BHBF : Le ton de la Fête de la Nativité est donné avec les enfants du personnel

mercredi 23 décembre 2015 à 12h30min

La Mutuelle des travailleurs de la Banque de l’Habitat du Burkina Faso (BHBF) a donné le ton de la Fête de la Nativité avec un Arbre de Noël offert aux enfants du personnel. C’était dans la soirée de dimanche, 20 décembre 2015 au siège de la banque sis avenue Dr Kwamé N’Krumah.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
BHBF : Le ton de la Fête de la Nativité est donné avec les enfants du personnel

« Si au niveau de la famille tout va bien, cela se ressent sur le rendement des travailleurs ». Cette philosophie du premier responsable de la BHBF, Sibiri Coulibaly montre toute la pertinence de cette soirée spécialement dédiée aux enfants des travailleurs. Pour cela, les petits plats ont été mis dans les grands pour permettre aux enfants de communier, d’une part entre eux et, d’autre part entre eux et les parents. Chants, récitations, pas de danses et autres jeux d’ingéniosité ont marqué « ces moments de bonheur ». Et comme il fallait s’y attendre, la musique a également été du rendez-vous avec la star du coupé-décalé burkinabè, Tiness. Le tout, couronné par la présence du Père Noël avec ses nombreux cadeaux. C’est donc les mains pleines que les dizaines d’enfants sont repartis de ce premier rendez-vous de la mutuelle de la BHBF, heureux et souhaitant « bonnes missions » aux parents.
Pour le directeur général de la BHBF, Sibiri Coulibaly, il s’agit à travers cette initiative destinée aux enfants, de consolider l’esprit de famille et, partant, fortifier un bel esprit professionnel. « Créer un esprit d’entreprise à travers un esprit de famille », souligne-t-il avant d’expliquer que, le travail de banque étant de nature exigeant, il requiert du travailleur « rigueur et abnégation ». Une situation qui implique un investissement personnel, un don de soi du travailleur dans l’entreprise. « Très souvent, nous nous investissons dans l’entreprise qu’auprès de la famille », estime M. Coulibaly. Cet arrêt est donc une reconnaissance aux familles, aux enfants et pour leur dire que « tous les sacrifices consentis au quotidien visent à assurer leur bien-être ». Cet arbre de Noël, poursuit-il, offre également l’occasion au personnel de se retrouver avec leur famille.

2015, contexte national difficile ; 2016, une année d’espoir !

Ces moments ont également permis au directeur général de la BHBF de jeter un regard dans le rétroviseur pour expliquer que 2015 a été une année particulièrement difficile pour l’ensemble du Burkina, avec un ralentissement économique perceptible à tous les niveaux. Une situation d’ensemble qui a aussi éprouvé la banque. « Mais grâce au courage, à l’engagement, à la solidarité et à la vision de la nouvelle direction, les choses rentrent progressivement dans l’ordre, et cette cérémonie en est un bel exemple. Elle est une invite à plus d’engagement au travail afin de relever les défis à venir », a rappelé le directeur général. C’est pourquoi, il dit esperer qu’avec l’arrivée des nouvelles autorités et le retour à la normale, la reprise de l’économie et la relance des activités seront effectives.
En ce qui concerne la BHBF, le directeur général ne voile pas ses ambitions et 2016 connaîtra dans ce sens, l’incarnation de plusieurs actions sur le terrain. Au rang des priorités, la ressource humaine. « Comme vous le savez, c’est la première richesse de toute entreprise », se convainc le premier responsable de la banque. En ligne de mire : l’extension du réseau de la banque via l’ouverture de nouvelles agences pour satisfaire davantage la clientèle et la poursuite du processus de développement par la consolidation de ses Fonds propres et la performance des prestations.
Avec sa centaine d’agents, répartis dans ses huit agences dont quatre à Ouagadougou et le reste à l’intérieur du pays (Koudougou, Ouahigouya, Bobo-Dioulasso et Tenkodogo), la BHBF va, à l’avenir, travailler à se développer aussi bien à Ouaga qu’à l’intérieur du pays.
Lancée en juillet 2006, la BHBF est une institution de service universel, qui ne fait pas seulement que de l’Habitat. A cet effet, elle dispose de tous les services au même titre que toutes les banques avec, évidemment, un accent particulier sur l’Habitat (l’Etat l’ayant au départ conçue pour régler un certain nombre de problèmes, notamment le logement social).

O. L. O
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés