Bobo-Dioulasso : C’est parti pour la première édition du festival des arts du cirque

samedi 14 novembre 2015 à 09h23min

C’est parti pour la première édition du festival des arts du cirque de Bobo-Dioulasso. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce jeudi 12 novembre 2015 à l’Institut français en présence des autorités administratives et culturelles.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : C’est parti pour la première édition du festival des arts du cirque

Le festival des arts du cirque est à l’initiative de l’Espace rencontre jeunesse de Dafra. Il est en effet, l’étape d’un projet débuté en 2008 par des rencontres à l’espace jeunesse de Dafra, le centre national des arts du cirque de Châlons-en-Champagne et de l’école de cirque de Lyon, en France.

Le projet, à en croire le directeur de l’Institut français de Bobo, David Olivera, vise à la création d’un centre préparatoire aux arts du cirque dans la ville de Sya. Jeudi dans la soirée, autorités administratives et culturelles, responsables de l’Institut français de Ouagadougou et bien d’autres invités ont été témoins de l’ouverture officielle du festival. Heureux, David Olivera a félicité et encouragé les organisateurs pour cette idée si magnifique et bénéfique pour la ville culturelle du Burkina.
A l’entendre, les arts du cirque sont de plus en plus aimés par la frange jeune. Espère-t-il pour ce faire, voir l’ouverture du centre à la prochaine édition pour permette aux jeunes de réaliser leur rêve. Sont présents à ce festival, des compagnies de la Guinée-Conakry, du Bénin, de la Côte-D’Ivoire et de la France. Cela confirme l’idée, selon laquelle Bobo-Dioulasso est une ville favorable aux rencontres multiculturelles et aux arts, selon le représentant du ministre de la Culture et du tourisme. Ce festival, poursuit-il, est un évènement exceptionnel pour la ville de Bobo, qui à n’en pas douter contribuera à la valorisation de la richesse artistique et culturelle du Burkina.

Et comme l’effet recherché à travers ce festival est qu’à terme, l’on puisse aboutir à la création d’un centre préparatoire aux arts du cirque, la commune de Bobo, par la voix du Président de la délégation spéciale(PDS) a promis de tout mettre en œuvre pour pérenniser cette activité à travers son inscription dans l’agenda annuel. « Je souhaite vivement que ce festival puisse grandir au fil des années afin que Bobo-Dioulasso soit reconnu comme le terreau du cirque au Burkina Faso », a souhaité le PDS, par ailleurs Haut-commissaire du Houet, Jérémie Ouédraogo.

Les différents lieux de spectacles sont entre autres, l’Institut français, l’espace rencontre jeunesse de Dafra, le centre d’écoute et de dialogue de Lafiabougou avec des prestations comme : un monde imaginaire, la naissance de l’enfant prodigue, Biassy, Swing swing, les jongleurs Yacouba, enfance en difficulté, mon mouton à moi….

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés