Prévention des catastrophes : le savoir-faire local au service de la résilience des communautés

lundi 7 décembre 2015 à 23h30min

Prévue pour être célébrée le 13 octobre de chaque année, la journée internationale de prévention des catastrophes (JIPC) a été célébrée en différé le vendredi 4 décembre 2015, au centre de formation et de production agropastorale et artisanale de Louda, commune rurale de Kaya. En prélude à la commémoration de cette journée, un atelier national de partage d’expériences des partenaires de Christian Aid Sahel ,en matière de plaidoyer sur la réduction des risques de catastrophes (RRC), s’est tenu le jeudi 3 décembre 2015 .

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Prévention des catastrophes : le savoir-faire local au service de la résilience des communautés

« La connaissance sauve des vies », c’est le thème de la présente commémoration de la journée internationale de prévention des catastrophes. Organisée par l’Alliance technique d’assistance au développement (ATAD), avec l’appui des partenaires du réseau national de plaidoyer sur la RRC, le thème de cette année interpelle les populations à mettre l’accent sur la contribution des savoirs endogènes dans la gestion des catastrophes. « Au niveau local, les communautés ont des savoirs traditionnels qui sont utiles à la promotion du développement. En effet, les communautés savent observer et prévenir les phénomènes naturels. Ce sont des éléments importants dans l’alerte précoce que nous pouvons utiliser et vulgariser dans la gestion des RRC », a souligné Christian Zango, président de l’ATD.

Pour Nandy Somé /Diallo, gouverneur de la région du centre nord, « la consécration d’une journée dédiée à la prévention des catastrophes est salutaire au sens où elle permet de sensibiliser les populations dans la prévention et la gestion des catastrophes récurrentes dans notre pays ». A cet effet, la célébration de cette journée est particulière car elle marque le 70ème anniversaire de l’ONG Christian Aid, partenaire technique et financier de la société civile dans la gestion des catastrophes.

Partage d’expérience en matière de plaidoyer
La veille de la commémoration de la JIPC, les acteurs venus du Mali, du Niger et du Sénégal ont bien voulu partager leurs expériences avec ceux du Burkina. Le but étant d’aboutir à des solutions plus efficaces sur la gestion des catastrophes dans la sous-région. Il s’agissait entre autres, de présenter les acquis du réseau en matière de RRC et de faire l’état des lieux de la mise en œuvre de la loi d’orientation en matière de prévention et de réduction des risques de catastrophes au Burkina. Pour Boukary Guindo, point focal du réseau de plaidoyer pour la sécurité foncière au Mali, « nous avons à peu près les mêmes réalités. Ce qui se passe au Mali par rapport à l’atténuation du changement climatique est une expérience qui peut intéresser nos partenaires Burkinabè ».
La célébration de la journée internationale de prévention des catastrophes a servi de cadre pour récompenser les gagnants de l’émission radiophonique sur les RRC. La journée a été également marquée par une visite du barrage réhabilité de Louda.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés