Célébration du 11 décembre : Le rendez vous de Kaya reporté au 11 décembre 2016

jeudi 5 novembre 2015 à 22h20min

La rumeur avait circulé avant d’être confirmée par le conseil des ministres du mercredi 04 novembre dernier, la ville de Kaya dans la Région du Centre- Nord n’abritera pas cette année la commémoration du 11 décembre, fête nationale du Burkina Faso. Et pour cause, le retard accusé dans l’exécution des travaux préalables de réalisation d’infrastructures. Alors que nous sommes à moins de deux mois de l’événement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Célébration du 11 décembre : Le rendez vous de Kaya reporté au 11 décembre 2016

De l’avis du conseil des ministres, le retard était déjà perceptible sur le terrain mais s’est trouvé aggravé avec la survenue du coup d’Etat de septembre dernier. Un coup d’Etat « ayant entrainé un arrêt momentané des travaux », à en croire le compte rendu du conseil des ministres. Le président Michel Kafando et ses ministres croient savoir que la campagne électorale qui se prépare devrait elle aussi avoir une incidence majeure sur l’évolution des travaux.
En d’autres termes, le Centre- Nord ne sera pas prêt pour cette célébration. C’est « Au regard de l’état général de d’exécution des infrastructures et à la demande des Forces vives de la Région du Centre- Nord » que le gouvernement a décidé de différer les festivités. Plutôt que le 11 décembre 2015 comme initialement prévue, c’est le 11 décembre 2016 que Kaya abritera les festivités entrant dans le cadre de la commémoration de la fête nationale. Du coup, puisque la commémoration de cette fête est tournante, la ville de Gaoua dans la Région du Sud- Ouest qui devait l’organiser le 11 décembre 2016 devra donc attendre décembre 2017.
Autre décision majeure de ce conseil des ministres, la proposition de relecture de la loi n° 013/98/AN du 28 avril 1998 portant “régime juridique applicable aux emplois et aux agents de la Fonction publique, en vue d’adapter les dispositions de la loi aux exigences de la gestion prévisionnelle et à la performance des ressources humaines pour plus d’équité, d’équilibre et de transparence dans la gestion des agents de la Fonction publique”. Des organisations syndicales avaient demandé sa relecture et c’est presque chose faite, le gouvernement a décidé de transmettre le projet de loi au Conseil national de la transition. Un projet de loi qui s’il est relu, permettra entre autres de l’avis de certains fonctionnaires, d’établir un traitement équitable entre fonctionnaires et contractuels de l’Etat. Ces derniers étant plus avantagés selon la grille actuelle.
Samuel Somda
Lefaso.net

Lien utile : Compte rendu du conseil des ministres du 04 Novembre 2015

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés