Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

samedi 26 décembre 2015 à 23h12min

L’on n’est pas du tout pas content du département de Joséphine Ouédraogo, ministre de la Justice, Garde des sceaux. Alors que, dit-on, les choses étaient claires dès le départ : créer les conditions d’une indépendance réelle de la justice. Ce qui s’est manifesté par la tenue du 24 au 28 mars 2015, des « états généraux de la justice ». Le 3ème pouvoir ayant été l’un des volets indexés par les insurgés. Ce travail de diagnostic, de propositions et d’engagements, couronné et symbolisé par le « Pacte national pour le renouveau de la Justice » a été paraphé par les plus hautes autorités (le premier président de la Cour de Cassation, le Président du Conseil national de la transition, le Premier ministre et le Président du Faso).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère de la Justice : Grogne des magistrats  du Burkina

Malgré ce travail de repérage, le département de Joséphine Ouédraogo a été l’un des plus mouvementés sous la Transition, notamment à travers les auxiliaires de la justice. Au terme de la Transition, c’est visiblement avec ‘’amertume’’ que les magistrats (qui avaient jusque-là observé un silence) jettent un regard sur le département de la Justice. Ils ne cachent pas leur déception de sa gestion.
« On a simplement remarqué qu’aucun régime n’est véritablement pour l’indépendance réelle de la justice. Et c’est dommage. On parle…mais la volonté politique de travailler à cela n’existe pas », déplore un magistrat, proche des organisations syndicales. Ajoutant qu’il y a eu plus d’actions ‘’populistes’’ que de travail réel pour une justice forte et indépendante, telle que prônée par les Burkinabè.

« Pourtant », les états généraux sus mentionnés avaient pris entre autres « engagements pertinents » de « Régler dans les meilleurs délais les problèmes liés aux statuts et leurs textes d’application, concernant des magistrats et les auxiliaires de justice ». Ce qui n’est, à ce jour, visiblement pas le cas pour toutes les catégories. Entre autres questions ‘’fondamentales’’ à l’indépendance de la justice tant souhaitée. Outre cela, plusieurs autres points semblent susciter la colère des magistrats. « Comme les gens se distribuent les cartes d’autosatisfaction, nous allons faire leur bilan pour eux », martèle une autre source.
Une situation qui conduit à la tenue d’une « assemblée générale des magistrats du Burkina » ce dimanche, 27 décembre2015 pour, apprend-on, annoncer des « actions fortes ».
Affaire à suivre donc !

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 décembre 2015 à 00:36, par Dignité
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Eeh mon pays ! Faites pardon et laissez-les partir ! Ce n’est pas en 1 année que toutes les conditions de votre indépendance pourront être réunies ! Même par un bâton magique ! Et davantage l’esprit dans lequel vous voulez faire cette action qui est malsain ! On va leur montrer qu’ ils n’ont rien fait........ Pour ne pas dire que c’est un esprit de vengeance !

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 00:48
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    La transition a vraiment foutu la merde. Les gens seront surpris avec les dossiers comme Thomas sankara, Norbert zongo

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 00:59, par le citoyen
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Soutien à 200% à vous, la Transition a fait plus de mal à notre justice , c’est honteux

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 06:06, par issa DE gourcy
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Vraiment tout n’est pas rose. Mais ce qui se construit petit à petit c’est un enfer pour le nouveau pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 07:29, par Matou à Sikassossièra
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Oui pour une justice indépendante ! Oui pour des magistrats intègres ! Oui pour le respect de notre loi fondamentale ! Il y aura beaucoup ! Beaucoup ! Beaucoup de la matière à juger après cette transition. Car il n’y a jamais eu autant de cafouillage dans la gestion de ce pays que sous la transition de Zida et Kafando . Ah oui ils se sont servis ! Ah oui ils se sont rendus eux mêmes justices ! Ah oui personne ! Je dis bien personne ne les a Rappeller A l’orde !

    1- Lorsque la première dame responsable de notre justice , Joséphine Ouédraogo déclare ses biens et ne mention même pas l’existence d’un compte bancaire , alors qu’elle en a, cela correspond à de la haute trahison.
    2- Lorsque le Président du CNT fait vote une loi pour l’armée , rien que pour Mr Zida , cela s’appelle de la forfaiture.
    3- Lorsque Mr Kafando prend un décret pour la première fois de l’existence de notre Armée pour nommer Mr Zida Lt-Colonel de son état sans avoir fait aucune école de guerre comme un valeureux général Trois étoiles ! Ca cest de la Haute trahison.
    4- Losque Mr Zida déclare ses biens sans mentionner l’existence d’un seul compte bancaire ! Ca cest de la haute trahison.
    5- La liste des biens des membres de la transition doit être déposée avant la fin de la transition sous peine de poursuite judiciaire . Messieurs les magistrats ! De grâce veuillez à cela !
    6- Il y aura de la matière par rapport aux passation des marchés de gré à gré ou selon leur terminologie par entente directe. Pourquoi vous entendre avec un commerçant avant de lui donner un marché public. La revue des marchés publics ne paraît plus.
    7- La cour constitutionnelle il faut carrément revoir son fonctionnement . Éviter que chaque dirigeant ne débarque là-bas son cousin , son frère ou ami. Au fait eux ils doivent déposer la liste de leur biens chez qui ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 07:44, par l’inhumanisme et injustice transition
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    C’est vraima des gens " qui se distribuent des cartes d’auto-satisfaction " . Regardez un peu la situation à Guenon, une partie du peuple burkinabé est restée durant la transition (démission) en situation de réfugiés dans leur propre pays à quelques 7 kilomètres de leurs domiciles initiaux : même Blaise Compaore que nous avons chassé pour mettre Kafando et Zida n’avait pas admis une telle situation à son Burkina, à son peuple . Blaise à travers son ministre de sécurité Jérôme Bougouma a déployé la sécurité a Guenon , réinstallé les populations et mis les hors la loi en prison à Manga. Et maintenant malgré les cris de cœur au gouvernement, la lettre ouverte au premier ministre, aucune réaction de ce dernier du Président, ni du premier ministre, ils ont préféré poursuivre les intérêts internes aux membresdu gouvernements, oubliant plus de 200 Burkinabé, enfants et vielles , dans un bas-fond, sous des tentes en cette période de de froid intense et vent : si le monde était humain !!
    "Tout est devenu pire même qu’avant" . C’est lamentable cette transition

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 08:46, par oran
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Je propose que l’on demande aux magistrats de désigner l’un des leurs pour être nommé ministre de la justice avec les mêmes moyens. On verra ce qu’il pourra faire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 09:24, par # RAWA
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    loooooooooooooooooool
    Laisser moi rire les Burkimbissi ! Vraiment y a une chose que je ne comprends pas ! À quoi les gens pouvaient bien s’attendre ? Nous sommes en Afrique plus précisément au Burkina Facon ou seule la panse et le gosier compte !
    Pendent que vous pauvres Magistrats étiez entrain d’attendre un vrais changement Mamie OUEDRAOGO, puisque c’est d’elle qu’il s’agit était occupée à ramasser les millions par ci par là pour construire une grande école a nioko2 ! Faite une petite investigation et allez jeter des yeux car c’est grand ! Très grand ! Et tous ca réalisé en une (1) année !
    Moi personnellement je peux essayer de comprendre la gabegie des autres ministres de la transition mais pour la Mamie je trouve qu’elle aurait dû se retenir car il s’agit bien la du ministère de la JUSTICE et la personne même est d’un âge assez avancé !
    A chaque fois que je la vois à la télé en train de parler avec ça tête d’innocente, il me vient souvent une envie de vomir !
    WEBMASTER VOUS BLOQUER BEAUCOUP LES POSTE DE RAWA ! LAISSER PASSER CAR LES GENS DOIVENT SAVOIR !

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 09:31, par FIGO
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Bonjour et en avant pour l’indépendance de la Justice. Nous espérons seulement que cette action n’est pas seulement liée à une recherche d’avantages financiers encore. Auquel cas, il faudrait rappeler aux magistrats que les médecins et les enseignants d’université sont moins bien traités et sont aussi importants qu’eux, et pourraient aussi entreprendre des "actions fortes" si une injustice s’installe.
    En attendant, nous soutenons vos actions pour une indépendance réelle de la Justice, qui relève d’ailleurs beaucoup plus de la volonté des acteurs que des conditions matérielles de travail ou de la volonté du politique.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 09:58, par Moktar
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Lancez le combat pour une justice indépendante et vériblement juste et le peuple vous soutiendra. Pour que plus rien ne soit çomme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 09:58, par le vrai General
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Nous sommes derrière vous digne magistrat pour la bonne gouvernance et la justice, cependant jeter un coup d’oeil au niveau du TGi car certains juges viennent au travail à 10h au lieu de 7h30, pire, nous venons attendre tôt mais hélas, il ya souvent des jours que cette juge ne vient pas, donc le président du TGi doit veiller surtout sur l’heure d’arrivée des juges au travail, même si c’est a8H30 qu’elle arrive, cela ne nous dérange point, mais vnir à 10h ou n même pas vnir pose problème

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 10:19, par Le patriote
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Vous me faites rire !!! La justice serait que vous revendiquez pour tout ce peuple qui croupis dans la misère au lieu de penser a vous seuls petits ventres. laisser moi vous dire quelque chose : si vous pensez que c’est en gonflant vos salaires que vous dictera la justice, vous vous trompez et vous vous mentez. ce que vous ne savez peut-être pas c’est que l’argent est diabolique a tel point que si vous donne, plus votre niveau de vie va hausser et autres désirs naitrons nécessitant beaucoup plus de moyens et ..... Avec le peu que vous avez vous pouvez dicter la justice, la vraie si vous le voulez.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 10:45, par Quelle honte cette justice !
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Pire le frère, c’est sous la transition que les magistrats se sont laissé le plus manipulés par des politiques. Les affaires Caroline Yoda de la télévision BF1 et Damis de Lobservateur Paalga en disent long. Figurez-vous, jusque-là ces présumés n’ont pas encore été auditionnés. mandats de dépôts directement ! Quelle honte cette justice !

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 10:48, par lechris
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    ce gouvernement se moque trop des personnels de la justice et des magistrats.
    les greffiers ; les gardes pénitentiaires et afin les magistrats veulent se faire entendre.
    du courage a vous. la Maco ; la MACA et la prison de haute sécurité vous attend les membres du gouvernement zida.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 10:52, par le jah
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    N’ACCUSEZ PAS LA PAUVRE DAME JOSEPHINE.LES MAGISTRA SONT LES NOUVEAUX RSP DU BURKINA.LES GENS QUI SONT RECRUTE POUR UNE PETITE MAITRISE TOUCHENT DES SALAIRES VRAIMENT ELEVES ET TOUS VOLENT L’ARGENT DU PAUVRE CONTRIBUABLE.DEPUIS QUE VOUS EXISTER VOUS AVIEZ RENDU JUSTICE A QUI ?VOUS ALLIEZ DIRE QUE VOUS N’ETAIENT PAS INDEPADENT ?VOUS CHERCHER VOTRE INDEPENDANCE RIEN QUE POUR VOUS SUCRE DAVANTAGE.CHERCHER A JUSTIFIER VOS NOMBREUSES RICHESSE ET ARRETER DE NOUS CASER LES TYMPAN

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 10:53, par Webmaster
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Ce message s’adresse au Webmaster. Même le week-end, vous devez veiller à publier les messages des internautes. Ce sont les exigences du journal en ligne. il ne devrait pas y avoir de jours fériés pour la crédibilité du journal lefasonet. Tenez-en compte de cette critique contructive. Un fidèle internaute du Fasonet.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 11:00
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Mes chers magistrats, meme au village les gens ne vous font plus confiance.meme si on vous donne 5 millions vs serez tjr corrompu.mais attention parceque le wack au village ne ment pas.le jours q’un juge va me condamner parce que je suis faible, je retourne au village gerer mon histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 11:31, par MONZON
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    c ’est pas le moment de rougir l’oeil ,à deux jours de l’investiture du nouveau président , !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 11:33, par oeil de judas
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    hééyiii les magistrats n’gaws...
    aujourd’hui là, ces mieux de dire ce kil y’a au lieu de critiquer pour critiquer,
    j’espère bien k vs les les magistrats ya rien à vs reprocher..
    critiquer et proposer des solutions

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 11:37, par pire pire
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Oui beaucoup de populisme durant cette transition . Une justice à deux poids dirigée contre les partisans du president Compaoré . C est pourquoi nous disons que c est pire qu avant.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 11:58, par RV
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Le peuple attend une insurrection de la Justice surtout des jeunes magistrats comme ça été le cas des jeunes officiers lors du coup d’État. L’avenir de notre démocratie en dépend.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 12:08
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    un magistrat n’a pas besoin de salaire et d’avantage dun ministre pour etre independant.vs etes allez trop loin ds vo revendications car ds aucun pay ds le monde ou le magistrat a ls mm salaire et avantage dun ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 12:50, par Pap d’Afrik
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    moi je pense que les agissements de ces messiers sont tristes,tout simplement.madame le ministre défend une ligne de société très claire.quand à vous vous etes bien accommodés des ministres du genre badini yaméogo et autres.la transition ne peut satisfaire les sentiments personnels des uns et des autres.alors érudits du droit romain,appréciez et avancez !

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 13:41, par le prince
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Pardon Hein ! faut enlevé notre nom dans ça. vous parlé de quel auxiliaire de justice ? quand le temps sera propice nous réclamérons pour nous. quand les autres réclamaient les uns étaient où ? les magistrats eux au moins ils sont content de la transition ils ont félicité Joséphine et le président. Ils veulent quoi encore ? Il sont mue par les forces du mal tapis dans l’ombre. allez y rejoindre votre mentor Blaise en RCI et laisser son excellence mr Rock s’installer dans son fauteuil.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 14:22, par Touabga
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    De cette grogne, on peut légitimement se demander si les magistrats veulent véritablement l’indépendance de la justice. Depuis l’école primaire, il est enseigné à tous que l’indépendance ne se donne pas, elle s’acquière. Si les magistrats veulent être indépendants, ils seront indépendants mais à toujours pleurnicher derrière l’exécutif, ils resteront là où ils sont. Chers magistrats, prenez l’exemple du Peuple insurgé qui vous a montré la voie. Appliquez simplement la Loi en rendez des décisions justes (conformes à la Loi) sans vouloir plaire à personne. Mais tant que vous rechercherez des promotions ou avantages matériels avec l’exécutif, lorsque certains d’entre vous rencontrent sur des terrains vagues à 24h des parties dans les procès, le Peuple insurgé ne vous suivra pas. Courage aux magistrats intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 14:29, par Robgo
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Vous avez eu des textes qui garantissent votre indépendance, que voulez vous d’autre ?
    Il fallait dire que c’est l’argent vous voulez. Pardon permettez aux nouvelles autorités de s’installer.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 14:40, par Megd’
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Et avec un tel article, comment ne pas souvent condamner certains journalistes ? Pourquoi ne pas attendre la fameuse rencontre avant d’écrire quelque chose ? Cela ressemble plus à un tract qu’à autre chose. Qui sont ces fameux magistrats ? C’est à la veille de l’investiture qu’ils se souviennent que tout ne fonctionne pas bien.

    C’est plutôt notre justice qui est malade et c’est elle qui n’a pas encore fait son aggiornamento post insurrectionnel.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 15:12, par koudka
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    On vous voit venir ! Vous cherchez à vous ré-aliéner au nouveau pouvoir pour saper notre révolution enclenchée les 30 et 31 octobre 2014. Non ! ça ne marche plus ! Si dans votre travail vous estimez que le pouvoir s’ingère, dénoncez (=citer des noms) au lieu de vous comporter en politiciens ! Salut !

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 16:22, par zemosse
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Cette ministre de la justice qui joue’ à la sainte ni touche n’est qu’une hypocrite avec son air de soeur de l’Immaculée conception.. ,Comme son mentor, Zida ils !seront demasques et’ qu’ils sachent que tout se saura d’ici peu.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 16:37, par boguy
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Messieurs les magistrats, quand vous denoncez, n’ayez pas peur des mots. Comment voulez-vous procéder ? Qu’on organise des fêtes foraines pour célébrer ou officialiser cette indépendance de la justice ? Respectez-nous un peu ! On vous confie des dossiers et vous avez peur de les suivre... Le décret de déconnexion de l’Exécutif et le Judiciaire n’est pas encore signé...?

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 17:05, par El_monstro
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    C’est le talon d’Achille du gouvernement. Dire que j’ai personnellement soutenu sa candidature face à Michel Kafando. On l’a échappé belle cette Catherine Samba version burkinabè....

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 17:16
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    La transition a fait beaucoup pour l’indépendance de la justice en atteste le fait que le Président du Faso n’est plus le Président du Conseil supérieur de la Magistrature mais si pour vous les magistrats l’indépendance se traduit par le fait d’avoir le même salaire qu’un ministre dans ce cas ne soyez pas intègre. La transition a failli faire une erreur car dans aucun pays au monde un magistrat n’a le même salaire qu’un ministre de la République. La seule manière de lutter contre la corruption dans tous les domaines et notamment la magistrature est de sanctionner sévèrement les corrompus

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 20:57
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Mes chers amis magistrats et acteurs de justice, l’indépendance de la justice est un état d’esprit, elle n’est nullement liée aux conditions de travail. Vous convenez avec moi que chez qui ont cet esprit d’indépendance entre vous sont "pauvres" et vivent comme des magistrats indépendants. Mais, sont-ils combien ? On vous octroiera tous les avantages possibles liés à vos statuts si nombre d’entre vous refuse d’être indépendants, toute la justice ne le sera pas. Je ne suis nullement contre qu’on vous traite comme les autres pouvoirs (législatif et exécutif), mais je crains fort que cela ne vous serve pas l’indépendance dans un plateau d’or ! Et si vous engranger des émoluments sans changer de mentalité, vous aurez tout le peuple sur votre dos ! Just my point of view !

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 22:27, par Maska
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    De toute évidence, certains attendent les décrets d’application qui vont leur garantir une augmentation conséquente de salaire

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 22:44, par Tampiiiiba !
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Aujourd’hui, on fait tout pour rendre meilleur la justice au Faso. Malheureusement, les juristes eux-mêmes font tout pour les gens continuent à ne pas avoir confiance en eux. Je me rappelle :

    1) Quand Guiro a été jugé, il a bien dit que ces gens qui lui ont donné son argent, et malheureusement, les juristes qui étaient en charge de cette affaire n’ont même pas exigé à auditionner ces gens là ! C’est parce que Nous sommes lucides et plus brillantsque vous que nous avons pas fait des études en droit ! D’ailleurs qui sont ceux qui s’orientent en Droit ? laissez moi vous dire que c’est les mêmes qui n’étaient aussi intelligents pour étudier dans les series scientifiques. Beaucoup d’entre vous, ont été expulsés des series scientifiques ! Rappelez vous par où vous êtes passés, s’il vous plait !

    2) Quand les gendarmes ont arrèté les fraudeurs des reseaux de communication, il y a encore eu une grogne de la part des gendarmes face à l’atitude des juristes qui ont eu la facheuse idée de relacher les fraudeurs.

    3) le jour que quelqu’un va avoir un probleme qui doit être réglé par la justice, vous allez vraiment vivre ce que c’est la justice au Faso, partant de votre avocat jusqu’au juge ! désolé de l’expression, c’est vraiment . Même Laurent Bado qui vous a enseigné le droit reconnait que vous êtes d’une immoralité absolue ! Il en a fait cas dans sa campagne !

    4) Dans les villages, les gens sont rendus assurer par eux même leur propre sécurité et leur propre justice. Sur ce plan, je reconnais que ce n’est pas seulement la faute à la justice seulement. Les agents de sécurité et de la paix y ont leur part de responsabilité. Il y a aussi le fait que l’état s’en fout totalement du vie quotidienne dans le monde rural. Sinon, comment pouvez vous imaginer, un echangeur de plus de 70 milliards pendant qu’il y a des localités rurales qui ont des écoles sous paillotes (à fada par exemple), sans infirmerie, sans axcès faciles par route (par exemple, pour les route, essayer de vous rendre à Di (chez les samo))

    5) Une fois pendant la transition, les agents du palais de jsutice de Ouaga 2000, étaient en grêve et une leurs plaintes était qu’il faisait trop ! Vraiment, comment pouvons nous comprendre des agents de l’état se soustraignent des réalités dans lesquelles se trouve le Faso ! les policiers, les gendarmes, les militaires (qui se promènent dans les jours en pick-up pour notre sécurité et la votre aussi), les infirmiers, les medecins connaissent et vivent les mêmes problemes liés à la chaleur et aux coupures de courent, comme chacun des agents de justice. Si en tant que agent de justice, votre travail est si génant pour vous, pour votre façon d’être et votre façon de vivre, c’est pas compliqué, il faut démissioner s’il vous plait ! On en a marre !

    Ne cherchons pas midi à 14h, plus personne a confiance à la justice au Burkina Faso. Et c’est qui est bête jusqu’au point où il va vous laisser utiliser l’appareil judiciaire à chaque tour de bras de la façon que vous faites déjà ! Vous êtes la HONTE de la société burkinabé ! J’ai plusieurs entendu dire que des magistrats que les gens ne les aiment pas ! La question que vous devriez vous poser, c’est à savoir pourquoi et comment cela est-il arrivé ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 23:48, par siraboure
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Pardon messieurs les Magistrats.La transition ne peut pas redresser votre département gaté pendant plus de 27 ans en 01 an seulement.La voie a été tracée par les autorités de la transition et c’est à vous maintenant de mener les actions fortes.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 04:14, par par dazougou ouedraogo
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    ils attribuent des médailles entre eux ,des déclarations enfantines,des passations de marché gré-gré a des milliards des lois bidons.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 05:27, par gangoblo
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Ummmhhh on verra et tout se "saura" dans ce pays dit des Hommes Intègres .

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 07:20, par ci
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    les magistrats burkinabé font preuve de mauvaise foi et ne dise pas la réalité des choses. en fait ici les magistrats omettent délibérément de dire qu’il réclame un traitement égal a celui des ministres c’est a dire des salaires de plus de 900 000 chacun’ et même a un certains niveau de grade veulent des domestiques’ des cuisiniers des gardiens a leur service payer par l’État. imaginer nous avons autour de 200 magistrats si on doit donner 900000/mois par magistrats sous prétexte de leur rendre indépendant ce serais totalement indécent. de toute façon nous les travailleurs nous sommes vigilent ya pas que des magistrats au Bf.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 10:08, par Naboho Lassina
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    J ai eu foi à la transition ,malheureusement ,elle vient de terminer sa mission en me laissant,sur ma fin.Moi j ai eu un litige avec 2iE qui n a pas été liquidé par le M.A.E.C.R .Le jugement a été rendu depuis le 18/11/2008 par le tribunal de travail de Ouaga sous le numéro 179.
    Mon dossier suit son cours depuis 2011 à la Direction des affaires juridiques du M.A.E.C.R.
    Donc en fait l indépendance de la justice, sera salutaire pour tout le monde.
    Ceux qui doivent mettre en oeuvre cette indépendance de la justice ont peur,pour leur
    tete.Lorsque cette situation sera effective,l espoir d une justice équitable verra le jour.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 10:46, par ISMO
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Vos avez des dossiers !
    Sortez les et jugez les. Un point c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 10:58, par NAT
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    internaute 4, ya koi dans jalousie ?
    article 72 de la loi 050-2015/CNT du 25/08/2015 promulguée le 29 octobre 2015 : "le traitement accordé au pouvoir judiciaire doit permettre aux détenteurs de ce pouvoir d’être au même niveau de considération que les détenteurs du pouvoir exécutif et du pouvoir législatif.
    Cette considération est tributaire notamment du rang protocolaire, des avantages et droits accordés aux représentants du pouvoir judiciaire en tant que hautes autorités"
    ce sont les Magistrats qui ont voté cette loi peut-être ? ils obtiendrons ces avantages, qu’il pleuve ou qu’il neige, n’en déplaise aux jaloux !

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 11:11, par NAT
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    c’est plutôt à "ci" que propos s’adressent et non internaute 04. toutes mes excuses à ce dernier.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 11:40, par FAYAMA Dramane
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    rester surtt vigilan car c pay ns n devon plu acepter l injustic

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 11:45, par etudiant
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Quand je lis les différents commentaires je me rend compte que les réactions sont basées sur des questions personnelles et non l’intérêt général. Nous avons tous intérêt à ce qu’il ait une justice indépendance à commencer par les magistrats eux même car ils sont aussi victimes (Affaires NEBIE et NANA) au même titre que les citoyens ordinaires. Après l’insurrection nous avons été les premiers à crier justice aujourd’hui on refuse d’entendre parler d’amélioration des conditions de vie des acteurs de la justice. Il faut aussi qu’on arrête les comparaisons entre les corps de la fonction publique. Moi je suis instituteur, je fai mon travail et je me compare pas a un greffier ou un magistrat. Si ces avantages vont leur permettre d’être indépendant et mieux faire leur travail donnez les leur car ce n’est pas dans le salaire de quelqu’un qu’on va couper.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 12:11, par togs-sida
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    La charge et la responsabilité des magistrats dépassent celles du ministre et du député (qui ont des gents qui travaillent préalablement pour eux). Un pouvoir est un pouvoir, c’est parce que l’exécutif sait que c’est seuls les magistrats qui peuvent lui envoyer en prison en cas de malversation qu’il veut les décourager pour qu’ils ne fassent pas très bien leurs boulo. Pourquoi les députés avaient plus d’1 800 000 fcfa par mois ? qu’est ce qu’ils font pour mériter tous cela ? allez y aux palais de justice pour voir comment les magistrats souffre ? Il est interdit à un magistrat de vivre dans une cour commune, quelle est le loyer d’une cour unique au BF ? Les magistrats sont ménacés tous les jours pour les décisions qu’ils rendent et d’autres même sont empoisonnés jusqu’à chez eux, qu’est ce que vous faites pour les protéger ? Soyons honnête de reconnaitre leur mérite.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 12:13, par bozizé
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Il ya 2 tendances lorsqu’on parle d’indépendance de la justice :
    - premièrement beaucoup n’ont pas intérêt à ce qu’il y ait une justice indépendante car qui dit indépendance dit fin de l’impunité. Alors que ceux qui ont des biens mal acquis veulent toujours d’une justice faible à leur solde pour continuer leur sale besogne.
    - Deuxièment il ya les questions de personne. "le club des aigris ou des jaloux", ceux la ce sont des fonctionnaires d’autres corps ou des auxiliaires de justice qui ne digèrent pas que des promotionnaires ayant la même maitrise soit avantagé par rapport à eux.
    C’est le burkinabè même qui est comme ca. Il n’aime pas voir son camarade évoluer.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 12:16, par yam sooba
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Si nous n’avons pas besoins d’une justice indépendante supprimons la. Oui plus de justice dans notre pays et comme ca on va économiser et retourner comme dans l’ancien temps avec la justice privé.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 12:22, par ZONGO Nongasiida
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Oui à une justice forte et indépendance mais non à des avantages ou salaire de ministres à accorder aux magistrats. Voila ce que veut l’opinion burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 12:50, par SENADJA
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    bonjour a tous.
    je m’excuse mais il faut comprendre que notre magistrature est bourré de Diaspo , qui depuis l’ école primaire ont triché jusqu’à l’université. ( rappeler vous les expressions défense en ligne, le pétrole) tous les systèmes de fraudes dans notre enseignement ont été introduits par ces diaspos. même pour avoir le concours ils ont triché. comment voulez vous vous qu’ils puissent agir autrement un fois dans leurs poste ? Même si on donne 1 million a ces magistrats il seront toujours dépendant de l’argent et ne dirons jamais le droit. il n’ont aucune fibre patriotique,et n’ont aucune éducation dans le domaine de l’intégrité.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 14:32, par honnet man
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    il faut arrêter de faire la comparaison entre les magistrats et les autres agents de l’Etat ! le magistrat est recruté sur la base de sa maitrise en droit mais il intègre un corps qui est le pouvoir judiciaire, et ce pouvoir n’est pas le troisième pouvoir, mais l’un des trois pouvoirs ! le magistrat qui fait partie de ce pouvoir n’est pas celui qui l’a crée, donc il appartient à celui qui l’a crée d’assumer cette création !!! laissez les magistrats réclamer ce qui leur revient de droit !! je ne suis pas de cette justice tant vomie par la population mais je reconnais néanmoins , par honnêteté intellectuelle, , que leur réclamation est constitutionnellement fondée !! ils réclament tout simplement l’adoption des décrets d’application des texte de lois qui ont été adoptés par les représentants du peuple et rien de plus, !!!!! le peuple veut une justice indépendante, crédible !!! le gouvernement s’est engagé dans cette voie et quand est venu le moment de concrétiser cet engagement, il s’arrête,,,, alors la reaction des magistrats et de le rappeler que le processus n’est pas terminé !!que chacun lutte de son coté !!!!!!! les m
    agistrats ne sont pas non plus à comparer avec les magistrats des autres pays , ; pour s’en rendre compte , informez vous et vous verrez que les magistrats burkinabé ont trop trop supporté leur situation précaire !!!!! mais je crois que si les gens etaient bien informés , on aurait pas ce genre de débat autour de la magistrature !!!!! du courage les magistrats ceux qui comprennent votre situation vous soutiennent pour une justice forte au burkina

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 15:23, par Marou
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    derrière tout ça c’est le problème d’argent malicieusement caché par le prétexte d’indépendance. je ne suis pas contre les augmentations de salaire. nous avons besoin de réponse à ces deux questions ci dessous :
    Vous avez combien comme salaire présentement et on appréciera ?
    à quel niveau de salaire doit on payer un magistrat pour qu’il soit indépendant ?
    il n’a jamais été établi que l’indépendance est liée aux conditions salariales, n’essayer pas de tromper les gens. quelque que soit le niveau de salaire le problème ne sera pas réglé. il faut résoudre la question autrement.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 17:35, par ci
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    internaute 42 vient leur otroyer ces avantages comme ces eux seuls qui travail au Bf tchrouuuu

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 18:03, par ZONGO Troindt
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Ah qu’elle est belle la liberté d’expression ! Chacun s’assoit derrière son clavier est se met à se défouler sur la justice. alors qu’en ville on sai ki est qui

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 18:20
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Voilà des jaloux comme ça. C’est vous -mêmes quand la justice est à vos trousses vous commencer à courir partout soit pour chercher l’argent pour aller donner à un magistrat pour qu’il vous aide, soit chercher les relations du magistrat pour influencer la décision. L’intégrité n’incombe pas qu’ aux magistrats seuls. Que chacun reste tranquille dans son coin lorsque la justice met quelqu’un en prison. Pas d’intervention, pas de trafic d’influence ou de tentative de corruption. Que chacun en cas de problème avec la justice se paye les services d’un avocat et laisser les magistrats faire tranquillement leur travail. On se connaît dans ce pays là. Tchrrr ! Et puis la magistrature est ouverte à tous les burkinabés, chacun peut aller passer le concours.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 18:30, par lagzan
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Internaute ci toi tu a un fonds commun qui s’élève à des millions par semestre donc on comprend ta réaction.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2015 à 18:35
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    Non aux magistrats violents au sein du palais. Oui à la vengeance.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2015 à 01:08, par librarbitr
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    force doit rester à la loi, autorité de chose jugée, impérium du juge, autorité (dans la légalité) du magistrat dans la conduite de toute cause à lui soumise et devant quiconque n’en déplaise à x ou y, rigueur de la loi sur quiconque se vengeant sur toute personne dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de son métier et quand même un minimum de moyens à même de permettre à tout burkinabé né intègre, éduqué dans les valeurs d’intégrité, de probité et soumis aux charges et obligations du magistrat de rester intègre durant sa carrière,sans tomber dans des bassesses et sans avoir envie de démissionner ; cela peut contribuer positivement à l’indépendance de la justice du moins pour ceux qui n’ont pas une compréhension limitée de la notion ! Si et seulement si beaucoup de beaux parleurs pouvaient expérimenter les charges, obligations,devoirs, droits, conditions de précarité, d’insécurité, pressions et tentations multiples et quotidiennes sur le magistrat, ils sauront mesurer le prix de l’intégrité de quelques magistrats et par conséquent la légitimité et la légalité de quelques réclamations ; Respects à tous, même à ceux qui n’en ont que foutre.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 16:15, par EL HRARMA EL MOSTAFA
    En réponse à : Ministère de la Justice : Grogne des magistrats du Burkina

    bonjour à tous ,

    puis-je avoir une information sur " CABINET JURIDIQUE DE MAITRE DENIEL CIGU " AVOCAT DE PERMANENCE A LA COUR D’APPEL DE OUAGADOUGOU PROVINCE DE KADIOGO

    est ce que le cabinet existe ou non ? ???

    Mes vifs remerciements

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés