Message des Services Chrétiens Stratégiques sur la situation nationale

lundi 9 novembre 2015 à 17h40min

Notre pays est dans un processus de reconstruction depuis les événements du mois d’octobre 2014 où on a vu le peuple se mettre debout contre l’injustice et la mal gouvernance.
Depuis lors, beaucoup d’événements se sont succédé entravant le processus démocratique souhaité par le peuple.
Le dernier événement est ce putsch manqué où, une fois de plus, le peuple s’est mobilisé dans son ensemble pour opposer un refus catégorique à cet acte.
Nous avons tous reconnu la main gracieuse de Dieu dans la résolution de toutes ces crises. Après le coup d’Etat foiré, beaucoup de voix ont adressé des actions de grâce à Dieu pour le bon dénouement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Message des Services Chrétiens Stratégiques sur la situation nationale

Mais notre attitude ne devrait pas se limiter à une reconnaissance verbale ou des actions de grâce célébrées dans nos chapelles, temples et mosquées, encore moins nos verbiages dans les medias.
Notre reconnaissance envers Dieu et envers ceux qui sont morts doit se manifester dans le changement de comportement, à travers une insurrection de l’esprit et une repentance sincère des cœurs.
Les imprécations et supplications de tous nous ont couverts de sa grâce. Cette grâce ne saurait être déversée continuellement sans un effort particulier de notre part. Cet effort, c’est la pratique de la justice, du bien, de l’amour et de la discipline.
Fort malheureusement, le constat reste encore amer. Notre attitude ne reflète ni ne présage une révolution de mentalité.
Le mal prend de l’ampleur. L’incivisme règne encore dans tous les domaines de la vie. L’administration est émaillée de corruption et de gabegie, le pillage des biens publics continue sous d’autres formes. Le code de la route est fortement bafoué par bien d’usagers. Le système éducatif est en difficulté. Le chômage reste une question préoccupante. La jeunesse manque de repère et est désemparée. Des milliers de jeunes circulent avec des diplômes qui n’ont pas de débouchés. Les formations non adaptées aux réalités ni au besoin du marché foisonnent pour des fins commerciales. La délinquance ne tend pas à la baisse.

Face à ces maux et tares sociaux, nous sommes profondément interpellés. Ces problèmes ont justifié la rage envers les ex-dirigeants du pays manifestée par l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014. Le peuple a voulu envoyer un message à ceux à qui il a confié sa destinée. Toutefois, on se demande si le message du peuple a été entendu. A travers cette réaction du peuple, il y a aussi un message divin à notre adresse. Le Dieu créateur a-t-il voulu nous interpeller sur notre responsabilité ? Mais encore, ce message divin a-t-il été entendu ?
En cette veille des élections prévues pour le 29 novembre 2015, nous aimerions nous adresser singulièrement aux hommes politiques en les interpellant sur leurs responsabilités quant au bon déroulement des scrutins, mais aussi à la pratique d’une bonne gouvernance une fois élus. Cette bonne gouvernance doit être d’abord un choix individuel pour chaque homme politique avant d’être un choix collectif d’un parti politique. Nous sommes conscients que les trompeurs ne manqueront pas. Ils sont même nombreux. Car sans la crainte véritable de Dieu (seule source de justice et de vérité), nous ne pouvons pratiquer la vérité.
Les Saintes Ecritures nous disent : « on t’a fait connaître, ô homme, le bien ; et ce que l’Eternel désire de toi, c’est que tu pratiques la justice. »
Cette même parole divine affirme : fais aux autres ce que tu souhaites que l’on te fasse. Si nous pouvions nous saisir de ces messages, notre pays irait mieux.
Dans notre contexte où la politique est devenue un moyen de subsistance pour les uns et une source d’enrichissement pour les autres, nous ne cesserons d’attirer l’attention des uns et des autres.
Notre élan politique doit être guidé par l’amour de Dieu, l’amour de la patrie et celui du prochain. Cet amour est une marque de justice envers autrui et de reconnaissance envers Dieu car, tout gouvernement réside en Dieu.
Ce gouvernement peut être assimilé à des « lignes d’autorité » établies par Dieu, qui nous permettent d’accomplir notre destinée, dans l’ordre. C’est pourquoi il ne saurait être un moyen d’asservir et de se servir.
Un bon gouvernement produit la vie, la prospérité et l’efficacité. Il donne une vision, stimule la croissance générationnelle, produit la justice et la liberté.

Les futurs dirigeants doivent aussi prendre conscience que les époques ne sont plus les mêmes. Les générations ont changé. La jeunesse est influencée par les normes et la culture dans lesquelles elle a grandi. Les mutations rapides de notre société ont développé en chacun de nous et plus précisément la jeunesse des expériences et des valeurs uniques, donnant lieu à des attitudes spécifiques.
Si nos futures autorités oublient ces aspects, elles pourraient être prises au piège. Puisque nous parlons d’autorité, rappelons que toute autorité vient de Dieu. De ce pas, l’autorité n’est pas liée uniquement au titre ou au poste, elle est une valeur intrinsèque propre à l’individu lui-même.
Du reste, soyons toujours unis dans la prière et dans l’action pour un renouvellement véritable de l’intelligence collective.

Dieu bénisse le Burkina Faso !
Les Services Chrétiens Stratégiques
scs.burkina@gmail.com

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 novembre 2015 à 18:19, par Prince
    En réponse à : Message des Services Chrétiens Stratégiques sur la situation nationale

    Bien dit. Que Dieu bénisse le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre 2015 à 22:20, par abdoul
    En réponse à : Message des Services Chrétiens Stratégiques sur la situation nationale

    Ce message est bien entendu. Le prochain président sait bien que les temps ont changé. Du côté de la population, un peu de retenue. Il ne s’agira pas qu’après 10 jour d’exercice du pouvoir qu’on descende dans la rue pour dire qu’il ne fait rien. Bénédiction et paix de Dieu sur le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 novembre 2015 à 23:53, par Bernard Luther King ou le Prophète Impie
    En réponse à : Message des Services Chrétiens Stratégiques sur la situation nationale

    J’ai la solution à votre rêve americain d’un Burkina Transfiguré. Et soyez rassurez, ce sera sans Dieu et son Saint Esprit, sans grâce de qui que ce soit mais par notre propres efforts. "Blasphème" direz-vous. Eh oui, la dispensation du Saint Esprit est REVOLUE. L’heure est à la dispensation de l’effort personnel sans Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2015 à 13:45, par Boulanger
    En réponse à : Message des Services Chrétiens Stratégiques sur la situation nationale

    Merci bien pour ce message interpellateur. Mais j’aimerais attirer l’attention de l’internaute n°3 sur sa non connaissance des dimensions de Dieu. C’est parce que les ex-dirigeants ont voulu compter sur les propres efforts en mettant Dieu à l’écart que nous sommes dans cette situation de précarité. Alors sois humble et c’est en cela que Dieu t’élèvera.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2015 à 15:51, par MAREK
    En réponse à : Message des Services Chrétiens Stratégiques sur la situation nationale

    Merci à SCS Burkina. Beaucoup de courage surtout dans votre contribution à la construction d’une société fondée sur le modèle du divin créateur grâce à une vision biblique du monde.
    A tous,soyons sages ; car Dieu parle tantôt d’une manière tantôt d’une autre. Il convient à chacun d’y prendre garde. Que chacun s’examine au quotidien afin de bien jouer sa part dans la construction de notre nation (respect du bien public, intégrité, refus de la gabegie et de la corruption, amour du prochain) au lieu de passer notre temps à trouver le mal chez les autres, à juger et à les condamner.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso et nous donne campagne électorale apaisée et des élections transparentes acceptées de tous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés