant fin à l’injustice et à l’impunité, en faisant la lumière sur les crimes de sang et les crimes économiques et, par-dessus tout, en lui donnant de nouvelles institutions crédibles et démocratiques.

Avons-nous réussi ? Ce n’est pas à nous de le dire. C’est à vous de nous juger, vous à qui nous avons le devoir de rendre compte.

A vous de nous juger, mais pas à travers le prisme déformant de la passion ou de la partialité, mais en tenant compte objectivement de la situation dans laquelle, en acceptant d’assumer les responsabilités suprêmes du pouvoir d’Etat, nous avons trouvé le Burkina Faso : un pays désemparé, déboussolé, vacillant sur les incertitudes et les appréhensions. C’est pratiquement au milieu du désespoir que la Transition a pris en main le destin de la Nation et s’est attelée, dans un combat titanesque, à relever le défi.

En matière de Justice et conformément à notre engagement, dès ma prise de fonction, nous avons ouvert le dossier Thomas SANKARA, tout en précisant que sa résolution devrait pouvoir contribuer, favoriser la réconciliation nationale. On sait actuellement où nous en sommes dans cette affaire. La quête de la justice a consisté également à mettre fin à l’incurie du système judiciaire, en y inculquant, au bénéfice du juge et du justiciable, de nouvelles valeurs, objet des Etats généraux de la justice que nous avons organisés avec succès.

Dans le domaine de l’impunité et des crimes de sang, l’affaire Norbert ZONGO a été notre préoccupation : le dossier est désormais très avancé avec l’inculpation de certains des auteurs, de sorte que la manifestation de la vérité n’est plus qu’une question de temps.

Quant aux victimes de l’insurrection, en plus de l’indemnisation, nous avons mis en place une commission d’enquête dont le mandat pourra englober la situation des victimes du coup d’Etat du 16 septembre. Le cas des crimes restants que nous n’avons malheureusement pas pu élucider, faute de temps, sera du ressort du prochain gouvernement.

Je prendrai garde d’oublier les crimes économiques. Beaucoup a été déjà fait, en témoignent les nombreuses mises en accusation et les inculpations déjà opérées, justifiant la mise en place de la Haute Cour de justice.
Au demeurant, les audits se poursuivent au niveau de l’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat, désormais constitutionnalisée, et nous faisons entièrement confiance à la perspicacité du Contrôleur Général et de ses collaborateurs, pour continuer la traque des prévaricateurs et des corrupteurs.

S’agissant des autres domaines d’activité, j’ai eu l’occasion, dans mon message de la fête nationale, de vous en présenter une synthèse, y compris relativement au processus électoral.

Ce sur quoi je n’avais pas beaucoup insisté, parce que le CNT était toujours à l’ouvrage, c’est l’œuvre législative de la Transition.
Comme on le sait, la composition du CNT, en tenant compte des aspirations exprimées par les insurgés, a représenté le véritable creuset de la Nation, de par sa structure et son fonctionnement démocratiques : partis politiques de l’ex-opposition et de l’ex-majorité, organisations de la société civile, Forces de défense et de sécurité en ont constitué le ferment et le fer de lance, ce qui nous a valu cette intense production législative dont il faut être fier.
Sur 118 projets de lois et 7 propositions de lois déposés, 110 ont été adoptés ainsi que 33 résolutions.

On sait qu’en plus de sa mission fonctionnelle qui est de légiférer et régalienne qui est de contrôler l’action gouvernementale, le CNT a diligenté une commission d’enquête sur la fraude fiscale et les chèques impayés, permettant ainsi de recouvrer plus de 4 milliards de FCFA au profit du Trésor public.

Après ce tour d’horizon et parce qu’il faut s’en tenir à l’essentiel, il me reste maintenant à remercier.

D’abord et comme il convient, tous ceux qui d’emblée ont cru en la Transition et l’ont fidèlement accompagnée, même au moment des graves difficultés.

Remercier également ceux qui, pour des raisons qui leur sont propres, exécraient la Transition. C’est sans haine et avec respect que nous nous inclinons devant leur jugement.

Remercier les spécialistes de la critique facile et les conteurs de bobards car, bien souvent, leurs excès ont fini par justifier notre action.

Je tiens à exalter notre jeunesse avec qui nous avons travaillé en symbiose pour donner un souffle et un élan nouveaux à la conscience nationale, devenant par là-même, la conscience universelle de tous ceux qui résistent à l’oppression et à la dictature.

Je veux remercier les femmes du Burkina, pour leur sens de la responsabilité et leur engagement total au service de la Nation.

Je veux remercier les pays amis, les Organisations sous-régionales, régionales et internationales, les partenaires techniques et financiers, pour leur inestimable contribution au redressement de notre pays.

Enfin, toute notre gratitude va à l’ensemble du peuple du Burkina Faso car nous sommes convaincus que sans son adhésion, notre action n’aurait été qu’illusoire.

La Transition a fini ainsi sa mission, mais beaucoup reste à faire pour le Burkina nouveau en marche. En vertu de la continuité de l’Etat, et parce qu’au fond, la Transition a fait le lit de ceux qui nous remplacent, je veux leur dire que le combat étant collégial et l’objectif commun, nous sommes prêts à les accompagner pour qu’ils réussissent leur mission.
Et pour cela, je réitère au Président Roch Marc Christian KABORE et à son équipe, toutes nos vives félicitations et nos sincères encouragements pour la rude tâche qui les attend.

Mes chers compatriotes,

Un fait est certain, l’esprit de l’insurrection populaire imprègnera à jamais notre histoire.
La Transition qui en a été le porte-étendard marquera à jamais la conscience nationale, même jusqu’à l’anecdote. Car, ce que vous ne savez pas, sans être adepte de la numérologie, la Transition a fait sa fortune sur le chiffre 29.
-  29 septembre, triomphe de la résistance populaire et sur le RSP,
-  29 novembre, organisation des élections,
-  29 décembre, investiture du nouveau Président du Faso et fin de la Transition.

Il est maintenant temps de dire au revoir. Au revoir à tous et merci encore pour la belle aventure vécue ensemble, même si elle fut périlleuse ; merci pour l’amitié, pour la solidarité, pour la fraternité qui nous a rassemblés.
Pour conclure, je voudrais réaffirmer ma conviction que :
-  dans ce nouveau Burkina né de la révolution ;
-  dans ce Burkina Faso qui a mis fin au RSP ;
-  dans ce Burkina Faso dont les fils et filles aux mains nues ont défié la mitraille des putschistes ;
-  dans ce Burkina Faso gorgé du sang des martyrs,

Plus rien ne sera comme avant.

Vive le Burkina, la République, la démocratie et la liberté !
Vive le peuple burkinabé, à jamais éternel !

Et toujours sous la protection de la divine Providence.

Vos commentaires

  • Le 28 décembre 2015 à 21:27, par yé ! En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Il a juste manqué, à la fin du discours : "la Patrie ou la mort, nous vaincrons" ! Car les jeunes de ce pays ce sont approprié ce slogan, et nombre d’entre eux en sont allés jusqu’à mourir...pour la patrie ! Paix à leurs âmes...

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 21:30, par vérité no1 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Pour paraphraser le feuilleton "Comissariat de Tampy", vous avez fait du bon boulot les amis !!!! Il faut être un éternel nostalgique pour ne pas reconnaître les efforts de la transition ! Votre équipe a été un exemple en Afrique en matière de transparence ! Des dossiers ont été envoyés devant le juge, qui l’aurait cru ? Les aigris peuvent parler jusqu’à.....!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 21:39, par Lokré77 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Tout est dit !
    mes vives félicitations à Mba Michel, à son Minsister et son gouvernement, le CNT, le peuple burkinabè et aux amis du Burkina . Vous avez fait preuve de courage et du patriotisme. Merci !
    Au nouveau PF, je lui souhaite pleine réussite. La tâche s’annonce rude mais pas insurmontable. Vous avez tout pour réussir.

    Que Dieu protège notre chèr Faso pour le bonheur de tous ! Amen

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 21:51, par OUEDRAOGO Karim En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Que Dieu vous bénisse mon Président. Votre bilan est positif !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 21:59, par Burkinbi En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci pour votre service.
    On attend de voir les anciens nouveaux à l’oeuvre.
    Nan lara an sara.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 22:02, par Matou à Sikassossièra En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Mr Kafando , vous qui tenez tant à la transparence aviez vous pense à déposer la liste de vos biens comme l’exige notre constitution ? Il en est de même que les membres de votre gouvernement ?
    Discours tres plat, autosuffisant ! Allez maintenant on est fatigué de vous. Ouf ! Ouf ! Ouf !
    Pas du tout sage ce viel homme. Après la retraite un ambassadeur aurait continué à toucher l’intégralité de son salaire près de Six ans après qui suis-je ? Votre décision de nommer Mr Zida vous restera coller comme un boulet tout le reste de votre vie ? C’est un monsieur qui a dépensé des centaines de millions sans aucun compte bancaire .

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 22:02, par Rodrigue En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Mes félicitations m’ba Michel, vous avez travaillé, même vos détracteurs le reconnaissent tout bas, merci pour tout, que dieu vous garde,plus rien ne sera comme avant

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 22:11, par Bb En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci pour tout Mr le President ! Nous sommes fiers de vous et reconnaissants pour le travail abbatu ! Que Dieu vous accorrde sante longevite et reussite dans toutes vos entreprises ! Merci encore et restez avec nous pour la poursuite de la tache d edification du Burkina nouveau ! Thank you ! May God bless you !

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 22:11, par Danton En réponse à : Aurevoir

    Maitre Kaf, le discours est beau, mais franchement on aurait pu faire mieux. Mais merci quand même pour l’effort consenti pendant 13 mois. God bless you. Danton.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 22:29 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    On sent de la gêne dans ce discours et même quelque remors. La vérité est que vous vous êtes entouré de faux intellectuels et d’une miriades d’OSC-bidons qui vous ont mené par le bout du nez. Eux et Vous avez en tout cas profité de cette ...transition. Vite un audit de votre gestion ! Bon repos et bonne digestion !

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 22:51, par Tapsoba R(de H) En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci MBa Michel,pour le grand service rendu à la nation.Bon retour à votre ferme,que Dieu vous le rende au centuple et vous accorde une santé de fer .Roch aura certainement de temps en temps besoin de vos précieux conseils.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 23:26 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    "La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a", dit on. On se contente de ce que vous avez fait, mais c’est en deçà de nos attentes. C’est surtout la mal gouvernance (manque d’esprit critique, non respect des textes (marchés de gré à gré, nominations folkloriques), manque de volonté et courage pour résoudre les situations délicates, et surtout l’armée est restée en dehors de l’esprit de l’insurrection) qui fait mal venant d’un régime issu de cette volonté populaire. Plus jamais ça.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 23:32, par le numérologue En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Mon président, vous avez fait fortune sur le chiffre 29. Vrai. Souffrez que je complète le jeu du non hasard.
    29 en effet. 2+9=11. Le 11 burkinabé, l’Etalon national. Avez-vous gagné le match ? Tout match est composé de merveilles et de déchets. Alors félicitations pour les succès. Ensemble nous consolidérons les acquis du 11 national transionnel pour former un etalon aux sabots redoutables afin de créer véritablement le Burkina nouveau où rien ne sera plus comme avant, où les exploits enraieront à jamais les déchets. Nous avons pu, nous pouvons et nous pourrons. Foi du numérologue NABOLLE

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 00:33, par le numérologue En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Mon président, vous avez fait fortune sur le chiffre 29. Vrai. Souffrez que je complète le jeu du non hasard.
    29 en effet. 2+9=11. Le 11 burkinabé, l’Etalon national. Avez-vous gagné le match ? Tout match est composé de merveilles et de déchets. Alors félicitations pour les succès. Ensemble nous consolidérons les acquis du 11 national transionnel pour former un etalon aux sabots redoutables afin de créer véritablement le Burkina nouveau où rien ne sera plus comme avant, où les exploits enraieront à jamais les déchets. Nous avons pu, nous pouvons et nous pourrons. Foi du numérologue NABOLLE

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 02:30, par Nabiiga En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    ...d’avoir pu démanteler le RSP et mis hors de tout état de nuire Diendéré et ses acolytes, pour cela seulement, je vous félicite. Merci Nikiema Michel et bon courage dans tout ce que vous ferait à partir de demain.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 03:26 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci pour la modestie et le refus de l’autosatisfaction. On a senti ces mêmes sentiments de la part du président du CNT lorsqu’il déclare que c’est le peuple qui est juge des actions de la transition. Ça tranche avec le PM dont les paroles puent l’autosatisfaction.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 04:13, par le vrai General En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Enfin !soyez sûr que nous n’allons même pas vous regretter, vous et le pm avez installé la chienlit, par les marchés gré à gré ou entente directe, des nominations en Christ ...Dieu vous le revaudra au centenple le mal.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 06:18, par Matou à Sikassossièra En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Vieux père tu nous énerve maintenant ! Vas y ! Faites audit à la présidence si tous les whisky et Champagne sont la

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 07:09, par Invincible En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci President. Plus rien ne sera comme avant. Plus rien. Et la Transition restera eternelle en ce sens qu’elle reste la seule Transition voulue et decidee par un peuple d’afrique et qui ait ensuite reussi sa mission. Je le disait au depart de cette Transition n’arrangeai personne en dehors du peuple BurkinaBurkinabe. Parceque dans les officines personne n ’a interet a ce que d’autres peuple suivent notre exemple. C ’est pourquoi la Transition a beaucoup souffert. Cette epopee c’est a nous de la vendre tout en s’en ventant car personne le fera a notre place. Nous l’avons voulue seules, nous l’avons inventee seules et seules l’avons mise en oeuvre et seules nous l’avons accomplie. Cette Transition est le fruit du genie du peuple burkinabe. On nous dira que tout n’a pas ete rose. A nous de retorquer qu’aucun pays africain n’a jamais pu faire mieux en pareil circonstance depuis les d’independence. Pour une fois un pays africain a su trouver sa propre voie en se passant allegrement des potions maladroitement concoctees dans les officines : le Burkina Faso. Voyez-nous et laissez-nous.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 07:26, par Un citoyen En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Vraiment a toi le grand merci d’un simple citoyen chef d’une petite famille de 8personnes. Merci pour l’espoir redonne,..., car rien ne t’obligeait a quitter ta quietude pour 13 mois de turbulences au risque de perde la vie. Je veux que tu retiennes que sur les 17millions de Burkinabes, il y a au moins moi qui te dis merci (c’est du moins ce que je connais).

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 07:44 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Aurevoir Kafando. L’histoire retiendra également que sous ton règne, tu n’as pas rassemble,mais exclu. Elle retiendra la vendetta qui a motive la plupart de tes actions qui ont indispose les honnêtes gens de ce pays. Bien que tu ne sois pas meilleur que les gens sur qui tu as déchargé cette vendetta. Toi et le sieur Zida, bombardé ridiculement Général de division a la Hayat Sanogo du Mali, que nul ne regrettera. Tu as non seulement indispose au plan intérieur, mais tu as réussi aussi l’exploit d’indisposer les relations avec la Cote d’Ivoire, exposant par ce fait, l’importante communauté burkinabe qui s’y trouve. Et la liste n’est pas exhaustive ! Et pour tout cela, le mot aurevoir ne sied pas. Il faut plutot dire bon debarras. Car le Burkina n’avait pas besoin de cela. Bon debarras !

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 07:46, par K. Roger En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci pour ce combat et sacrifice que vous membres de la transition, avez mené pour notre pays

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 07:53, par koudka En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Propre ! Plus Rien Ne Sera Comme Avant !

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 07:57, par Bori En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci M’Ba Michel pour le devoir accompli et le travail abattu.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 07:59, par Dougoutigui En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci et encore merci Mr le président, vous avez oser et accepté risquer votre vie pour la nation ; chose que beaucoup n’oserait pas faire face à l’arme fatale et sans merci du RSP. Certes certains vous diront le contraire et iront jusqu’à dire que vous avez échoué, et comme vous l’aviez dit "C’est sans haine et avec respect que nous nous inclinons devant leur jugement". reconnaissez cependant que votre mandat et votre engagement n’a servi qu’au plus pauvres, au plus faibles, au sans voix et sans pouvoir et en résumé aux opprimés de ce pays et soyez en remercié. Mr le président, l’histoire du Burkina Faso nous dira si oui ou non vous avez humblement fait votre devoir et du fond de votre cœur et vos croyances. Tan-pis pour ceux qui dorment à présent tranquillement et qui continuent à vous dénigrer. sachez tout simplement que le bas peuple vous remercie et vous restera à jamais reconnaissant. vous aurai en tout état de cause vous aurai l’occasion de le constater. dieu vous donnent longue vie. encore merci car votre dernier discours à pénétré nos âmes. merci.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 08:00, par Bori En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci M’Ba Michel pour le devoir accompli et le travail abattu.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 08:04, par Alassane TOURE En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Discours plein d’enseignement et de sagesse. Merci baba Michel pour le service rendu a la nation.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 08:08, par sougri En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Kaiiiiiiiii ka tib wiiita .
    Ça s’est un discours
    Ça s’est un homme
    Ça s’est un révolutionnaire
    Celui là il restera notre mba Michel pour toujours
    J’ai bcp aimé ce monsieur en douceur ; il a fini sa part de travail , il a fait ce qu’il pouvait faire ;
    Aux autres de continuer .
    Big respect à ce gentleman très diplomatique et à la poigne solide .
    On espère vous retrouver bientôt sur d’autres terrain du combat pour un burkina nouveau .
    Ha ! Ha ! Ha les jaloux vont mourir .

    Sougri de paris

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 08:20, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Excellent travail pour la transition. Nous sommes pleinement satisfaits avec ces avancées démocratiques. Bravo à vous. Membres de transition vous êtes GRANDS ET PATRIOTES. MERCI POUR TOUT. QUE LE SEIGNEUR VOUS BÉNISSE ET VOUS AIDE .

    MERCI PRÉSIDENT KAFANDO (PAPA KAFANDO)
    MERCI MON GÉNÉRAL ZIDA
    MERCI A SHERIF SY le Grand Résistant
    MERCI AUX AUTRES MEMBRES DE TRANSITION
    MERCI AUX AUTRES MEMBRES DU CNT.
    MERCI AU BRAVE PEUPLE POUR SA RÉSISTANCE.

    DIEU AIME LE BURKINA

    Honte aux forces du mal (ex-rsp + alliés)
    Honte aux déstabilisateur s du BRAVE PEUPLE BURKINABÉ.

    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)
    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)
    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA(le vrai qui n’a pas fui dans un coffre de voiture)
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 08:21, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Excellent travail pour la transition. Nous sommes pleinement satisfaits avec ces avancées démocratiques. Bravo à vous. Membres de transition vous êtes GRANDS ET PATRIOTES. MERCI POUR TOUT. QUE LE SEIGNEUR VOUS BÉNISSE ET VOUS AIDE .

    MERCI PRÉSIDENT KAFANDO (PAPA KAFANDO)
    MERCI MON GÉNÉRAL ZIDA
    MERCI A SHERIF SY le Grand Résistant
    MERCI AUX AUTRES MEMBRES DE TRANSITION
    MERCI AUX AUTRES MEMBRES DU CNT.
    MERCI AU BRAVE PEUPLE POUR SA RÉSISTANCE.

    DIEU AIME LE BURKINA

    Honte aux forces du mal (ex-rsp + alliés)
    Honte aux déstabilisateur s du BRAVE PEUPLE BURKINABÉ.

    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)
    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)
    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA(le vrai qui n’a pas fui dans un coffre de voiture)
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 08:21, par filsdupaysan En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    félicitation a vous peuple du Faso. M’Michel Tifidiba Kafando,reconnaissance éternelle et rentre dans l’histoire forever. Paix éternelle au BF

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 08:24, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Excellent travail pour la transition. Nous sommes pleinement satisfaits avec ces avancées démocratiques. Bravo à vous. Membres de transition vous êtes GRANDS ET PATRIOTES. MERCI POUR TOUT. QUE LE SEIGNEUR VOUS BÉNISSE ET VOUS AIDE .

    MERCI PRÉSIDENT KAFANDO (PAPA KAFANDO)
    MERCI MON GÉNÉRAL ZIDA
    MERCI A SHERIF SY le Grand Résistant
    MERCI AUX AUTRES MEMBRES DE TRANSITION
    MERCI AUX AUTRES MEMBRES DU CNT.
    MERCI AU BRAVE PEUPLE POUR SA RÉSISTANCE.

    DIEU AIME LE BURKINA

    Honte aux forces du mal (ex-rsp + alliés)
    Honte aux déstabilisateur s du BRAVE PEUPLE BURKINABÉ.

    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)
    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)
    Merci SEIGNEUR pour tout (BURKINA)

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA(le vrai qui n’a pas fui dans un coffre de voiture)
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 08:28, par NABIIGA WEND TONGO En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Bravo M’ba Michel. Nous sommes de ceux qui ont la critique facile. Soyez rassurer que c’était sans méchanceté ni aigreur. C’était constructif par ce qu’autant que vous, nous aimons ce pays qui est d’ailleurs le seul qui nous appartient. Soyez rassurer que nous sommes reconnaissant pour l’effort et les sacrifices patriotiques que vous avez fournis. Bonne retraites et bien de choses.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 08:30, par Nass En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Toutes mes felicitations au président de la transition et à son equipe pour le devoir accompli mème si tout n’a pas été que rose, reconnaissons au moins leur mérite si on sait qu’on peut jamais atteindre la perfection qui est le monopole de DIEU et l’homme, un ètre imparfait. Bon vent et encore merci !!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 08:48 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci Monsieur le Président, c’est propre !

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 08:54 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Au delà des limites de tout homme. Je félicite le gouvernement de la transition qui a été le gouvernement qui était plus à l’écoute du peuple.Au président KAFANDO, que Dieu le bénisse avec toute sa famille.Nous ne t’oublierons jamais.
    PAIN ET LIBERTE POUR LE PEUPLE !

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 09:00, par Tanga En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Discours émouvant,
    Papa Michel, bonne retraîte et longue vie.
    Bonne suite de carrière au premier ministère et aux membres de son gouvernement ; au president du CNT et aux membres du CNT. Vous avez fait ce que vous pouvez avec les limites inérantes à l’homme. Ce qui est essentiel ; c’est qu’effectivement "Plus rien ne sera comme avant" !
    Que Dieu vous bénisse
    La Patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 09:02, par TOGSDASIDA En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Bon repos SEM Monsieur le futur ex-président du Faso, sois fier d’un travail bien accompli même s’il y a eu des insuffisances. Le Seul qui est parfait c’est Dieu. Tous ceux qui vous critiquent négativement sont de ceux-là qui sont aigris. Ils ne peuvent faire mieux que vous et votre équipe, sachez cela.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 09:13, par El Kabor En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Respect monsieur le Président. Le Peuple salue l’œuvre que vous avez accomplie à la tête de la transition. Respect, respect, respect ! le président Rock suivra vos pas.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 09:14, par DPCA En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    le vrai homme se reconnait à travers son passé, ses actes et ses convictions. le Burkina Faso te restera reconnaissant. merci pour l’engagement pris pour le soutien de la nouvelle équipe dirigente.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 09:29, par leprospère En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci BA MICHEL ET A TOUTE L’EQUIPE ! Félicitation à vous pour le travail abattu. Que Dieu vous paie au centuple de vos efforts. Dans la limite de vos moyens vous aviez redonné espoir aux burkinabè et dans la quiétude et la tranquillité nous abordons le nouvel an. Après un an de dur labeur, vous méritez toutes nos reconnaissances et nos profondes gratitudes. Pour les mauvaises langues et les esprits démoniaques qui oublient que la nature de l’homme est aussi imperfection et qui ne voient que le brouillard partout même en plus midi, pardonnez leur. Car s’ils étaient à votre place, nous sérions quelque part entrain de chercher comment se blottir contre les rafales et ne sachant que des fêtes sont là. Aussi ces vieux loups doivent se rappeler que la succession d’un si long règne sans la préparation d’un successeur est toujours synonyme de chaos. Mais GLOIRE SOIT RENDUE A L’ÉTERNEL QUI VOUS A SOUTENUS ET VOUS A PERMIS DE CONDUIRE A BIEN LE NAVIRE"BURKINA FASO"soyez-en remercié ! BON REPOS A VOUS ET BELLE ESPÉRANCE SUR DE NOUVELLES ENTREPRISES !

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 09:44 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Un discours plein de Sagesse, de respect, de bon sens et de vérité. Chers honorables membres du gouvernement de la Transition et du CNT, simplement je voudrais vous dire merci. Vous très vénérables MARTYRS de l’insurrection et du coups d’Etat, vous Hommes, Femmes, Jeunes, Enfants, vieux, vielles, journalistes, hommes politiques, Organisations de la Société Civile, Forces de Sécurité, Autorités civiles, administratives, coutumières et religieuses, personnes de bonne volonté, vous tous FILS et FILLES du BURKINA, merci pour cette réussite car c’est grâce à DIEU et bien sûr grâce au concours de chacun de vous, qu’on peut à cet instant parler encore de paix dans votre pays le Burkina Faso. Non seulement vous pouvez vous réjouir mais aussi soyez fière de vous-même car dans la sous région, pour ne pas dire dans toute l’AFRIQUE, il n’y a pas un pays comme le vôtre. J’ignore quelle Sagesse vous guide et quelle Force vous habite, mais franchement je vous respecterai désormais pour votre patriotisme, votre solidarité, votre courage et votre détermination pour une démocratie digne de son nom. Je vous affirme que je ne suis pas Burkinabè, mais je vis au Burkina depuis des années car j’ai fuis mon pays à cause de la guerre qui a tué presque tous mes parents, pour me réfugier chez vous au Burkina Faso. Quand on a vécu la guerre, on tremble à tout bout de champ. C’est en octobre 2014 et surtout en septembre 2015 que j’ai compris réellement le vrai sens de votre nom : "Pays des Hommes Intègres." Quand à ceux qui "exécraient la Transition, les spécialistes de la critique facile et les conteurs de bobards," le Président de la Transition les a aussi remercié. Je trouve cela très bien. Mais j’aimerai dire aux vrais burkinabè de se tenir la main car il y aura toujours de ces personnes qui vont ramer à contre courant pour saboter ce qui est si bien fait. Dans nos sociétés, le bien et le mal cohabitent et le mal tend à noyer le bien par tous les moyens. Vrais Burkinabè, soyez fiers car vous avez pu imposer à l’AFRIQUE et au monde entier ; le respect à votre Pays, à votre Nation, à votre Peuple. Puisse votre éloquent exemple entrainer d’autres peuples à votre suite pour une Afrique radieuse

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 10:03, par sinoma En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    ouf allez maintenant le pire des président que le Burkina ait connu

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 10:05, par Kampa Ouoba En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Mrci infiniment Prdt, mrci ai CNT.que le Dieu de grace face luire sa lumiere sur vos vies.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 10:08, par Yako En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Un discours coherant parce que partisan.En somme,il resume bien l,etat d,esprit des transitaires representants une fraction du peuple (insurges)contre l,autre.Une telle victoire saura-t-elle rassembler le peuple Burkinabe Mr Kafando ?c,est le moins qu l,on puisse dire si on examine bien les resultats des elections.D’ou la sagesse commande aux nouvelles autorites legitimes la prudence.En fin,il n,ya pas de conteurs des bobards ni experts en critique il ya des divergences d,opinions.C,est ca l,ABCD de la vie politique et c,est de cette facon on pacifie la cite.Bonne suite

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 10:13, par Maruis En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Juste vous dire merci pour tout.Merci car c’était pas évident après l’insurrection.Que Dieu continu à bénir le Burkina Faso. Beaucoup de choses ont été dites sur le gouvernement de la transition, vraie ou faux ; toujours est -il que aucune œuvre humaine n’est parfaite, seul Dieu est parfait.C’est avec humilité et beaucoup de plaisir que j’ai lu votre discours-bilan et je ne pu me retenir pour vous dire merci et merci infiniment.D’aucun dira que vous n’avez pas été suffisamment à l’écoute du peuple.Mais en tout objectivité, je pense que vous avez tracé les sillons d’aspirations du peuple Burkinabé au regard du temps qui vous avez été donné car comme le disait un homme politique :" il est facile de faire un chemin que de bâtir une route."Que Dieu béni le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 10:15, par Damis En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    C’est très émouvant en lisant ce discours. J’ai des larmes aux yeux (surtout en lisant la phrase : "dans ce Burkina Faso dont les fils et filles aux mains nues ont défié la mitraille des putschistes."). Ca fait également plaisir de se comptabiliser Burkinabè, et toujours avec fierté. Que Dieu bénisse Michel KAFANDO et tous ceux qui ont accompagné la transition à la réussite de la mission combien difficile. Bon vent aux nouvelles autorités !
    Vive le Burkina nouveau en marche ! Dieu le Tout Puissant le bénisse, "Et toujours sous la protection de la divine Providence", AMEN !

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 10:21, par SAK-SIDA En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Le vieux père a parlé. Merci m’ba Michel

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 10:22, par zemosse En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    MERCI PRESIDENT KAFANDO. JE RETIENT DU MESSAGE : PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT . À BON ENTENDEUR , SALUT.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 10:34, par lefaso d’abords En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci pour le travail abbatu, vive le president Kafando Que Dieu benisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 10:40, par Alias En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci à vous. Pour être objectif, du travail a été fait pour un Burkina meilleur. Sur la base de la situation de référence, le contexte et la durée de votre mandat, nous ne saurons finir de vous remercier. Puisse le prochain gouvernement poursuivre les activités initiées...

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 11:02, par Nabiiga01 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Intervenant Nr.2, Même si vous n´aimez pas votre Président, retenez vous un peu et respectez au moins votre Pays. Avez vous critiqué ceux-là qui ont alumé le feu contre le Burkina et qui voulaient reigner, même sur la cendre ? Il y a un seul mot pour qualifier des gens comme vous : c´est le mot "insensé". Mais que Dieu ouvre vos yeux pour que vous puissiez voir un jour. Bonne santé à vous pour l´annee 2016 qui vient. Dieu aime les enfants du Burkina. Y compris vous !

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 11:17, par Bouba En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    J’ai comme l’impression que l intervenant 6 n’est pas burkinabé. Mon frère à t il été présent pendant l insurrection populaire ? Si le président Kafando est le pire au Burkina,je te demande de te réveiller.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 11:52, par Papa En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Waiiii Ad ya farande’ ( c’est du francais ) .Merci M’ ba michelle’ que Dieu vous benisse ainsi que toute votre famille.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 11:53, par koumouniklub En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Beau discours presi..felicitation a vous et a votre equipe..le pays des hommes integres vous sera a jamais redevable. Toute oeuvre humaine ne peut etre parfaite à l’absolu car la perfection appartient a DIEU.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 12:14 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    "Pour conclure, je voudrais réaffirmer ma conviction que :
    -  dans ce nouveau Burkina né de la révolution ;
    -  dans ce Burkina Faso qui a mis fin au RSP ;
    -  dans ce Burkina Faso dont les fils et filles aux mains nues ont défié la mitraille des putschistes ;
    -  dans ce Burkina Faso gorgé du sang des martyrs,

    Plus rien ne sera comme avant.

    Vive le Burkina, la République, la démocratie et la liberté !
    Vive le peuple burkinabé, à jamais éternel !

    Et toujours sous la protection de la divine Providence."

    Signé M’ba Michel

    Nooonnnnn, je t’aime trop

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 12:52, par Nabiiga01 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    L´intervention de l´Intervenant Nr. 2 à laquelle j´ai réagi (voir nr. 43) a été supprimée ! Donc, le texte nr. 43 ne s´adresse plus à l´internaut nr. 2. Juste pour clarifier les choses.
    Excellente passation de Service ! Que Dieu éclaire notre nouveau PRESIDENT et que le Burkina Faso avance à jamais vers le bonnheur et la prospérité qui lui ont été volés par ses ennemis avec l´aide de certains de ses enfants égoistes. Tous les ennemis du Burkina vont échouer !

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 13:09, par BADO En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Merci a mon Pf Michel Kafando, le bilan est satisfaisant dans l’ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 13:20, par Aouri En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    merci à M’ba Michel ainsi qu’aux autres membres de la transition pour tout le travail abattu !!!puisse le tout puissant vs accordez une longue vie afin que les nouveaux dirigeants profitent de votre expérience par de bons conseils de votre part !!!vive la transition

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 15:09, par afinburkinalibre En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    PLUS RIEN NE SERA PLUS COMME AVANT !!!! Voilà une nouvelle phrase qui a fait , et qui fera toujours ses preuves au Burkina ... oui M’BA MICHELEY ; Wendè na dol yamba, y baarka baark baarka...... yam nè y porè damb faa guilli ! (infiniment merci k Dieu vous le rende o centuple) j’en suis très fière...

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 16:57, par OK mais....... En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Grand merci à la Transition. Tout est OK sauf la promotion du Lieutenant-colonel en Général de Division. C’est la seule fausse note. Pitié pour un militaire trop saprophyte. On aurait dû nommer Auguste Dénise Barry Général et c’était acceptable. Heureusement que je ne suis pas militaire pour me mettre au Garde-vous devant ces faux galons de Général. Dieu seul sait comment et combien ce jeune malin a mis la pression sur le Vieux-Père Kafando pour avoir ça. Mais hélas tout est fini !

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 17:13, par passakziri En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    A vrai dire, je reste ambivalent vis à vis de la transition et de M’Ba Michel. Souvent j’ai admiré son courage, estimé son engagement et eu de la peine pour lui de se retrouver à la tête d’une transition entre le marteau des insurgés et l’enclûme du RSP. Parfois j’ai été décu du manque de tact et d’humilité dans ls propos et les actions.
    Pour ce discours, je pense que le président du Faso, fût-il en fin de " mandat" ne devrait pas employer des termes comme "raconteurs de bobards". C’est pas beau. Quelqu’en soit la dureté des critiques parfois infondées, il aurait été préferable en tant que père de la nation de faire preuve d’humilité soit en les ignorant ou en les prenant au sérieux. Espérons que le président Kaboré saura faire preuve de plus d’humilité que ses prédécesseurs, car si malgré mon jeune âge je devrais lui donner un conseil pour son mandat, ce serait de prendre plus de temps pour analyser lui même les critiques , et surtout de se méfier de ceux qui dès aujourd’hui ne tradreront pas à lui souligner rien que le positif. Les racontards de bobards peuvent vous aider à booster vos actions, les griots modernes vous encourageront à persister dans la médiocrité et vous précipiteront dans l’abîme .
    Bref, je me rejouis simplement que cette alternance tant rêvée soit aujourd’hui une réalité.
    Bon vent au nouveau Président et à son équipe, bon vent aux membres de la transition pour la suite , et surtout prospérité pour tout le peuple burkinabè
    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 17:46 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    No 42 qui joue a l’ exile au Burkina, tu est mahonnette. Tu fais parmi ceux qu’ on paie pour chanter les louanges des gens sur le net. Tu te trompes toi- meme.

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2015 à 19:52 En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    N° 63, tu es vraiment libre de m’insulter comme bon te semble car rien ne changera mon identité. J’ignore si tu es burkinabè ou étranger, mais tu m’apprends une chose très intéressante que j’ignorais formellement. Je ne savais pas qu’on payait des gens et même des exilés pour chanter les louanges d’une nation sur le net. Ce que j’ai essayé d’écrire n’est qu’un constat de ce que j’ai vécu. De grâce, si tu fais parti de ceux qui prennent soins de ces chanteurs de louanges, n’hésite pas à me faire appel, car si je suis payé, je chanterai davantage et mieux que ça les louanges et la dignité de ce vaillant peuple qu’est le Burkina Faso. N’oublie pas de me préciser le site. Merci à toi.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 08:55, par Tibo En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Pire que le régime Compaoré. La Transition n’a pensé qu’à ses dirigeants et à ses parents (Bila Zagré pour Kafando et Baba Sy pour Sy Cherif). Dans tous les cas, les nombreuses irrégularités et autres crimes économiques vont être mis à jour bientôt. En outre les victimes de la Télévision le jour ou Lougué et Sara Séréme ont été chassés de la télévision par les éléments du RSP sont à mettre au compte de Zida et Barry qui étaient aux commandes (Barry a été vu à la télévision).

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 09:47, par ka En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Une transition d’un parcourt de combattant entre David et Goliath. Une transition entre feu et sang, mais une transition d’un travail abattu. Toutes mes félicitation a son excellence Michel Kafando et Sy, avec toute leur équipe qui ont su se battre pour une alternance apaisée du Burkina avec sa jeunesse, en prime, avec une élection couplée et transparente. Que Dieu vous protège avec vos familles

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2015 à 10:00, par Damis En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    A l’internaute 63, qu’est-ce que l’internaute 42 a raconté et qui est inventé ? Même si vous êtes le neveu direct des forces du mal, il faut le reconnaître. Tu as peut-être raison car tu n’as jamais vécu les traumatismes d’une guère civile. Tu ne connais pas la cherté de la paix que Dieu Tout Puissant à su nous préserver ! Tu n’a jamais vécu dans la souffrance. Tu fais certainement partie des gens qui ne connaissent pas la vraie valeur de l’argent car n’ayant jamais de souci pour l’obtenir. Tu fais certainement partie des buveurs de sang (des insurgés).
    Que Dieu vous éclaire un jour afin que vous vous ressaisissiez !

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier 2016 à 18:23, par VOITCLAIR En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    L’internaute 63 nous raconte ce que lui-meme est. C’est lui le malhonnete. Les gens de son accabit aime toujours l’obscurité. Ils écrivent toujours dans l’anonimat. Ils ont peur de se démasquer.

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier 2016 à 17:35, par Kabs En réponse à : Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando

    Vous êtes un Grand Homme d’Etat. Merci pour le bienfait. Que Dieu vous le rende au centuple.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Le Burkina Faso de Michel Kafando. Chronique d’une transition « d’exception » (92)
Michel Kafando en visite à Kosyam : « Je souhaite une fois de plus, plein succès au président du Faso »
Le Burkina Faso de Michel Kafando. Chronique d’une transition « d’exception » (90)
Transition : Le discours-bilan de Michel Kafando
Ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants : Michel Kafando a fait ses adieux au personnel
Lettre ouverte à Michel Kafando : « Vous exposez vos amis à l’humiliation »
11-décembre : Michel Kafando salue le bilan positif de la Transition "au grand dam des forces du mal"
Le Président du Faso à Paris pour la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP21)
Michel Kafando à N’Djamena pour un sommet du G5 sur la sécurité
Michel Kafando au Conseil National de la Transition : Ce qu’il a dit
Michel Kafando reçu par Ban Ki-moon
Michel Kafando a échangé avec ses compatriotes à New-York
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés