Église du Burkina : Planifier pour gagner plus d’âmes au Christ

vendredi 20 novembre 2015 à 21h31min

Le diocèse de Kaya abrite en cette troisième semaine de novembre, la tenue du premier conseil national des œuvres pontificales missionnaires (OPM). Durant une semaine, les directeurs diocésains des OPM, les aumôniers et sœurs conseillères de l’enfance missionnaire, réunis autour de Mgr Gabriel Sayaogo évêque de Manga et président de la commission Episcopale ainsi que monsieur l’abbé Oscar Zoungrana directeur national, vont réfléchir et planifier l’activité missionnaire de l’année pastorale 2016/2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Église du Burkina : Planifier pour gagner plus d’âmes au Christ

Les travaux qui se déroulent dans le nouveau Centre d’Animation Missionnaire Père Guy BRASSARD (deuxième économe du diocèse de Kaya), prennent tout leur sens dans le souvenir qu’ils font de ce missionnaire Canadien, rappelé à Dieu en l’an 2000, et qui s’est pendant des années, investi dans l’œuvre missionnaire au bénéfice de l’église famille de Dieu qui est au Sanematenga.
Selon monsieur l’abbé Oscar directeur national des OPM au Burkina, la tenue de ce conseil national à Kaya offre une opportunité, pour communier à la joie du diocèse dont la nette progression du travail missionnaire s’impose aux yeux, et qui à travers son Pasteur Mgr Thomas KABORE leur a réservé un accueil des plus fraternels. « Les chiffres des quêtes missionnaires en constante ascendance dans les diocèses renchérit Mgr SAYAOGO, est le signe concret de la qualité de l’animation en faveur de la mission dans l’Eglise Famille de Dieu au Burkina/Niger », un constat positif à mettre à l’actif du directeur national dont le génie collaborateur s’est transmis à ses répondants locaux et diocésains. Grâce à eux en effet et « malgré la crise socio politique aux répercussions économiques, qui a secoué notre pays en septembre, cette année encore nous avons relevé le défis de nos fidèles à tenir haut la flamme de leur participation aux œuvres de Saint-Père » relèvera Mgr SAYAOGO, évoquant le succès des activités du mois missionnaire écoulé. Les participants comprennent donc qu’il ne faut pas se lasser d’éduquer chaque chrétien dès l’enfance, à la cause de la mission.
Tous les membres du conseil national en réunion à Kaya, s’emploient dans leur milieu respectif d’apostolat à éveiller la conscience vive des fidèles catholiques au Burkina et au Niger, au devoir missionnaire de l’Eglise. Conscients de la gravité d’une telle œuvre et surtout convaincus que plus que jamais , la mission loin de s’improviser doit plutôt s’organiser, ils vont mener la réflexion, s’adonner à la planification, à l’anticipation pour donner à notre Eglise Famille, de répondre de la meilleure manière possible, au mandat missionnaire donné par son Chef. Dans le souci d’aller toujours au large en tenant compte des réalités du temps, nul ne doute que des travaux importants pour l’avenir de l’animation seront entrepris. Le thème annuel qui sera retenu et le contenu des documents pédagogiques qui sera défini, en jetteront les premiers jalons. Pour le succès d’un tel plan de mission, les OPM veulent compter sur les media diocésains pour que la sensibilisation gagne en qualité.

Abbé Joseph KINDA
www.egliseduburkina.org

Comprendre les Œuvres Pontificales Missionnaires

Les Œuvres Pontificales missionnaires soutiennent la vie des jeunes Eglises, la formation de séminaristes et de prêtres, l’aide aux enfants, l’animation missionnaire du peuple de Dieu tout entier. Au compte de l’année pastorale écoulée, le Burkina a rassemblé plus de 200 million pour le fond de solidarité du Saint-Père.
Les collectes de la Journée missionnaire mondiale, les offrandes et les legs de simples bienfaiteurs, ainsi que les contributions issues d’initiatives particulières d’animation missionnaire, récoltés par les directeurs nationaux des Œuvres Pontificales Missionnaires de chaque nation, constituent un fond commun, le Fond universel de solidarité. Pendant l’Assemblée générale annuelle des Œuvres Pontificales Missionnaires à Rome, habituellement au mois de mai, tous les directeurs nationaux, sous la direction du Président et des Secrétaires généraux des quatre Œuvres Pontificales, prennent en considération les milliers de demandes d’aide du monde entier adressées aux secrétariats internationaux, pour la construction d’églises, de chapelles ou de locaux pour la pastorale, pour la subsistance et la formation des séminaristes et des catéchistes, et pour des initiatives d’éducation et de promotion de l’enfance. L’Assemblée, sur la base de la disponibilité économique et de critères d’équité et de justice, décide ensuite l’assignation des subsides. Le Fond universel de solidarité n’a malheureusement jamais de quoi répondre positivement à toutes les demandes.

Œuvre Pontificale de la Propagation de la Foi

A l’Œuvre pontificale de la Propagation de la Foi (OPPF), parviennent chaque année des milliers de projets missionnaires du monde entier, avec des demandes d’aides qui concernent principalement le maintien et la formation des catéchistes, la construction et l’entretien d’églises, de chapelles et de couvents, l’activité des organisations diocésaines, les aides pour le travail pastoral de congrégations religieuses :
Œuvre Pontificale de l’Enfance Missionnaire

L’Œuvre Pontificale de la Sainte Enfance ou Enfance Missionnaire a comme point focal le rôle qu’ont les « petits » dans l’annonce du Royaume. Les demandes d’aides concernent la réalisation de programmes d’instruction religieuse, d’assistance alimentaire, médicale et sanitaire, la fourniture de vêtements et de matériel scolaire, d’ameublement de salles de catéchisme et de centres pour l’enfance, l’acquisition de médicaments, la subsistance d’enfants pauvres, la protection de la vie…
Union Pontificale Missionnaire
L’Union Pontificale Missionnaire a été définie par Paul VI comme “l’âme des autres Œuvres Pontificales Missionnaires ». Ses objectifs sont en effet la promotion de la conscience missionnaire parmi les séminaristes, les prêtres et les religieux ; l’animation de tout le peuple de Dieu pour la Mission, par la promotion des autres Œuvres Pontificales Missionnaire, pour mettre toute l’Eglise « en état de mission » ; favoriser l’union des chrétiens.

Source : Oeuvres Pontificales Missionnaires

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés