Violences faites aux enfants : Le ministère de l’action sociale présente les résultats d’une étude aux acteurs du sud-ouest

dimanche 20 décembre 2015 à 01h17min

Le ministère de l’action sociale et de la solidarité nationale a présenté aux acteurs du sud-ouest œuvrant dans le domaine de la lutte contre les violences faites aux enfants, les résultats d’une étude réalisée en 2013 sur la protection de l’enfance au Burkina Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Violences faites aux enfants : Le ministère de l’action sociale présente les résultats d’une étude aux acteurs du sud-ouest

Trois communications ont marqué la rencontre de diffusion des résultats de l’étude sur la protection de l’enfance aux acteurs du sud-ouest. Il s’agit de la diffusion des résultats de l’étude sur la cartographie et l’évaluation du système national de protection de l’enfant, le recensement des enfants handicapés et l’évaluation de l’impact du projet « Enfant dans les mines et carrières ». Pour Dominique Nébié de la direction générale des études et des statistiques sectorielles dudit ministère, l’objectif visé à travers cette rencontre est de partager les résultats de l’étude réalisée en 2013 et de dresser le bilan aux acteurs qui ont participé à la réalisation de cette étude. La diffusion des résultats permettra de relever les insuffisances et surtout de les corriger pour les prochaines fois.
De l’avis du directeur régional de l’action sociale du sud-ouest, Ali Bémé Koné, la région dresse un tableau sombre en matière de protection de l’enfance. En effet la prolifération des sites d’orpaillages constitue un frein pour l’épanouissement des enfants. Selon M. Koné les actions de sensibilisation et les activités de prises en charges se poursuivront de concert avec les partenaires en vue d’endiguer le phénomène. Les échanges avec les acteurs intervenant dans le domaine ont porté essentiellement sur la sensibilisation des parents afin qu’ils s’approprient les droits et devoirs des enfants. La mise en œuvre des recommandations issues de cette étude a aussi fait l’objet d’étude. Deux engagements ont été pris par les participants à savoir sur la problématique liée à la persistance des violences faites aux enfants et celle de la santé sexuelle et reproductive.

Dalou Mathieu Da correspondant régional

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés