Blessés de l’insurrection et du putsch : Une médaille et 300 000F CFA « pour service rendu à la nation »

mardi 15 décembre 2015 à 23h22min

Après avoir été décorés le 11 décembre 2015 à l’occasion de 55 anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso, les blessés de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et du putsch manqué du 16 septembre 2015 passent à la caisse depuis ce 15 décembre 2015 pour être indemnisés. C’est la ministre de l’action sociale et de la solidarité nationale qui a lancé l’opération d’indemnisation dans son ministère. Chaque blessé aura droit à la somme « symbolique » de 300 000 f.

Blessés de l’insurrection et du putsch : Une médaille et 300 000F CFA « pour service rendu à la nation »

« On ne pourra jamais vous payer pour ce que vous avez donné à votre pays », a dit en substance la ministre de l’action sociale et de la solidarité nationale, Nicole Angéline Zan devant la file de blessés qui attendaient de passer à la caisse. Mais avant, la ministre a une fois de plus dit merci « pour le don fait à la patrie », « pour le combat » qu’ils ont mené, « au nom de la liberté », eux qui transcendent des difficultés de toutes sortes après les deux événements qui ont fait de nombreux blessés et des morts.

Tout en indiquant que le processus se poursuivra et sur l’ensemble du territoire national, Nicole Angéline Zan a invité les blessés à recevoir les 300 000 F CFA, « avec beaucoup d’amours, beaucoup de reconnaissances pour la patrie, tout en sachant que quoi que vous ayez fait, nul ne peut vous payer cela en termes de monnaie ».

Premier à recevoir son enveloppe, Issouf Nacanabo, secrétaire général adjoint à l’organisation de l’association des blessés du Putsch est un rescapé. Lors du coup d’Etat manqué du 16 septembre, il a reçu trois balles. Une au thorax, une autre à la paume droite et la troisième au bras gauche. Mais les plaies sont depuis cicatrisées et c’est avec un sourire en coin qu’il a reçu son enveloppe des mains de la ministre.

« Tous autant que nous sommes, nous trainons des choses qu’on ne pourra pas remplacer avec 300 000 F CFA, mais quand la nation décide de vous donner quelque chose pour vous témoigner sa reconnaissance par rapport à une action que vous avez menée, quelle que soit cette somme vous avez le droit de reconnaitre que c’est une bonne chose », a dit Issouf Nacanabo. Au nom de la structure faitière des blessés du putsch, il a donc témoigné sa reconnaissance aux autorités pour le geste. « Nous apprécions le geste à sa juste valeur », a-t-il indiqué.

Ce sont près de 900 personnes qui sont concernées par cette opération d’indemnisation qui s’étendra sur l’entendue du territoire national.

Tiga Cheick Sawadogo
Photos:Lawasselea Bonaventure Paré
Lefaso.net

Messages

  • Je voudrais faire les propositions suivantes aux autorités et à l’action sociale. En guise de reconnaissance, je voudrais note que cette idée m’ais venu après un entretien avec une mère.
    Il faut note que parmi les victimes, certain étaient les seule qui subvenait au besoin de leur famille, père et mère.
    La suggestion est de recenser les parents des victimes décéder et les donner une pension a vie. Même si c’est 25 000 FCFA tous les 3 mois. Cela les aidera que de les donner une somme une fois sachant que cette somme sera vite distribuer tout en laissant un père ou une mère sans ressource et sans pourvoyeur en quelque semaine.
    Il y a des blesses qui sont handicaper a vie, ceux-ci doivent avoir une pension a vie ou être employer dans un service étatique, même si c’est pour faire des petits travaux.
    Les blesses sans handicap physique, mais qui porterons les séquelles morale et mentale doivent être soutenue a vie également.
    Ces suggestions peuvent être améliore par les internautes, l’essentiel est que nous apportons nos suggestions au gouvernement.

  • Merci à la nation !C’est pour ça que j’ai composé le titre ma patrie ou ma mort !Issouf Nacanabo est un ami personnel et je peux le témoigner.Chaque matin on est dans le même kiosque à café à la patte d’oie ensemble.Il est plutôt blessé de l’insurrection et c’est devant chez François qu’il fut gravement atteint.S’il est toujours en vie c’est la main de la providence.Prompte rétablissement à toi ami et à tous les blessés.Paix à l’âme de ceux qui vivement maintenant éternellement sous la terre libre du Burkina Faso.Oui vous vivez toujours !! Car on vous oubliera jamais.Une fois encore merci à la nation un geste modeste mais combien symbolique.

  • Nous espérons que le bébé et sa maman blessés lors du putsch auront ensemble 600 000CFA. La balle a blessé la maman au ventre alors qu’elle était enceinte ; le bébé a reçu la même balle dans la fesse. Donc il y a eu deux blessés par la même balle.

  • Sincèrement, je suis déçu et fâche contre cette indemnisation. Que peut-ton faire avec 300.000f ?
    Imaginez un homme qui a perdu l’usage de ses jambes alors qu’il pourvoyait aux besoins de sa famille sans problèmes ; que fera-t-il avec cette somme. j’ai vu dans le film dédie aux blessés de l’insurrection qu’un jeune avait presque perdu un œil, il ne lui reste qu’une bonne intervention chirurgicale pour qu’il ne perde pas son œil. Que pourra t-il fait lui aussi avec ces 300.000f ? Sincèrement, soyons sérieux avec des gens qui ont risqué leurs vies pour que des putschistes sans foi ni loi ne prennent le pouvoir. Imaginez l’argent qui a été dépensé pour l’organisation du 11 décembre et l’argent qui a servi a acheter des voitures rutilantes dans lesquelles nos autorités circulent ? Vraiment le Burkinabè est méchant, en l’occurrence nos autorités actuelles. Avec ce que j’ai vu, prochainement s’il y a un putsch de ce genre dans ce pays, je ne mettrai même pas mon nez dehors. Des gens sont morts pendant que d’autres se la coulent douce. Et après on vient nous parler de héros de l’insurrection. Que deviendront ces blessés dans quelques années ? Des mendiants qui représenteront une charge pour leur familles respectives. A mon humble avis, je pense qu’on aurait du donner au moins une somme allant de 2 à 3 millions pour que ces blessés entreprennent une activité qui les permettrait de se prendre en charge et soigner convenablement ceux qui ont un gros handicap du fait de leur blessures. L’État a les moyens pour le faire. Plus personne n’arrivera à me convaincre que le Burkina est un pays pauvre avec ce qu’on a vu dans ce pays. Je suis vraiment déçu et indigné.

  • Eux méritent d’être promus "GENERAL".

  • Ces gens n’étaient pas sortis pour l’argent.bien vrai que c’est une maigre somme mais l’on doit tous l’admèttre.réferons nous simplement à ce que l SG adjoint des blessés a dit et tout est conclu.

  • Instrumentalisation, quand tu nous tiens !!! Allons seulement !

  • je dis bien qu’il y a des noms qu’on a colmaté pour mettre comme blessé du putsh , je connais des noms.

  • C’est déjà un pas mais espérons que ça ne sera la seule fois.

  • C’est bien, mais soyons sincères et sachons que la reconnaissance ne doit pas constituer qu’un slogan et un vain mot. La république a les moyens d’être conséquemment reconnaissant envers ses fils qui ont payé le plus lourd tribut et elle le doit alors Chers autorités arrêtez de ventilez ces maigreurs que vous exhibez comme indemnisations. s’il faut que chaque burkinabé cotise de sa poche, je serai le premier ! Une question à toutes ces autorités de la transition: : Sauriez-vous vous contentez de 300000 f fca, si vous perdiez lors des évènements passés, une partie de votre corps ? Si aviez perdu votre unique fils, fille,frère ou sœur ? Si une balle avait anéanti vos espoirs d’un lendemain meilleur et vous empêcher de vous sucrer comme vous le faites ?

  • Désole ; je pense que le problème réside dans le fait que ceux qui sont nos ministres et 1er ministre ne donnent pas le bon exemple. Certe la transition s’est bien terminée avec de bonne élection, mais es pour cela qu’il fo ce servir en galon en argent et en poste de façon aussi démesurée. Voila la contexte, je suis à ce poste parce que des gens se sont sacrifier et lutter pour que triomphe la vérité et la justice notamment mr Norbert Zongo, Alidou, ki zerbo, et j’en passe. La lutte de 27 ans a aboutie à moitié le tyran à fuit. Moi je suis désigné par le casting pour faire le boulot, même si pendant les 27 ans j’ai collaboré et jamais marché contre l’article 37 qui fut le mobile direct, alors à la fin je dois me servir royalement ; voila la question. C’est la même chose pour l’insécurité, voila des militaires qui pendant 27 ans ont fait la pluie et le beau tan sur les autres. Ils font un 1er et un 2ème coup qui tourne à la vinaigre. Ce partagent le butin du puch, les patrons sont arrêtés, les reste retourne avec la troupe loyaliste qui les à obligé à se soumettre et qui a délivre le peuple. Les putschistes sont sont bien accueilli avec leurs sous dans la poche. On demande à ceux qui n’ont rien reçu et qui tirent le diable d’assurer la sécurité du peuple vont t’ils le faire et pourquoi !

  • Accordez-les des pensions d’anciens-combattants c’est votre droit’mais avec votre argent pas le notre.Retenez bien chers transitaires:une insurrection est une infraction a la loi.Donc ses consequences ne peuvent pas beneficier de la solidarite nationale,bien au contraire la nation se doit de demander reparations.

  • Accordez-les des pensions d’anciens-combattants c’est votre droit’mais avec votre argent pas le notre.Retenez bien chers transitaires:une insurrection est une infraction a la loi.Donc ses consequences ne peuvent pas beneficier de la solidarite nationale,bien au contraire la nation se doit de demander reparations.

  • Victimes pour la quête d’une vie meilleure pour les burkinabè, burkinibi c’est vous nos VRAIS GÉNÉRAUX. Au delà des maigreurs qu’on vous sert au nom de la nation, la bénédiction du Seigneur sera votre compagne de chaque jour. Courage courage et allons seulement

  • Je crois que la prochaine fois, je vais sortir aussi. Peut-être que la cagnotte sera en ce moment-là revue à la hausse ;

  • Bonjour, aux dernières nouvelles il semblerait que la transition a revue sa copie et a
    tablé sur un montant de 1000000f au lieu de 300000f pour tous les concernés.Je souhaite
    la véracité de cette information.Merci

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés