« Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

jeudi 3 décembre 2015 à 02h42min

Chers braves concitoyens et concitoyennes de la république transitoire du Guantanam. A l’heure où la fièvre de la campagne à la course au Fauteuil est toujours haute, je sors de mon mutisme qui a assez duré. Ce n’est pas par manque de sujets (car il n’en manque jamais au Guantanam) mais par grande nécessité d’observation et d’analyse de tout ce qui se passe, depuis le fait militaire créateur de néologismes guantanaméens en septembre. Aujourd’hui, c’est un autre fait militaire qui laisse perplexe ma petite intelligence : la généralisation du chef du peloton ministériel.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
« Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

« Le Guantanam transitionnel est doux deh ! » pourrait-on ainsi dire en termes vulgaires. Il parait que, depuis qu’on a transité, plus rien ne devrait être comme avant. Je me demande aujourd’hui s’il faut croire que plus rien n’est comme avant ou plutôt que plus rien ne sera comme avant. Mon impression est que les règles de bonnes conduites fixées en termes de gouvernance, de gestion de la chose publique, de valeurs morales dont l’intégrité, l’ont été seulement dans une perspective future. Ce qui m’amène à me poser la question que certainement d’autres ont posée mais à laquelle je n’avais pas réfléchi : le slogan de notre désormais Général aux étoiles infinies, devait prendre effet à quel moment ? Avant ou après la transition ?
Avec tout ce que mes yeux ont pu observer, et malgré la naïveté de mon cœur, mon esprit privilégie la réponse de l’après transition. Ainsi donc, la vielle dame n’a fait que changer de robe ; à la place de l’ancienne à lui offerte par sa coépouse, elle s’est revêtue de celle qu’elle s’est cousue avec l’argent de la même coépouse. En réalité, au Guantanam, rien n’a changé ; les mêmes égos surdimensionnés, les mêmes hypocrisies sur fond d’intérêts égoïstes demeurent. Mais pas d’inquiétude, tout changera. Les loups du moment ont prescrit le régime végétarien applicable à leur espèce ; seulement c’est après être impitoyablement passés dans la bergerie, qu’ils l’ont fait. Désir de protection et de justice ou instinct égocentrique ? Sinon pourquoi un tel entêtement à atteindre ce sommet non mérité par des subterfuges juridiques fortement contestés ? Des contestations qui ont d’ailleurs fait vaciller le Guantanam naguère exemple de paix.
Je ne vois pas en quoi celui qui tenait les lieux mérite d’être généralisé. Corneil, dans Le Cid, a dit qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. En le paraphrasant, j’estime qu’il n’y a aucune gloire à ce que la tenue que l’on s’est soi-même cousue, c’est-à-dire sur mesures, convienne à son propre corps ou peut-être à son seul corps. Bref, je ne vais pas en dire davantage même si c’est encore une voix, un cri s’exprimant dans le vacarme de la course effrénée au trésor maculé. En tout cas, face à cette généralisation du désormais ex-tenant des lieux, je suis épris de mépris car je n’y vois aucun mérite guantanaméen.
Pendant qu’on y est, pourquoi ne pas bonifier toute la grande muette guantanaméenne ou même tous les habitants du Guantanam ? Là au moins, on aura dans nos universités oubliées un plus en matière d’encadrement. Comme la fête prend fin bientôt, empressons- nous de nous emparer de ce qui reste du festin hérité !

Le Guantanaméen,

Guantanaméennement révolté, mais GÉNÉRALEMENT calme
Et guantanaméeenement vôtre !

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 décembre 2015 à 17:32, par Le transitaire
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Tu as tout dit. A la place de ZIDA, je déclinerais cette nomination tant elle réduit sérieusement la popularité du " tenant des lieux". A supposer que jusque là il ait mérité ses galons et du même coup l’estime de ses pairs. Maintenant qu’il a été propulsé tel un fusée Général de division, comment ne pas semer le doute sur son parcours depuis le début ? C’est comme s’il avait triché pour être là où il est et ça, ce n’est pas bon pour un militaire surtout haut gradé.
    Général de division, il divisera certainement ! Je reste convaincu que ses pairs le traiteront avec condescendance à moins qu’il renonce s’il veut au moins avoir un minimum de considération...ce qui n’est pas encore tard.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 17:37
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    A mon humble avis et sans partie pris ce messieur merite son galon il a eu des erreurs au depart par la volonté de son ex patron diendere de vouloir confisquer le pouvoir mais quand il s’est rendu compte qu’il a été utilisé et vu la détermination du peuple il a preferé l"abandonner pour suivre la verité au risque de sa vie.Alors il a été recompensé pour service rendu a la nation de facon exceptionnelle.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 17:42, par baby
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    nomination au titre de Général : mérite ou mépris ? sûrement qu’il n’a pas mérité. Déjà c’est pour cela que la nouvelle loi sur l’armée a été discrètement promulguée , c’était tailléé sur mésure pour arranger deux individus malheureusement le deuxième n’a pas achevé la transition, c’était pas à la transition de se féliciter, j’attend vos suggestions et critiques

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 17:45
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    On aura tout vu à Guantanam !!! Mais vous savez quoi ? Tout se paye sur terre. Regardez tous les hommes qui ont vécu de mensonges et de mauvaise gestion de l’armée, voyez leur porte de sortie : ils rasent les murs tôt ou tard. Avec leurs casseroles qui font du boucan derrière eux. Leur déchéance est surtout morale, même et surtout avec leurs étoiles.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 17:56, par Bolonoon
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Dans tout ça là, on ne nous dit toujours pas le rôle qu’a joué ZIDA le 30 Octobre 2014 avant d’aller prendre le pouvoir. Ou était-il avant de se rendre à la place de la révolution ? N’était-il pas avec les troupes au camp Naba Kom II ? Donc il devait pouvoir nous dire d’où est venu l’ordre de tirer. Nous dire aussi, pourquoi jusqu’à nos jours aucun juge d’instruction n’est désigné pour ce dossier. ZIDA, Ministre de la défense au lendemain de l’investiture de M’Ba Michel n’a jamais donné suite à la requête du MBDHP qui demandait la poursuite de Blaise, de LAT, de Nabéré et de Diendieré pour les crimes commis les 30 et 31 Octobre 2014. Pourquoi s’il n’avait rien à se reprocher.
    Je croix que nous devons faire attention. Il fallait attendre au moins de voir claire dans tout ça. Jugé le Gal Diendéré avant toute nomination de Général. Nous ne pas voulons vivre le cas Sanogo du Mali au Burkina. Et si on apprend après que ZIDA a donné l’ordre au soldats du RSP de tirer sur le peuple le 30 Octobre 2014 ? Il y’a encore beaucoup de zones d’ombres et pourtant nous devons définitivement assainir ce Pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 17:56
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Lefaso.net devrait arreter de publier des bêtises où disparaître de la toile.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 17:58
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    On aura tout vu à Guantanam !!! Mais vous savez quoi ? Tout se paye sur terre. Regardez tous les hommes qui ont vécu de mensonges et de mauvaise gestion de l’armée, voyez leur porte de sortie : ils rasent les murs tôt ou tard. Avec leurs casseroles qui font du boucan derrière eux. Leur déchéance est surtout morale, même et surtout avec leurs étoiles.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 18:09, par Bolonoon
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Dans tout ça là, on ne nous dit toujours pas le rôle qu’a joué ZIDA le 30 Octobre 2014 avant d’aller prendre le pouvoir. Ou était-il avant de se rendre à la place de la révolution ? N’était-il pas avec les troupes au camp Naba Kom II ? Donc il devait pouvoir nous dire d’où est venu l’ordre de tirer. Nous dire aussi, pourquoi jusqu’à nos jours aucun juge d’instruction n’est désigné pour ce dossier. ZIDA, Ministre de la défense au lendemain de l’investiture de M’Ba Michel n’a jamais donné suite à la requête du MBDHP qui demandait la poursuite de Blaise, de LAT, de Nabéré et de Diendieré pour les crimes commis les 30 et 31 Octobre 2014. Pourquoi s’il n’avait rien à se reprocher.
    Je croix que nous devons faire attention. Il fallait attendre au moins de voir claire dans tout ça. Jugé le Gal Diendéré avant toute nomination de Général. Nous ne pas voulons vivre le cas Sanogo du Mali au Burkina. Et si on apprend après que ZIDA a donné l’ordre au soldats du RSP de tirer sur le peuple le 30 Octobre 2014 ? Il y’a encore beaucoup de zones d’ombres et pourtant nous devons définitivement assainir ce Pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 18:12, par kvla
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Mon frère. C’est très simple. Zida merite bien ce grade. Je vous rappelle que Diendéré a eu ses dans la traitrise en organisant des assassinats et la repression pour blaise. Zida a bien trvaillé et meme risqué sa vie pour la population.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 18:34, par gangoblo
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    ummmhhh Dieu connait et sait tout. moi je pense que quand on ne connait pas on se renseigne

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 18:41, par Sidbewindin Somande
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Porte grandement ouverte a un retour en arriere. On decore et on distribut les promotions. Je ne pense pas que le Burkina a besoin de Generaux d operette

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 18:42
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    En tout cas ce n’est pas aux autorités de la transition les mieux indiquées pour choisir qui promouvoir mais le peuple c’est à dire l’assemblée nationale qui vient d’être élue. En effet c’est le peuple qui a chassé l’ancien régime en octobre 2014 et vous a confié une mission et a veillé à l’accomplissement de cette mission en vous délivrant (PF, PM et tout le gouvernement) en septembre 2015 du RSP.
    Norbert Zongo avait dit, le pire n’est pas la méchanceté des gens mauvais mais le silence des gens bien,
    les autorités de la transition nous ont tracé un sillon de mensonge et le peuple ne dit rien, j’espère que l’assemblée va nous faire quitter très vite ce sillon car Dieu nous interpèle encore à travers son service qui nous invite à bannir le mensonge et en particulier tous ceux qui ont la charge de gouverner afin qu’il fasse mieux vivre au Burkina Faso
    Que Dieu continue de protéger le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 18:57, par Sanfo Tasséré
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    c’est dommage qu’après Blaise la presse soit devenue "trop libre". Mr le journaliste c’est honteux que ne soyez même pas capable d’ouvrir la bouche pour nous dire ce que vous penser. c’est incroyable mais vraie. après le départ du "dictateur Blaise" les journalistes sont devenus poètes. et ce n’est même pas une bonne poésie. elle est trop vague et presque destinée à des humains de ton espèce.
    et ce qui est surtout regrettable c’est le fait que cela ne fait que commencer. jusqu’au 30 octobre 2014, vous aviez vous les journalistes la liberté nécessaire, vous l’avez échangé depuis avec la terreur, la duperie, et l’auto censure. "l’histoire dira qui de nous avait raison"

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 19:07, par le général
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Mon frère, il est GENERAL et c’est tout ! On sait que tu es parmi ce qui voulais le voir mort. Tout comme certains éléments du défunt RSP ! Mais c’est Dieu qui est fort ! Toi aussi ton tour va venir. Arrête d’être jaloux !!!! Il a fait beaucoup pour ce pays et même risquer sa vie et le pays lui doit au minimum cette reconnaissance !

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 19:19
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Tu as raison : c est du mépris pour nos martyres, pour tout burkinabé, pour le présent et l avenir du burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 19:22, par Tom Sawyer
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Aidez moi à comprendre ! Après avoir été chef d’état major d’une Armée ( gendarmerie, Armée de terre ou aire) doit on être sous les ordres du nouveau chef d’état-major ? Je pense que la réponse est non militairement parlant. Car après de hautes fonctions dans l’armée on ne fait plus partie de la chaîne de commandement. Quel est le grade actuel qui mette un militaire hors de la chaîne actuelle de commandement ? Bon je vais aller continuer à tirer les cours et aller pêcher car ici on réfléchit trop. Hulk tu es ou ? Allons chercher B...

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 19:33
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    que ceux qui ne sont pas capable de gérer leur propre famille se taise maintenant. des gens qui ne sont né que pour critiquer les efforts des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 19:37
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    le guatanamien, votre papier n’est pas pertinent. pour avoir conduit a bon port la transition, zida merite son titre. pour avoir rfusé d’etre un pantin a la solde de dienderé et du rsp, zida merite le titre. il aurait pu appliquer l’agenda caché du rsp et autre pro-compaore, histoire de remettre l’ancien regime sur la sellete comme convenu.il a ete patriote, ce qui a fait de lui l’ennemi numero 1 du rsp. donc, si c’est le merite, zida le merite, ce titre de gle. le parfais n’existe pas. soyez un jour reconnaissant envers la transition qui a ete taxé de tout les noms et qui pourtant a reussi sa mission.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 19:44, par Sanfo Tasséré
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    c’est dommage qu’après Blaise la presse soit devenue "trop libre". Mr le journaliste c’est honteux que ne soyez même pas capable d’ouvrir la bouche pour nous dire ce que vous penser. c’est incroyable mais vraie. après le départ du "dictateur Blaise" les journalistes sont devenus poètes. et ce n’est même pas une bonne poésie. elle est trop vague et presque destinée à des humains de ton espèce.
    et ce qui est surtout regrettable c’est le fait que cela ne fait que commencer. jusqu’au 30 octobre 2014, vous aviez vous les journalistes la liberté nécessaire, vous l’avez échangé depuis avec la terreur, la duperie, et l’auto censure. "l’histoire dira qui de nous avait raison"

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 19:45, par sidnsobeogo
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    je suis d’avis qu’on à fait trop pour le nouveau Général dans cette transition, mais force est de reconnaitre quelque chose : quoi qu’on dise il est un des anciens président du pays, mais en tant que militaire il est affecté dans un camp militaire qu’il doit rejoindre après la fin de la transition,et sans trop connaitre ce milieu je sais que l’ordre vient toujours du plus gradé. donc je pense que pour lui mettre un peu à l’abri et lui permettre de recevoir moins d’ordre en tant que personnalité du pays il lui fallait une élévation de grade. mais je pense que cette bonification devrai venir du nouveau président. bref souhaitons lui le meilleur. je m’excuse mais ce n’est que mon avis parmi tant d’autre burkinabés mais tous, nous sommes appelé à bâtir ce pays. que Dieu nous protège et protège notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 19:53, par Jonassan
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Aigreur quand tu nous prends.
    Djibril a été Général hors fonction ici, ça ne t’a rien dit, Diendiéré depuis son chef d’Etat-major avec son régiment ont envoyé combien de burkinabé ad-patres, ça ne t’a rien dit ; des gens ont utilisé les sous de l’Etat pour augmenter leurs richesses, leurs grades universitaires, gruger des missions surpayées sempiternelles... pas parce qu’ils étaient les plus méritants, tes viscères n’ont pas éclatées. C’est maintenant qu’on a gradé un lieutenant-colonel que Diendiéré a manqué d’exécuter de justice, que tes boyaux se mettent à bouillir ? Et encore, seulement Général "de division".
    Ces généraux méritants dont j’ai cité seraient les seuls à avoir vaincu avec péril alors. Si tu n’y a point vu de péril il faut bien rincer tes yeux. A avoir mal digéré ses cours de littérature, on débite des inepties.
    Ah, aigreur, vraiment quand tu nous tiens.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 20:07, par Yaabyouré
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Quand il défiait les Généraux traitres (Les plus visibles et démasqués après le Putsch ainsi que les moins visibles qui sont toujours cachés dans les casernes et qui digèrent amèrement l’échec du Putsch) au nom du peuple Burkinabé et de la démocratie, Guantanaméen n’a rien vu de mal. Maintenant qu’il doit retourner dans les casernes, Guantanaméen veut qu’on le laisse sous ces mêmes Généraux pour qu’ils le réprimandent dans l’ombre et à l’insu du peuple.
    Réfléchissons en mettant de côté nos considérations partisanes et la jalousie qui nous hantent !!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 20:16, par Bendrina
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Merci de revenir sur ce sujet qu’on a voulu sciemment noyer dans l’éphorie des élections. une vraie honte qui me fait saigner le cœur. Si c’était la condition pour que le pouvoir soit remis au vieux KAFANDO avec la bénédictions de certaines OSC comme d’aucuns l’affirment, c’est que nous avons vraiment été roulés dans la farine.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 20:39, par Danton
    En réponse à : Sois courageux et sors de l’anonymat

    ....Sinon je serai incliné à croire que tu fais partie de cette horde de loups-garous qui se terrent dans la pénombre pour mordre sans être vu, fuyant ainsi le combat.Ne nous fait pas perdre notre temps. Ton papier ne mérite même pas qu’on le discute sur son fond, puisqu’il n’ en a pas. La prochaine fois, relis-toi avant de publier, c’est Corneille au lieu de Corneil. Danton.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 21:14, par Nagandbiiga
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Cher Guantanméen
    Je crois que vous êtes un véritable amnésique ! Il y a bien des gens qui n’ont jamais mérité d’être nommé généraux et qui se sont retrouvé propulsés à ce grade du jour au lendemain pour le simple mérite d’être désigné pour protéger les arrières d’une famille corrompue sangsue, assassine du peuple, vampire économique d’un pays dont les populations pauvres et meurtries ne demandaient pas plus que de manger à leur faim, de pouvoir se soigner et d’envoyer leurs enfants à l’école.
    Je ne fais pas l’avocat du diable mais il me semble très important de reconnaître que même si le Général a fait parti de ce corps (aucune envie de prononcer encore son no qui porte malheur !), arrière garde de cette famille dont tout le monde connait le nom, le Burkina se doit de reconnaître le risque qu’il a pris (sans y croire au début !) pour accompagner la victoire dont on est tous fier aujourd’hui. Ne soyons pas hypocrite car au lendemain de l’insurrection ce ne sont pas les partis politiques qui ont pris le risque de gérer la transition tant tout le monde était transit de peur face à ce fameux corps, anciennement dit "d’élite" ! La suite de la transition nous l’a prouvé et l’avorton de coup d’état ne nous a pas démenti ! Et s’il y a quelqu’un qui ne va plus dormir tranquille, c’est bien Zida qui a pris ce risque de ramer à contre-courant de son propre corps instrumentalisé contre le peuple. Et les forces du mal restent encore tapis dans l’ombre et ne lui pardonneront pas cette brèche offerte au peuple de sortir du joug et de la férule d’autres temps ! Personnellement, je ne le connais pas ce Zida mais je reste fier et reconnaissant de ce sacrifice et admire la justesse de cette reconnaissance que le peuple lui fait en le propulsant général de division. Et si votre mémoire n’est pas courte, des derniers nommés généraux, au moins 2 ont retourné leurs armes contre le peuple ! LA justesse voudrait qu’ils soient ramenés au grade d’homme de rang sinon complètement expulsés de notre vaillante armée nationale. Mais lui, mon cher guantanaméen, il a accompagné le Burkina dans sa quête d’un lendemain meilleur... jusqu’à ces élections dont toute l’Afrique est fière. Revisitez votre écrit subversif et mal intentionné car vous ne méritez même pas une réponse. Bonne chance avec votre pays le Guantanan qui, j’espère, a des habitants plus réfléchis que vous...

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 21:42, par Jamanatigui
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Le caractère humoristique de l’article l’enlève rien à l’absurdité que cette décision a engendrée. Tout laisse croire que ZIDA est en amont et en aval de cette décision. C’est lui qui révisé le statut des forces armées avec le sombre dessein de s’octroyer cette décoration haram.

    Sans être exhaustif ni jaloux je voudrais rappeler aux uns et aux autres les faveurs que ZIDA s’est octroyé en 12 mois. Il eu d’abord ces manœuvre dilatoire l’ayant conduit à 21 jours révolus de la gestion des affaires publiques pour bénéficier du statu d’ancien chef d’état.

    Avant de lâcher sa proie ZIDA a fait signer un décret lui concédant la plus haute distinction honorifique du Burkina : le commandeur de la dignité nationale, heureusement que la honte ne tue pas.

    Tertio, on se rappel que ce Monsieur n’a pas lâché le pouvoir que sous la concession du poste de la primature sans qu’il n’eut ni les compétences la carrure pour le poste. C’était le commencement de nos malheurs. Car s’il avait quitté le pouvoir et retourner aux casernes le Faso n’allait pas vivre ces incursion des bidasse dans la gestion la chose publique.

    Non content de tout ça voilà qui vient poser des actes dignes des républiques bananières. Pourquoi modifier une loi pour s’octroyer ce que l’on ne peut pas obtenir ? N’est pas le même motif qui a conduit à l’insurrection contre Blaise ?

    ZIDA a simplement souillé le treillis avec cette lâcheté.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2015 à 21:59, par Tiefary
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Très belle analyse.
    C’est le régime seulement qui à changé sinon les comportements restent les mêmes.
    Au début on donne l’impression de venir servir le peuple mais en fin de compte on se rend à l’évidence que ces responsables ne pensent qu’à leurs seuls intérêts.
    Espérons seulement .

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 07:51
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Merci ! Ils (la transition) ont osé ! Alors nous oserons : Ce partage éhonté pour ne pas dire cette distributions sans pudeur de privilèges et d’avantages à la chance de s’opérer maintenant ; c’est à dire au terme de la transition. Si non nous demanderons purement et simplement des compte à Michèle et à Zida. mais on verra là où Zida ira jouir de son titre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 08:10, par La Science
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Soyons un reconnaissant pour Mr Zida, qui s’est donné pour le peuple, et tout le monde sait que s’était pas facile, de rompre avec une famille, et même mettre ta propre famille en danger pour l’intérêt de toute la nation. A César se qui l’appartient. Il mérite plus que général. Big respect pour ce grand homme.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 08:18, par Le Citoyen Républicain.
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Pour avoir de l’imagination et de l’humour, il faut nécessairement être intelligent.
    M. Guata., vous avez dit tout haut, ce que pensent la majorité des burkinabè tout bas.
    Mais souvenez-vous de la situation passée : les burkinabè ont regardé Blaise et surtout son petit frère tout faire y compris n’importe quoi. Et, un beau jour du 30 et un autre beau jour du 31, les burkinabè ont dt : STOP. Donc, quelle que soit la durée de la nuit, le jour finira par se lever et quelle que soit la rapidité et la vitesse du mensonge, la vérité finit par jaillir. Demandez à Blaise ou surtout à François Compaoré comment il fallait refaire le film de la bonne gouvernance.
    Le Citoyen Républicain.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 08:53, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    - Le Généralissime ZIDA a fait pression sur le vieux M’Bâ Michel pour avoir son gallon de Général ! Donc il a vaincu sans péril, ce qui veut dire qu’il a triomphé sans gloire. Moi je suis curieux de savoir comment ses collègues Colonels et autres Colonels-Majors pétris d’expériences vont le regarder avec son gallon ! Si je pouvais aussi me transformer en mouche pour rentrer dans le cercle très restreint des officiers pour écouter leurs confidences sur ce gallon j’en serai content.

    De tous les motifs avancés pour donner ce gallon à ZIDA, moi je ne vois pas ce qu’il a fait qui le justifie. On dit pour éminent service rendu à la Nation ou acte exceptionnel en guerre. Mais il n’a pas rendu un service exceptionnel parce qu’il a remit le pouvoir à M’Bâ Michel car la Communauté internationale et Africaine l’a obligé en faisant pression sur lui. Pour le second cas il n’y a pas eu guerre sauf les éternelles bagarres entre lui et son chef DIENDÉRÉ et là aussi il fuyait chaque fois pour aller se refugier chez le MORO NAABA.

    C’est comme Amadou Haya SANOGO au Mali !

    - Pour moi si c’est ainsi, on doit aussi donner le même grade aux Colonels BA et BARRY car ils sont méritants aussi.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 09:35
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Ne m’oublier pas non plus ! Moi qui était proche de l’ancien régime, et qui a supporté toutes les humiliations sans bronché sous la protection de mes vaillants voisins intègres ! Moi qui ait refusé de changer toute suite ma veste pour aller vers le nouveau buffet ! Et moi, l’autre de la société civile qui suis resté bravé tous les dangers dans la rue avec des camarades morts à mes côtés quand la grande muette gardait aussi longtemps bouche cousue ! Et moi encore qui courrait partout pour donner l’information juste à ceux de l’intérieur et à la communauté internationale ? Moi, je suis fier de ne rien de recevoir de ce genre ! Ce genre de chose qui, comme du poisson fumant au départ rependra plus tard son odeur pourri qui ne tardera pas à me créer des ennuies ! Donc, pour moi, GENERALEMENT PAS !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 10:33, par La sagesse
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Souffrez mais il mérite son titre de Générale. A l’auteur de l’article, vous croyez que conduire la transition ce n’est pas une mener une bataille. Il l’a mené et il a réussi.
    bandes de jaloux.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 10:56
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    L’humilité aurait été que ce soit le prochain président qui, reconnaisse ce mérite à Mr ZIDA.
    Son orgueil et son égocentrisme l’on conduit à dévoiler sa nature.
    Comme c’est marrant, lui qui s’était affiché comme le messie, celui qui est venu servir le peuple n’est en réalité venu que pour se servir.
    Pour couronner le tout, attendons nous à le voir candidat à l’élection présidentielle de 2020.
    Je n’ai rien contre ce monsieur, seulement, celui qui a pu trahir son propre frère, ses frères d’arme, n’hésitera pas un seul instant à trahir le peuple si ses intérêts son menacés.
    Gare au prochain régime, accorder lui votre confiance et vous verrez.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 11:34, par youserssif
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Koro yamyelé a tout dit. oui absolument tout !

    j’aimerai cependant ajouter ceci : si récompense il doit y avoir, c’est tout le peuple Burkinabè qui est méritoire car sans le peuple "mon Général" ne serait pas là ou il est. Tout le monde est unanime à dire que le capitaine Blaiso a taillé notre constitution en sa faveur, tout le monde aussi admettra que cette loi a été taillée pour vous bombarder général. voilà la vérité mon général. nous qui pensions et disions avec vous que "plus rien ne sera comme avant ", nous avons été dupé.Nous osons croire qu’avec l’inspecteur Roch plus rien ne sera effectivement comme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 12:02, par OUEDRAOGO SOULEYMANE
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Bonjour à tous.
    A tous qui soutienne la nomination de ZIDA, je pose les questions suivantes :
    Qu’est-ce que ZIDA mérite de mieux que les jeunes insurgés du 30 et 31 octobre 14 ?
    Qui a libéré ZIDA et Michel KAFANDO des mains des prédateurs en sept 15 ?
    Pourquoi attendre la veille des élections pour le nommés ?
    Pourquoi le nommé à titre exceptionnel en violation des tests de l’armée ?
    Cette nomination, elle ne pouvait pas attendre le nouveau président sorti des urnes ?
    Alors s’il y’a nomination, il faudra nommer alors toute la jeunesse burkinabé insurgés, si vous êtes réaliste.
    Thom Sank le disait en ses mot : ``on ne s’attend pas à des récompense, si l’on rend service au peuple``.
    En bon entendeur. Je vous salut.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 12:34, par kzal
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Eh ! Jonassan !! Ce n’est pas gentil, laisse mon gantanaméen tranquille... encourageons-le plutôt ! Tout début n’est pas facile....

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 12:55, par jan jan
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Zida ne mérite rien c’est juste un filou. Qui l’a mis président, c’est Diendiéré après avoir tué des citoyens sans armes ; la communauté internationale a mis la pression pour qu’il dégage de la présidence et est devenu PM. Quel mérite il a, a-t-il combatu des militaires ennemis ? Non. Arrivé PM, il a vue qu’au BF c’est facile d’être chef et avec l’argent qu’il a eu grâce à son Diendiéré, il s’est apercu que l’on peut facilement acheter les gens (OSC et RSP) pour parvenir au sommet, et vue que l’air du temps a changé il s’est dit que le moment est venu de s’affranchir de celui qui lui avait tout donné et l’avait fait Président, ce n’est pas l’intérêt du Peuple qu’il cherchait, mais son intérêt personnel. Le voilà aujourd’hui Général Bananier en faisant la courte échelle. Mais à vaincre sans péril on triomphe sans gloire. Guantanaméen, si tu es journaliste ; il faut apprendre à dire la vérité sans contour sur ce qui est absurde et choquant, mais félicitation pour ce poème au moins tu as dit quelque chose par rapport à nombre de tes confrères qui se sont tus lâchement.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 13:14, par La verité
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    je vous renvois tous à l’intervenant n°7.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 13:32, par fasopanga
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    D’accord avec Kôrô Yamyélé !!! Le sang de tout un peuple a coulé dans cette affaire, donc primer Zida aussi tô, malgré nos plaies toujours béantes et ces coeurs meurtries des familles de martyrs... c’est prématuré quand même !!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 14:32, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Celà s’apparente à une partie de jambes en l’air. En effet ça manque de décence cette nomination exceptionnelle. Les morts martyrs et les blessés martyrs méritent plus que Gl*** ;
    Le temps seul nous dira qui est venu de bonne foi, en mission commandée ou de mauvaise foi à la révolution des 30, 31 octobre. Dans tous les cas lorsqu’on pense que les uns ont monayé leur participation et reçu des espèces sonnantes, les autres y ont laissé leur vie, leur vitalité. De quoi a-t-il peur ? Dieu Seul protège, maintient la vie et donc il eût fallu se confier en l’Eternel que de croire en la capacité d’un casque et des épaulettes tri-étoilés. A sa place j’aurais négocier pour être pendant 20 ans ambassadeur plein de poussière aux Îles KIRIBATI et tout était parfait. Mais comme la mochiterie aime le naam ........ Advienne que pourra !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2015 à 14:33
    En réponse à : « Généralisation » au Guantanam ; mérite ou mépris ?

    Mon general ZIDA je suis au gargez-vous.
    he oui la donne a changé au pays des hommes integre. desormais pour etre general il faut avoir été utile a sa nation. plus de generaux par copinage, on ne veut plus des generaux felons au burkina ,ni des generaux qui terrorisent leur peuple pour des interets personnels.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés