Mesures d’accompagnement des travaux de renforcement de la RN°1 : axe Ouaga-bobo. ASEC-Burkina sensibilise sur les IST/VIH/Sida et les grossesses non désirées

dimanche 6 décembre 2015 à 22h00min

Dans le cadre des mesures d’accompagnement des travaux de renforcement de la route nationale N°1, la Direction générale des routes (DGR), gestionnaire du devis-programme d’Appui au suivi des projets financés par le 10ème Fonds européens pour le développement a octroyé une subvention à l’Association l’Ecole des Citoyens (ASEC-Burkina) pour la mise en œuvre du projet "prévention et de prise en charge des IST/VIH/Sida sur la RN°1, axe Ouagadougou-Bobo Dioulasso".
Démarré en janvier 2015, ce projet couvre une période de douze mois et a pour objectif de contribuer à la réduction de la propagation des IST, du VIH/Sida, la morbidité et la mortalité parmi les populations mobiles et riveraines de la RN°1, l’axe Ouagadougou-Bobo-Dioulasso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mesures d’accompagnement des travaux de renforcement de la RN°1 : axe Ouaga-bobo. ASEC-Burkina sensibilise sur les IST/VIH/Sida et les grossesses non désirées

Mesures d’accompagnement des travaux de renforcement de la RN°1 : axe Ouaga-bobo.

ASEC-Burkina sensibilise sur les IST/VIH/Sida et les grossesses non désirées
Pour atteindre les résultats escomptés, ASEC-Burkina doit promouvoir sur le tronçon, entre autres des activités de prévention, de renforcement de capacité des Agents de santé et des prestataires communautaires, d’appui à l’organisation des campagnes de dépistage, de promotion des droits des personnes vivant avec le VIH.

Pour y arriver, ASEC-Burkina s’est associée avec des structures de référence dans le domaine de la prévention au Burkina Faso pour la mise en œuvre des activités terrain. Il s’agit de ALAVI Tanghin-Dassouri, de JAFAA de Boromo et de REVS+ de Houndé pour l’atteinte des résultats.
Le projet a démarré avec le renforcement de capacités de 60 animateurs sur l’IEC/CCC afin de faciliter l’organisation des activités de prévention et de référence de la population ciblée par l’action. Tanghin Dassouri, Boromo et Houndé ont abrité chacune de ces formations. Quinze (15) agents de santé ont été renforcés sur l’approche syndromique des IST et la gestion des déchets biomédicaux pour une meilleure prise en charge de bénéficiaire sur le tronçon. Enfin douze (12) agents des ONG intervenant sur le projet ont bénéficié d’une formation sur l’archivage des données et le suivi évaluation pour faciliter la traçabilité des données issues du projet. Ces séries de formations ont facilité la suite des actions dont les campagnes de dépistage.
Six campagnes de dépistage ont été organisées en stratégie avancée pour le compte du projet. Une trentaine de localité ont bénéficié de ces campagnes qui ont permis de détecter des cas positifs qui bénéficient d’accompagnement sur le terrain par des ateliers thérapeutiques et l’aide à l’observance.

Les activités d’information, d’éducation et de communication menées de janvier à juillet 2015 ont permis de sensibiliser 9084 personnes à travers l’organisation de 453 causeries éducatives et 4 théâtres-forum. Les camionneurs, les ouvriers, les travailleuses de sexe, les vendeuses ambulantes, les populations riveraines, les usagers de l’itinéraire Ouagadougou -Bobo-Dioulasso, les autorités locales, les associations communautaires, les organisations des transporteurs ont été les principales cibles.
En attendant le bilan global de l’action prévu pour fin décembre 2015 Les animateurs ont intensifié les activités d’information, d’éducation et de communication le long du tronçon en organisant des activités de causeries éducatives, de cinés -’débats et de théâtres fora. Ces activités sont renforcées par des campagnes de distribution de préservatifs le long du tronçon.

Vue de la campagne de distribution des préservatifs sur le tronçon Ouaga - Bobo

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés