Noël 2015 : l’APEE laisse parler son cœur

samedi 19 décembre 2015 à 01h50min

Dans l’optique de terminer l’année 2015 en beauté et par ricochet offrir le sourire aux élèves du groupe scolaire privé l’espoir, l’Association des parents et amis d’enfants encéphalopathes (APEE) a organisé son traditionnel arbre de noël. C’était ce jeudi 17 décembre 2015 au sein de l’école.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Noël 2015 : l’APEE laisse parler son cœur

Cette année encore, l’APEE a tenu sa promesse en offrant un arbre de noël à ses pensionnaires présentant une déficience ou non. Une sobre cérémonie, mais significative aux yeux de ces élèves qui n’en rêvaient pas mieux. Récital, sketch, défilé de mode ont été les temps forts de cette fête, qui du reste constitue un cadre de retrouvailles et de fraternité entre les parents, enfants et enseignants.

Pour la Vice-présidente de l’APEE, Simone Compaoré, c’est une manière pour eux d’apporter la joie aux élèves, mais surtout de créer un brassage entre les enfants en section spécialisée et ceux en section intégrée. « Noël c’est la fête des enfants, et cela nous l’avons compris en réitérant d’année en année notre engagement à l’endroit de ces derniers en dépit de quelques difficultés d’ordre financier », a souligné madame Compaoré. En outre, elle a renouvelé ses félicitations et encouragements à tout le corps enseignant et au personnel pour les multiples efforts pour le bien-être des élèves. Ces efforts, faut-il le souligner, ont été couronnés de succès significatif aux examens scolaires de l’année écoulée. Egalement, des progrès ont été enregistrés au niveau des enfants en situation de handicap. C’est en cela, qu’elle nourrit l’espoir d’avoir plus de compétences spécifiques pour plus d’efficacité. En outre, justifiant la sobriété et la simplicité de la cérémonie, la Vice-présidente dira que le plus important « n’est ni la boisson, ni la nourriture qui nous intéresse nous les parents, mais le bien de nos enfants et leur joie de ce jour ».

Quant à la femme de l’ambassadeur du Mali, Soulalé Aïssata Diallo, séduite par les enfants, elle n’a pas caché sa joie. « Malgré leur handicap, ils arrivent à réaliser des choses dont on ne les croyait pas capables » s’est-elle réjouie. En sus, elle a laissé entendre qu’elle nourrit l’espoir de pouvoir un jour, « s’il plait à Dieu », apporter sa contribution à l’édifice de cette école. Quand on sait que l’APEE connait des difficultés depuis un certain temps, l’intention si elle se concrétisait serait sans doute bien accueillie par les bénéficiaires.

Dans la même lancée, le représentant des élèves, Franck Traoré affectueusement appelé le président du gouvernement de l’école, a remercié parents et enseignants pour leur sacrifice et constant effort. Aussi, tous ceux qui de loin ou de près ont concouru à leur offrir l’arbre de noël, n’ont pas été oubliés par l’élève. Par ailleurs, au nom de ses camarades, il a pris l’engagement de bien travailler en classe. Son allocution a été suivie d’applaudissements des parents visiblement affectés.
Pour immortaliser la cérémonie, parmi les 400 élèves, 45 ont reçu des prix, et des cadeaux. Des dires des responsables, le reste des élèves quant à eux recevront les leurs dans les salles de classe. Ensemble, ils ont pris un rafraîchissement et mangé quelques brochettes. Et rendez-vous a été pris pour l’année prochaine.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés