Politique nationale de l’emploi : 72heures de réflexion pour la prise en compte de genre

lundi 16 novembre 2015 à 23h22min

Ouagadougou abrite du 16 au 18 novembre 2015, le forum sur la prise en compte du genre dans la politique nationale de l’emploi. Au cours de ce conclave regroupant une cinquantaine de participants, il sera question d’égalité de chance et de traitement entre les hommes et les femmes en rapport avec l’emploi au Burkina Faso. La cérémonie d’ouverture a été présidée par Salifou Dembélé, Ministre de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Politique nationale de l’emploi : 72heures de réflexion pour la prise en compte de genre

Obtenir un emploi décent, salarié et durable relève du parcours du combattant pour le jeune burkinabè. La situation est beaucoup plus alarmante lorsqu’il s’agit de la jeune femme souvent victime de ségrégation professionnelle. En dépit des efforts déployés par les acteurs pour promouvoir l’égalité homme-femme, il existe un grand fossé dans le domaine de l’emploi : « En milieu urbain on retrouve trois fois plus de femmes actives dans le secteur informel que dans l’emploi moderne ». Ce grand fossé, le département en charge de l’emploi l’a relevé lorsqu’il a dressé, en 2013, le bilan « mitigé » de la mise en œuvre de la Politique nationale de l’emploi (PNE) adoptée en 2008. Afin donc de la rendre optimale, cette PNE est en cours de révision avec le concours du Bureau international du travail (BIT) qui a commandité une étude sur « la situation différenciée de l’emploi selon le genre au Burkina Faso ».
Cette étude sera restituée lors de ce forum qu’abrite Ouagadougou depuis ce 16 novembre. Selon Madame Fatime C. Ndiaye, représentant le Directeur du Bureau-Pays de l’OIT, cette rencontre doit permettre « dans un cadre de dialogue social, de développer une compréhension commune de la situation de l’emploi des femmes et des jeunes femmes pour une intégration du genre dans la Politique nationale de l’emploi ». Pour Mme Ndiaye, l’aspect tripartite de la réflexion qui va être menée est très important car le forum réunit des organisations syndicales de travailleurs, le patronat burkinabè et le gouvernement. La future politique nationale de l’emploi se veut donc « réaliste et ciblée » par les acteurs.

La guerre contre les inégalités basées sur le sexe est donc en cours et pour le ministre de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi, le défi est à la fois important et complexe. Selon Salifou Dembélé, ce forum est la manifestation de la mobilisation des acteurs contre « le chômage, le sous-emploi, la pauvreté mais aussi des disparités fondées sur le genre ». Aussi a-t-il salué le BIT et le gouvernement de suède pour leur « dévouement » aux côtés de son département pour la révision de la PNE et de son plan d’actions opérationnel, etc.
Durant les trois jours, les participants auront droit à six sessions ponctuées par des travaux de groupe et des débats.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés