Message du Cardinal Philippe Ouédraogo à l’occasion des fêtes de Noël et du nouvel an : « Nous avons toujours vu la main de Dieu qui a protégé le peuple burkinabè »

jeudi 24 décembre 2015 à 19h10min

A quelques heures de la fête de Noël, Le cardinal Philippe Ouédraogo s’est adressé aux chrétiens du Burkina Faso. Il a également saisi l’occasion, ce jeudi 24 décembre 2015, pour présenter ses vœux à la nation burkinabè.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Message du Cardinal Philippe Ouédraogo à l’occasion des fêtes de Noël et du nouvel an : « Nous avons toujours vu la main de Dieu qui a protégé le peuple burkinabè »

« Chers compatriotes, comme lançait un proverbe de notre savane : chaque année avec sa couverture », chaque année avec ses événements heureux, malheureux et ses fêtes. C’est par ces mots introductifs, que le cardinal Philippe Ouédraogo a adressé son message à la nation entière.

Ainsi, les chrétiens du Burkina et du monde entier célèbrent Noël. Un évènement heureux pour lequel, le cardinal invite ses frères et sœurs à rendre grâce à Dieu « Bonne fête à l’instar de la troupe des anges, qui à la naissance de Jésus, louaient Dieu. Nous aussi, nous n’aurons de cesse de louer Dieu ».

Et si cette année, la fête de Noël coïncide avec celle de Maouloud, le cardinal se réjouit pour cette coïncidence « Nous sommes heureux qu’il y’ait eu coïncidence. C’est un don de Dieu. Nous sommes tous les grains d’un même panier. Cette coïncidence des fêtes est un rapprochement fort pour que nous puissions nous aimer les uns les autres, nous respecter les uns les autres ».

La fête de Noël sera suivie de celle du nouvel an. Et en cette fin d’année, le cardinal, tout en souhaitant une heureuse année à tous les Burkinabè, a tenu à rappeler que « nous venons de traverser une période de transition. C’est une occasion pour nous tous de dire merci au Seigneur car pour nous croyants, nous avons toujours vu la main de Dieu qui a su protéger ce peuple burkinabè ».

Ainsi aux hommes de médias, le cardinal a émis le souhait qu’ils exercent toujours leur activité dans le professionnalisme « Vous êtes la voix du peuple, la conscience du peuple. Nous vous souhaitons d’être professionnels et de toujours viser le bien du peuple ». Aux responsables politiques nouvellement élus, le cardinal leur présente les félicitations de l’église et tient à signifier « Nous prions pour vous afin que vous soyiez de bons et fidèles serviteurs du peuple de Dieu, pour propulser le peuple dans le bien commun et répondre à ses aspirations ».

En outre, aux frères et sœurs des autres confessions religieuses (musulmans, protestants et religion traditionnelle), tous les hommes de bonne volonté a dit le cardinal « bonne et heureuse année 2016 et surtout, que le seigneur nous garde toujours unis dans le dialogue, en vue d’apporter notre modeste contribution au bien du peuple burkinabè. »

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés