Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

lundi 14 décembre 2015 à 01h13min

Deux semaines après le double scrutin, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a dressé son bilan au cours d’une session de son Bureau politique national (BPN) tenue ce samedi 12 décembre 2015 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

Arrivée deuxième à la Présidentielle avec 29,65 % pour son candidat, l’UPC a obtenu 33 députés pour ce qui est du scrutin législatif. Ce qui classe le parti en deuxième position sur l’échiquier politique national, selon son secrétaire général, Adama Sosso pour qui, il y a lieu de tirer des enseignements pour voir ce qui a marché et ce qui ne l’a pas été.
Fort de ce résultat, il s’agit pour le parti de s’orienter vers les perspectives notamment sa position à l’Assemblée nationale et par ricochet sur l’échiquier politique national. Car, pour les responsables du parti, la configuration actuelle en termes d’élus nationaux annonce une assemblée nationale « multicolore » avec en sus, des alliances.
« Il s’agit de voir ce que sera la position exacte de l’UPC ; voir, en fonction des informations que nous avons, dans quel sens nous allons partir », dévoile le secrétaire général, M. Sosso. En clair, il s’agit pour le « parti du lion » d’analyser les différentes options qui s’offrent à lui. Et dans ce jeu d’alliance en perspective, le secrétaire général déclare que son parti ne se fait pas de limite dans les échanges avec les acteurs. « L’UPC peut avoir pour allié tout le monde ; dans la mesure où à ce jour, aucun jeu n’est encore fait », précise Adama Sosso. De son avis, tous les acteurs étant Burkinabè, ils sont à mesure de se parler et « la porte de l’UPC n’est pas fermée ».

Possibilité d’alliance avec le MPP
« Pourquoi pas ? », réplique le secrétaire général de l’UPC qui argue que tout dépendra des discussions à l’interne pour clarifier la position du parti. « Etre avec le MPP, ça nécessite une démarche de part et d’autre. C’est tout ceci qui va nous permettre, en temps opportun, de dire dans quel camp nous serons », glisse-t-il, se contentant d’ajouter que, tant que les discussions ne sont pas terminées, il est difficile de donner la position de l’UPC. Convaincu que, quelle que soit la position de l’UPC, il y aura une opposition politique au Burkina.
Au cours de cette session, il a également été question des challenges à venir, surtout les élections municipales qui auront lieu, en principe, dans le premier trimestre de l’année 2016.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 décembre 2015 à 14:21, par justement juste
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Salif n’a pas dit qu’il est fin stratège politique ! Il va trouver garçon stratège devant lui.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2015 à 14:24, par justement juste
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Salif n’a pas dit qu’il est fin stratège politique ! Il va trouver garçon stratège devant lui.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2015 à 15:56, par Assane
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Dans cette affaire de la configuration de la future Assemblée nationale, ce serait plus simple voire logique que tous les partis battant pavillon ex-CFOP se réunissent pour donner une majorité au President élu et que l’ex-majorité s’abrite dans l’opposition. Depuis l’arrivée de Blaise COMPAORE au pouvoir, les notions de majorité et d’opposition n’ont en fait jamais eu de contenu idéologique ou de programme. L’opposition s’opposait à Blaise et la majorité soutenait Blaise. Un point, un trait. C’est ce qui explique d’ailleurs le malaise actuelle de la classe politique. Certes à la faveur des élections chacun est parti à la pêche pour jauger son assise. Chacun a eu ce qu’il pouvait avoir. Que les membres de l’ex CFOP mettent en commun le produit de leur pêche et gouvernent autrement que Blaise et qu’on en parle plus ! Il ne faut pas se voiler les yeux, c’est vraiment maintenant que commence la transition politique. Celle dont la page est entrain d’être tournée était une transition insurrectionnelle. En 2020 quand plus personne ne sera exclu du jeu politique, la politique, la vraie reprendra ses droits.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2015 à 20:04
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Pardon, nous voulons un réel changement dans ce pays et donc une opposition crédible pour animer les débats politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2015 à 21:26, par MAXWELL
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Ah non !!! Et qui sera le chef de file de l’opposition ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2015 à 23:16, par Le Citoyen.
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Voilà la meilleure combinaison dans le tiercé gagnant après la chute brutale du Grand Frère Blaise Compaoré, flatté en cela par son frère cadet, François Compaoré :

    - 1. M. Roch Marc christian KABORE, Successeur naturel de Blaise Compaoré, Président du Faso, Président du Conseil des Ministres,

    - 2. M. Salif DIALLO, Fin stratège, politologue confirmé, Président de l’Assemblée Nationale,

    - 3. M. Zéphirin DIABRE, Economiste confirmé pour un plan de sortie du marasme économique du Faso, Premier Ministre, Chef de l’Exécutif.
    Ce tiercé va bouster l’économie du Burkina en deux ans maximum.
    Celui qui refuse de voir cette réalité est contre notre pays. Les députés ne manquent pas pour former l’opposition constructive. Le Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 03:11, par Nabiiga
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    La position de UPC est patriotique et je valide. L’état d’abord ! De plus, MPP étant issu de CDP est puisque, on le sait, les vieilles traditions meurent difficilement, un UPC dans un gouvernement de MPP sera gage d’un bon gouvernement pour éviter le retour des vieux démons d’antan. Allez-vous en pactiser avec le MPP

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 07:14, par zida
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    NON NON MONSIEUR SOSSO, CELA SERA UNE GRANDE BÊTISE DE S’ALIGNER DERRIÈRE MPP MÊME S’IL VOUS PROMET LES POSTE DU PREMIER MINISTRE OU BEAUCOUP DE POSTES MINISTÉRIELS NE SOYEZ PAS COMME UNIR/PS QUI EST UNE OSC ET NON UN PARTI POLITIQUE ET COURT DERRIÈRE MPP POUR LES POSTES MINISTÉRIELS. MONSIEUR SOSSO DE L’UPC VOUS SAVIEZ NOUS VOULONS UNE BONNE POLITIQUE ICI AU FASO QUE DE VOIR NOTRE PAYS SE TRANSFORMER EN PARTI UNIQUE. OU VOUS VOULEZ DIRE QUE LE BIEN ÊTRE NE VOUS DIT PLUS RIEN CAR VOTRE SEUL OBJECTIF C’ÉTAIT LE DÉPART DE BLAISE COMPAORE ET LE CDP ? VOUS SAVIEZ SI VOUS FAITES CELA VOTRE PARTI VA DISPARAITRE COMME UNIR/PS QUE NOUS ALLONS OUBLIE DANS QUELQUES TEMPS CAR ILS N’ONT PLUS UN AUTRE SUJET POUR PARLER. PAUVRE BURKINA ! BON JE VAIS CRÉER MON PARTI OU ENCORE RELANCER UN ANCIEN PARTI SINON LA DÉMOCRATIE EST ENTRAIN DE MOURIR AU FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 07:19, par SY
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Donc Zeph est découragé ? Non saabiiga ! manisougouri ça va aller il faut tenir bon car le monde continue et un jour tu auras ton dernier mot à dire. Tu sais notre ami MPP connait le terrain et le système du CDP voilà il a utilisé les mêmes méthodes pour pouvoir retirer les clefs de KOSYAM entre les mains de ZIDA et ses hommes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 08:09, par le VOYANT
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Je pense que l’UPC et le MPP se sont reunis pour chasser le systeme compaore donc c’est normal qu’il s’associe pour gouverner le burkina post compaore.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 08:20
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    tu voie cher compatriote ? que est ce que je te disait ? donc les 2 grands partis peuvent travailler ensemble : fait attention avec les politiciens !!

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 08:27, par Matou à Sikassossièra
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Quelle honte ! Quelle honte ! Dans 5 ans l’UPC disparaîtra de l’échiquier politique.Rappeller vous de cet ancien président de l’Assemblee Nigérienne ! Une chose est sûre le MPP ne vous laissera pas venir vous enrichir pour le combattre ensuite . Quelle Myopie politique. Donc on vous a voté pour ça ? Si vous voulez faire alliance avec le MPP il n’y a qu’une seule voie qui compte que l’UPC se dissolve dans dans le MPP. Zeph tu as oublié les appentis voleur dont tu hurlais ?
    Ton parti est déjà sur la voie de la scission. Car un groupe veut participer à la gestion de la dépouille. Je voterai désormais MPP. Adieu

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 08:29, par le republicain
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    eh vous là faites attention avec salif diallo (mpp) sinon vous allez le regrettez amèrement.
    si upc s’aligne avec le mpp il n’aura plus de l’opposition pour les 5 ans avenir.
    d’ailleurs mème le mpp a deja la majorité avec les voies de unir/ps donc laisser les former leur gouvernements et gerer comme ils veuillent.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 08:35, par Tony
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    C’est ce jeu d’équilibriste qu’on aime pas chez upc

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 08:46, par DOUG
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Que chacun reste dans son rôle.
    L’opposition à l’opposition et le gouvernement à la majorité.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 09:09, par sidsomde
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Ecoutez, qui vous a dit que le peuple burkinabé a besoin forcément d’une opposition à l’Assemblée !! Si tout le monde parle presque le même langage et peut s’entendre laissons tomber ces principes dites démocratiques voulus par qui on ne sait trop !!

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 09:40, par Ousman
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Je sais que la position du SG n’est pas la position la mieux partagée à l’UPC. Le principe à l’UPC c’est que la porte de la négociation n’est pas fermée.Et comme il le précise,seul le BPN du parti peut décider de cette question.Et par rapport à cela le Président du parti a été on ne plus claire que l’UPC reste à l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 09:48, par NulNePeutVaincreLePeuple
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Je suis désolé de vous le dire, votre place c’est dans l’opposition. N’essayer de faire aucun calcul politicien car vous jouer avec votre mort politique. Le MPP a gagné les élections, il leur revient de mettre en oeuvre leur programme et le MPP restera comptable de sa gestion du pouvoir. Alors ne venez pas mettre du désordre pour donner la chance au MPP de vous rouler dans sa farine. Pour l’instant le peuple n’a pas choisi votre programme et a préféré le programme du MPP. Respecter le choix de ce peuple. Si tout le monde fait alliance avec le MPP qui jouera le rôle de l’opposition. Si vous faites une fausse alliance votre parti mourra après les 6 premiers mois car vous allez perdre perdre tous ceux qui ont fait confiance en vous. La société civile doit également jouée son rôle en restant hors du jeu politique.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 11:01, par KAZ
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Sans calcul politique, je pense que resté radical et opposé n’apporte rien au dévéeloppement d’un pays, si ce n’est que des intérêts individuels en jeu. En quoi les cadres du MPP et de l’UPC en se mettant ensemble pour que chacun apporte son expertise constitue un véritable problème de gouvernance au BF ???? Faites pardon. même des gens qui n’ont jamais fait la politique y seront appelés, à plus forte raison des gens qui se battent pour le bien-être des populations

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 11:04, par Kouda
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Voilà ! Comme d’habitude, les internautes qui ont réagi (avant moi en tout cas) n’ont pris aucune peine pour lire la totalité de l’article. Ceux ou celles qui l’ont lu n’y ont absolument rien compris.
    Vous vous limitez au titre raccoleur et trompeur pour réagir de façon épidermique. Lisez l’article et vous comprendrez qu’il n’est pas question d’association. M. Sosso a tout simplement dit que rien n’est arrêté, rien n’est exclu et aucune discussion n’est entamée pour le moment entre l’UPC et le MPP. Donc arrêtez s’il vous plait de vous agiter pour rien.
    Avoir accès à internet ne suffit pas pour sauter sur tout titre publié dans la presse en ligne pour réagir, au risque d’ailleurs d’être complètement à coté de la plaque.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 11:13, par sawadogo yacouba
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Le parti qui a le plus décu les burkinabè par son inconstance est bien l’UPC.Même dans un rêve je ne voyais pas une alliance MPP et UPC après tout ce que Zeph a dit lors de la campagne . Ceux qui voient cette alliance d’un bon oeil sont des myopies politiques ou de mauvaise foi.Dans tous les cas le MPP ne veut pas de votre alliance c’est vous qui voulez forcer.votre stratégie est de vous approcher du pouvoir pour placer vos cadres pour les batailles futures mais sachez que le MPP vous voit venir et ne vous fera pas cette faveur. Vos militants qui comprennent rien de l’enjeu pensent à une trahison . Vos manipulateurs qui se sont acharnés sur Me SANKARA pour son intention de ralliement au MPP pensent qu’en insinuant un rapprochement avec le MPP cela peut entrainer l’UNIR/PS a désisté:erreur.RESTEZ à l’opposition c’est la-bas votre place

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 11:19, par DJO
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Alliance pour alliance nous risquons de nous retrouver dans un pays animé
    par une très mal gouvernance et on ne saura jamais qui en vouloir par ce que quand tout le monde est responsable personne n’est responsable. Le comble est qu’ils sont en train de vouloir mettre t out le monde dans leur panier même les OSC. Ils ont été élus sur la base d’un programme c’est à eux de l’execute.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 11:35, par kamifi
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Merci à tous les charlatans qui prédisent la mort de l’UNIR/PS. C’est extraordinaire extraordinaire de voir comment les gens confondent "contre pouvoir" qui est bien organisé par la constitution et "anti pouvoir" qui est l’expression d’une haine indicible. Revoyons le contenu du pacte que tous ont signé, révisions les discours et programmes des candidats et l’ont se fera une bonne idée de l’engagement de chacun pour réellement construire ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 12:07, par Conseil
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Internaute 20. Si vous voulez aller à la soupe du MPP, vous êtes libre. Mais vous ne pouvez pas empêcher les uns et les autres à réagir sur le net. Chacun apporte sa contribution dans les réflexions et personne n’est contre le MPP raison pour laquelle ils ont été votés. Nous disons que nous voulons une vraie démocratie au Burkina avec (un pouvoir, une opposition, une société civile). Nous ne voulons plus la politique du ventre.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 12:23
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    L’UPC rejoindra le MPP pour plusieurs raisons :
    -le programme de l’UPC est contenu dans celui du MPP. Et si tel est le cas l’UPC à l’issu des cinq ans de mandat devrait rendre compte du bilan d’exécution de son programme à son électorat parce qu’il a eu le pouvoir ;
    - Salif DIALLO comme on le sait a toujours été fermement contre une opposition relativement forte au Burkina. Rappelez vous que c’est après le départ de ce dernier du CPD que l’UPC c’est à dire l’opposition a pu se hisser. L’UPC ayant peur d’être éventuellement court-circuité en route se prépare déjà une place dans le véhicule - MPP à destination de l’assemblée. Mais qu’est ce que ces monsieurs du MPP vont raconter à leurs électeurs à l’heure du bilan ?
    Pendant que l’un prône pour le changement brut, l’autre prône pour le changement vrai.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 12:31, par SAPO
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Si jamais vous jouez à ce jeux pour des intérêts matériels, vous allez perdre votre dignité. ça sera une trahison de vos électeurs et cela va compromettre vos chances lors de prochaines élections.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 12:55, par le sage
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    la meilleure chose qui puisse arriver au burkina faso est un trio final qui se compose comme suit :
    president : R.M.Christian KABORE
    PM : Zephirin DIABRE
    président assemblee nationale : Salif DIALLO
    ainsi la CFOF continuera son travail de veille, de conscientisation ,de développement et d’enracinement de la démocratie. ce qui compte pour le Burkina doit être une bonne gouvernance avec des hommes à la hauteur des taches à eux confiées

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 12:58
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Laissez le MPP mourir de sa belle mort. Car come le disait L.BADO : "Ils n’ont aucune idée du développemnt"
    Vous serez tous aussi comptable de leur gestion au terme de leur mandat si jamais ils écouaient.

    On croit en vous ZEPH ! Ne vous salissez pas les mains je vous en prie !

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 13:40, par madiba
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    au fait c’est pour préparer l’opinion publique à une alliance avec le CDP. qui vivra verra

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 13:52, par la droiture de l’homme intègre
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Je crois qu’il faut faire en sorte que le jeu démocratique ne soit pas fourvoyé. l’UPC devrait se contenter d’être dans l’opposition officielle afin de faire des critiques constructives. c’est cela la démocratie, bien sur il n’est pas exclu qu’un projet de loi issu de la majorité présidentielle peut avoir l’appui l’opposition (UPC et autres partis) si c’est un projet de loi consensuelle par exemple. Dans ce cas-ci l’opposition ne fait pas alliance mais donne son appui à un projet qu’elle juge bénéfique pour le peuple. l’alliance est à proscrire car on aura quasiment un parti unique au parlement.
    Pour son programme l’UPC peut faire des projets de loi et les soumettre à un votre vote de l’Assemblée nationale, qui pourront être appuyer par la majorité des députés, car le MPP n’a pas une majorité absolue à l’Assemblée Nationale.
    Si le peuple n’est pas satisfait du bilan de Roch alors il va voter aux prochaines élections pour Zéphirin.
    En somme pour moi, il ne faut pas et nous n’avons pas besoin d’alliance entre Roch et Zéphirin ; par contre ils peuvent collaborer sur certains projets de loi surtout que le MPP n’a pas une majorité absolue au parlement, bien sur avec la collaboration des autres partis comme l’UNIR, le PAREN...Ce qu’il faut éviter, c’est que les deux partis fassent une alliance durant toute la législature, car le pouvoir corrompt, on va tomber dans une monopolisation du pouvoir. Bonne législature, il faut travailler pour le peuple ! Pas de monopole du pouvoir, car le pouvoir est au Peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 14:36, par lhomme du vrai changement
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Il me semble que le sujet est toujour en debat au sein de l’UPC . Pas de panique à la lecture du compte rendu de l’entretien du SG de l’UPC . Il y a seulement une demarche pratique et pleine de sagesse que le parti déroule . Mais dans le fonds l’homme du vrai changement n’ira pas à cette alliance avec les hommes durs qui animent le MPP. Et puis ce parti a t il vraiment besoin de l’UPC ? Non sinon s’il serait alle frappé à la porte de Zeph . Au fait remarquez que le MPP courtise les partis ayant obtenus peu de deputés en leur proposant des cadeaux très empoissonnés . Tout ceci demontre leur victoire sans joie !!!!!!! Le MPP fait ce raccolage pour se trouver une force pour se mettre en ordre de bataille face à l’UPC et c’est tant mieux . Le changement dans la continuité face au vrai changement : ce match aura lieu et on imagine que c’est le peuple burkinabè qui en sortira vainqueur car il aspire au vrai changement. Au fait il serait preferable que le MPP aille denouer tous les noeuds de la République que ses initiateurs ont noué . Affaire à suivre

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 15:40, par OCy
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    j’aurai rêvé d’une équipe comme RMCK Président, Salif DIALLO 1er Ministre, Zéphirin DIABRE Ministre d’état Ministre de l’économie et des finances, Simon COMPAORE Ministre de l’administration ... (Intérieur), Maitre SANKARA Ministre de la justice, Sara SERE/SEREME Ministre de la promotion de la femme, Tahirou BARRY Ministre de la fonction publique et de l’emploi, Philipe OUEDRAOGO, Etienne TRAORE et autres dans autres postes de responsabilité. Bref, je pense que l’ancien CFOP peut s’alligner derrière le MPP pour nous donner de meilleurs resultats. Je pense aussi que des hommes comme Achille TAPSOBA, Jean Léonard COMPAORE, Emile KABORE et que sais je encore sont capables d’animer une bonne opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 16:34, par un lecteur
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    L’ UPC n’a jamais dit kil va s’allier au MPP il a tout simplement voulu éviter de dire avec quel parti s’allier tout comme il l’avait dit kan t’il s’agissait d’alliance avec le CDP.si non nous savons que Zeph n’ osera pas nous trahir de la sorte

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 16:44, par Pangloss
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Mes freres ds l meilleur pays possible ca n p pas etre autrement.puisqu il fo s entendre pr s enrichir.ainsi dieu a voulu qu il ai election .on a eu l meilleur election possibl.dieu demamde des tractation entre les partis poliqu c est c qui se passe.mais dieu demande o meilleur possibl du monde d rester eveiller.dc tt s passe pr l mieu

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 17:25, par Sidpassata - Veritas
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Ce serait tout simplement une trahison de ses électeurs que l’UPC, arrivée en 2éme position, se comporte en pauvre mendiant politique de postes gouvernementaux, laissant ainsi le rôle de CFOP à un parti minable. Ce serait vraiment dommage pour le jeu démocratique au Burkina. Quand on a la vocation d’être un parti-leader, on ne marchande pas honteusement son ralliement à un autre. J’espère que les députés de l’UPC n’infligeront pas cette humiliation à la démocratie au BF, d’autant plus que leur formation conserve toutes ses chances pour les prochaines échéances. Un vrai combattant ne débande pas aussi rapidement pour une bataille perdue alors que la lutte se poursuit encore. La lutte doit continuer, pour la défense du bien commun national.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 17:51, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    On voit difficilement comment les deux partis UPC et MPP peuvent appliquer leurs programmes ensemble. Sans compter que les fortes personnalités de Roch, Salif, Simon et Zeph promettent des "chocs" qui s’ils devenaient trop fréquents bloquerait le fonctionnement de l’état.

    De plus, comme Zeph n’a pas renoncé à devenir président en 2020, on voit venir les peaux de bananes et attaques réciproques les cinq prochaines années, chaque groupe estimant que les succès de l’autre lui donneraient un avantage électoral. C’est donc le meilleur moyen pour qu’ils se sabotent mutuellement, et le pays avec !

    Enfin, avec les alliances de chacun, on se retrouverait avec une majorité présidentielle de plus de 100 députés sur 127 à l’assemblée, donc pire que le "touk guili" CDP de la législature précédente, avec son cortège d’abus en tous genres, et l’affaiblissement de la démocratie. Dieu nous en garde !
    Au contraire, avec l’UPC et le CDP à l’opposition (51 députés à eux deux, et 57 si on compte l’UBN, la NAFA et l’ADF/RDA contre 60 au MPP et à ses actuels soutiens connus), on est sûr que Roch et son gouvernement ne pourront pas faire tout et n’importe quoi. Donc, pardon, messieurs de l’UPC, pour la vivacité de la démocratie et pour avoir un droit d’inventaire et de critique en 2020, restez dans l’opposition !

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 18:09, par Wend Yemba
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Les Burkinabes ont suffisamment demontre qu’ils ne voulaient pas du changement !
    Alors rassemblons-nous largement ! C’est le large rassemblement !
    C’est le cercle viscieux, au moins on n’est presque sur qu’au bout de 30 ans, nous allons recommencer la roue.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 18:20, par justement juste
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Beaucoup de ceux qui réagissent sur la toile n’ont lu que le titre. Ou bien ils ne comprennent pas français. Je vous dis que UPC est stratégique dans sa communication et nul ne peut dire avec exactitude sa position aujourd’hui sur la question des alliances. Bravo UPC. Ce n’est qu’ainsi que vous pouvez feinter Salif dans ses manœuvres machiavéliques.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2015 à 19:45, par Yiriba
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    UPC avec MPP ensemble, c’est de la trahison ! Les 2 principaux partis du pays seront la main dans la main dans le même camp, dans le même mandat. Le peuple se retrouve alors sans opposition politique mais avec des MANGEURS en symbioses. UPC, vous pouvez le faire parce que vous avez faim et vous ne pouvez plus encore attendre. Le peuple prendra note. Mais ne pourrez plus venir critiquer la gouvernement sortant aux prochaines élections avec lequel vous avez gouverné. Tout le monde est capable de comprendre cette ruse. C’est écœurant de penser seulement que cela puisse faire. Une démocratie sans opposant, peu importe le vote de son peuple, on veut tous des postes et tout de suite. Alors, vive le retour aux partis uniques.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2015 à 08:41, par Henk
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    quid du bilan ? pourquoi pour les présidentielles l’UPC n’a pas gagné au 1er tour ? ou au moins arraché un 2ème tour ? forces et faiblesses de la stratégie de campagne ? quelles étaient les hypothèses et lesquelles sont valides ou ne le sont pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2015 à 15:36, par upc semokdeki
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    si le peuple avait voulu de l’upc il aurait élu Diabré. donc s’il vous plait pas d’upc au gouvernement. qu’ils aillent se marier avec le cdp
    quand l’UNIR/PS a dit qu’il n’excluait pas une alliance avec le MPP les upcistes ont sauté dessus et commencé à dénigrer comme d’habitude

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2015 à 18:10, par zagas
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    salut !l’un parle de nationalisation,l’autre parle de privatisation.Non,non et non,ça ne saurait marcher à moins que tout ce beau n’avait qu’un concept caché"enrichissement dans le dos du peuple"

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2015 à 20:35, par SOULY ADAMA
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Bonsoir tous,

    APRES UNE LECTURE APPROFONDIE JE CROIS QUE Mr SOSSO EST RESTE OUVERT POUR POUVOIR MIEUX GERE A L’INTERNE TOUTE VELLEITE DE LA MOUVANCE A VOULOIR DIVISE L’UNION SACRE DANS LE RANG DES LIONS DE LA SAVANE.

    PAR AILLEUR SAUF UNE MAUVAISE ANALYSE ON PEUX RENTRER DANS UN GOUVERNEMET SANS POUR AUTANT VENDRE SON AME AU DIABLE.

    SACHONS RAISON GARDEE MAIS SI JAMAIS UPC S’ASSOCIE AU MPP JE DONNERAI PAS CHER LEUR PEAU CAR LE PIECE EST TROP GRAND JE DOUTE FORT QUE LES BURKINABE EN MAJORITE NE COMPRENNENT PAS GRANDE CHOSE A LA POLITIQUE .

    QUE DIEU AIDE LE BURKINA AUJOURD’HUI NOUS SOMMES UNE REFFERENCE EN AFRIQUE.

    MAINTENONS CE CAP

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2015 à 23:49, par Nobila Bernard OUEDRAOGO
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Bonsoir à tous ! Sans verser dans la polémique, je pense en toute sincérité que l’UPC et le MPP ne peuvent pas faire alliance. Cela parce que qu’il d’énormes divergences idéologiques entre ces deux partis.De plus une telle alliance ne sera en aucun cas politiquement correct car on assistera à une gouvernance sans opposition réelle. Ce sera en fait une dérive grave dont les conséquences sur les populations seront gigantesques. L’UPC restera sûrement dans l’opposition pour recadrer la gestion du pouvoir d’état. Je reste convaincu l’occasion lui sera donné de diriger le pays et mettre en œuvre son programme de société.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2015 à 21:21, par qui as dit
    En réponse à : Future Assemblée nationale : L’ UPC n’exclut pas une alliance avec le MPP

    Les aimement de son pays les partis connaient ce qu’ils veulent et qu’ils font en vérité y’a pas ces gens de amour dans la politique un gouvernement dans ces gens de pays ça ne manqueras une grande position’le gouvernement qui veut il veut facilité qui peut devenue le bon développement où la courrution

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés