Lutte contre le chômage:Un conseil présidentiel pour relire la politique nationale de l’emploi

samedi 28 novembre 2015 à 00h58min

Le gouvernement veut adapter la politique nationale de l’emploi aux réalités actuelles. Le lancement de la relecture de cette politique a été faite par le président du Faso, Michel Kafando, lors du premier conseil présidentiel sur l’emploi.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte contre le chômage:Un conseil présidentiel pour relire la politique nationale de l’emploi

Selon le ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la formation professionnelle, le taux de chômage est de 2, 2 % en milieu rural et 8,3% en milieu urbain. Cette situation touche plus les jeunes et les jeunes diplômés encore plus. « Le taux de chômage augmente avec le niveau d’éducation. Les jeunes diplômés du supérieur sont les plus touchés avec un taux de chômage de 34,5%. 17, 2% pour le secondaire et 11,3% pour le primaire », a déclaré le ministre Salifou Dembélé.
Cette situation de l’emploi s’expliquerait par trois déterminants à savoir une économie agricole tributaire des aléas climatiques, des secteurs secondaires et tertiaires embryonnaires. Il y a également une dynamique démographique et un capital humain peu développé en termes d’éducation de formation professionnelle.

Le premier conseil présidentiel sur l’emploi vise à marquer l’engagement du gouvernement et de ses partenaires techniques et financiers dans la lutte contre le chômage au Burkina Faso afin de renverser ces tendances alarmantes.
Pour le président du Faso, c’est conscient de l’ampleur du chômage que le pays s’est doté d’une politique nationale de l’emploi en 2008 assortie d’un plan d’actions opérationnel. Cette politique a permis d’enregistrer des avancées significatives en matière de promotion de l’emploi. « Elle n’est cependant plus à même, au regard des mutations qu’a connues notre pays et des réalités actuelles du marché du travail, d’apporter des réponses efficaces aux préoccupations légitimes des jeunes et des femmes en quête d’emploi décent », a déclaré Michel Kafando.

C’est pourquoi, ce premier conseil présidentiel marque le lancement du processus de relecture de la politique nationale de l’emploi. Pour Michel Kafando, c’est le lieu où l’emploi aura eu le déclic pour un véritable ancrage dans les interventions et les stratégies de développement du gouvernement.
Pour le Président de la transition, le gouvernement doit consentir « plus d’effort public dans la promotion de l’emploi, une budgétisation sensible à l’emploi, la prise en compte de l’emploi comme critère de performance dans les projets et programmes de développement, l’intégration de l’emploi dans la stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) ».
Les partenaires techniques et financiers, représentés par le chargé d’affaires de l’ambassade du Grand-Duché de Luxembourg, ont réaffirmé leur soutien au gouvernement dans la lutte contre le chômage.

Judicaël Gaël Lompo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés