Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Jacqueline Ki- Zerbo : Une grande dame, discrète et compétente, s’en est allée

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Pr Joseph Ki-Zerbo • • mardi 15 décembre 2015 à 23h15min
Jacqueline Ki- Zerbo : Une grande dame, discrète et compétente, s’en est allée

Jacqueline Ki- Zerbo née Coulibaly, est décédée ce mardi 15 décembre 2015, à Ouagadougou, à l’âge de 82 ans. L’épouse du Pr Joseph Ki- Zerbo rend donc les armes après son mari décédé lui aussi un mois de décembre (le 4 décembre 2006). Avec elle, on comprenait amplement cette maxime qui dit que « derrière un grand homme, se cache une grande dame ».

A 82 ans, Jacqueline Ki- Zerbo s’est éteinte dans le même mois que son mari décédé il y a tout juste 9 ans, lui à 84 ans. Le nom de Jacqueline Ki- Zerbo a toujours été associé à son compagnon de lutte et mari, Joseph Ki- Zerbo ; pourtant c’est une dame de conviction, grande intellectuelle, qui avait également eu un parcours tout aussi élogieux que celui de son mari.

Jacqueline Ki-Zerbo est née à Ségou au Mali. Mais c’est au Sénégal qu’elle poursuivra ses études secondaires et où elle obtiendra son baccalauréat. En 1956, elle obtient sa licence d’anglais à la Sorbonne à Paris. C’est également à Paris, qu’elle convolera en justes noces avec Joseph Ki-Zerbo. Nous sommes en 1958.

Commence alors une carrière d’enseignante d’anglais à Dakar, avant d’être recrutée en 1961, comme professeur d’anglais au Lycée Philippe Zinda Kaboré de Ouagadougou. A côté de sa nouvelle carrière professionnelle, évolue une femme socialement engagée, puisqu’elle est membre fondateur de l’Entraide féminine voltaïque. Dans le cadre de l‘africanisation des cadres de l’administration, Jacqueline Ki-Zerbo sera nommée directrice du Cours normal des jeunes filles.

Activiste, elle s’impliquera dans les événements du 3 janvier 1966, soulèvement populaire qui emportera le premier président, Maurice Yaméogo. Avec d’autres femmes et des élèves de l’école normale des jeunes filles, elle avait battu le macadam en première ligne pour exiger le départ du président.

Comme son père, Lazare Coulibaly, syndicaliste membre du Bureau politique du RDA au Mali, Jacqueline Ki- Zerbo a aussi été responsable de la presse syndicale, La voix des Enseignants entre 1961 et 1966.

L’épouse du Professeur restera à la tête de la direction du Cours normal des jeunes filles (actuel Lycée Nelson Mandela), jusqu’en 1974. Ensuite, elle ira faire valoir ses compétences dans les institutions internationale jusqu’en 1992.

Pour son engagement, en 1984, elle recevra le Prix Paul G. Hoffmann en récompense pour le travail remarquable mené en matière de développement national et international.

Au plan national Mme Ki- Zerbo a été faite chevalier de l’Ordre du mérite des arts, des lettres et de la communication avec agrafe « littérature orale et écrite », en 2008 dans le cadre de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO). Puis, élevée au rang de Commandeur de l’Ordre national le 29 mai 2015.

Depuis janvier 2010, la regrettée était administratrice générale de la Fondation Joseph Ki-Zerbo pour l’histoire et le développement endogène.

Douce, belle, intelligente, Jacqueline Ki- Zerbo disait de son mari que c’est « un homme calme, patient, attentif aux autres et courageux », des qualités et valeurs qu’elle a aussi incarnées tout au long de sa vie, dans l’humilité, la discrétion, mais avec compétence et efficacité.

Selon des informations recueillies auprès de sa famille, Jacqueline Ki-Zerbo devrait être inhumée aux côtés de son mari le samedi 19 décembre 2015 à Toma (province du Nayala) après une première veillée funèbre le jeudi 17 décembre à Ouagadougou et une seconde le vendredi 18 décembre à Toma.

Lefaso.net

Messages

  • Vraiment c est dommage. Reposes en paix chère et tendre maman

  • Le pays et l’Afrique perdent une grande dame

  • Paix à son âme. Que la terre du Burkina lui soit légère.

  • PAIX A SON ÂME

  • La vie est ainsi faite nous perdons une personne qui est chère au Burkina,que la terre lui légère.

  • Chère Maman, repose en paix !
    Femme digne, femme courageuse.

  • Chère Maman, repose en paix !
    Femme digne, femme courageuse.

  • P​aix et repos à son âme, vaillante combattante, digne fille du Burkina et d’Afrique !
    Mère, quand tu retrouveras ​auprès de Dieu​ ​ton illustre époux, Joseph Ki-Zerbo​,​​ dis lui que nous n’avons pas encore pu répondre à sa question : "à quand l’Afrique" ?

  • Tanti, dis à Papa Ki-Zerbo que nous n’avions pas dormi, que l’autre a fini par s’enfuire exfiltré par des forces étrangères. Veillez sur nous de là où vous êtes. RIP.

  • Repose en paix, grande combattante

  • Repose en paix tendre mamie. Nous poursuivrons votre combat pour l’éveil et l’éducation

  • C’est avec consternation que j’apprends la triste nouvelle sur le Net alors que je profitais du silence de la nuit pour archiver le fruit d’une enquête complémentaire à Toma le 13 décembre surtout auprès de papa Jean-Baptiste Ki-Zerbo pour la cause de Dii Alfred. Je comptais remonter à Ouaga le jeudi 17 pour m’entretenir entre autres avec Mme Ki-Zerbo qui avait assisté Dii Alfred dans ses derniers moments, un témoignage clé pour sa cause de béatification !
    Mais hélas !!!
    Dieu a donné, Dieu a repris. Que son Saint Nom soit béni pour tout ce que maman Jacqueline a été pour notre Pays, pour l’Eglise Famille et qu’il accorde le repos éternel à sa fidèle servante !

  • Grande perte.
    Toutes mes condoléances

  • Une grande dame s’en est allée. Et dire qu’elle était attendue en 2016 pour un débat sur les questions de genre.

    Paix à son âme.

  • Que l’âme de cette combattante et brave Maman repose en PAIX.

  • Repose toi en paix chère maman

  • Triste,mais ainsi va la vie. Repose en paix maman et que la terre du Burkina te soit légère. Toi et ton illustre mari resterez à jamais dans nos cœurs et nos pensées.

  • Paix a son ame. Que par la misericorde de Dieu son ame repose en paix.

  • Elle était des plus grandes sinon la plus grande dame de ce pays. Elle était professeur d’anglais mais maniait la langue de Molière mieux que quiconque. Maman, repose en paix et avec Lazare, Alfred et Joseph veillez sur nous.

  • Brave et sage Maman, entre dans le royaume de ton créateur. Vous y verrez certainement le Professeur. Dites lui, pour faire allusion à la formule " an Lara an Sara ", que même couchés, vous et lui êtes plus debout que ces morts vivants qui vendent leur âme pour l’argent, des postes, des privilèges. Maintenant que vous êtes dans l’éternité, puissent les valeurs transmises aux enfants (les vôtres comme ceux venus à vous. ) maintenir intact et à jamais vôtre souvenir. Que la terre de Toma vous soit douce et légère !

  • Brave et sage Maman, entre dans le royaume de ton créateur. Vous y verrai certainement le Professeur. Dites lui, pour faire allusion à la formule " an Lara an Sara ", que même couchés, vous et lui êtes plus debout que ces morts vivants qui vendent leur âme pour l’argent, des postes, des privilèges. Maintenant que vous êtes dans l’éternité, puissent les valeurs transmises aux enfants (les vôtres comme ceux venus à vous. ) maintenir intact et à jamais vôtre souvenir. Que la terre de Toma vous soit douce et légère !

  • Que DIEU fasse briller sur elle à jamais la lumière de sa face,RIP !!

  • Repose en paix chère maman que la terre du BURKINA FASO te soit légère et que Dieu tout puissant t’accueille dans son royaume.

  • Paix à son âme

  • Que la terre libre de ton pays te sois légère. C’est une perte pour l’humanité vu le combat qu’elle a mené au plan interne et internationale et les distinctions honorifiques qui ont émaillé son parcours sur la terre des hommes. Puisse le tout puissant l’accueillir dans son royaume et qu’elle repose en paix à jamais.

  • Elle laisse beaucoup de leçons de vie des conseils un comportement à adopter, Reposes en Paix Maman.Je revois la grande fête que les anciennes élèves et amies du cours normal ont organisé à sa porte il y a juste quelques mois c’était un aurevoir donc.Veilles sur nous MAMAN.

  • Reposes en paix ! Que la terre libre du Burkina Faso te soit légère !

  • Repose en Paix Mamy.Que la terre du Burkina Faso te soit légère.

  • paix a son ame !!!! qu’elle inspire la generation presente et future de sa sagesse !!!!!! ton ame sera toujour en paix aupres de Dieu !!!

  • Paix à son âme et que la terre du Burkina Faso qu’elle a passée toute la vie a bâtir et défendre au coté de son défunt mari. je profite de l’occasion pour faire une doléance aux autorités la transition qui vont s’en aller dans peu de temps de penser à immortaliser la mémoire du Pr Joseph KI ZERBO en donnant son non à l’université de Ouagadougou ; je pense qu’il mérite ça au moins.

  • A toute la famille éplorée, à tous les ami (e)s de la famille, je présente mes sincères condoléances de tristesse. Paix à son âme et que la terre libre du Burkina Faso lui soit légère et qu’elle puisse désormais, auprès de son mari, intercéder pour nous autres survivants, pauvres pêcheurs. Ce qui est beau est l’hommage unanime de tous pour le repos de son âme. C’est une preuve irréfutable de la justesse de cette femme honorable. Peu d’homme et de femme reçoivent cette unanimité même après leur mort. Efforçons-nous donc de cultiver la vertu sur cette terre de passage. Paul Kéré, Avocat au Barreau de Nancy.

  • J’adresse mes vives et sincères condoléances à la famille de l’illustre disparue et leur assure toute ma compassion .
    qu’elle repose en paix .

  • Jacqueline Ki-Zerbo : Une dame, discrète et compétente, s’en est allée

    C’est vraiment triste. Que ses œuvres puissent inspirer d’autres à emboîter ses pas pour l’instruction des fils et filles du Burkina. Digne Dame du Faso, que la terre te soit légère. Paix à son âme ;

  • « Que Votre âme repose en paix, mamie »

  • Paix à son àme !
    Que la terre libre du Burkina lui soit légère.
    Que sa vie militante inspire beaucoup de jeunes , en ces temps ou les ideologies ne sont que des impostures.
    Repose en paix, Tantie !

  • Je garderai toujours au cœur le souvenir de cette femme si digne, si ouverte et qui m’a toujours reçue avec tant de simplicité et d’amitié lorsque je travaillais sous la direction puis avec son mari à Ouagadougou de 1965 à 1972, puis à l’occasion de courts séjours ultérieurs. Nicole Jeannerot, directrice du premier établissement d’enseignement supérieur créé en 1965 à Ouagadougou à l’initiative de Joseph Ki Zerbo, se serait certainement associée à cet hommage si elle ne nous avait quittés il y a quelques années.

  • To Dearest Jacqueline
    I have just learnt of your demise—i screamed when i opened my mail from peg and read of your death---i was in uganda with Liz-we have lost a giant—a pace-setter amongst african women and indeed generally amongst women worldwide in the gender and women’s movement-how well i remember how you established for unifem the first unifem office in africa in senegal-unifem being the precursor to today’s UNWOMEN-how I recall our struggle to get undp-RT in chad to mainstream women in the documents for the chad round table-for those who do not know,Jacqueline did the first mainstreaming exercise in the un system under PEG SNYDER as the Director of unifem and myself as her deputy and Head of the Africa programme.Jacqueline-thanks also for your work on the improved stoves at Cills and the sahel—you were a giant —there will never be another Jacqueline-I cannot thank you enough for being one of those who influenced my development ;for the collaboration of your self and the professor in the establishment of the Pan african committee for promotion of Human Rights and the work we did there during our UN years
    To all those who have paid tribute to our beloved Jacquline could we form a committee to mobilise support for the honoring of Jacquline by the CSW at the upcoming session in MARCH 2016 ?If there is interest in this I am prepared to take the lead on this thru the Angie Brooks international centre for women’s empowerment ;leadership development ;international peace and security of which i am the Chair—based in monrovia liberia---the centre is one of the outcomes of the international colloquim on women of the same title that was co-convened in liberia by the president’s of liberia and then president of Finland-in2009—.Angie Brooks was the first african woman president of the UNGA and second women president—the centre was established in honor of the late Angie Brooks—the liberian PR at the UN ---and thru it in honor of women in leadership worldwide—can there be any doubt that our beloved Jacqueline fully falls in this genre ?
    May God rest your soul and may God strengthen your family at this time of loss— for Georges—if you see this please be in contact with me directly in liberia or ask the WHO
    colleagues in liberia to contact undp-liberia to reach me.Your mother has left
    a deep gulf in all of us—a loss to your family-to your country- to africa and to the world’s women—may light perpetual shine on her soul
    with deepest sympathy
    Banke
    former deputy director of UNIFEM
    former minister of foreign Affairs of liberia

    ---

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
11e anniversaire de la disparition du Professeur Joseph Ki-Zerbo : Le Comité International Joseph Ki-Zerbo pour l’Afrique et sa Diaspora rappelle ses combats
Dix ans de la disparition de Joseph Ki-Zerbo : Hommage à l’ambassade du Burkina Faso à Paris
Pr Joseph Ki-Zerbo : Les combats d’un homme d’un grand panafricaniste
Enseignement supérieur : L’Université de Ouagadougou devient l’« Université Ouaga 1 Professeur Joseph Ki-Zerbo »
Le gouvernement de la Transition a décidé de baptiser l’université de Ouagadougou du nom du Pr Joseph Ki-Zerbo, selon un communiqué du président de l’université, le Pr Rabiou Cissé. La cérémonie de baptême, que présidera le président du Faso, aura lieu le 26 décembre 2015 dans l’enceinte de l’université.
Jacqueline Ki- Zerbo : Une grande dame, discrète et compétente, s’en est allée
Jacqueline Ki-Zerbo, la veuve du Pr Joseph Ki-Zerbo, est décédée ce mardi 15 décembre 20150 à 82 ans, en fin de matinée à Ouagadougou, des suites de maladie. Le 25 octobre 2015 (ici sur la photo), elle était à la cérémonie de sortie de la 8e promotion du Camilianum à Ouagadougou, baptisée du nom de son beau-père, Simon Alfred Diban Ki-Zerbo.
Avec la mort du professeur Joseph Ki-Zerbo, c’est une page de l’histoire de la Haute-Volta que tourne aujourd’hui le Burkina Faso (1/3)
Avec la mort du professeur Joseph Ki-Zerbo, c’est une page de l’histoire de la Haute-Volta que tourne aujourd’hui le Burkina Faso (2/3)
Avec la mort du professeur Joseph Ki-Zerbo, c’est une page de l’histoire de la Haute-Volta que tourne aujourd’hui le Burkina Faso (3/3)
Décès du Professeur Joseph Ki-Zerbo : Un fonctionnaire de l’UNESCO salue sa mémoire
Obsèques du Pr Joseph Ki-Zerbo : Pourquoi il n’a pas été inhumé dans le caveau de son père
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés