Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

mercredi 9 décembre 2015 à 23h21min

A l’instar des autres pays du monde, le Burkina Faso commémore, ce mercredi 9 décembre 2015, la Journée internationale de lutte contre la corruption. En vue de recueillir les avis des ouagalais sur cette journée dédiée à la loi anti-corruption, nous avons réalisé un micro-trottoir, ce mercredi 9 décembre 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

Claude Wetta, secrétaire exécutif du REN-LAC

« Il faut familiariser les burkinabè avec la loi anti-corruption »
La corruption est un phénomène assez important dans le pays. Pour preuve, notre rapport 2014, indique que 91% des burkinabè estiment que la corruption est fréquente sinon très fréquente. Ce chiffre est du moins alarmant. Toutefois, On peut dire qu’il y a une satisfaction lorsqu’on nous classe par rapport aux autres pays d’Afrique (les 3 pays les moins corrompus). C’est en ce sens que la loi anti-corruption qu’on vient d’adopter trouve son plein sens. Une fois que cette loi est appliquée dans toute sa rigueur, nous pensons qu’on pourra faire des pas en avant pour véritablement combattre le phénomène de la corruption. Et pour appliquer cette loi, il faut nécessairement que l’administration burkinabè ainsi que les citoyens burkinabè puissent connaitre cette loi et que nous les acteurs de la société civile, nous puissions veiller pour voir si elle est effectivement appliquée dans tous ses compartiments.

Célestin Yaméogo, agent de l’autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption
« Il ne suffit pas d’avoir de beaux textes qui ne seront pas appliqués »
La corruption constitue toujours une gangrène au Burkina Faso malgré les avancées notables constatées. L’adoption de la loi réprimant la loi est déjà une avancée pour notre pays. Mais l’essentiel n’est pas d’avoir de beaux textes qui serviront à embellir le pays. C’est pourquoi, il faut donner les moyens nécessaires aux structures en charge de la lutte contre la corruption pour pouvoir agir sur le terrain. Après l’insurrection des 30 et 31 octobre, j’ai bon espoir que nous pourrons avoir de lendemains meilleurs contre la corruption surtout quand on sait qu’il existe des structures de veille au niveau des OSC (Organisations de la société civile, ndlr) et au niveau étatique.

Eric Kusi Kossongonona, employé d’une société minière
« Mieux sensibiliser afin de combattre la corruption »
La corruption s’explique par le fait que certaines personnes n’arrivent pas à satisfaire une certaine assurance pour régler des questions. Nécessairement, le niveau de développement joue sur celui de la production. Maintenant, la corruption gangrène le développement. Et nous sommes dans cette spirale où les gens veulent même illégalement s’assurer de leur propre développement. Pour lutter donc contre la corruption, il faut faire appliquer les lois et règlements en vigueur. C’est en cela qu’il faut saluer l’adoption de la loi portant prévention et répression de la corruption au Burkina. Elle vient davantage renforcer le dispositif législatif en matière de lutte contre le phénomène, le reste revient aux hommes de jouer leur partition. De prime abord, il faut que nous soyons tous convaincus que la corruption gangrène le développement de notre pays et que nous nous y engageons. Et pour se faire, il faut sensibiliser, éviter les situations qui peuvent donner la possibilité d’être corrompu, éviter de donner la possibilité aux uns et aux autres de penser qu’il faut payer, donner quelque chose ou recevoir quelque chose pour faire son travail comme il se doit.

Baba Karama, membre de l’Organisation des transporteurs du Faso
« Combattre la corruption est l’affaire de tous »
Cette journée interpelle plus d’un à opérer des réformes profondes et pertinentes en vue de poser les jalons d’une gouvernance saine. La combattre est l’affaire de tous. Pour ce faire, un accent doit être mis au niveau de la sensibilisation. Je ne saurai manquer l’occasion que m’offre cette journée, pour exhorter chacun de nous à s’engager individuellement ou collectivement dans la lutte contre la corruption.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 décembre 2015 à 21:36, par xavim
    En réponse à : Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

    Je pense qu’I’ll faut sanctionner severement car je que constate que dans l’administrations, nous les pauvres agents nous n’arrivons pas a mieux faire a cause de cette pratique car on gonfle les budgets pour beneficier des 10% et consequence le budget alouer devient insignifiant. Vraiment que la sanction soit dur, bon vent au BF.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2015 à 08:08, par james kenny
    En réponse à : Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

    parfait la loi est la, on va pouvoir s’attaquer aux bastions de la corruption tels que la solde et les impots. ils sont tapis dans les bureaux a la solde a réclamer 10% aux agents qui ont un gros rappel en vue. aussi, quand je vois un agent formé a l’enaref je ne peux m’empecher de me demander combien il a payé pour etre la.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2015 à 09:06, par Dabre
    En réponse à : Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

    Pour lutter contre la corruption, il faut lutter contre la pauvreté, unemployment, ou chômage, et créer des emplois. Former les jeunes à être util. Forcé les gens à prendre et resté en retraite. Ilya des jeunes Burkinabe qui ne connaissent que les mêmes ministre depuis leur naissance, les même directeur, DAF, bref Dieu merci on a plus le même président. Vous voyez un peu, les textes ne seront pas appliqués, tant la corruption se trouve au haut niveau. C’est comme un serpent, tu beau tapper ou même coupé la queue, il continuera tant que tu n’a pas touché à sa tête. Je souhaite une bonne chance à notre nouveau Président, qu’il considère la corruption dans son agenda de 5 ans. Ça ne finira pas, mais si on commence à appliquer à haut niveau, les résultats se sentiront dans tout le corp entier. Momini.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2015 à 09:15, par Alexio
    En réponse à : Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

    La cause de la corruption au Faso est la pauvrete. Malgre son cote amorale et son impact a l economie nationale, elle reste une affaire de tous.

    Les politiciens, la justice, le nepotisme dans toutes ses couleurs au secteur publique que prive. La maguoulle et les coups de pistons. La separation de sa famille ala chose commune. La douane, les appels d offres, les pots- de- vins. Etc.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2015 à 09:27, par Le souverain
    En réponse à : Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

    La méthode du MPP c’est la corruption. Cette corruption a été observée durant la campagne pour les élections couplées ; distributions de carburant par ci et de T Shirt orange par là (interdit par le code électoral). Nous avons peur que le régime de Rock ne soit qu’une continuité de celui de Blaise, sinon même pire.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2015 à 09:47, par l’éteincelle
    En réponse à : Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

    Frère internaute ! qu’entendez vous par’’Forcé les gens à prendre et resté en retraite’’. Il ya des textes qui encadrent les emplois ici au Faso. Quand au poste de ministre ce n’est pas un emploi de la fonction publique,on appelle qui on veut un point c’est tout ! En quoi des postes ministériels ou de DG ont à voir avec le chômage ? Du reste et tout le monde en convient, aujourd’hui ce ne sont pas les postes de la FP qui règleront le chomage des jeunes dans ce pays et dans aucun pays d’ailleurs.Cessez donc de vous fourvoyer ,demandez à l’Etat de créer les conditions d’émergence d’unités économiques d’initiatives privées (de jeunes comme de vieux retraités) et vous verez que le chômage va battre de l’aile.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2015 à 10:06, par l’éteincelle
    En réponse à : Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

    Monsieur,vous vous trompez de cible. C’est la loi sur les gadgets qui est bancale. Elle parle de gadgets à l’éffigie des candidats,alors tout ce qui n’est pas interdit par la loi est autorisé.La loi aurait dit tout net( MBA MIchel prêtez moi le mot) que tout gadget ou autre accoutrement de nature à identifier ou faire allusion à un parti était interdit et on en serait pas là !. Quand à la distribution d’essence,à quoi selon vous devrait servir les 25 millions donnés par l’Etat ? Vous ne connaissez pas la réponse ? Aidez les militants à battre campagne ! Si on a un engin,ça ne marche pas à ce que je sache à l’eau de robinet ! Si vous avez un problème avec le MPP,allez y le trouver dans ses locaux ou adressez vous à ses premiers responsables(vous les connaissez) et laissez les lecteurs en paix !THCRRRR !

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2015 à 11:31, par papaya
    En réponse à : Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

    comment pouvons nous lutté contre la corruption si au regard des évènements du 30 et 31 octobre 2014 nos Organisations des sociétés civiles sont devenus aujourd’hui des "OSCC" Organisation des Sociétés Civiles Corrompues ? c’est dommage !!! il vas falloir pallié le fléau dès le haut si non depuis combien de temps, il nous parles de lutte contre la corruption et qu’elle persiste à fort priori je pense qu’il s’agit des actions promotrices de rehausser la corruption trop c’est trop

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2015 à 12:27, par leveridict
    En réponse à : Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

    Pour ce qui est de la corruption pour ma part, je pense que les gens font tout sauf dire la vérité.Quand de simples fonctionnaires de la fonction publique se retrouvent après seulement quelques années de service avec des maisons d’une valeur estimée à environ 30 millions,50 millions,100 millions etc....et que l’opinion dont l’État lui même sait que ce dernier ne peut avoir ce qu’il a de façon honnête et ne dit rien c’est vraiment encourager celle-ci (la corruption). je pense qu’il y a des choses qui se passent chez nous que l’on na pas besoin d’être savant pour savoir qu’il y a un détournement ou un vol. Tenez vous bien et aidez moi à avoir la réponse à cette question:Peut-on avec un salaire de 150 000 à 250.000 avoir en si peu de temps (10 ans) une maison d’une grosse valeur (50.000.000) et une voiture d’une grosse valeur(6 à 8 millions) également dans notre fonction publique si l’on est honnête dans ses actes ? changeons donc notre stratégie de lutte contre ce fléau.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2015 à 16:22, par Dabre
    En réponse à : Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

    L’ Étéincelle , je sais très bien comment un ministre ou DG gagné leur emploi. Je me réfère ici ,et surtout de donner la chance au jeune diplômé qui peuvent très bien servir dans ces différents position. Cela amènera de nouvelles idées.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2015 à 22:00, par Fun-key
    En réponse à : Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

    J’ai un peu honte de voir tant de fautes d’orthographe dans ces messages de mes frères et sœurs burkinabè ! Vous qui faites part des environ 15% de la population qui savez lire et écrire, faites au moins un effort pour éviter tant de fautes ! MERCI !
    QUAND À LA CORRUPTION : HAJYA ! ÇA NE FAIT QUE COMMENCER....
    C’est toujours le même système politique du colon qui est en place. Ça ne sert à rien de changer les personnes aù différents postes. Faut changer complètement le système. Ni sécurité sociale et beaucoup trop peux d’installations de santé. Les gens on faim, pas d’eau propre et saine, pas de travail et donc pas d’argent. Les policiers mal payé comme les douaniers aussi et les autres agents de l’état vont continuer à contribuer à la hausse de la corruption. Et les gens aussi se sont tellement habitué et honnêtement on peut comprendre si quelqu’un s’arrange avec un autre....
    Mais il y est des problèmes plus grave comme le Geo-engineering qui se passe partout au monde depuis de années durant sans que les populations se rendent compte et qui se passe actuellement et depuis 2001 au Faso sous le nom du projet ZAKA....! Avec l’aide du Maroc et des USA (www.wheatermodification.com). Est-ce que ces installations terrestres ont elles un impact négatif sur la santé aussi comme les chemtrails qui sont mélangé au carburant d’avion consistant de poudre de différent oxides de métaux comme l’aluminium par exemple. Tout ça pour faire de la pluie artificielle ou des sécheresses avec une installation comme HAARP en Alaska..... Ce problème et global. Un autre en est que nous ne vivons pas sur un globe la terre est plate. L’eau est toujours plate. Et le éspace n’existe pas. Regardez sur Youtube : ISS HOAX si vous comprenez l’anglais. Il a donc beaucoup de problèmes à résoudre. Allons-y !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2015 à 22:44, par karim
    En réponse à : Loi anti- corruption : Ce qu’en pensent certains burkinabè

    Soyons honnete come la dit le nouveau president elu lui mm que le poissons pourit par la tete, sauf qu’il ne le met pas en pratique lui mm, alors on fait coment ? lutons contre la coruptions pourvu que sa concern les autres ? on a vu durant ces elections l’achat de conscience est coruption oui ou non ? si oui alors il ya probleme. c’est vrait qu’il nya pas eu de frauds dans les urnes mais... en suit tout le monde sait que ces nouveaux responsables on fait des detournement colosal et mm faitez leur miliards sous Blaise Compaore, et le simple meacolpa ne peu efface cela a moins qu’ils ne retourn ce qu’ils ont voles, sinon il aura injustice si on ne juge que ceux qui sont reste avec Blaise jusq’a la derniere minute. et pour conclure coment voulez vous que des anciens voleurs connu par tous publicment puissent donne des lecons d’integrite ? voir empechez les autres de vole, quand eux mm continu de ce comporte come par le passe ? Nous voulons etre optimiste et on a pas trop de choi non plus a partir du moment ou ces Mrs on gagne les elections, mais la realite est que rien na change et ne changera, parque le peuple lui mm dans sa magiorite est come les RSS, raison pour lauqel ils ont gagne les elections. Les quelques honnetes persones non autre choi que l’espoir mais la realite est cru et nu, L’africain et le BURKINABE en particulier aime cadeau, la gratuite, ce qui n’exites nulle part au monde. Donc tant que le Burkinabe n’aprendra pas cela on sera toujour en retard. merci

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés