Droit des enfants : Des prix pour encourager les meilleurs projets

jeudi 10 décembre 2015 à 23h56min

Les porteurs des meilleurs projets des communes et organisations de la société civile, partenaires de Fonds enfants ont été récompensés le mercredi 9 décembre 2O15 à Ouagadougou. Ce sont au total neuf projets, qui ont été récompensés en présence des partenaires techniques et financiers.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Droit des enfants : Des prix pour encourager les meilleurs projets

La place d’un enfant, ce n’est pas sur un site aurifère, ni un champ de coton. Et cela, le Fonds enfants, le Projet Fonds de lutte contre la traite et les pires formes de travail des enfants en a pleinement conscience. C’est pourquoi « Nous avons institué ce prix pour créer une émulation, un dynamisme dans la lutte contre la traite, le travail et le trafic des enfants au niveau des collectivités et des OSC  », a signifié Boukary Traoré, chargé de communication du Fonds enfants.

L’objectif étant d’inciter les communes et les OSC des régions du sud-ouest, de l’est et du centre-est à s’investir davantage dans la lutte contre les pratiques néfastes infligées aux enfants, ce sont au total neuf bénéficiaires qui ont été récompensés. C’est le cas du lauréat du premier prix dans la région du sud-ouest. Arsène Kiéma, responsable d’un projet d’appui à la formation professionnelle de 20 enfants vulnérables, victimes de traite et de pires formes de travail des enfants dans la ville de Diébougou, se dit heureux après avoir reçu le premier prix d’un montant de 1 500 000 francs CFA. « Les enfants ont été formés pendant 3 ans en mécanique auto et menuiserie bois. Au terme de la formation, neuf enfants ont réussi au certificat d’aptitude professionnelle et sont présentement sur le terrain. C’est le travail de toute une équipe et nous remercions Fonds enfants pour son appui permanent », a- t- il fait remarquer.

Créé dans le cadre de la coopération entre le Burkina et la république fédérale d’Allemagne, le Fonds Enfants bénéficie de l’appui technique et financier de l’Allemagne. A cet effet, le budget alloué par la coopération allemande pour la quatrième phase du projet est de 5,2 milliards de FCFA. A cela s’ajouterait un financement supplémentaire de 1,3 milliards, ce qui ramènerait l’ensemble de la subvention accordée à 6,5 milliards de francs CFA.
Ainsi Joerg Meyer, représentant de l’ambassadeur d’Allemagne au Burkina est confiant. « Nous fondant sur les acquis des phases précédentes, nous osons espérer que les actions concrètes et adaptées qui seront engagées par le projet, sauront apporter des solutions à même de satisfaire les attentes des enfants ».
Pour Moumounou Gnankambary, représentant du Ministre de l’économie et des finances, parrain de la cérémonie, ce projet s’inscrit dans la catégorie C des projets du gouvernement. Et à ce titre, le gouvernement salue les efforts des différents partenaires dans la lutte pour le respect des droits des enfants.
Le Fonds enfants a été créé en 2005. Le projet intervient dans plusieurs domaines tels que l’information et la communication de proximité pour la sensibilisation des populations, l’appui à la scolarisation des enfants, l’appui aux initiatives de formation professionnelle, la promotion d’activités génératrices de revenus.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés