Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

mercredi 23 décembre 2015 à 04h15min

Le test ADN pratiqué sur les restes des corps supposés du capitaine Thomas Sankara et de ses compagnons d’infortune n’a rien donné. Selon Me Bénéwendé Sankara, avocat de la famille du capitaine Sankara, les spécialistes n’ont pas retrouvé d’ADN sur les restes des corps exhumés le 26 mai 2015. Les résultats ont été communiqués aux parents des défunts ce lundi 21 décembre 2015 par le juge d’instruction en charge du dossier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

Un nouvel épisode dans le feuilleton judiciaire du dossier Thomas Sankara. Attendu comme celui-là qui allait permettre de faire un pas de géant dans cette affaire qui dure maintenant plus de 20 ans, le test ADN n’a finalement rien donné. « En ce qui concerne les résultats, il faut retenir que le Laboratoire national de police de Marseille qui est un laboratoire de référence en ce qui concerne la matière, a travaillé conformément aux normes internationales, il a mis plus de temps pour faire au moins trois essais. C’est un jargon très scientifique mais il faut retenir que ce sont des étapes. Les 1er et 2e niveaux certifient des résultats qui confortent les résultats de l’autopsie. Mais au 3e niveau, l’expertise scientifique conclut qu’il n’y a pas d’ADN détectable conformément donc à l’état actuel de la Science. Donc on en conclut que les prélèvements qui ont été opérés sur les ayant-droits dans le but de faire les tests d’ADN sont maintenant sans objet. On peut simplement dire, au regard des résultats, que l’état des restes ne permettait pas au laboratoire de certifier l’existence d’ADN », a indiqué Me Bénéwendé Sankara, avocat de la famille de feu Thomas Sankara.

La procédure suit son cours

Selon l’avocat de la famille du capitaine Thomas Sankara, ces résultats qui ne révèlent aucun ADN sur les restes exhumés le 26 mai dernier ne mettent pas fin à la procédure. Sur la base des données enregistrées dans le dossier lors de l’exhumation des corps et les résultats de l’autopsie, le juge d’instruction dispose d’assez d’éléments pour poursuivre l’instruction. « La question a été posée au juge. Il a répondu qu’au regard des éléments du dossier (objets retrouvés dans les tombes, résultats de l’autopsie) on peut tirer des conclusions. Nous sommes venus pour le test ADN, avant nous avions eu les résultats de l’autopsie qui avaient du reste été portés à la connaissance de la presse. Et chacun peut faire son opinion », a-t-il conclu.

Pour l’instant au moins six personnes sont inculpées dans l’affaire Thomas Sankara. Les derniers inculpés sont le Général Gilbert Diendiéré et Gabriel Tamini, conseiller en communication de l’ex-président du Faso, Blaise Compaoré.

Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

Dans le cadre de l’instruction judiciaire en cours sur l’assassinat de feu le président Thomas Sankara, un mandat d’arrêt international à été émis contre l’ancien président Blaise Compaoré. Depuis près de deux semaines dit- on. Selon le directeur de la justice militaire que nous avons joint au téléphone ce lundi après- midi, Interpol a été saisi, les autorités ivoiriennes aussi (puisque c’est dans ce pays que l’ex président s’est retiré depuis sa chute du pouvoir en octobre 2014). Mais jusque- là, silence radio du côté de Lagune Ebrié. Les autorités ivoiriennes n’auraient donc pas encore donné de suite à la demande de la justice militaire burkinabè. Affaire à suivre.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 décembre 2015 à 16:15, par André
    En réponse à : Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    J’ai des doutes. Il faut plusieurs laboratoires d’investigations

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 16:21, par vérité no1
    En réponse à : Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    Là c’est très grave ! Il faut convoquer Blaise lui même pour en savoir plus !

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 16:42, par Tibo
    En réponse à : Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    Tout se paye sur cette terre. Sankara et son bras droit et homme de confiance Vincent Sigue ont tue et faire souffrire injustement tant de personnes ici au BF. C’etait le comble de l’abus de pouvoir. Voila maintenant : Il est mort comme un chien. Plein de balles et son corps ne peut meme plus etre authentifier. Il a regne par l’epee, il a peri par l’epee. Dieu ne dort pas. Quand meme je dirai paix a son Ame.
    Moderateur, laisse passer SVP

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 16:44, par sheiky
    En réponse à : Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    Sincèrement ça sent les foutaises. J’essaie de me depassionner et vais chercher plus tard à approfondir la réflexion. Si des scientifiques arrivent à travailler sur des restes datant de milliers d’années, la période citée est trop minuscule à mon sens pour parler d’incapacité. Je ne sais pas pourquoi les autorités ont donné l’expertise à une labo français. Les français ont la technicité mais travaillent uniquement sur la base de leur intérêt. Ce qui n’est pas le cas actuellement. Les américains auraient fait bien mieux. Les autorités judiciaires peuvent demander une expertise à un autre labo plus indépendant.
    On attend Me Sankara sur ce coup. Avec son faible score et la cour que lui fait le mpp, on espère que ce n’était pas un fonds de commerce pour lui. Vivement que lui et Me Farama nous éclairent sur cette question.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 16:56, par francky
    En réponse à : Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    ahaha ! foutaise les dinosaures ont disparu il y a des millions d’années mais ont retrouve bien leur ADN. Il faut confier le travail à un laboratoire américain.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 17:20, par Mite
    En réponse à : Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    Me Sankara avec votre ralliement au MPP, les anciens potes de Blaise, principal inculpé, admettez que vous ne feriez pas confiance en vous même encore ! Nous n’arrivons plus à faire la part des choses. On a simplement plus confiance en vous ? Qu’est-ce que Madame SANKARA Mariam pense de tout ça ?

    Vous avez toujours véhiculé un idéalisme que vous n’avez pas le droit de trahir. Vs quittez l’idéalisme pour le matérialisme. Pour un poste ministériel pas plus que ça ! Vous tombez si bas ! Si bas que je ne peux m’abaisser pour vs voir !

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 17:22, par Poème à Thomas Isidore SANKARA.
    En réponse à : Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    Me Stanislas Bénéwendé SANKARA, écoute : Le Président Thomas Isidore SANKARA te parle par mon écrit : "la situation se complique maintenant parce qu’il n’y a pas, objectivement et juridiquement, de crime sans cadavre ou de crime sans identification d’ADN, le doute ne pouvant que profiter aux accusés. C’est un principe cardinal bien connu du droit pénal, à moins que...l’affaire ne reste sur le terrain politique exclusivement sans le droit. MOI, j’étais contre le dérangement de mon idole le Capitaine Thomas Isidore SANKARA qui dormait de son bon sommeil de juste et de brave héros de la Révolution d’août 1983 à laquelle j’ai personnellement participé avec ma kalachnikov toute neuve. Certains n’étaient pas nés. Ce n’est pas leurs fautes. Donc maintenant, GV de corvée, (Me SANKARA) arrêtes le truc, le char ... et laisse la justice divine faire son oeuvre même si tu ne crois pas en Dieu. Wallaï ! Avançons seulement vers l’idéal du Capitaine Thomas Isidore SANKARA, sans vergogne et sans état d’âme.
    Stanislas Bénéwendé SANKARA et l’UNIR/PS, allez au gouvernement avec le MPP, Parti de gouvernement qui va certainement tirer les leçons de toutes ces malfaisances et mal gouvernances et changez les choses selon la conception et la doctrine de Thomas Isidore SANKARA. Vous lui ferez plaisir, lui qui est assis à la droite de Dieu Le Père Tout Puissant et qui observe du ciel, les allées et venues de ces criminels qui l’ont assassiné, leur exode et leur errance en Eburnie (RCI) et ailleurs.... Je suis sûr qu’il (Thomas Isidore SANKARA) a déjà pardonné à ses bourreaux de ce monde, parce qu’il n’est plus de ce monde. Gloire éternelle soit rendue à Thomas Isidore SANKARA pour les siècles de siècles. Amen.
    Des gars comme Sankara, qui ont des "couilles en fer" (voyant venir la mort et l’accepter) il y ’ en a tous les 200 ans dans le monde entier. Thomas Isidore SANKARA n’aurait jamais accepter le deal de la France pour fuir.....et abandonner "son" peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 17:30, par Quelqu’un pour m’expliquer
    En réponse à : Quoi. !!!???Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    Tout ça pour rien !!!!???? C’est comme trop beau comme resultats. Cest Me Benwende lui-même qui donne les explications ? Depuis quand tu es devenu expert en Test ADN ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 17:31, par elouss
    En réponse à : Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    Ainsi ce labo de référence français a été incapable de nous dire si oui ou non les restes humains qui lui ont été remis sont ceux de feu le président Sankara !
    Ce résultats parvenu après plus de six mois d’attente est pour le moins troublant.
    Nous cache t-on quelque chose ou Sankara a t-il choisit de garder le mystère ?
    Pourquoi avoir choisit un labo français alors que toutes les supputations laissent penser que la France n’est pas aussi blanc que ça dans ce dossier ?
    Le médecin légiste Chauchois n’était -t-il pas Français lui aussi ?
    Cette histoire de test ADN mérite quelques explications, nous y reviendrons.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 17:33, par Colibri
    En réponse à : Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    Bon, nous n’allons rien dire, sinon les restes des Romanov (Nicolas II, sa famille et ses servantes), tués par les bolchevicks le 17 juillet 1918 et enterrés dans des conditions similaires à celles de Sankara et ses compagnons d’infortune ont été retrouvés en 1979, soit 61 ans après. L’ADN a parlé et a permis l’identification complète des dépouilles. C’était en 2007 seulement ! Mais, comme entre les experts Français et la justice Burkinabè, c’est une histoire d’amour, c’est mieux que je me taise, car ils trouveront ensemble bien plus facilement un IP qu’un ADN. Ha Ha Ha !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 17:44, par tabita
    En réponse à : Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    ce pas grave si on ne trouve rien. la vérité est déjà là. blaise à ordonné ces commandos de tirer à bout portant le capitaine SANKARA. d’ailleurs qu ’est qu’on attend pour les appeler à la barre ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 17:47, par Touabga
    En réponse à : Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    Il était mieux de confier cette opération à un laboratoire ricain car les labo ricains sont en mesure d’extraire l’ADN des restes de millions d’années. Les Français n’ont pas intérêt à ce que la lumière apparaisse dans le dossier Thomas SANKARA.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 17:52, par SOME
    En réponse à : Identification du corps de Thomas Sankara : Les experts n’ont pas trouvé d’ADN sur les restes

    Ah bon ! ainsi c’est un laboratoire francais qui a fait les analyses. En plus un laboratoire de la police nationale ! On sait tres bien que une telle institution, aussi renommée soit-elle, ne peut pas etre libre. A tout point de vue. Ce dossier Thomas sankara est trop trop trop sensible et implique trop trop trop de gens qui en savent trop tro trop pour que la verité emerge. Comment cette police si efficace dans des affaires plus compliquees, meme avec des indices presque inexistants, arrive a faire des merveilles mais se declare si impuissante dans une question avec autant d’indices qui peuvent etre recueilllies ? On s’achemine vers un embourbement du dossier en attendant la moindre brouille ou erreur pour l’enterrer purement simplement. Nous voyons ce qui noys attend ! Ils ne lacheront jamais le morceau : ils ne s’avoueront jamais vaincus meme devant l’evidence evidente. Les freres si on manque de vigilance, on est mort fini. De la rigueur, de la methode et courage
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 19:24, par Le Roi
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Très cher Rock autant ces procédures judiciaires qui avancent assez bien avant votre investiture peuvent être perçues comme un avantage pour vous autant je craints fort que ces affaires ne vous fassent faire un simple allez-retour à KOSSYAM (en un quart de tours ) . Reconnaissons que ce sont des dossiers politiquement lourds (pour parler comme la tantie ) ; aussi , je vous suggère de laisser tranquillement la justice faire son travail .
    Voyez- vous , le peuple est devenu très exigeant et, au moment où je trace ces lignes la Côte d’Ivoire doit nous transmettre deux colis : Blaise Compaoré et ... Guillaume SORO ; en attendant biensûr les autres .
    Bien cordialement .

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 19:34, par Le Roi
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Très cher Rock autant ces procédures judiciaires qui avancent assez bien avant votre investiture peuvent être perçues comme un avantage pour vous autant je craints fort que ces affaires ne vous fassent faire un simple allez-retour à KOSSYAM (en un quart de tours ) . Reconnaissons que ce sont des dossiers politiquement lourds (pour parler comme la tantie ) ; aussi , je vous suggère de laisser tranquillement la justice faire son travail .
    Voyez- vous , le peuple est devenu très exigeant et, au moment où je trace ces lignes la Côte d’Ivoire doit nous transmettre deux colis : Blaise Compaoré et ... Guillaume SORO ; en attendant biensûr les autres .
    Bien cordialement .

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 19:42, par Jonassan
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Les malhonnêtes sont toujours là, très las de digérer leur défaite à confondre les choux et les salaires. Yako, votre aigreur va vous poursuivre et vous tuer là où vous allez seulement. Qu’est-ce que le ralliement de Me Sankara au MPP a à voir avec le dossier Thomas Sankara ? Vous oubliez que pendant que Me Sankara marchait depuis ces années avec le Collectif de Partis Politiques (celui-là qui a engendré le CFOPB) et des Mouvements de Masse (celui-là qui a engendré nos OSC), pendant qu’il battait le pavé avec le Prof Ki-Zerbo et Alidou, le président du Burkina réel ; PENDANT CE TEMPS-LA, QUI DES CANDIDATS ET PARTIS POLITIQUES NE SOUPAIT PAS AVEC LE DIABLE ? Alors si ce n’est pas de la malhonnêteté et de l’aigreur venir raconter ici que Me Sankara doit s’allier avec X, avec Y et non avec le MPP, si ce n’est pas de mauvaise foi, ce peut être quoi d’autre ? Si vous ne ruminez pas ce qui vous a fait perdre vous dormirez toujours avec les perdants pour des siècles et des siècles. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 19:53
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Maintenant que les résultats ne nous arrangent pas, on fait semblant d’ignorer que les test étaient menés en France. Pourquoi ne vous êtes vous pas intéressé à cet aspect avant ? Je suis sûr que si les résultats étaient intéressants personne n’allait parler de la France. Quand ça nous arrange pas on les (France) traite de tout, mais quand ça nous arrange, personne ne leur fait un clin d’œil. Quand la France a exfiltré Blaise, les gens ont crié à l’ingérence, à la violation de souveraineté, etc, mais lorsque la même France a exfiltré Kafando lors du coup d’état personne n’a dit mot. Pareil pour l’affaire Soro où les gens applaudissent le mandat d’arrêt émis par la justice française sans y voir d’ingérence, ni de violation de souveraineté de la part de la France, mais dénoncent la plainte des avocats étrangers de Bassolé en brandissant la souveraineté et la non-ingérence.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 20:07, par Conscience Citoyenne
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Meme pour les momies, vous avez su laquelle etait pour Toutakhamon, Thoutmosis. Pourquoi vous n’ arrivez pas a dire pour Sankara, lui qui a ete assassine par la franceafrique aide des valets locaux comme fofoe Borgne et le fuyard de Ziniare ? Y’ a "aiguille" sous roche.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 20:14, par Churchill
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Hummm la petite franci, sait cacher bien des choses !

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 20:17, par Narcisse SOME
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Soyons sérieux là ! Comment peut on espérer avoir des résultats lorsque les tests sont effectués en FRANCE ? Combien de fois ce pays a été cité dans cette affaire comme étant le commanditaire ? N’importe quoi

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 20:27
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    c’est la bêtise qu’il ne fallait pas faire en envoyant les restes présumés de sankara chez ses bourreaux. les français ont profité détruire toute trace d’ADN sur son corps . pas de corps, pas d’assassinat mais peut être disparition.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 20:29, par a Burkimbilia !
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Je vous en prie. L´explication de Me Sankara que j´ai jusque là admiré pour sa constance est de mon humble point de vue vide de contenu. Comment peut-il parler de "pas d´ADN ?". c´est quand même assez difficile de ce laisser convaincre par son argumentaire. J´espère que des eclairsissements suivront. S´il n´ y a pas d´ADN qu´est-ce que ces soit disant experts ont alors trouvé ? quelle contre expertise à été faite ? Je n´ai pas tous les éléments du dossier mais j´espère que des contre-expertises dans d´autres pays comme l´Allemagne, la suisse, les USA ou le Japon ont été commanditées. Sinon Thom Sank devrait vraiment se remuer dans sa "Tombe". Pourquoi cette information tombe au moment ou l´Unir/PS s´apprête à diriger le pays avec le MPP ? Espèrons que les choses ne sont pas liées. Comme nous y sommes vue que Tamini est Inculpé Diallo devrait aussi l´être puisqu´il disait en son temps que c´est Diallo qui est venu à vive allure le chercher le 15.10.1987. Celui-là même qui connait où le diable organisait ses festins .... Bienvenu à la "Realpolitique" Affaire à suivre donc. Que Dieu Bénisse notre Chère Partie le Burkina Faso. A Burkimbila !

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 20:51, par Sam
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Manque d’ADN ? c’est à ne rien comprendre ! au stade actuel de la science on peut extraire de l’ADN mitochondrial qui est intact durant de longue periode.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 20:54, par Nabiiga
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    En fait, cette affaire de laboratoire n’est pas si importante que ça. Les restes trouvés dans la tombe sont ceux de Thomas car la personne qui a déposé son corps dans la tombe vit toujours et est prêt à dire et même témoigner devant quiconque qui cherche la vérité. Alors que les francais ait pu identifier les restes par ADN ou pas, importe vraiment peu. Ce qui importe est que Blaise Compaoré et ses acolytes sont inculpés dans l’affaire. Qu’est-ce que l’identification par ADN va ajouter de nouveau au dossier. Est-ce que la non identification peut dédouaner Blaise et l’ensemble des inculpés dans cette affaire ? Je me dis que non, et voilà ce qui est important.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 20:55, par georges kabore
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    c’est laboratoire incompetent, pour ne pas dire complice.Voyant le FBI pour un test ADN mitochondrial si vous voulez la vérité

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 21:01, par pousbila
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Et salifou diallo dans tout ça hé hé hé les gens ça ne sortira pas de ma bouche. Trop de frustration et d,injustice, font naître des révoltes .

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 21:40, par sidpasologdé
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    La France, via ses services secrets, est impliqué dans cette Affaire Thomas Sankara ,comment donc un labo français pouvais aider a élucider ce crime tchrrr !
    Quant a la cote d’ivoire elle ferait mieux de nous envoyer dare dare le blaiso, car dans cette même affaire le vieux crocodile n’était pas innocent non plus.
    La vérité finira pas triompher, les forces du mal peuvent essayer toutes sortes de manœuvres
    mais comme il y a un temps pour tout, l’heure de la vérité a sonné et il n’y a pas échappatoire possible pour les criminelles et leurs complices tapis dans l’ombre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 21:54, par avion dans sac
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    cette histoire je pense que ceux qui y étaient pendant cette periode doivent donner un mot pour une issue favorable,,,suivez mon regard

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 22:48
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    je crois que notre maitre benewindé ne connait rien en science d’où il se fait abusement abusé par les français qui avaient trucidé notre héros national en se servant de ses larbins que sont houphet,bilaise ,diendéré et consorts. adn c’est quoi ? meme sur des os de 1000 ans on peut prelever des adn et en les comparant avec ceux des ayant droits de thom sank,on arrive à faire des correlations à moins que ces pseudo scientifiques veulent nous faire avaler que les enfants de thom sank ne sont pas ses siens et pire que la maman de thom sank n’est pas sa maman sans oublier ses freres et sœurs etc etc. foutaise,foutaise et foutaise. toute façon,ça ne change rien. nous voulons la mise aux arrets de ce fuyard bilaise compaoré. vive thom sank for ever

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 22:49, par Ranini
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    21 Décembre 1949- 21 décembre 2015 : Thomas Isidore Noël SANKARA aurait eu 66 ans aujourd’hui. ADN ou pas ADN, il reste un homme EXCEPTIONNEL (avec ses qualités et ses défauts) ! RIP

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 22:50, par Barou
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Vous decevez sachant tres bien que Mitterrand et sont monsieur Afrique Jacque F qui sont a l origine de cet act avec la complicité de Houhouët avant que Blaise ne realise le projet.
    C est dans cette meme France vous partez pour DNA test bien sur que le resultat ne donnera rien.
    C EST PAS LA PEINE
    REMEMBER THAT YOU ARE A NATION. NE VOUS COMPORTEZ PAS COMME L EPOQUE AVANT LES INDEPENDANCES

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 22:58, par lucide
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Ce rapport ne me surprend aucunement. En fait, C`est formel, Mitteran a monte le sanguinaire de blaise, deliminer son ami parce que SANKARA ne machait pas ces mots pour dire les verites qui nuisaient a leur prestige. Vous comprenez clairement a present que la france est a bannir par le faso ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2015 à 23:26, par Touabga
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Tibo, j’espère pour toi que ce que tu ecris sinon tu connaitras le meme sort. Tout se paie meme les mensonges

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 00:04, par papa
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    ha ha . Voici une bonne preuve qu’il n’y a pas de victime . Les avocats de Blaise et de Diendere peuvent se frotter les mains . Pas de mort , donc pas de crime . Le dossier doit etre classe car Sankara est vivant .

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 00:50, par kouadio
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Laissez Sankara dormir en paix ! Tous les temoignages ainsi que les trouvailles laissent penser qu’il s’agit de Tom Sank. Les sages vous parlent ! Attention, ne faites rien qui puisse ecorner le mythe de Tom Sank !

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 01:00, par Sidzabda
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    le mensonge a beau courir pendant mille ans, la vérité fini par le rattrapé. et voilà les rois et les reines d’hier ainsi que leurs princes d’hier soient poursuivis alors qu’ils ont bloqué pendant vingt sept ans un dossier.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 03:16, par Podio
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Il faut faire attention aux "Pas d’ADN" "Non Lieu"

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 04:44, par gangoblo
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Internaute 3 , tout se paie ici sur terre. Toi aussi tu paieras pour tes paroles car ce n’est pas les actes posés qui se paient , même les paroles .
    Revenons au test d’ADN sans suite. La question que je me pose est la suite : est ce que l’ADN disparaît avec le temps ou y a t il eu manipulation chimique ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 05:17, par Raso
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Je suis heureux que Blaise ait été inculpé. Espérons que la justice ira jusqu’au bout en inculpant également Salif.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 06:21, par Francis
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Internaute 6. Vous avez tout faux. L’accord de gouvernement entre l’UNIR/PS et e MPP est une bonne chose car il évitera des blocages sur les dossiers Sankara, Norbert Zongo et autres. A quand un mandat d’arrêt contre François Compaoré dans le cadre du dossier Norbert Zongo ? Ou bien Diendéré n’a pas encore parlé.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 06:45, par Danton
    En réponse à : @ Tibo (forumiste#3)

    Tu ne peux embobiner personne ici mon frère.le gars est déjà un héros universellement célébré. Tu omets de façon malveillante de nous dire que s’il devait se trouver une personne pour la mise en exécution de ces « Tueries » que tu prétends révéler aux burkinabè aujourd’hui, cette personne ne pouvait être que Blaise Compaoré, puisqu’il était ministre de la justice en même temps qu’il était le véritable homme fort militaire. Alors mon cher Tibo, tu vois que tu ne peux tromper personne, même pas les enfants.Danton.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 07:23, par Wende
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Pauvre Burkina (IFO)

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 07:32, par Shan Djyt
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    MDRRR, le Burkina Faso vient d’inventer le nouvel " ADN" : Blaise Compaoré.
    C’est facile .............................

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 07:41, par BABACOUL
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    J’suis d’accord qu’un autre test d’ADN en anglais soit effectué,par ce qu’on ne peut pas lire le resultat en francais par ce que c’est une langue trop pauvre et pas techniquement scientifique.
    Je choisis l’Amerique comme l’on souligné les predecesseurs ou l’Angleterre.
    BABACOUL

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 07:44
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Arreter de vous foutre des gens, comment peut-on retrouver des ADN sur des corps de plus de 10000 ans et pas sur des corps de moins de 50 ans, les français sont complices de cette situation, il faut faire appel aux russes ou aux chinois

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 07:47, par LE SAGE
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    C’EST LA FRANCE QUI A EXFILTRE BLAISE,L’ASSASSIN DE SANK. ET C’EST CETTE MEME FRANCE QUI FAIT L’EXPERTISE. QUE VOULEZ VOUS TROUVER ? JE SUIS DECOURAGE.JE NE SUIVRAI PLUS LES HISTOIRE DE DINOSAURES, DE BRONTOSAURES ET AUTRES QUESTION DE SCIENCE.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 07:56, par FASOPANGA
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Se sont des balivernes ! Les tests ADN ont été sabotés.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 08:08, par sidnooma
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Pourquoi à Marseille et pas aux Etats Unies. Les avocats ont péché à ce niveau

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 08:25, par sanou
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Pourquoi un labo français. Déjà que le parlement français a refusé une enquête en France et on part se jeter dans la gueule du loup. Autant laisser les français mener l’enquête. Même le plus piètre labo privé aux USA allait nous fournir les résultats du test d’ADN avec satisfaction. J’ai honte pour nos dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 08:32, par TIENFO
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Tôt ou tard, la lumière jaillira de ces ténèbres que constitue la disparition de nos lustres personnalités « irremplaçables ». Tôt ou tard les mobiles et les conditions dans lesquelles ces crimes crapuleux ont été perpétrés seront connus. Tôt ou tard. Nul ne pourra empêcher cette lumière de jaillir. Aucune combine humaine ne pourra étouffer cette affaire panafricaine.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 08:51, par yao alain
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Paix à l’âme du Combattant Noel Isidore Thomas SANKARA ! Tu ne seras jamais oublié. S’il n’y a pas d’ADN c’est que le corps retrouvé n’est pas celui du Combattant. C’est simple. Dans ce cas, il faut faire venir à la barre Compaoré et consorts ! La vérité doit être dite afin que la famille fasse le deuil.
    Compaoré doit payer pour tous les crimes commis en Côte D’Ivoire, en SIerra Leone et au Liberia ! Ouattara ne livrera jamais son bienfaiteur et protecteur mais Compaoré qui est garçon doit répondre à la justice.
    Dieu bénisse le vaillant peuple du Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 09:10
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    vous etes en terme de la transition et c’est maintenant que vous etes entraint le fond du problème ; mais qui allez vous confier ce dossier delicat ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 09:20, par zemosse
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    C’est sûr et certain, le’corps retrouvé dans la tombe n’est pas celui’de’Tom Sank.C’est un autre corps qu’on a habillé en tenues de Tom Sank ,le jour de l’assassinat.Ils ne veulent pas qu’on découvre l’abominable supercherie. J’invite maître Benewende à demander une contre expertise par des labo américains. Des corps de plus de cent ans ont été reconnu grâce au test ADN.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 09:28, par Stalinsky
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Je voudrais répondre d’abord à l’internaut 3 que Sankara au temps du CNR n’a jamais ordonné l’assassinat de quelqu’un. Sigué vincent contrairement à ce que beaucoup de gens ne savent pas est en réalité celui qui a dirigé l’opération militaire du 4 Août 1983 pour porter Sankara au pouvoir et c’est lui qui a organisé la zone de haute sécurité au niveau de l’ancienne présidence. Sigué est responsable de la mort du Blanc retrouvé à l’Université de Ouaga à qui il devait de l’argent et d’un policier lors d’exercice de formation. C’est pourquoi d’ailleurs Blaise ne pouvait pas être président malgré son désir qu’il avait exprimé à Sigué Vincent. Seydou Bancé et un autre qui est encore vivant étaient les hommes de main de Blaise pour les basses besognes.De toutes les façons quand Blaise sera jugé avec Gilbert, ils diront toute la vérité des crimes qu’ils ont commis. Thomas à lui même dit "il ya des choses abominables qui ont été commises mais comme je suis le Président, j’assume" L’éducation chrétienne de Thomas l’empêchait de faire ces basses besognes. Et c’est justement cette foi chrétienne qui l’ a amené à la mort. Sigué avait demandé l’ordre de liquider Blaise qui préparait le coup d’Etat et il a refusé.Toute la direction de l’U.C.B.(Union des Communistes Burkinabê) est complice de l’assassinat de Sankara. Pour Les tests il fallait demander aux Russes de le faire car les Américains et les français sont les principaux commanditaires de ce coup d’État ainsi que Houphouet Boigny. Il n’est pas tard de demander aux russes de refaire le test et ce n’est pas du tout compliqué. On peut même le faire au Burkina. Il s’agit de vérifier s’il y a un polymorphisme génétique entre les gènes de Thomas et celui de son frère Valentin par exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 09:34
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Moi j’étais contre l’exhumation de la tombe. Il faut rendre justice en jugeant les personnes impliquées dans l’assassina de Thomas.
    En ce qui concerne Blaise, ne vous en faite pas, tôt ou tard il paiera. ADO a intérêt à obéir, si non : 1. l’opposition ivoirienne va prendre le dessus et le nuire. 2. Le Burkina va déposer plainte contre les massacres des Burkinabé en C.I.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 09:35
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    nous souhaitons que le laboratoire francais qui a fait le test nous explique les causes de l’absence de l’ADN dans les restes.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 09:42, par HACIANNE
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    MAITRE SANKARA,VOUS N AVEZ PAS ATTENDU D ÊTRE INVITE A LA TABLE DU DIABLE.VOUS AVEZ DRESSE VOUS MÈME CETTE TABLE.AVEC DES FOURCHETTES PLUS LONGUES QUE CELLES DU DIABLE ;VOUS DEVEZ DES EXCUSES A GUIRO.VOUS LUI DEVEZ DES EXCUSES.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 09:53, par tabita
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    internaute n° 3 TIBO. c’est toi et ton mentor Blaise qui vont payé ici bas. combien d’orphelin et de veuve blaise à t - il fabriqué ? de toute les façons la vérité va jaillir un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 10:00, par Podio
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Dans le cortège qui accompagnait la dépouille de l’Honorable Juge Nebié dans sa dernière demeure, un jeune visiblement désemparé (du fait de l’inquiétude sur les chances de trouver les coupables ) a simplement déclaré "Qu’on appelle la foudre" ! On peut imaginer qu’il pense qu’avec cette invocation d’une disposition de Dame nature au moins il n’y aurait pas de parti pris. Le résultat de l’autopsie s’est retrouvé sur Jeune Afrique ! Depuis lors pas d’élément tangible ! Jeune juge qui s’en occupait est malheureusement décédé ! Mystère ? Une autopsie a été faite et on attend les conclusions
    Aujourd’hui encore c’est les PAS ADN !
    La situation actuelle n’est pas faite que le citoyen ait foi à la justice et ses procédures ! On attend de voir le dénouement. On peut dire qu’au Burkina on n’a pas le sommeil tranquille lorsqu’il s’agit d’élucider les Grand Crimes ou du moins ceux qui sont très médiatisés ou encore ayant des accointances avec le politique.
    La transition a opéré des reformes importantes au sein de l’appareil judiciaire et nous osons un avenir plus éclairci en termes de clarification des dossiers obscurs.
    Et ces Labo et experts commis par les juges.... Avons la possibilité de juger de leur crédibilité ?
    IL FAUT UN SIGNAL FORT DANS L’ABOUTISSEMENT DE L’UN DE CES DOSSIERS PENDANT POUR RASSURER LE PEUPLE

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 10:04, par Stalinsky
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Je voudrais répondre d’abord à l’internaut 3 que Sankara au temps du CNR n’a jamais ordonné l’assassinat de quelqu’un. Sigué vincent contrairement à ce que beaucoup de gens ne savent pas est en réalité celui qui a dirigé l’opération militaire du 4 Août 1983 pour porter Sankara au pouvoir et c’est lui qui a organisé la zone de haute sécurité au niveau de l’ancienne présidence. Sigué est responsable de la mort du Blanc retrouvé à l’Université de Ouaga à qui il devait de l’argent et d’un policier lors d’exercice de formation. C’est pourquoi d’ailleurs Blaise ne pouvait pas être président malgré son désir qu’il avait exprimé à Sigué Vincent. Seydou Bancé et un autre qui est encore vivant étaient les hommes de main de Blaise pour les basses besognes.De toutes les façons quand Blaise sera jugé avec Gilbert, ils diront toute la vérité des crimes qu’ils ont commis. Thomas à lui même dit "il ya des choses abominables qui ont été commises mais comme je suis le Président, j’assume" L’éducation chrétienne de Thomas l’empêchait de faire ces basses besognes. Et c’est justement cette foi chrétienne qui l’ a amené à la mort. Sigué avait demandé l’ordre de liquider Blaise qui préparait le coup d’Etat et il a refusé.Toute la direction de l’U.C.B.(Union des Communistes Burkinabê) est complice de l’assassinat de Sankara. Pour Les tests il fallait demander aux Russes de le faire car les Américains et les français sont les principaux commanditaires de ce coup d’État ainsi que Houphouet Boigny. Il n’est pas tard de demander aux russes de refaire le test et ce n’est pas du tout compliqué. On peut même le faire au Burkina. Il s’agit de vérifier s’il y a un polymorphisme génétique entre les gènes de Thomas et celui de son frère Valentin par exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 10:04, par Sagesse
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Je pense que beaucoup gagnerait à : Revoir leurs cours de Biologie (d’ADN) puis de comprendre ce que signifie réellement l’absence d’ADN avant de se prononcer sur cette question. Parler sans le savoir pourrait être regrettable.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 10:07, par Mirak
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Les avocats s’attendaient à quoi ? Chochoi avait déjà montré le chemin dans l’affaire du juge Nébié. Ces laboratoires français ne nous prennent pas au sérieux. On a pas droit à la vérité. La vérité est unilatérale, ce sont les intérêts français. C’est bien dommage.
    tapez sur google, on vous parle de ADN de gens qui ont vécu, il y’a plus de 5.000 ans. un décès qui vaut pas 30 ans, y’a pas de traces.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 10:12, par candy
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    il n’y a pas de justice dans ce pays. je suis très déçu de la manière qu’on piétine tout. nous avons seulement confiance qu’en la justice divine. Tous ceux qui ont été sauvagement assassinés paix à votre âme.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 10:49, par Dipina
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Maintenant que les résultats sont négatifs, on fait semblant d’ignorer que les tests étaient menés en France. Pourquoi personne ne s’est intéressé à cet aspect (lieu du test) avant ? Quand ça ne nous arrange pas on les (Occidentaux) accuse de complot, de néocolonialisme, d’ingérence, etc, MAIS QUAND CES MEMES PRATIQUES NOUS ARRANGENT, PERSONNE N’Y VOIT DE PROBLEME. En voici 3 cas récents :
    1. La France exfiltre Blaise, on crie à l’INGERENCE, à la VIOLATION DE SOUVERAINETE, etc. C’est bien ! Mais lorsque la même France exfiltre Kafando des mains des « terroristes » lors du récent coup d’état (cf interview de l’ambassadeur de France sur Omega), personne ne parle d’INGERENCE, ni de VIOLATION DE SOUVERAINETE. Pourquoi ? Parce que ÇA NOUS ARRANGE !
    2. Les avocats étrangers de Bassolé dont des français protestent contre la décision de la justice militaire burkinabè de les exclure. On défend fermement la justice militaire tout en dénonçant des tentatives d’INGERENCE, de MANIPULATION et de VIOLATION DE SOUVERAINETE, etc, de la part de la FRANÇE. C’est bien ! Mais lorsque dans le même temps, la justice française émet un mandat d’amener contre la 2ème personnalité d’un pays africain (CI) en pleine mission diplomatique à Paris ; on applaudit l’acte sans y voir d’INGERENCE, ni de VIOLATION DE SOUVERAINETE de la part de la FRANCE. Pourquoi ? Parce que ÇA NOUS ARRANGE !
    3. L’ambassadeur des Etats Unis affiche sa position sur l’homosexualité et le code électoral, on crie à l’INGERENCE et à la VIOLATION DE SOUVERAINETE, etc. C’est bien ! Mais lorsque quelques mois, plus tard, il affiche clairement sa position sur le putsch puis sur les élections, personne n’y voit d’INGERENCE, ni de VIOLATION DE SOUVERRAINETE. Pourquoi ? Parce que ÇA NOUS ARRANGE !
    HUUUM !!! TANT QUE ÇA NOUS ARRANGE, IL N’Y A NI INGERENCE, NI NEOCOLONIALISME, NI VIOLATION DE SOUVERRAINETE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 11:09, par Doul
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Et s’il y avait eu une inhumation après l’assassinat du 15 Oct et ensuite une exhumation avant l’exhumation officielle ??? La piste Togolaise n’est pas à écarter.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 11:18, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Le président de l AN française Claude Batolonne était déjà opposé à l enquete parlementaire.
    - Preuve que quelque part,on n a pas interet à la manifestation de la vérité.
    - ET on s étonne que la police scientifique française ne puisse pas déterminer par test ADN l identité des ossements supposés être ceux de Sankara ?
    - Si l ADN d un être humain vieux de 400.000 ans a pu être reconstitué à partir d un os découvert dans une grotte espagnole en 2014 ,ce sont des ossements de 27 ans qu on ne puisse reconstituer ? Foutaise.
    - Comme l internaute Stalinsky,il fallait se tourner vers les russes,en tout tous scientifiques sauf ceux de la france ou USA

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 11:20
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    UNIR/PS pardon, n’allez pas foutre le baton dans les yeux..... On ne vous ecoutera plus.... Pire le MPP peut vous accepter pour commencer et apres vous chasser....

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 11:27, par vérité no1
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    @Tibo, merde mille fois ! Merde ! Si c’était face à face, j’allais bondir sur toi. Merde encore.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 11:32, par Le révolté
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Cette conclusion était d’avance connue parce que plus qu’un manque de volonté on sent de la pourriture dans ces résultats. L’ADN est une structure constitutive de la cellule. C’est le capital génétique de tout être vivant. Et toute vie quelque soit sa fin l’ADN est tout là même chez les invertébrés. La France ne peut pas aider le Burkina Faso à trouver des ADN dans un cadavre où elle est suspectée d’être parmi les responsables du drame du 15 octobre 1987. Moi je suggère que ces tests soient repris dans un laboratoire de référence américain, russe ou chinois.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 12:08, par Lex
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Internaute 55 : Plainte pour massacre de Burkinabé en CI. Je vous prie de rester dans vos poubelles. Pour ne plus que cela arrive à vos parents qui vous sont si chers, demandez leur de venir vous retrouver au BF et "abanan ! " Vous êtes arrogants, irrespectueux et provocateur à souhait. Les Ivoiriens vous observent et ne céderont jamais à votre chantage.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 12:12, par ZWWA
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Ma question est la suivante.... on cherche l’ancien president parcequ’il a ete president apres le defunt president Thomas Sankara ou bien parce qu’il est celui qui l’a tue ??? Faut pas nous distraire situer les responsabilites on va quitter ici...Est ce a dire que si les gens impliquer la meurent on aura jamais la verite ??? on est fatigue de vivre dans le passee regler ca et laissee nous .... Au fait mandat de Fatou Diendere la est a qurl niveau ???? Arrete ca faire des declarations choc et apres on ne voit rien l’elephant qui accouche d’un oeuf...

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 12:14, par TINGUESS
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Tout a fait d’accord avec l’internaute n° 22 ! laissez SANKARA reposer en paix ! Blaise ou Diendéré ils vont le rejoindre tôt au tard. De toute façon ils sont entrain de payer déjà

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 12:26, par l’intègre
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Il faut être bête pour s’attendre à un résultat probant. Comment on peut impliquer le bourreau dans la recherche de la vérité ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 12:44, par un revolutionnaire
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Je ne comprends rien dans la science , ce que j’ai compris est que notre Leader Thom SANK n’est pas dans sa tombe . Oui ou Non ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 12:53, par yaa Sida
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Tôt ou tard la VERITE se saura !

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 13:03, par bakari Traoré dit Djassikini Djessa
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Vous savez, tous n’ont pas la comprehenssion du message scientifique ! Certain confond datation de carbone 14 et test d’ADN ! Faites attention au péché dans vos message ! je m’attendais à ce résultat pour double raison :
    1) la France est impliquée dans cette affaire et c’est un labo français qui doit nous aider à rechercher la vérité ! Quelle vérité va t-elle nous offrir ? La vérité à la Française ! ;
    2) le test dépend du réactif (donc du fournisseur), de la qualité de l’échantillon, du labo, du personnel... ; comment arriver à bien réunir les conditions pour accomplir un examen sur ce dossier sensible pour la France sur le sol français de sur croît par des français ?
    Quant à l’internaute 64, qu’il nou enseigne plus sur ses capacités d’analyse. Si je suis au CM mon raisonnement est different de celui de 3è ! Il y a des cas à bien dissocier ! Pourquoi la france vient difier toute le peuple du pays dans cette histoire du 31 octobre ? Qu’il observe bien les motifs du mandats contre son SORO ! L’acte est bien légal ! MALHEUREUSSEMENT ON NE PEUT PAS ENSEIGNER TOUT LE MONDE AU SAVOIR VIVRE ENSEMBLE DECRIT PAR LA LOI !

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 13:05, par Jeunedame seret
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    DIPINA 64.. tu dis vrai ; je cautionne bien ta remarque ; nous sommes recto verso ; envers ou endroit selon les circonstances. De sorte qu’on ne sache même pas qui nous sommes. Tiens ; on décrit le système éducatif français à cause des diplômés sans emploi ; mais on se complaît dans les foires et sommets et sponsors de la francophonie pour attrait de touristes ! Tu fais une faute en français, tu es illettré ; tu parles mal ta langue maternelle tu es élite polyglotte qui a assez immigré chez là-bas. ET C’EST ÉTERNEL.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 13:07, par Le citoyen
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Mon oeil oui !!! Comment se fait-il que pour une affaire que la complicité des autorités françaises et même américaines d’antan pourrait être avérée, le juge, les avocats et la famille de mon defunt GRAND PRESIDENT DU FASO acceptent envoyer les extraits des restes à un labo français ? Soyons sérieux et logiques ! Qu’une autre analyse soit confiée à "un labo russe pourquoi pas" pour plus de sérieux dans cette affaire car cet defun grand homme a été, PRESIDENT DU FASO et de l’AFRIQUE, même si c’est le budget national qui va supporter cela, afin que jaillisse la lumière sur cet acte horrible.
    A bon entendeur, salut !!!! N’gaow !!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 13:19, par Kampa Ouoba
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Si la france est complice dans cette affaire cè normal que le test dADN soit negatif.mais cette sotise de le confier a un labo francais.je crois en toute sincerite ce test est a reprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 13:34, par L’alternateur
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Bonjour chers internautes,
    Quelles foutaises pour la science moderne. Demandez alors à Cheik Anta Diop comment , par le carbone 14 il a pu découvrir les origines de l’homme noir ou demandez aux antropologues comment il ont pu identifier le premier homme et dater son apparition ? Cette transition nous prend vraiment comme delà merde et comme des cons . Heureusement qu’elle mourant de sa belle mort. Le président cafard d’eaux lui même qui ressemble beaucoup à notre ancêtre de par sa philologie ne dira pas le contraire.
    Nous attendons la fin de toutes ces manigances avec encore une nomination d’un véritable nulard comme ambassadeur au Mali cette semaine . Que le seigneur nous garde décès calamités.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 13:50, par Léo
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Internaute 61, explique nous "ce que signifie réellement l’absence d’ADN".

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 13:50, par sofa
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    ET si Sankara n’est pas mort. oui je n’ai jamais cru en sa mort .ces résultats me confortent. SANKARA est toujours VIVANT.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 14:03, par Alex
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    La science ne ment pas. Ce sont les politiciens qui mentent. Comment il n’y a pas d’ADN ? Les laboratoires sont capables aujourd’hui de détecter de l’ADN même dans des restes infimes d’un corps. On peut nous dire peut-être que l’ADN ne correspond pas à celui de Thomas Sankara mais faire croire au gens qu’il n’y a pas d’ADN c’est insulter l’intelligence des Burkinabè qui ont souffert tout comme la famille Sankara à cet assassinat odieux. Ces déclarations révoltent mon âme et je m’en prends particulièrement à l’avocat de la famille qui a osé faire ces déclaration.Soit il ne s’y connait pas en médecine légale, soit on nous cache la vérité. Nous voulons la vérité . c’est tout

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 14:48, par ouedraogo salfo dit le veilleur
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    a l’internaute3,quel age avais-tu dans les années 80 ?ton argumentaire souffre d’intelligence et manque de conscience.ceux qui ont des parents pouvaient-ils déposer des plaintes ou pas, mais étais-tu pour ne pas les accompagner dans ce sens ?nous saurons la vérité toute la vérité sur l’assassinat de notre illustre disparu.ton fakè a-t-il marqué l’histoire du faso ?CERTAINEMENT UN ANONYME.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 15:23, par Kheop
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Pourquoi aller faire des test d’ADN en france ? C’est comme demander a une presumer main noir de bien vouloir etre le juge dans une affaire qui l’impliquerais lui meme. Faites simplement appel aux Cubains car ils sont aussi classes parmi les meilleurs en analyse, detection et tracee de partition ADN.
    Je pense que cette affaire n’a pas besoin d’avocats pleurnichards et geullards mais plutot de gros moyens finnanciers, de vrais carnets d’addresses d’experts attitres, incorruptibles, rompus a ces genres de taches et, le plus important ; qui serons tres sensible et revolter d’apprendre, les QUI ? les COMMENTS ?, et les POURQUOIS ?
    Ces experts devrais voir en cette affaire, de grands challenge qui les rendrais encore plus celebre. Ne dit-on pas que tout hommes n’est mobilisable que sur la base d’un interet ? Tant que cette affaire ne sera que sous cet angle et traiter comme telle, c’est peine perdu car en verite, dans ce 21 siecle, verite et justice riment aussi avec individu et prix ; et notre cher President Sankara l’a apprit a ses depends.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 15:41, par Lexys
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Internaute 3 (Tibo). Tu te gargarises parce qu’on n’a pas réussi à trouver de l’ADN sur les restes supposés être ceux du Président Sankara. Pour toi, comme ça il serait mort comme un chien¨ ! Si c’est ta façon de parler des morts comme ça, je peux aisément imaginer ce qu’il y a dans ta poitrine : une pierre à la place d’un cœur. Tu es sans cœur. Ton mentor (blaise) était dans tous les cas à la base car personne n’ignorait que plusieurs exactions étaient commises sur le dos de Sankara par ton illustre fuyard.
    Sankara a eu certes une vie courte mais utile. En témoigne la multitude qui passe encore son temps à le magnifier et à le traiter de héros ; et tout ceci alors que la plupart ne l’ont pas connu et que pendant plus de 27 ans une œuvre de sape de sa mémoire ait été assidûment entreprise.
    J’espère que toi tu feras mieux que lui pour justifier tes propos gratuits et malveillants. Pour l’instant, tu restes comme moi, un anonyme qui se cache derrière ton clavier mais à la différence cette fois-ci de moi, pour distiller ton venin et ton aigreur sur un homme, un valeureux patriote qui s’est sacrifié pour toute une nation et pour la défense des causes justes et le bien-être des populations qu’elles soient africaines et d’ailleurs. Merde à toi et fokof !

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 16:26
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Et si Thomas Sankara n’était pas mort ?
    Pensez y

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 17:26
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Pesonnellement j.etais contre l’exhumation de la tombe. Il faut rendre justice en jugeant les personnes impliquées dans l’assassina de Thomas.
    Blaise est la seul personne qui poura expliqué ce sur c’est passé , ne vous en faite pas, tôt ou tard il paiera. ADO a intérêt à obéir, si non : 1. l’opposition ivoirienne va prendre le dessus et le nuire. 2. Le Burkina va déposer plainte contre les massacres des Burkinabé en R.C.I et 3 il iras en tol...

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 18:40, par SOME
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Vous voulez faire croire a qui que, dans un tel massacre où il y a eu tant de sang versé, ou ce sont des prisonniers qui ont fait le travail d’enterrement (a ce qu’on en dit) dans la precipitation et sous haute garde, il ne subiste rien, aucun indice, pas meme de traces de sang eparpillé, de vetements tachés, de cheveux arrachés, de pire meme des os qui restent, etc. pour qu’on puisse avoir assez d’elements pour determiner si c’est telle ou telle personne qui aurait sejourné dans ce trou, meme si elle n’y est plus. Vous voulez faire croire ca a qui ?

    Alors, que gagnent l’Unir PS et Me Benewende a couvrir ces mensonges evidents ? Pourquoi avoir eu la « faiblesse » , avoir manque de vigilance que de faire appel a un laboratoire francais, surtout que l’on a un antecedent : l’autopsie du juge Nebie ? Est-ce manquer de vigilance ou tout simplement une complicité ? Comment l’état peut –il accepter cela s’il veut voir la verité. Ce n’est une question de moyens financiers : l’etat peut payer.

    Je conseille d’ailleurs a Me Sankara s’il veut se rendre credible, (et a la famille sankara s’ils veuilent esperer voir quelque chose aboutir) de demander une autre expertise ailleurs en prenant toutes les dispositions. L’internaute N° 85 kheop a tres bien vu : allez demander ces analyses a un laboratoire cubain dont on connait la competence en matiere medicale, et leur integrité morale. La tombe peut se rouvrir si l’on craint une manipulation des echantillons. Les fils de sankara sont là : on peut reprendre d’autres echantillons. Au contraire Me Benewende semble accepter les allegations du laboratoire et les defendre. Quel deal ? Quelle strategie ?

    On peut douter de la sincerité quand on voit ce qui se trame actuellement. C’est clair que tout le monde sait les resultats reels et on trafique en dessous actuellement en attendant quelque chose d’autre. C’est un jeu de cache cache : dans ce cas Me Benewende ne devrait pas parler ou dire la verité s’il parle. Soit c’est l’ADN de thomas sankara , soit ce n’est pas l’ADN de Thomas sankara. De quoi on t-on peur ?

    Alors,Me Benewendé : est-il avocat ou chef politique ? Voila là ou est l’erreur : cumuler les deux fonctions. La famille aurait interet a ce qu’il choisisse si on veut arriver a quelque chose.
    Peut-on vraiment parler d’absence d’ADN ? C’est vraiment insulter notre intelligence. Et dire c’est ca la science ! « c’est scientifiquement prouvé » … comme si la science n’était pas d’abord une arme politique.
    Il peut y avoir une strategie derriere (j’espere), mais ce qui est sur, on s’y prend mal, tres tres tres mal ! Aucune credibilité. Le mal pourra-t-il etre reparé ? Attention a la toute la famille : vigilance !!! rattrapez l’affaire avant qu’il ne soit trop tard !
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 18:43, par Brahma
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Quand le blanc dit que le noir n’est pas intelligent, c’est pas injure, c’est un constat. Comment on peut impliquer la France et ses laboratoires dans une affaire si digne concernant SANKARA.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 19:57, par dedegueba SANON
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Le légiste qui a conclu que le juge NEBIE est mort d’un accident de la circulation venait d’où ?
    Et vous vous etonnez que les ADN de Tom restent muets. Un CDR se doit d’être vigilant.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2015 à 22:38, par Abu Imrane
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    On a rien trouver sur les restes qui permettent d‘identifier Thomas Sankara. Alors que les archéologues ont trouvé des ADN sur des restes datant de milliers d‘années. Comment ont ils fait alors. Ce ne pas très claire cela. Ou bien Dr Khientega, Koté etc.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2015 à 04:24, par Saka
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Pas d’acide désoxyribonucléique dans les restes du Président Sankara. Pas de séquence GATC dans les restes du 15 Octobre 1987, mais dinosaures qui ont vécus bien avant sont datés et même séquencés pour ne pas dire clonés (Lol). En Octobre 2014 nous avions dit GATC (Gare Aux Tripatouilleurs Constitutionnel) et les tripatouilleurs ont fui jusqu’à Yakro. Ces résultats méritent d’être agressivement adresser par d’autres laboratoires et même des Burkinabé. L’impérialisme n’est rien d’autre que de toujours demander des autopsies et analyses d’ADN à la France. Changer un jour de pays… Je rejette avec véhémence ce résultat dont l’explication échappe au bon sens et à mes 10 ans d’expertise en biologie moléculaire.
    On aurait meme accepté qu’il n’existe plus reste de lui car il a été transformé par le temps en carbone, hydrogène, oxygène, phosphates etc… Ne nous forcez pas à croire au diable. Alors qu’on peut toujours identifier les vêtements des disparus, il est très inconcevable que des prélèvements de qualités ne puissent rien donner. Il faut challenger ces experts français.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2015 à 07:28, par comprendre
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Pas de trace d’ADN veut simplement dire que ce n’est pas le corps de Sankara qui se trouve dans la tombe.

    C’est simple a comprendre pas besoin d’un doctorat pour ca.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2015 à 08:00, par Samuel Behanzin
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    D’emblee je crois comprendre que l’appareil judiciaire burkinabe devra adopter une nouvelle strategie dans sa quete de faire eclater la verite concernant le mystere de l’assassinat crapuleux et mafieux de Thomas Sankara et ses 12 compagnons. Des questions suivantes meritent d’etre posees :
    1. A-t-on fait des analyses sur les objects et vetements trouves dans la tombe supposee de l’illustre disparu ?
    2. Sur quelle partie du corps les experts ont-ils preleve des echantillons ?

    3. A-t-on trouve toutes les parties squelettiques du corps (de la tete aux pieds) ? Sinon dans quelle proportions ou bien qu’est-ce qui manquait ?

    4. Pourquoi doit-on croire qu’on na pas trouve d’ADN ? Est-ce cela scientifiquement acceptable ?

    5. Si la reponse a la question #4 est a l’affirmative, les democrates africains et du monde seront en droit de s’interroger sur la maniere dont les meurtriers ont traites le corps de Thomas Sankara apres l’avoir crible de balles assassines ?

    6. A-t-on pris des echantillons sur les autres corps trouves dans les autres tombes pour analyse d’ADN ?

    7. Quelle methodes et procedures d’analyses d’ADN les labos choisis en France ont-ils utilisees ?

    8. Est-ce que d’autres laboratoires en Europe, Ameriques, Caraibes, Asie (Chine et Russie) seront-ils approches pour contre-expertises ?

    9. Est-ce que la Justice du Burkina veut vraiment aller jusqu’au bout pour le le triomphe de la verite et mettre fin a l’impunite des crimes de sang et economiques ?

    10. Est-ce que les autorites politico-militaires du Burkina veulent donner a leur pays la fierte d’etre la future locomotive revolutionnaire d’une Afrique moderne et independante tant politiquement qu’economiquement ?

    11. C’est quand la fin de la France-Afrique de De Gaulle et Mitterand ?
    12. N’est-ce pas la France-Afrique qui a assassine notre frere Thomas Sankara ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2015 à 09:52, par rastafou
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Je pense que c’est de la foutaise à l’étape actuelle de la science, c’est insulté notre intelligence que de nous dire qu’on ne peut pas trouver un ADN d’un corps enterré en 1987 à coté. que dire des ADN détectés par cette même science des ossements millénaires. Qu’on se respecte. Mais ça ne nous étonne pas venant d’un laboratoire français , car la France elle même n’est blanche dans cette affaire. Mais le cerveau de cet assassinat étant vivant ces tests sont sans objet pour moi. Blaise Compoaré et Gilbert Diendiéré suffisent pour que la vérité soit dite sur cette affaire.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2015 à 10:58, par tapseureula
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Très étonnant qu’on ne puisse pas reconnaître le corps de Thomas Sankara avec les connaissances actuelles de la science ; C’est faux et faux et faux ; Aller sur national géographic et suivez bien les documentaires et vous saurez que ça c’est un jeux d’enfant pour les américains ; SVP, demandez une contre expertise

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2015 à 11:16, par Dieudonné KABORE
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Les gens s’acharnent sur de l’abstrait. Et je les comprends ! Mais il faut croire en la justice divine et celle de la nature. Notre très cher frère NORBERT ZONGO avait prophétisé que :AVEC OU SANS LUI, TOT OU TARD, LA VERITE FINIRA PAR TRIOMPHER. Essayez une expérience, en mettant de l’huile au fond d’un récipient et tenter d’en couvrir par de l’eau. Quelle que soit la quantité d’eau utilisée, l’huile se divise en petites particules, qui jailliront inévitablement à la surface et se regroupent pour constituer un tout. AVEC OU SANS LES ASSASSINS DE THOMAS SANKARA, LA VERITE JAILLIRA UN JOUR ET CES DERNIERS SERONT MAUDIT ET SUR TERRE, ET A L’AU DE LA ! Il finiront par épuiser leurs stocks de mensonges et de stratégies qu’ils utilisent pour saper la vérité et la justice. Mais à nous aussi d’être un peu sérieux si nous voulons réellement la vérité. Nous devront savoir à qui nous adresser ! Peut-on demander à un voleur qui nous a dérobé un bien d’assurer la recherche et espérer le retrouver ? A moins qu’on l’accuse et on lui demande de prouver son innocence ! Ce laboratoire français ne donnera jamais un résultat qui mettrait en cause l’intégrité de la france. Eux ne sont pas hypocrites comme beaucoup d’africains qui sont capable de trahir leur patrie et ce pour un rien, seulement pour satisfaire leur propre égoïsme. Il fallait s’attendre à ces résultats. A mon humble avis, il faudrait confier le dossier à un laboratoire qui n’a rien à perdre ni à gagner si ce n’est sa célébrité. Domage !!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2015 à 11:58, par yabre
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    C’est bien de parler de Sankara et de Blaise mais que ce sont les mêmes qui ont apportés l’indispline dans l’armée et ont endeuillés de nombreuses familles. je demande à l’Etat et aux Forces Armées d’avoir une pensée profonde pour la mémoire d’officiers qui se sont battus au péril de leur vie contre cette indiscipline à savoir les Colonels Guebre, Some Yorian et Nezien.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2015 à 12:08, par Vrai
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Un million et quelques les ont voté !
    Voilà déjà les conséquences : TRES GRAVES !
    Mon oeil qu’un reste de 1987 ne peut pas être identifié par ADN !!!
    Vous vous insultez tellement au Burkina Faso !!!!!
    Les juges meurent miraculeusement, des dossiers épines tels ceux de SANKARA font déjà des révélations bidonnes. Où allons-vous vraiment ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 01:23, par Zîwendtaore
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    C’est soit de la naïveté ou de la mauvaise foi de la part de celui(ou ceux) qui ont proposé d’ennoyer les restes du Président SANKARA en France pour expertise. La France fait partie des pays présumés commanditaires de sont assassinat perpétré par Blaise Compaoré. Comment pouvez vous imaginer un seul instant que les autorités Françaises vont permettre que ce dossier aboutisse au jugement de Mr Compaoré et compagnie. Comment a-t-on pu faire cela :« Remettre ses restes aux français ; c’est un comble ! Une profanation de sa mémoire » Cela est impardonnable. Ils feront tout désormais pour que tout autre expertise confirme la leur.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2015 à 09:36, par zoubi
    En réponse à : Affaire Thomas Sankara : Pas d’ADN sur les restes. Un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

    Et si ce verdict relèverait de la manup. Écoutez, nous suivons des documentaires tous les jours sur National Geo, où des archéologiques travaillent sur des momies qui datent de l’ere des pharaons où des dinosaures et ceux là nous présentent des ADN. Je pense calmement qu’il faut recourir à plusieurs expertises indépendantes que de demander à ceux qui avaient intérêt à voir ce jeune président disparaître d’établir la base des éventuelles poursuites contre eux-mêmes en tant que commanditaires ou complice. Souvenez vous de l’affaire Yasser Arafat où aucune autopsie n’avait été pratiquée à sa mort et les médecins français se sont déclarés incapables de déterminer la cause de sa mort. Ensuite le d’instruction français sur la base des rapports des experts commis par lui a écarté très vite la piste d’un empoisonnement. Tandis que les experts suisses sollicités par la veuille ont trouvé avec leurs résultats, plus cohérente la thèse d’un empoisonnement au polonium 210 trouvé sur ses effets vestimentaires. En conclusion, nous recommandons fortement d’autres expertises pour la manifestation de la vérité qui nous échappe depuis 27 ans.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés