Commune de Loumbila : Les producteurs maraichers veulent jouir du fruit de leur labeur

lundi 28 décembre 2015 à 00h39min

Dans le cadre de la promotion des produits agricoles locaux singulièrement des produits maraichers, l’Association Song Koadba de Donsin et l’Union des groupements maraichers de Loumbila avec le soutien de leurs partenaires ont organisé les 18 et 19 décembre 2014 une foire. Deuxième du genre, la foire des produits agricoles de Loumbila vise à booster la commercialisation des productions locales.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Commune de Loumbila : Les producteurs maraichers veulent jouir du fruit de leur labeur

La commune de Loumbila est par excellence une zone de grande production agricole, notamment maraichère. Des milliers de femmes et d’hommes tirent l’essentiel des revenus de leur famille autour de cette activité.
Cette deuxième édition de la foire des produits agricoles de Loumbila qui a été organisée grâce aux soutiens des partenaires techniques et financiers italiens que sont les ONG : CISV, ACRA, et Slow Food vise à promouvoir les produits maraichers de la commune.
Toutefois il est à relever que les maraîchers de Loumbila rencontrent d’énormes difficultés pour la commercialisation de leurs produits, parce que se sont jusque là les démarcheurs et les acheteurs qui dictent leur loi dans la fixation des prix. A cela s’ajoute de multiples autres contraintes liées aux aléas climatiques, à la baisse de la fertilité des sols et à la faible structuration des acteurs. D’où la justification du thème : « Problématique de la commercialisation des produits agricoles, quelles stratégies pour les organisations paysannes ».
A ces obstacles, il faut adjoindre la situation périurbaine de la commune de Loumbila. Selon le représentant du ministre de l’agriculture, très souvent les partenaires techniques et financiers opérant dans le monde rural prennent rarement compte des communes périurbaines comme Loumbila du fait de leur proximité géographique avec la capitale Ouagadougou. De ce fait, les projets d’appui technique et/ou financier sont très souvent dirigés vers l’intérieur du pays.
Selon le représentant de la coopération italienne, cette foire vise entra autres objectifs : à donner un cadre de visibilité pour les producteurs et leurs organisations, à favoriser la commercialisation des produits agricoles et agro-alimentaires et à favoriser la recherche de partenariat entre les producteurs, les commerçants ainsi que les partenaires techniques et financiers.

Jean Stéphane Ouédraogo

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés