Transfusion sanguine : Des réflexions pour renforcer la collecte du sang

vendredi 13 novembre 2015 à 20h11min

En marge de la célébration du 10e anniversaire, le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a réuni en atelier les différents acteurs de la collecte de sang. Pendant trois jours, ils ont réfléchi sur les voies et moyens pour renforcer la collecte de sang au Burkina Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Transfusion sanguine : Des réflexions pour renforcer la collecte du sang

Le Centre national de transfusion sanguine a réuni les différents acteurs de la collecte de sang pour renforcer ses missions. Pendant trois jours, ils se sont penchés sur les stratégies pour renforcer la sensibilisation au don de sang, la stratégie de fidélisation des donneurs de sang, le renforcement de partenariat pour le don de sang.
Pour les participants à l’atelier national de réflexion sur le renforcement du don de sang, le Centre national de transfusion sanguine a besoin d’un nouveau dynamisme pour répondre aux besoins des populations en matière de transfusion sanguine.
Après avoir analysé, les forces et les faiblesses du Centre national de transfusion sanguine, les participants sont unanimes qu’il faut un important appui financier de la part de l’Etat. « Il faut un financement conséquent pour répondre aux besoins en ressources humaines et matérielles afin d’avoir du sang de qualité en tout temps », a déclaré la directrice général du Centre national de transfusion sanguine.
C’est pourquoi ils ont fait des recommandations. Les participants ont demandé, entre autres, la forte implication des premières autorités du ministère de la santé dans la gestion de la période difficile, l’ancrage du Centre national de transfusion sanguine à la présidence du Faso et la mise en place d’un Conseil national pour la transfusion sanguine. Le ministre de la santé qui a présidé la clôture de cet atelier a proposé que toutes les recommandations soient étudiées en réunion de cabinet. Selon lui, un audit organisationnel du CNTS est envisagé. Cela permettra à l’Etat de mieux repenser sa politique en matière de transfusion sanguine.

CNTS a 10 ans
Après 10 ans d’opérationnalisation, le Centre national de transfusion sanguine a produit de nombreux acquis. Il a permis, entre autres, une mobilisation réelle des ressources au profit de la transfusion sanguine, la production de produits sanguins aux normes de sécurité. Avec le CNTS, le nombre de poches de sang collectées, au niveau national, est passé de 70. 000 en 2008 à près de 114. 000 en 2014.
En dépit de ces acquis, le Centre national de transfusion sanguine est confronté à de nombreuses difficultés qui menacent son action. C’est le cas de l’insuffisance dans la mobilisation des ressources financières, les insuffisances dans la gestion des approvisionnements et des équipements, l’absence de plan de carrière du personnel et le fort taux de mobilité. La résolution de ces différentes difficultés permettra au Centre national de transfusion sanguine et ses partenaires de mieux accomplir leur notamment la compensation du déficit sanguin en vue de sauver la vie des patients.

Judicaël Gaël Lompo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés