Croissance économique dans le secteur agricole : Plus 550 millions de francs CFA pour la Région de l’Est en 2016

jeudi 3 décembre 2015 à 02h42min

La 3e session du Comité d’Approbation des Projets (CAP) du Programme de Croissance Économique dans le Secteur Agricole (PCESA) de la région de l’Est s’est tenue du 13 au14 novembre 2015 à Fada N’Gourma. Le Comité a déclaré 24 projets recevables et aptes pour être financés en 2016 à un montant total de 554 140 000 francs CFA au profit des collectivités. Chose qui a réjoui la cinquantaine de participants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Croissance économique dans le secteur agricole : Plus 550 millions de francs CFA pour la Région de l’Est en 2016

Les filières bétail-viande, gomme arabique, karité, maïs et niébé connaitront une émergence dans la Région de l’Est en 2016 et au-delà. 554 140 000 de francs CFA seront injectés dans ces différentes filières au profit des collectivités du Gulmu. De la production à la commercialisation en passant par la transformation, tout a été réfléchi par les collectivités, avant d’être analysé et validé par le CAP du PCESA, sous la présidence de Monsieur Péguy Hyacinthe YODA, Président de la Délégation Spéciale Régionale de l’Est.
À son allocution d’ouverture de l’atelier, le Président a traduit toute sa reconnaissance au Gouvernement et au partenaire financier, le Royaume du Danemark, pour les efforts consentis dans l’accompagnement de la région de l’Est et du pays tout entier. « Il revient à nous collectivités territoriales de mériter une telle confiance de la part des partenaires et de démontrer notre capacité à assumer les responsabilités qui sont désormais les nôtres, » a-t-il terminé.
Concernant les projets, les collectivités ont une contrepartie à apporter. Le reste sera donc financé par le PCESA sous forme de subvention. Cette année, la subvention attendue du PCESA est de 513 641 000 francs CFA pour un apport de 40 499 000 francs CFA des porteurs. Ces projets sont composés de :
• 03 projets de la filière Bétail-viande (maillon production : 1 projet, maillon transformation : 2 projets) ;
• 05 projets de la filière Gomme arabique (maillon commercialisation) ;
• 09 projets de la filière Karité (maillon production) ;
• 07 projets de la filière Maïs (maillon production : 6 projets, maillon commercialisation : 1 projet).
Toutes les cinq provinces de la Région sont représentées. Il s’agit du Gourma, de la Gnagna, de la Komondjari, de la Kompienga et de la Tapoa. Les projets sélectionnés devaient répondre à des critères bien définis par le comité. Avec l’appui des techniciens sur le terrain, tous les projets présentés ont répondu aux différents critères.
Ces 24 projets font suite à 48 autres projets accordés en 2015 à hauteur de 333 489 911 FCFA. À titre d’exemple on peut citer :
• 16 Parcs de vaccination ;
• 02 Magasins de stockage de niébé ;
• 01 Boutique d’intrants de niébé équipée ;
• 01 Magasin d’intrants zootechniques ;
• 02 Aires d’abattage ;
• 02 Boucheries ;
• 19 Forages pastoraux ;
• 01 Puits pastoral ;
• 01 Unité d’extraction de beurre de karité et fabrication de savon à base de ce beurre ;
Le président du CAP, Monsieur Péguy Hyacinthe YODA, Président de la Délégation Spéciale Régionale de l’Est, qui est aussi le Gouverneur de la Région, s’est réjoui du fait que les 24 projets soient validés. « Cela montre que les collectivités se sont bien appropriées le PCESA », a-t-il dit. Sur la question du changement des équipes des collectivités avec les élections, qui pourrait faire souffrir l’exécution des projets, le président du comité donne sa position : « Ces projets ont été soumis par les collectivités elles-mêmes, après un long travail. Ils traduisent donc les aspirations profondes des communautés à la base. Cela veut dire que les équipes d’après transition doivent en faire une priorité et poursuivre à bien le processus enclenché ».
Pour lui c’est une grande opportunité pour les collectivités du Gulumu de faire partie des bénéficiaires du PCESA. Ce que partage parfaitement le Directeur Régional de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques, de l’Assainissement et de la Sécurité Alimentaire, Ousmane Bonkoungou, qui est aussi le Coordonnateur régional du PCESA : « Avec ce projet, la Région a bénéficié de beaucoup d’infrastructures telles des parcs de vaccinations, des forages pastoraux et des magasins de stockage de céréales. Et elle continuera d’en bénéficier jusqu’à l’horizon 2018. C’est donc une belle opportunité pour la région. Et c’est pour moi une réelle satisfaction que ma région figure parmi les 5 régions bénéficiaires du PCESA depuis 2013 », a-t-il soutenu.
Malgré les difficultés d’exécution décelées çà et là, telle que le non-respect des délais de livraisons des infrastructures, le coordonnateur rassure : « Je crois qu’avec le nombre de projets que nous avons déjà exécutés en 2015, il n’y a pas d’inquiétudes. Nous sommes déjà à 74% d’exécution de nos projets ; toutes catégories confondues. Je pense donc que les 26% restants ne seront pas un problème. Je tiens aussi à préciser que le PCESA n’a pas parachuté. Nous l’exécutons suivant les expériences du PADAB I et II. Nous avons donc déjà des acquis. Les deux premières sessions ont validé 48 projets qui sont déjà presqu’à terme d’exécution. Nous sommes donc confiants quant à la réussite des différents projets. Nous sollicitons le concours de tous les acteurs concernés pour asseoir une gestion efficace des infrastructures qui seront exécutées », a t- il conclu.
En rappel, le Programme de Croissance Économique dans le Secteur Agricole (PCESA) s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Développement Durable (SCADD). Il est financé par le Royaume du Danemark pour cinq régions, à savoir : l`Est, le Centre-Est, le Nord, le Centre-Ouest et le Sahel. Il s`agira dans ces régions de promouvoir la chaîne de valeurs des filières de la gomme arabique, du bétail-viande, du karité, du niébé et du maïs.

Tiabrimani NADINGA,
Journaliste-Communicateur
dans la Région de l’Est

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés